Menu
Fight Night Champion
  • Tout support
  • PS3
  • 360
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Fight Night Champion
PS3
Fight Night Champion
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 février 2011 à 17:32:16
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (128)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
19.99€ PS3
22.41€ PS3
31.90€ 360
59.90€ 360
Voir toutes les offres
Partager sur :

Depuis 2004, la série Fight Night d'Electronic Arts s'est clairement imposée comme une référence en matière de boxe. Dynamique et magnifiquement réalisée, celle-ci s'enrichit aujourd'hui d'un épisode Champion très réussi comme nous allons le voir dans ce test.

Fight Night Champion

Après un volet aussi réussi que Fight Night : Round 4, on se demandait bien ce qu'Electronic arts pouvait faire de plus pour susciter à nouveau l'engouement des amateurs de boxe. Eh bien croyez-le ou pas, le célèbre éditeur est parvenu non seulement à proposer des nouveautés appréciables mais aussi à améliorer la qualité, déjà hors du commun, de la précédente édition. Désormais, ce n'est plus un simple jeu de boxe que l'on a l'impression de faire tourner sur sa console mais bien un véritable film interactif. Tout, des boxeurs aux commentaires en passant par le public a été optimisé pour immerger le joueur en plein coeur d'une expérience bluffante de réalisme. Le bruit sourd des poings s'écrasent contre un visage déformé par l'impact, les giclées de sueur qui volent à travers le ring, les hurlements d'une foule électrisée par le combat... Chaque détail a été soigné avec un zèle qui ne peut que forcer l'admiration, non seulement du passionné de boxe, mais aussi simplement du connaisseur en jeux vidéo.

Fight Night Champion
Les combats atteignent un degré de réalisme époustouflant.
Outre des graphismes et une bande-son exploitant au mieux les capacités de la console, Fight Night Champion dispose de nombreux atouts pour faire replonger les fans de la série une année de plus. Tout d'abord, son gameplay a été optimisé en prenant en compte les critiques formulées à l'encontre du dernier opus. Ainsi, l'attribution des divers coups aux touches du pad fait désormais un retour triomphant. Le système de contrôle au stick est toujours de la partie (il a même été notablement amélioré en permettant de réaliser 12 mouvements différents) mais le joueur peut à nouveau utiliser les boutons Rond, Carré, etc. comme dans les premiers opus de la série. Par ailleurs, les parades sont nettement plus faciles à effectuer et on peut frapper pendant que l'on se protège. La gestion de la jauge d'endurance a subi un petit lifting tandis que de nouvelles possibilité de K.O. s'offrent à nous (K.O. instantanés, K.O. suite à un coup dans le ventre...). A l'usage, Fight Night Champion s'avère tout aussi plaisant à jouer que tactique. Il faut mesurer ses déplacements, ajuster sa distance à l'adversaire, frapper au bon moment... Bref, on est à des années-lumière du bourrinage primaire que certains imaginent. Malgré des déplacements encore un peu lourds, l'action est fluide et l'on ne s'ennuie jamais. En fait, la seule véritable critique que l'on pourrait vraiment émettre concernerait l'impossibilité de stopper un enchaînement en cours. En effet, après avoir appuyé par exemple trois fois à la suite sur une touche, il faut obligatoirement attendre que notre boxeur ait frappé trois fois pour pouvoir reprendre le contrôle. Dans certains cas, cela peut se révéler fatal, si bien qu'il faudra toujours faire attention de ne pas matraquer bêtement une touche dans les moments de panique ou d'enthousiasme excessif.

Fight Night Champion
Le mode Champion nous plonge dans un véritable film interactif.
En ce qui concerne les modes de jeu, Fight Night Champion remet sur le tapis les incontournables combats rapides, les sessions d'entraînement, une carrière classique avec son calendrier et ses mécanismes de jeu habituels (statistiques à booster, sponsors, rencontres prestigieuses). On retrouve également des fonctionnalités en ligne, un éditeur de personnages et tout le bataclan mais la principale nouveauté réside dans un mode Champion tout à fait inédit. Entièrement scénarisé par une pointure d'Hollywood, ce dernier nous place dans la peau d'André Bishop, un boxeur fictif à la carrière des plus agitées. Mature et souvent violente, l'histoire qui nous est contée ici jette un regard cru mais lucide sur l'univers de la boxe amateur et professionnelle. Certes, on n'évite pas certains clichés récurrents comme l'entraîneur honnête refusant de se compromettre avec des mafieux prêts à tout pour faire triompher leur poulain ou l'adversaire psychopathe ne reculant devant aucune tricherie. Néanmoins, les nombreuses cinématiques et la mise en scène des combats que l'on enchaîne sont absolument grisantes. Les voix anglaises (sous-titrées en français) sont impeccables et les dialogues dignes d'un film de Coppola sont savoureux. Autant dire que les cinq ou six heures que nous réserve cette aventure passeront vraiment très vite...

