Test Simon the Sorcerer- PC

PC

Quand on parle de l'âge d'or des point & click , on pense forcément à LucasArts. Il faut dire qu'avec des hits comme Monkey Island, Indiana Jones, Sam & Max, Maniac Mansion, Day of the Tentacle, etc. le développeur s'est incontestablement imposé comme le leader en la matière. Et pourtant, d'autres studios, comme Adventure Soft, arrivent parfois à se distinguer en créant des jeux qui sauront vous laisser des souvenirs vraiment impérissables. Séquence Nostalgie.

Simon the Sorcerer

Dans Simon the Sorcerer, vous incarnez Simon, un jeune adolescent de 14 ans, qui sans le vouloir, est plongé dans une autre dimension. Calypso, grand maître sorcier du village de Fleur Deli, lui adresse une lettre l'informant que ce dernier a été enlevé par le puissant sorcier du mal : Sordide, et qu'il a été choisi parmi des centaines de candidats pour le délivrer.

Dans son périple, l'ado croisera des personnages plus loufoques les uns que les autres : des terribles trolls aux nains alcooliques, en passant par un géant ou un triste marécageux. Mais dans un monde aussi étrange, tout le monde a ses problèmes. Vous devrez ainsi aider les personnages que vous rencontrerez pour avancer. Bien entendu, un point & click ne serait rien sans humour. Rassurez-vous : Simon the Sorcerer en déborde ; et vous vous retrouverez très souvent dans des situations plus qu'hilarantes.

Test Simon the Sorcerer PC - Screenshot 1Pour avoir accès au trésor de la mine, vous serez obligé de vous déguiser en nain.

Le gameplay, comme tous les bons point & click, est très simple, il suffit de pointer et cliquer pour avancer ou utiliser des objets de votre inventaire. Simple, mais efficace. Vous devrez souvent parler avec les personnages, ce qui est toujours aussi simple : vous choisissez une réponse parmi les répliques proposées, et vous observez la réaction qu'a déclenchée celle-ci. Si certaines ne servent qu'à vous faire mourir de rire, d'autres vous feront avancer d'un pas de plus dans votre aventure. Les déplacements de Simon, dont la démarche est aussi bizarre que tout le reste, se font facilement et ne posent aucun problème. Notez qu'une carte est disponible dans l'inventaire pour se déplacer plus vite. Mine de rien, ce détail fait gagner pas mal de temps.

Venons-en à la bande-son. Car s'il y a une chose que l'on retient, c'est bien les musiques. Tantôt entraînantes, tantôt angoissantes, les musiques collent parfaitement aux moments où elles interviennent et feront parfois plonger au cœur de l'action. Des bruitages ponctuent aussi votre aventure, comme des cris d'animaux. Les personnages parlent en anglais, mais les textes sont traduits en français. Les décors, riches et variés, sont loin d'être délaissés, et avec 256 couleurs, les tableaux, remplis de créatures et d'animaux divers, ressortent vraiment bien.

Test Simon the Sorcerer PC - Screenshot 9L'épicier du coin n'est jamais d'accord avec lui même. Cela pourrait poser problème...

L'aventure, qui vous mènera jusqu'au puits ardent de Rondor, est d'une longévité étonnante. Il vous faudra entre 8 et 12 heures pour boucler le titre, et peut-être un peu moins pour les habitués du genre. Et si vous êtes suffisamment curieux pour parler à tous les personnages et suivre tous les dialogues loufoques et parfois interminables, l'aventure devient encore plus longue. Au cas où vous ne l'auriez pas encore compris, Simon the Sorcerer est un point & click classique qu'il faut avoir à tout prix essayé. S'il est maintenant quasi impossible de se le procurer sur PC, sachez que le jeu a récemment été porté sur iPhone pour notre plus grand plaisir. N'attendez plus, Calypso a besoin de vous !

La rédaction, le 28 janvier 2011

Les notes

  • Graphismes 18/20

    Les graphismes ont forcément vieilli mais ne sont pas trop pixellisés pour autant. Le jeu est tout à fait agréables à regarder avec ses personnages charismatiques. Les décors sont assez soignés et travaillés, et les animations assez fluides, pour un rendu vraiment magnifique.

  • Jouabilité 16/20

    Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Vous utiliserez tout ce que Simon peut mettre dans son chapeau. Les contrôles sont bien entendu simples et faciles à comprendre, et la carte permettant des déplacements rapides, se révèle finalement être un outil indispensable.

  • Durée de vie 14/20

    Plus que la moyenne du genre, la durée de vie est assez longue pour vous tenir une dizaine d'heures. Les énigmes relativement compliquées, et ses objets bien cachés n'y sont pas pour rien, mais l'aventure passe tout de même un peu trop vite.

  • Bande son 18/20

    Sans aucun doute le point fort du jeu. Entre les bruitages permanents, les voix anglaises déconcertantes, et les musiques qui viennent toujours vous effrayer dans les endroits les plus angoissants, la bande-son est véritablement un chef-d'œuvre.

  • Scénario 17/20

    En plus de ses personnages charismatiques et de son humour omniprésent, Simon the Sorcerer possède un scénario bien construit et original, et parfois plein de surprises. Attendez-vous à une aventure exceptionnelle et pleine de rebondissements.

  • Note Générale17/20

    S'il ne fait que reprendre les bases des grands classiques du point & click en matière de gameplay, Simon sait séduire esthétiquement. Vraiment très apprécié dès sa sortie, le jeu a tout des grands. Grâce à des musiques envoûtantes et des tableaux soignés, Adventure Soft nous offrait là une aventure exceptionnelle qui aura su marquer pas mal de mémoires.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 15/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Simon the Sorcerer
  • Afficher recto jaquette
Mots-clefs : Simon le Sorcier