Menu
Angry Birds
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • 3DS
  • DS
  • Mac
  • iOS
  • Android
  • Web
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Angry Birds
Android
Angry Birds
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
11 mars 2011 à 15:36:02
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (149)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Partager sur :

Avec Angry Birds, Rovio signe un véritable tour de force et nous sert sur un plateau d'argent un des jeux les plus addictifs jamais conçus. Ce portage Androïd d'un des meilleurs jeux iPhone réussit-il à atteindre le niveau de l'illustre original ?

Angry Birds

Résumer le concept d'Angry Birds est on ne peut plus simple : des oiseaux de différentes couleurs sont catapultés par le joueur sur des structures faites de divers matériaux afin d'éliminer les cochons qu'elles protègent. Entre chaque monde, une image nous indique qu'il faut d'ailleurs tuer leur souverain qui a volé les oeufs de nos chers petits piafs. Un scénario qui tient sur un Post-it et qui n'est, vous l'aurez compris, qu'un simple prétexte à entrer dans le joyeux monde de nos oiseaux en furie. Cela dit, Angry Birds est bien plus complexe et stratégique qu'il n'y paraît, et les mécanismes du jeu sont particulièrement bien pensés. Dans un premier temps, on constate que nous avons à disposition plusieurs variétés d'oiseaux. Les rouges sont les plus classiques et n'ont aucun effet particulier, alors que les bleus peuvent se diviser en trois, les jaunes faire un piqué sur leur cible, les noirs exploser un secteur donné et les blancs lâcher un oeuf explosif. Pas de doute, les moyens pour parvenir à nos fins sont nombreux, et l'assaut direct contre les porcins est rarement la meilleure solution.

Angry Birds
Les oiseaux attaquent...
Mais ce n'est pas tout, et le jeu pousse le vice encore plus loin : à condition qu'il soit bien lancé, chacun de ces oiseaux est potentiellement puissant contre une structure bien précise, comme le jaune contre le bois ou le noir contre la pierre. Il faudra donc non seulement connaître ses forces et faiblesses pour éviter que notre piaf se rétame contre un mur sans faire le moindre dégât, mais aussi anticiper les prochains lancers car il n'est pas possible de changer l'ordre de catapultage des oiseaux. Il faut donc faire des choix et savoir quoi détruire en priorité. Aussi, les ennemis ont chacun une résistance différente selon leur taille et leur statut : là où la chute d'une planche de bois peut en tuer un petit, elle sera quasiment inefficace contre un cochon blindé (avec un casque) ou contre le roi porcin. Pour finir, le jeu est d'autant plus complexe qu'il gère la physique des matériaux avec une redoutable efficacité, selon le point d'impact que vous choisirez, la structure entière peut donc s'écrouler tout comme rester intacte. C'est donc, en marge de vos choix d'impacts selon les oiseaux dont vous disposez, votre précision qui sera absolument déterminante.

Angry Birds
Les cochons n'ont qu'à bien se tenir !
Tout l'intérêt d'Angry Birds repose ainsi autour de cet aspect tactique très prononcé, l'objectif suprême étant d'obtenir les trois étoiles (synonymes d'un score excellent) dans chacun des niveaux du jeu, qui sont, pour ne rien gâcher, plutôt nombreux puisqu'à l'heure où ces lignes sont écrites on en dénombre plus de 150 ! Techniquement, les développeurs ont clairement opté pour des graphismes cartoon privilégiant ainsi un univers "bon enfant", en témoignent la musique du menu principal (qui fait penser, de loin, à un remix du thème de "La Soupe aux Choux") et les petits cris des oiseaux. Le tout a pour conséquence d'instaurer une ambiance franchement décalée par rapport au sérieux et à la précision du gameplay, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Aussi stratégique soit-il, Angry Birds ne cherche aucunement à masquer son but principal : être un jeu fun, décalé, original, mais surtout incroyablement addictif. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le contrat est rempli.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Avec son univers coloré et ses graphismes enfantins, Angry Birds est incontestablement une réussite technique. Les différents oiseaux sont charismatiques au possible, à tel point que vous aurez vite choisi votre petit préféré même si là n'est pas l'objectif du jeu. Si les puzzles sont bien construits et la plupart originaux, on aurait espéré une plus grande diversité du côté des environnements qui diffèrent finalement peu entre les mondes. Dommage qu'un gros bandeau de pub s'affiche en haut à droite de l'écran, et entrave pas mal la visibilité.

  • Jouabilité 16 /20

    Le gameplay est assurément le point fort d'Angry Birds. A la fois très accessible mais redoutablement technique, l'ensemble est d'une efficacité à toute épreuve. La difficulté est globalement croissante, même si certains niveaux sont bien plus difficiles que d'autres. Le maître mot reste la précision, dont dépendra assurément votre nombre d'étoiles à l'arrivée. Cependant, le problème est ici davantage matériel : tous les écrans capacitifs des terminaux Androïd ne se valent pas ni n'égalent celui d'un iPhone : la précision peut en être altérée.

  • Durée de vie 18 /20

    Angry Birds ne se contentera pas de vous faire passer le temps dans une file d'attente, ce n'est pas un jeu de remplacement lorsque vous n'avez pas votre console sous la main. Très addictif et puisant dans le meilleur de vous-même pour aller chercher le Saint-Graal des trois étoiles dans chaque niveau, vous y passerez facilement une bonne vingtaine d'heures. A cela s'ajoutent les challenges secondaires des Golden Eggs et du Mighty Eagle.

  • Bande son 15 /20

    Le thème principal est très sympa, les bruitages, comme les cris des oiseaux, réussis. On pestera quand même contre l'absence de musique pendant le jeu, même si cela peut, d'un autre côté, aider le joueur à se concentrer.

  • Scénario /

Si l'idée de catapulter d'innocents oisillons dans le décor ne vous rebute pas, Angry Birds représente la quintessence de ce que l'on attend d'un smartphone en tant que joueur. La recette du succès ? Un concept riche en idées dans un univers aussi fun que décalé et un gameplay d'une efficacité extrême aussi bien pour le casual gamer que pour le joueur chevronné qui veut toutes les étoiles. Gros point fort de la version Androïd : son tarif. Il est en effet possible d'avoir le soft complet gratuitement, avec pour contrainte l'affichage permanent mais logique d'une bonne grosse pub bien gênante par moments, qui lui coûte un point. A noter que le jeu est aujourd'hui disponible sur de plus en plus de supports, de la PS3 à la PSP en passant par le PC et le Mac ! Vous n'avez donc plus aucune excuse pour ne pas tenter l'expérience des oiseaux en colère...

Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
11 mars 2011 à 15:36:02
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (149)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Mis à jour le 11/03/2011
Android Autres Rovio Mobile
Dernières Preview
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
PreviewOverwatch sur Switch : le fun à 30 fps ? 03 oct., 18:18
PreviewMario et Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : entre sécurité et menues nouveautés 01 oct., 16:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020