Fight Night Champion
Un coup bien placé peut produire un K.O. instantané.
On pourra toujours se rabattre sur le online, qui pour le coup, nous réserve des soirées entières d'échanges de châtaignes et autres câlins virils. Les vétérans de Fight Night : Round 4 retrouveront avec bonheur le championnat du monde et les matches classés auxquels ils étaient habitués mais le studio EA Canada a voulu cette année aller plus loin en mettant à leur disposition des gymnases virtuels entièrement customisables. Dans ces derniers, il est possible de créer nos propres boxeurs, de combattre des joueurs connectés, et même de jouer une saison entière se terminant par un tournoi. Comme ça ne suffisait pas, les différents gymnases peuvent se défier mutuellement, entraînant de fait tous leurs membres dans une compétition sans merci d'environ 48 heures. Epatant à tous les niveaux, cet épisode fera donc craquer sans le moindre doute tous les fans de boxe qui se respectent. Il n'est pas exempt de quelques défauts bien sûr, mais inutile de couper les cheveux en quatre : Fight Night Champion est la nouvelle référence des jeux de boxe HD. Point barre.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Si vous aviez déjà la mâchoire qui se décroche en jouant à Fight Night : Round 4, attendez-vous à prendre la claque de votre vie avec cet épisode visuellement proche de la perfection même si quelques soucis de caméra ternissent de temps à autre le tableau. Les visages se déforment en temps réel, la sueur et le sang ruissellent sur les muscles saillants, les cheveux se décoiffent au fil du match... Jamais le souci du détail n'a été poussé aussi loin. La modélisation et les animations des boxeurs sont fantastiques et pour une fois dans une simulation sportive, le public n'est pas en reste. Du grand art !

  • Jouabilité 17 /20

    Encore plus dynamiques qu'autrefois, les combats sont aussi réalistes que tactiques. Mis à part leurs déplacements assez poussifs, nos boxeurs réagissent très bien. Le système de contrôle des coups au stick a été affiné et il est possible d'utiliser les boutons classiques pour un gameplay plus proche des anciens épisodes. Parades et esquives sont très intuitives tandis que de nouveaux types de K.O. ont fait leur apparition. On retrouve globalement tous les modes de jeu habituels plus un mode Champion scénarisé extrêmement prenant.

  • Durée de vie 16 /20

    Une fois de plus, cet épisode vous occupera des soirées entières grâce à son éditeur de personnages, son mode Carrière et ses nombreuses options. En outre, de nouvelles fonctionnalités online nous permettent de nous éclater à plusieurs dans des salles de boxe virtuelles. Dommage que l'excellent mode Champion soit si court (5-6 heures).

  • Bande son 17 /20

    22 titres originaux figurent sur la tracklist et près de 60 morceaux accompagnent l'entrée des boxeurs sur le ring. Une fois de plus, bruitages et commentaires en français sont tout à fait convaincants.

  • Scénario 16 /20

    Ecrit par un scénariste professionnel, le mode Champion porte un regard mature et sans concession sur le monde de la boxe. La carrière du jeune André Bishop est tellement bien racontée qu'elle s'apparente parfois plus à un film interactif qu'à un simple mode de jeu.

On croyait avoir atteint l'excellence avec Fight Night : Round 4 mais Electronic Arts nous prouve une fois de plus que, dans les jeux vidéo comme sur le ring, on peut toujours se dépasser. Réaliste, dynamique, bien équilibré, beau à pleurer, Fight Night Champion s'offre également le luxe de proposer un mode scénarisé très immersif et des fonctionnalités online inédites. Que demander de plus ?

Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 février 2011 à 17:32:16
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (128)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 28/02/2011
PlayStation 3 Combat Sport Electronic Arts Contemporain
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce