Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Sonic CD / Sonic CD sur Mega-CD /

Test Sonic CD sur Mega-CD du 03/01/2011

Test : Sonic CD
Mega-CD

Contributeur

Aussi bien du côté des fans que du côté des critiques, Sonic CD est bien souvent considéré comme la perle rare de la série du célèbre hérisson et pas uniquement en raison de sa sortie sur Mega-CD, un support peu répandu. Avec ce jeu, la Sonic Team nous offre surtout l'une des plus belles aventures de la mascotte de Sega, aventure sur laquelle nous revenons aujourd'hui.

Comme souvent avec la série Sonic de l'époque, nous pouvions nous attendre à un maigre scénario pour justifier les nouvelles péripéties du hérisson. Pour Sonic CD, rien de bouleversant à ce niveau-là. Dans les grandes lignes, il s'agit toujours d'incarner notre héros et de contrecarrer les plans du terrible Dr. Robotnik. Mais ici le scénario introduit deux nouveaux personnages, désormais bien connus des joueurs. D'abord la jeune hérissonne Amy Rose, déjà amoureuse (voire groupie...) de Sonic. Ensuite, le personnage qui deviendra par la suite un rival charismatique pour le célèbre hérisson : Metal Sonic ! Celui-ci kidnappe la petite Amy, que notre fougueux hérisson bleu va devoir sauver durant son aventure. Mais rassurez-vous, point d'histoire de cœur ici. Que ce soit grâce au manuel ou aux superbes séquences d'animation du jeu, nous comprenons bien que la priorité est toujours d'arrêter le Dr. Robotnik. Cette fois, ce dernier a laissé tomber la quête des Chaos Emeralds et la conquête du monde, pour s'attaquer à une mystérieuse petite planète qui apparaît parfois dans l'orbite de Mobius. Pour envahir et dominer cette planète, son plan s'appuie sur les Time Stones, de précieuses pierres permettant de contrôler le temps. Sonic a bien entendu pour but de récupérer lesdites pierres avant son adversaire, pour libérer les deux mondes de la menace du Dr. Robotnik. Et c'est avant tout cette idée de voyage temporel que le jeu va exploiter, et ce de façon magistrale.

Attention, la destruction du générateur n'affecte pas certains pièges.

Car il ne s'agit pas de remplacer bêtement les Chaos Emeralds par d'autres pierres spéciales. A l'instar des opus précédents, vous pouvez certes finir le jeu en terminant les 21 zones et en récoltant chaque Time Stone. C'est la façon traditionnelle de débloquer la bonne fin du jeu, et c'est même la plus rapide. Mais dans Sonic CD vous avez une autre possibilité, beaucoup plus intéressante pour ceux qui aiment l'exploration. Chaque niveau contient des panneaux Past ou Future permettant de voyager dans une époque différente. Pour activer le voyage temporel, il faut maintenir Sonic en pleine course pendant quelques secondes. Précisément, un niveau est découpé en trois zones, et chaque zone est encore découpée en plusieurs époques : Past, Present, Bad Future, Good Future. Nom de Zeus ! Qu'est-ce que tout cela signifie direz-vous ? Eh bien cette structure est conçue pour démultiplier les différentes zones, et cela de façon très astucieuse. Concrètement, chaque zone commence au présent, et comme nous l'avons dit libre à vous d'y rester pour terminer le jeu. Mais vous pouvez aussi retourner dans le passé de la zone où est caché un générateur d'ennemis déposé par Robotnik pour coloniser l'endroit. Vous l'aurez compris, détruire ce générateur permet de débarasser chaque zone des ennemis et autres robots, à la solde de l'infâme adversaire de Sonic. Une fois le générateur détruit vous créez un bon futur pour la zone correspondante, un futur sans ennemi que vous êtes libre de visiter. Et si tous les bons futurs sont débloqués, la bonne fin est débloquée à son tour ! En clair, il vous faudra fouiller chaque niveau un peu plus (au moins le présent et le passé) si vous souhaitez éviter les Special Stages. Si au contraire vous ne détruisez pas le générateur, ni ne ramassez les 7 Time Stones, un mauvais futur se crée et vous empêche d'accéder à la véritable fin du jeu...

Cinquième niveau, Wacky Workbench est rempli de bonnes idées.

Pour parvenir à nos fins, la Sonic Team nous sert une fois de plus une maniabilité sans faille, même si le gameplay se renouvelle peu depuis Sonic the Hedgehog 2 et son désormais classique spin dash, ce petit mouvement qui permet de charger sur place une super accélération en boule. Dans Sonic CD, ce mouvement est disponible en deux versions. La première est identique au spin dash habituel que nous venons de rappeler. La seconde est une accélération elle aussi, mais elle ne lance pas directement Sonic en boule, ce qui est plus dangereux. Elle a cependant l'avantage d'être un peu plus rapide. Une différence donc subtile et à vrai dire peu essentielle, mais les joueurs les plus perfectionnistes apprécieront. À noter aussi qu'un sympathique parcours en Mini-Sonic attend le joueur vers la fin du jeu, mais il n'amène ni challenge ni bouleversement au gameplay. Pour le reste nous avons là exactement le même hérisson qu'auparavant, toujours aussi simple et efficace à diriger. Pas de changements non plus du côté des items spéciaux : bouclier, invincibilité et chaussures de vitesse sont encore de la partie. Dans l'ensemble Sonic CD se présente donc comme un épisode traditionnel pour ce qui est du gameplay, certes pauvre en nouveautés mais toujours aussi efficace.

