Test Sonic Chaos- Master System

Master System

Troisième et dernier épisode de la série à voir le jour sur la Master System de Sega, Sonic The Hedgehog Chaos a également la particularité d'être un jeu exclusif aux consoles 8 bits (une version Game Gear a également vu le jour). Cet opus est-il à la hauteur des deux premiers épisodes, lesquels étaient en tout point excellents ? Réponse dans ces quelques paragraphes.

Sonic Chaos

Le père Robotnik fait encore des siennes ! Cette fois, il a mis la main sur l'émeraude du chaos rouge, remettant ainsi en cause l'équilibre de la charmante petite île de South Island. Sonic n'a donc pas d'autre possibilité que de partir une fois de plus botter les fesses de son meilleur ennemi, pour récupérer les émeraudes et ainsi redonner paix et quiétude à son lopin de terre.

Test Sonic Chaos Master System - Screenshot 1Robotnik fait encore des siennes...

Première surprise quand on démarre l'aventure, le joueur a désormais le choix entre deux personnages : Sonic (bien sûr !) et surtout Tails, que l'on a découvert dans son Sonic The Hedgehog 2 mais qui n'était pas jouable alors (du moins dans l'épisode Master System). Le déroulement des niveaux ne s'en trouve pas particulièrement affecté mais il est important de noter que Tails a la possibilité de voler, ce qui lui permet d'atteindre des endroits inaccessibles pour Sonic. L'utilisation de cette capacité facilite grandement l'aventure, qui n'avait pas franchement besoin de ça. Mais nous y reviendrons.

Les habitués de la série ne seront pas dépaysés en ce qui concerne l'univers dans lequel nos héros vont évoluer. Les indispensables rings pour progresser tranquillement dans l'aventure sont bien sûr de la partie, les bumpers et les rampes sont toujours des éléments prépondérants du level design et on retrouve les nombreux passages secrets qui sont des incontournables de la série. A noter la présence pour la première fois sur Master System du Spin Dash, mouvement qui permet à nos deux personnages une accélération très rapide et que l'on déclenche en appuyant sur bas et la touche de saut.

Test Sonic Chaos Master System - Screenshot 2Les bumpers donnent de la hauteur.

Du côté des niveaux, on se retrouve à traverser de jolis stages très colorés qui ne sont pas sans rappeler les décors enchanteurs du premier épisode : la colline (Turquoise Hill Zone), la mégalopole (Gigapolis Zone), le traditionnel niveau sous l'eau (Aqua Planet Zone), tous sont inspirés de niveaux déjà existants dans les anciens opus. Et c'est peut-être un élément que l'on peut reprocher à cet épisode, qui se repose un peu sur ses acquis et manque d'originalité. De plus, les stages sont courts et se parcourent à la vitesse de l'éclair. Et on touche ici à l'un des principaux points négatifs du jeu : la durée de vie est affreusement courte, même pour un jeu 8 bits. La petitesse des niveaux et la facilité déconcertante du titre font que l'on boucle l'aventure en une demi-heure montre en main. Seuls les niveaux bonus, que l'on déclenche en obtenant 100 rings, offrent un peu de challenge. Mais c'est une bien maigre consolation.

Le bilan est donc mi-figue, mi-raisin pour ce troisième épisode du hérisson bleu sur Master System. Le manque d'originalité ainsi que la durée de vie ultra courte du soft font que le jeu a du mal à se hisser au niveau de Sonic The Hedgehog et Sonic The Hedgehog 2 qui, il est vrai, avaient placé la barre très haut.

danabnormal (contributeur de jeuxvideo.com), le 11 mars 2011

Les notes

  • Graphismes 14/20

    Fins et colorés, les graphismes sont réussis et font honneur à la Master System, même si l'on ne retrouve pas totalement la beauté brute du premier épisode. Par ailleurs, il est dommage que les décors ne soient pas plus originaux, tant on a parfois l'impression de parcourir les stages des opus précédents. L'animation souffre parfois de ralentissements et de saccades, ce qui est assez curieux pour la série, d'habitude irréprochable sur ce point.

  • Jouabilité 16/20

    Rien à dire, les commandes répondent correctement, que ce soit avec Sonic ou avec Tails. Le tout est quand même un peu moins précis que sur Megadrive.

  • Durée de vie 7/20

    Carton rouge ! Le jeu est beaucoup trop court et beaucoup trop facile. On le finit aisément lors de sa première partie. Si vous souhaitez récupérer les émeraudes et ainsi avoir la bonne fin, il vous faudra quand même un peu plus de temps, d'autant plus que les niveaux bonus ne sont pas évidents.

  • Bande son 14/20

    La plupart des musiques sont bonnes, et sont parfaitement dans le ton. Elles sont toutefois moins marquantes que celles de Sonic premier du nom. Les bruitages sont, quant à eux, dans le plus pur style Sonic.

  • Scénario 14/20

    Diantre, le docteur Robotnik est encore de la partie et il a cette fois dérobé l'émeraude rouge ! Je vous laisse deviner la suite.

  • Note Générale13/20

    S'il n'était pas issu d'une franchise aussi célèbre, Sonic The Hedgehog Chaos serait un jeu de plates-formes assez convaincant. Mais, en raison de son manque de charisme et de sa durée de vie rachitique, il a du mal à soutenir la comparaison face à ses prédécesseurs. Il reste quand même un jeu de plates-formes correct, à la réalisation soignée, et qui respecte à la lettre l'univers Sonic. Mais s'agissant de la mascotte de Sega, les possesseurs de Master System pouvaient légitimement s'attendre à un peu mieux.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 14/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Sega
  • Développeur : Sega
  • Type : Plates-formes
  • Sortie France : 1993
    (1993 aux Etats-Unis)
  • Classification : Pour tous publics
  • Existe aussi sur :
    Sonic Chaos - Game Gear Sonic Chaos - Wii
Mots-clefs : Sonic the Hedgehog Chaos

Vidéos

Voir la vidéo de Sonic Chaos