Test Riven : La Suite de Myst- Mac

Mac

Tout amateur de jeux d'aventure digne de ce nom s'est un jour frotté à Myst, le jeu par lequel « tout a commencé ». À la fois ancêtre commun de la grande famille des jeux d'aventure et chaînon manquant entre les jeux vidéo et un public qui a priori s'en désintéressait, Myst fut une petite révolution qui s'écoula à des millions d'exemplaires, et dont le succès mondial surprit en premier lieu ses créateurs. Ces derniers n’en sont pas restés là : entourés cette fois-ci d'une véritable équipe, ils créèrent Riven, sa suite directe, qui transcende par bien des aspects l'expérience du premier volet.

Riven : La Suite de Myst

La fin ouverte de Myst avait laissé à ceux qui en étaient venu à bout un goût d'inachevé : certes, ils avaient su démêler les fils de cet OVNI vidéoludique, mais le dénouement laissait entrevoir autre chose. Il faudra attendre quatre ans pour qu'Atrus, le personnage central de la série, se décide enfin à leur révéler la suite de ses problèmes. Pourquoi une telle attente ? Les frères Rand et Robyn Miller, les deux créateurs principaux de Myst, n'ont pas chômé pendant ces longues années. Avec les bénéfices engrangés grâce à Myst, ils purent s'entourer d'une véritable équipe, se doter de locaux et de matériel dernier cri (pour l'époque, évidemment, ne riez pas), avec en tête l'idée de faire beaucoup mieux que Myst. Il ne s'agissait plus de créer ici de petits mondes qui manquaient souvent de réalisme (qui peut croire que l'île de Myst, ce bric-à-brac de mécanismes bizarres, ait un jour été le lieu de vie de toute une famille ?), mais bien de donner naissance à un lieu unique qui, malgré ses aspects fantastiques, pouvait sembler réel et crédible. Riven, le jeu, consiste donc essentiellement en l'exploration de Riven, le monde (ou « Âge », si l'on s'en tient au vocable en usage dans la série). Le choix était assez osé, mais il s'avèrera payant : la qualité de cet univers allait dépasser les espérances de nombre de joueurs.

Test Riven : La Suite de Myst Mac - Screenshot 8Dès le départ, vous rencontrez des inconnus. Mais ici, tout le monde ne vous veut pas du bien.

Pourtant, cette suite ne chamboule pas tout, les principes fondamentaux de Myst y sont conservés. Riven est une aventure solitaire plus vivante que Myst, mais vous devrez toujours y progresser grâce à vos seuls neurones, votre patience, votre persévérance (il vous en faudra) et bien évidemment un précieux petit carnet que vous noircirez rapidement de nombreux signes et plans bizarres. Le système de déplacement reste également identique : le joueur progresse dans une succession d'écrans fixes qu'il explore à coups de clics, que ce soit pour avancer sur un chemin ou pour observer de plus près un élément potentiellement intéressant.

Test Riven : La Suite de Myst Mac - Screenshot 9L'empreinte de Gehn est partout. L'homme s'y connaît en matière de mise en scène.

En quoi consiste cette nouvelle aventure ? Ceux qui ont joué au premier volet savent qu'Atrus, descendant d'une grande civilisation aujourd'hui disparue, est capable de décrire dans un livre les caractéristiques d'un monde, faisant ainsi de ce livre un portail vers l'Âge décrit : toute personne touchant le livre se retrouve alors transportée dans ce monde. C'est par ce biais qu'Atrus nous expédie à Riven, un Âge morcelé dont les îles sont reliées entre elles par des passerelles et un curieux système de transport à lévitation magnétique. L'homme est avare en détails et l'on débarque sur place sans savoir véritablement ce qu'il nous faudra faire. Le seul objectif esquissé : trouver une dénommée Catherine et capturer Gehn, dieu autoproclamé de Riven et accessoirement père d'Atrus. Comme pour Myst, nous nous retrouvons donc rapidement livrés à nous-mêmes dans un endroit inconnu, armés seulement de notre capacité de réflexion pour progresser et peu à peu comprendre ce monde et ses enjeux.

Mais Riven dépasse son aîné sur bien des points. Il apparaît rapidement que le jeu s'appuie sur un background beaucoup plus étoffé que celui de Myst. À travers l'exploration de Riven, vous allez approcher le mode de vie de ses habitants, leurs croyances, leurs divisions, et tenter de saisir la personnalité complexe de Gehn, l'homme qui a étendu sur eux sa main de fer. Rien ne vous sera expliqué clairement, mais par l'observation de l'environnement, des constructions et par le biais des documents que vous trouverez, vous pourrez petit à petit comprendre ce lieu fascinant et son histoire.

Test Riven : La Suite de Myst Mac - Screenshot 10La beauté du moindre sentier laisse rêveur.

Une autre différence de taille avec le précédent volet s'impose dès les prémices de l'aventure : Riven est un monde splendide, vivant et cohérent. Les modélisations et les textures ont été travaillées avec un soin quasi maladif pour que chaque détail paraisse vrai. Ici des traces de graisse sur des rouages, là des fers rouillés ou patinés, dans ce coin des herbes sèches et derrière cette colline une forêt dense et foisonnante. Les animaux bougent, respirent, s'animent devant vos yeux à de multiples endroits. Et puis, enfin, on rencontre du monde. Oh, ne vous attendez pas à aller fraternellement boire un verre au troquet du coin avec l'autochtone, les gens d'ici parlent une langue inconnue et ont plutôt tendance à fuir à votre approche. Qu'importe, le fait d'avoir autour de soi des individus qui réagissent à vos actions et dont les traces de vie sont partout visibles renforce considérablement votre immersion et vous incite à rester sur vos gardes, l'oreille attentive au moindre bruit suspect. Les bâtiments que vous rencontrerez ont aussi une fonction précise et réaliste, ils trouvent leur raison d'être dans le monde sans être de simples coquilles abritant une énigme tordue. Tout se justifie dans Riven, rien n'est là gratuitement, et ce qui n'est pas directement utile trouve quand même sa place dans le jeu en servant le réalisme de l'univers.

Test Riven : La Suite de Myst Mac - Screenshot 11Autrefois composé d'une île unique, Riven s'est divisé en un archipel colonisé par Gehn.

Tous ces éléments sont superbement mis en valeur par une bande-son irréprochable. Qu'il s'agisse des multiples sons et bruitages qui habitent les décors avec un réalisme fascinant, des propos prononcés dans des langues inconnues dont l'une, le D'ni, a même été créée de toutes pièces pour le jeu, ou de la musique de Robyn Miller, subtile et captivante, rien ne vient briser l'harmonie de l'ensemble. Au contraire, cette mélopée tantôt envoûtante, tantôt inquiétante insuffle un supplément d'âme aux lieux visités, plongeant presque inconsciemment le joueur dans un état d'esprit propice à la concentration et à l'observation.

Test Riven : La Suite de Myst Mac - Screenshot 12La lecture attentive des journaux du jeu vous permettra de mieux comprendre l'histoire du lieu.

Pour ce monde extraordinaire, il ne s'agissait pas de créer de basiques puzzles ponctuels qui freinent le joueur jusqu'à la prochaine étape. Les énigmes de Riven, complexes et variées, sont en totale adéquation avec la logique de cet univers. C'est d'ailleurs peut-être le plus grand tour de force des créateurs du jeu : être parvenus à justifier chaque casse-tête, chaque problème en l'intégrant dans un dispositif qui a un sens et une fonction propre au sein de l'Âge. Les énigmes sont ainsi rendues presque invisibles, et il ne s'agira dès lors plus pour le joueur de triompher d'un problème par une réflexion ponctuelle, mais bien plus souvent d'appréhender le mécanisme dans son environnement, comprendre son rôle pour ensuite en tirer parti à son avantage. Chaque étape franchie est une pièce supplémentaire ajoutée au grand puzzle de Riven. Au début, vous aurez du mal à voir ce qu'il représente, mais quand, après avoir sué sang et eau et maudit mille fois les concepteurs, vous placerez la dernière pièce, vous pourrez prendre du recul et admirer avec quel talent s'équilibre l'ensemble.

Test Riven : La Suite de Myst Mac - Screenshot 13Les environnements de Riven ne manquent pas de variété.

La difficulté est sans doute d'ailleurs le seul élément qui pourrait empêcher certains de vivre pleinement cette expérience. Riven est exigeant, peut-être trop pour le joueur non aguerri, même si le plaisir de triompher d'une énigme coriace est d'autant plus valorisant. Il faut noter à ce sujet que le jeu a été conçu pour ne pas frustrer le joueur bloquant sur une énigme en lui offrant une grande liberté dans l'exploration. Assez peu dirigiste, Riven laisse pour une bonne part la possibilité au joueur de choisir l'ordre dans lequel il va explorer ses différentes facettes. Pour le reste, on a bien du mal à trouver des défauts au jeu. Ses créateurs ont investi du temps, de l'argent, mais surtout de l'amour dans sa création : cela se sent à chaque instant. Il est encore à ce jour une référence incontournable pour quiconque apprécie les jeux d'aventure, et malgré les années reste pour beaucoup de joueurs un sommet inégalé.

Scribe (contributeur de jeuxvideo.com), le 04 mars 2011

Les notes

  • Graphismes 18/20

    Malgré la résolution d'image réduite, les graphismes de Riven sont encore aujourd'hui d'une grande beauté. Les concepteurs ont porté un soin infini sur une multitude de détails afin de rendre l'environnement crédible. Mécanismes rouillés, traces d'humidité, mousse sur les arbres, jeux d'ombre et de lumière, rien n'est laissé au hasard pour que le joueur se sente vraiment dans un monde qui vit. Les images sont de plus ponctuées un peu partout d'éléments animés qui apportent du dynamisme aux écrans fixes.

  • Jouabilité 17/20

    Rien de plus efficace que le simple clic de souris. Vous voulez avancer ? Cliquez devant vous. Tourner à droite ? Cliquez à droite. Actionner un mécanisme ou observer un objet ? Cliquez dessus. Certes, rien de révolutionnaire, mais quoi de plus instinctif ?

  • Durée de vie 17/20

    Riven est un véritable défi lancé à votre capacité de réflexion. Il vous faudra de la patience, de la rigueur et beaucoup de matière grise pour en venir à bout, ce qui pourra en décourager certains. Le nombre d'heures nécessaires pour terminer le jeu varie donc beaucoup selon les joueurs, mais sachez que vous en aurez pour votre argent. Le temps n'est d'ailleurs pas votre ennemi et l'on peut passer de longs moments à se promener pour le simple plaisir des yeux. Et une fois l'aventure terminée, vous n'aurez qu'une envie : recommencer pour en découvrir les moindres secrets.

  • Bande son 18/20

    Le talent de Robyn Miller a été de créer une musique qui se fond dans le jeu sans attirer l'attention sur elle. D'une grande subtilité, elle habite les environnements parcourus avec une grande justesse. Quant aux multiples sons et bruits de l'environnement, ils sont toujours très soignés et renforcent eux aussi l'immersion.

  • Scénario 16/20

    Après nous avoir plongés dans les tumultes des relations d'Atrus avec ses deux fils dans Myst, Riven nous dévoile ses rapports tout aussi tendus avec son géniteur. L'univers de Myst et de la civilisation D'ni y acquiert une cohérence et une richesse nouvelles. L'intrigue en elle-même n'est pas d'une complexité extrême, mais il faudra saisir la personnalité parfois ambiguë des principaux protagonistes pour faire les bons choix le moment venu.

  • Note Générale19/20

    En créant Myst, les frères Miller révolutionnaient le monde du jeu vidéo en proposant une expérience que personne n'avait jamais vécue devant un écran. Avec sa suite, l'équipe de Cyan a fait passer ce premier volet pour un sympathique brouillon. Sommet du jeu d'aventure, Riven est un monde véritable où le moindre brin d'herbe a sa raison d'être. Il faudra vous fondre dans ses rouages pour le comprendre, le dompter pour venir à bout de ses secrets. Comme le conseille le petit livret du jeu, fermez la porte, tamisez les lumières, montez le volume et laissez-vous emporter.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs

Retour haut de page

Infos jeu

  • Riven : La Suite de Myst
  • Afficher recto jaquette
  • Développeur : Cyan
  • Type : Aventure / Réflexion
  • Sortie France : 1997
  • Classification : Pour tous publics
  • Existe aussi sur :
    Riven : La Suite de Myst - PC Riven : La Suite de Myst - PlayStation Riven : La Suite de Myst - Saturn Riven : La Suite de Myst - iPhone/iPod
Mots-clefs : Riven La Suite de Myst, Riven : The Sequel to Myst Riven The Sequel to Myst Riven : Myst's Sequel Riven : Myst Sequel, Myst 2 Myst II