Menu
Super Monkey Ball 3D
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur 3DS / Super Monkey Ball 3D sur 3DS /

Test Super Monkey Ball 3D sur 3DS du 25/03/2011

Test : Super Monkey Ball 3D
3DS
Super Monkey Ball 3D
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 mars 2011 à 17:30:34
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (37)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Tous les prix
Prix Support
12.90€ 3DS
15.48€ 3DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

AiAi et ses amis sont de retour avec Super Monkey Ball 3D, nouvel épisode de la fameuse série de jeux d'adresse déjantés. Nos simiesques camarades comptent bien se montrer sous toutes les coutures grâce aux fonctionnalités de la 3DS. Mais le résultat est-il vraiment probant ?

Super Monkey Ball 3D

C'est en découvrant que la série des Monkey Ball a bientôt dix ans qu'on se rend compte à quel point le temps passe vite. Pourtant, AiAi et compagnie sont d'ores et déjà apparus dans un tas d'opus depuis, oeuvrant à peu près sur toutes les consoles. Il n'est donc pas vraiment surprenant de les voir se pointer sur la toute nouvelle 3DS, cette dernière bénéficiant en plus de possibilités qui semblent fort bien adaptées à la série. Bien évidemment, on pense en premier à la fonctionnalité 3D, mais il ne faut pas oublier le détecteur de mouvements permettant un type de gameplay original, même s'il repose sur le même principe que les épisodes Wii.

Super Monkey Ball 3D
Le mode Boule de Singe est le seul véritable intérêt de Super Monkey Ball 3D.
Du côté du gameplay, pas de surprise. Super Monkey Ball 3D reprend le concept de base existant depuis le premier épisode. On doit emmener un singe enfermé dans une boule le long d'un parcours tortueux et bourré de précipices. Tout le principe est dans le contrôle de l'inertie qui vous demandera une précision divine si vous ne souhaitez pas vous couvrir de ridicule. Il faut donc rester zen et éviter tout mouvement brusque. Si finir le parcours est votre but principal, ramasser les bananes sur la route est tout aussi important, non seulement pour votre score, mais aussi pour engranger quelques vies supplémentaires (une toutes les 30 bananes). Cela est d'autant plus important dans les défis du mode Boule de Singe où il faudra enchaîner 10 niveaux (dont un bonus) avec un certain nombre de vies. Vu le nombre d'embûches qui se dressent devant vous comme les zones labyrinthiques, les bananes au bord de la piste, les bumpers ou encore les pentes et le relief, il va falloir beaucoup d'adresse pour s'en sortir.

Super Monkey Ball 3D
La maniabilité au gyroscope est très agréable.
Pour cela, deux gameplays s'offrent à vous. L'un vous laisse diriger la boule au stick de façon assez classique et l'autre vous permet d'utiliser le gyroscope de la console, qui capte vos mouvements, pour contrôler le personnage en faisant bouger le parcours. Alors que l'on s'attend souvent à un résultat catastrophique avec ce type de maniabilité, Super Monkey Ball 3D s'en sort très bien, à tel point que le gyroscope semble même plus intuitif que le contrôle au stick. Etonnant ! Malheureusement, un petit problème vient soudainement frapper à notre porte. Comme vous le savez, l'autre fonctionnalité de la nouvelle portable de Nintendo, la 3D, nécessite de rester particulièrement stable pendant que l'on joue. Vous l'avez compris, ceci est absolument incompatible avec le gyroscope et il faudra donc faire un choix entre les deux. C'est dommage, car la 3D rend plutôt bien sur ce jeu... L'autre problème du mode Boule de Singe, c'est qu'il n'y a que 70 niveaux. Alors certes, l'un des principes de Super Monkey Ball est de faire et refaire les épreuves afin de battre son meilleur score (un mode Entraînement vous permet de les faire indépendamment), mais il faut avouer que le nombre s'avère faible, surtout quand on découvre ce que le jeu a d'autre à nous proposer.

