Menu
Nintendogs + Cats Golden Retriever & ses Nouveaux Amis
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Nintendogs + Cats Golden Retriever & ses Nouveaux Amis
3DS
Nintendogs + Cats Golden Retriever & ses Nouveaux Amis
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 mars 2011 à 17:19:56
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (157)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Partager sur :

A l'occasion de l'arrivée de la 3DS, Nintendo a l'ingénieuse idée de ressortir l'une de ses séries phares, en espérant que les adorables bouilles de chiots en tout genre fassent une fois de plus fondre les jeunes têtes blondes... et surtout leurs parents. Pari réussi ?

Nintendogs + Cats Golden Retriever & ses Nouveaux Amis

Lors de son arrivée en 2005 sur DS, Nintendo avait su créer l'engouement avec Nintendogs, comptant sur l'attrait d'animaux trop mignons pour attirer des foules d'enfants fascinés... et faire payer des parents trop contents que l'animal de compagnie ne soit que virtuel. L'intérêt du soft en lui-même était réel, la modélisation réussie des petites bestioles rivalisant avec un système d'interactions crédible pour en faire un jeu réussi. Un peu plus de cinq ans plus tard, on ne peut pas dire que la recette ait grandement évolué, le principe même de Nintendogs restant évidemment identique : adopter un chien au chenil, le ramener chez soi et commencer à s'en occuper. Trois versions du même jeu coexistent et proposent des races de chiens différentes, 9 au départ, et 27 en tout, à débloquer au fur et à mesure. Une fois bien au chaud dans votre maison (les décors diffèrent aléatoirement et sont modifiables par le biais d'un magasin), il faudra commencer à faire connaissance avec votre toutou, lui donner un nom et lui apprendre -déjà !- quelques tours simples. Il s'agira donc toujours d'utiliser les fonctions tactiles et de reconnaissance vocale de la console, comme c'était le cas sur DS. Les manipulations au stylet se font simples, et associer certains mouvements à un mot, via le microphone, se révèle plutôt convaincant. Pour autant, la reconnaissance vocale est perfectible, et fait parfois un peu défaut. Votre chiot ne pourra apprendre que trois tours par jour réel, ralentissant donc artificiellement la progression des plus persévérants, mais ce rythme conviendra sans aucun doute à la plupart des enfants.

Nintendogs + Cats Golden Retriever & ses Nouveaux Amis
Les ballades sont redondantes, mais permettent d'accéder aux trois lieux d'entraînement.
Mis à part le dressage en lui-même, on retrouve également les activités déjà présentes dans Nintendogs premier du nom. En partant en balade avec votre chiot dans l'un des trois environnements choisis de manière aléatoire (mer, ville, montagne), vous pourrez lui faire faire des rencontres, prendre un peu de bon temps dans un café en sa compagnie, ou encore l'emmener au parc, lieu lui permettant de s'entraîner à trois disciplines différentes, en vue d'un championnat. Car votre chérubin pourra toujours participer à des compétitions, s'organisant cette fois-ci autour du lancer de disques, du concours de leurre et de l'Obéissance. Cinq coupes sont mises en jeu, et correspondent à cinq niveaux de difficulté différents. Mais encore une fois, vous ne pourrez participer que deux fois par jour à une activité donnée. Ne comptez pas vous lancer à corps perdu dans la compétition et l'emporter directement. L'entraînement sera primordial, afin que votre chien acquière de lui-même les automatismes nécessaires. Nintendogs+Cats n'est pas si éloigné des contingences du monde réel qu'il n'y paraît. Ces coupes vous permettent de gagner de l'argent, ce qui vous sera bien utile pour progresser dans le jeu et améliorer le quotidien du toutou. Meubles, accessoires de beauté, nourriture, shampoing, brosses... car une fois de retour à la maison, il faudra prendre en compte les besoins de votre chien en le lavant, lui donnant à manger ou à boire... ceci dit, le jeu n'est pas trop regardant, et ces besoins primaires ne se font heureusement pas vraiment présents.