Super Monkey Ball 3D
Quoi de plus naturel pour un singe que de manger des bananes ? Comment ça "cliché" ?
Car si deux autres modes de jeu s'offrent à nous, autant dire que le plaisir engendré par le gameplay redescend d'un coup vers des limbes infinis. Tout d'abord, nous avons un mode Course de Singe, un bel ersatz de Mario Kart auquel on aurait enlevé le fun, l'intérêt et le charisme. Non seulement les circuits sont d'un ennui total, mais en plus on parviendrait même à s'y perdre par moments à cause d'un design vraiment mal fichu. Certes, le nombre d'items est plutôt complet et on peut choisir entre des karts possédant différentes caractéristiques, mais rien ne peut rattraper un terrible manque d'âme, quand bien même on s'y met à plusieurs puisque ce mode est jouable jusqu'à quatre. Les plus téméraires se lanceront sans doute dans les compétitions, mais sans grande conviction. Derrière, l'autre mode qui vient clôturer le gros du contenu, Combat de Singes, réussit pratiquement à faire pire ! Là encore, pas vraiment d'originalité puisqu'il s'agit d'une bien pâle copie de Super Smash Bros. Et quand on dit pâle, c'est à la limite de la transparence. Sur un plan en 2D, on doit ramasser un maximum de bananes tout en collant quelques branlées aux trois autres singes afin de ramasser les leurs. Coups faibles et rapides, coups forts et lents, attaques chargées, tout y est... sauf le plaisir ! En fait, on a l'impression d'assister à un gros pugilat sans aucune saveur. De plus, la caméra ne propose pas un plan fixe de base et se contente plutôt de suivre votre personnage, ne vous montrant donc pas ce qui se passe en dehors de votre champ de vision restreint. Bref, tout comme le mode Course de Singe, on a l'impression de jouer à un mini-jeu à peine plus évolué venu grossir le contenu d'un titre fini à la va-vite.

Super Monkey Ball 3D
Le mode Course de Singe, c'est Mario Kart en 20 fois moins bien.
Car au final, c'est la déception qui prend le dessus après avoir joué à Super Monkey Ball 3D. On se demande vraiment pourquoi les petits gars de chez Sega ne se sont pas contentés de travailler plus en profondeur sur le mode « principal » de la série pour nous proposer plus de niveaux, plus de challenges ou pourquoi pas un éditeur de stages. Au final, le mode le plus intéressant s'avère trop court et n'est complété que par deux sous-jeux complètement dénués d'intérêt au bout de cinq minutes. Pas de bol, seuls les modes Course de Singe et Combat de Singe disposent de fonctions multijoueurs et encore, seulement en local (jouer à quatre avec un seul jeu est tout de même possible). On aurait aimé pouvoir comparer ses scores du mode Boule de Singe via un classement en ligne par exemple, mais rien n'a été prévu de ce côté. Super Monkey Ball 3D rate donc le coche et ne devra être réservé qu'aux fans inconditionnels de la série, sans doute les seuls à pouvoir vraiment se contenter du seul mode principal qui reste dans la veine des autres épisodes.

Ne pouvant pas prendre nos propres images pour le moment, tous les visuels proviennent de l'éditeur.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    L'univers coloré de la saga est de retour et personne ne s'en plaindra. Les sept mondes du mode Boule de Singes proposent des environnements différents, histoire de varier les plaisirs. Toutefois, les mouvements de la caméra peuvent causer quelques nausées aux plus sensibles. Si la fonction 3D n'est pas désagréable, elle est totalement incompatible avec la maniabilité au gyroscope. Les autres modes sont malheureusement bien plus fades en termes de design.

  • Jouabilité 12 /20

    Encore une fois, le résultat se divise entre le mode Boule de Singes et les autres. Si le mode principal s'avère toujours aussi maniable, surtout avec la jouabilité au gyroscope, ce n'est pas du tout la même chose pour les courses de karts et le Smash Bros-like qui manquent totalement d'ergonomie.

  • Durée de vie 10 /20

    Si seulement le mode Boule de Singe avait été plus complet... Seuls les fans de high-scores (auxquels se prédestinent les Super Monkey Ball) arriveront à accrocher. Pour les autres, vous en aurez vite fait le tour et ce n'est pas le multi qui vous retiendra.

  • Bande son 13 /20

    Simiesqueries et morceaux enjoués. Pas de doute, on est bien dans Super Monkey Ball.

  • Scénario /

Bien que l'idée de nous offrir un triptyque pouvait sembler tout à fait intéressante, faut-il encore y réussir les trois oeuvres proposées. Malheureusement, dans Super Monkey Ball 3D, seul le mode Boule de Singe s'en sort plutôt brillamment, nous laissant avec deux-tiers du jeu au ras des pâquerettes. A moins d'être déjà fan de la série, nous ne pouvons que le déconseiller au plus grand nombre.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 mars 2011 à 17:30:34
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (37)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Mis à jour le 25/03/2011
Nintendo 3DS Adresse Combat Course Sega
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live