Nintendogs + Cats Golden Retriever & ses Nouveaux Amis
Participer aux concours de disque pour gagner de l'argent.
Finalement, malgré de petites modifications et légères différences, on voit bien que Nintendogs+Cats ressemble comme deux gouttes d'eau à ses illustres aînés. Mais le titre nous met déjà sur la piste... eh oui, Nintendo « innove », et nous offre les boules de poil prétentieuses sur un plateau ! Les chats font donc leur apparition, en tant que guest stars n'ayant finalement pas une très grande importance au sein du jeu. Indisponibles au départ, ils seront ensuite présents dans le chenil, où vous pourrez vous en procurer un contre une somme d'argent conséquente (vous pouvez posséder trois animaux en même temps. Au-delà, direction la pension). Le titre arrive à les rendre encore plus indépendants qu'ils ne le sont dans la réalité. Pas question de les appeler ou de leur apprendre des tours. Ceux-ci se contenteront de participer aux jeux en titillant votre chien, ou d'aller se promener et de vous ramener quelques cadeaux aléatoires. Mais, comme pour vos chiots, ils valent au moins autant par leur aspect extérieur que par les interactions qu'ils amènent dans le jeu. Car encore une fois, Nintendo mise tout sur la modélisation de ces animaux, les rendant à la fois réalistes, et surtout le plus mignon possible. Techniquement, le jeu se fait vraiment convaincant, la 3D, certes dispensable, rendant le tout très joli à regarder, entre réalisme et fantaisie, avec ces teintes de couleurs trop vives pour être réelles. L'animation des créatures est également admirable, se faisant plus vraie que nature. Et votre bestiole possède une variété de mimiques qui feront sans doute craquer les plus endurcis d'entre nous.

Nintendogs + Cats Golden Retriever & ses Nouveaux Amis
La présence des chats est anecdotique, mais néanmoins sympathique.
Nintendogs+Cats tire également parti d'autres fonctionnalités de la 3D. Les cartes de réalité augmentée livrées avec la machine sont par exemple employées et permettent de faire entrer votre compagnon dans votre propre maison... enfin, en quelque sorte. Il pourra même répondre à vos ordres. Certes gadget, cette option dispose tout de même d'un intérêt réel. La fonction Podomètre de la console pourra également être utilisée pour promener virtuellement votre chien alors même que vous marchez réellement. Le Street Pass est également de la fête, et permet d'échanger des photos et des cadeaux avec d'autres joueurs que vous croiserez, même lorsque le jeu n'est pas lancé. Vous pourrez également organiser des rencontres au parc avec ces mêmes joueurs et leurs animaux. Ceci débloquera notamment de nouvelles races de chiens au chenil, et se révèle un ajout non négligeable, rendant plus tangible la présence de l'animal de compagnie virtuel dans notre vie quotidienne, pour peu que d'autres possesseurs du jeu soient à notre portée. Ce qui ne devrait pas poser trop de problème, Nintendogs+Cats étant bien parti pour s'imposer comme le jeu phare des premiers mois de vie de la 3DS.

Les images qui accompagnent cet article proviennent de l'éditeur.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Bien sûr, l'ambiance graphique vaut surtout par ces irrésistibles peluches, leurs mimiques et mouvements réalistes. Techniquement, le titre est satisfaisant, la 3D rendant le tout carrément joli.

  • Jouabilité 15 /20

    Nintendogs couple reconnaissance vocale et commandes tactiles pour nous rapprocher de notre boule de poils. Celle-ci commencera vite à répondre au doigt et à l'oeil, pour peu que vous prononciez chaque mot avec l'intonation donnée au départ. La fonction Street Pass, la présence de la réalité augmentée et l'utilisation du podomètre ajoutent de l'intérêt au titre.

  • Durée de vie 15 /20

    Tout est fait pour que les utilisateurs n'y jouent que quelques dizaines de minutes par jour, et c'est de toute façon ce qu'il faut faire pour ne pas se lasser. On préférera y revenir régulièrement pour continuer à passer des moments privilégiés avec ces petites bêtes attendrissantes, en participant aux tournois et en leur apprenant de nouveaux tours. Les plus grands trouveront sans doute que le titre se fait redondant et manque un peu de contenu.

  • Bande son 12 /20

    Les bruitages retranscrivent bien l'univers proposé, et les aboiements sont convaincants et diffèrent selon le chien. A part ça, il faut bien dire que la musique est particulièrement redondante et plutôt quelconque.

  • Scénario /

Nintendogs+Cats vient supporter la sortie de la 3DS, en tablant une nouvelle fois sur une recette qui a fait ses preuves. Un peu trop ressemblant aux autres épisodes de la série et un peu trop redondant, le titre a le mérite d'utiliser les nouvelles fonctionnalités de la console à bon escient, offrant ainsi quelques heures de jeu en compagnie d'animaux encore mieux modélisés, plus mignons et attendrissants, et donc plus vrais que nature. Et c'est bien là le plus important.

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 mars 2011 à 17:19:56
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (157)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Mis à jour le 23/03/2011
Nintendo 3DS Gestion Simulation Nintendo
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
The Last of Us Part II
29 mai 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020