Sixième et pénultième niveau, Stardust Speedway est une folle réussite.

Et même graphiquement, nous avons exactement le même Sonic qu'autrefois. En effet ce sont carrément les sprites du tout premier Sonic que nous retrouvons ici ! Pour le héros la Sonic Team a réutilisé le bon vieux modèle de 1991, mais maintenant qu'en est-il des niveaux ? De ce côté-ci le premier niveau Palmtree Panic est trompeur. En effet il propose le thème habituel de la jungle tropicale, mais rapidement le jeu nous montre qu'il ne s'agit pas d'un simple copié-collé. De nouveaux éléments çà et là se démarquent à travers la jungle attendue. En réalité ce premier niveau fait la transition avec les six qui vont suivre, et qui se révèlent très réussis. Les couleurs sont comme toujours chatoyantes et justes, chaque niveau nous embarque vers une ambiance à la fois différente et forte. Le travail sur les différents plans témoigne lui aussi de la précision et de la qualité des graphismes. Le titre se permet même de proposer des niveaux assez originaux, tel que Quartz Quadrant la mine de cristaux ou encore Stardust Speedway, une sorte de circuit ultra rapide fait d'instruments de musique ! Les 7 Special Stages possèdent aussi des décors très réussis et souvent rafraîchissants, mais c'est malheureusement une de leurs rares qualités. En effet seuls ces décors, la musique et la construction des circuits sauvent ces Special Stages. L'objectif y est de contrôler Sonic dans des circuits en fausse 3D pour détruire des ovnis en temps limité. Le problème majeur vient de la maniabilité, car il est difficile de choper le timing pour sauter et détruire lesdits ovnis. La fausse 3D n'aide pas non plus à se repérer puisqu'elle nécessite un temps d'adaptation regrettable. Il vous faudra de la pratique pour vous sentir à l'aise et récolter chacune des fameuses Time Stones dans le court temps imparti... C'est dommage car cet échec des Special Stages empêche d'exploiter sans souci la façon classique de finir le jeu, dont nous parlions plus haut. On se console en se disant qu'il s'agit là du seul gros point noir de Sonic CD.

Eh arrêtez ! Attendez un peu que je comprenne comment fonctionne cet endroit !

Du côté de la musique en effet, le titre se montre encore une fois remarquable. Le support Mega-CD aidant, nos oreilles bondissent de joie à l'écoute de la bonne dizaine de synthétiseurs mixés pour l'occasion ! Les thèmes sont dans l'ensemble très efficaces, très variés, et chacun s'accorde avec l'ambiance du niveau correspondant. Certains morceaux se veulent rythmés et plein de punch, tandis que d'autres sont plus planants. Ici, le seul point faible notable concerne les boss, dont le thème reste décevant. Surtout quand on pense à ce qu'avait déjà réussi la Sonic Team sur ce point... Heureusement, le boss final possède quand même un thème bien à lui, dont le lyrisme sonne tout à fait juste. Enfin, il faut aussi savoir que deux bandes-son existent pour ce jeu. L'originale se retrouve sur la version japonaise et européenne du jeu, c'est celle dont nous nous occupons ici. La version américaine (que l'on retrouve chez nous dans la compilation Sonic Gems Collection) est très différente, et dans l'ensemble un cran en dessous.

L'habituel thème de noyade est remplacé par un petit effet sonore qui ne rompt pas la musique.

Tout ceci est bien beau, mais les précédents Sonic aussi affichaient d'excellents graphismes, une maniabilité redoutable d'efficacité, et des musiques superbes. Quelle est donc la grande force de Sonic CD pour être considéré comme la perle rare de la série ? Eh bien c'est ici que le coup du voyage temporel devient vraiment impressionnant : chaque époque, de chaque niveau, est différente. Aussi bien par les graphismes que la musique, chacune se démarque des autres par une atmosphère propre. Prenons quelques exemples pour illustrer ce point essentiel. Au présent, le niveau Tidal Tempest nous berce d'une musique somptueuse, aérienne... Mais une fois dans le mauvais futur, le thème électro et les graphismes marquent bien la désolation du lieu. Tout est mis en place pour renforcer l'aspect unique de chaque époque, pour faire vivre au joueur chaque voyage dans le temps. Jetez donc un œil du côté des images, vous verrez que certains niveaux changent radicalement selon l'époque visitée. C'est le cas par exemple du quatrième niveau : Quartz Quadrant , tantôt industriel tantôt marécageux !

Dans le bon futur, les animaux libres accompagnent souvent Sonic.

Mais ce n'est pas tout, car même l'architecture des niveaux diffère selon les époques ! Elles se ressemblent certes, mais un regard attentif nous permet de voir quelques changements essentiels. Puisque par exemple le mauvais futur sera souvent l'époque la plus mécanisée, vous y trouverez des mécanismes uniques. En revanche dans le passé c'est la nature qui domine. Le terrain n'y est pas encore victime de l'érosion, il y a peu de constructions, pas d'électricité etc. Le joueur n'est donc jamais bloqué puisqu'il peut jongler entre les différentes époques pour se sortir d'une situation apparemment insoluble. De la même façon les ennemis sont influencés par ce jeu temporel. Inutile de détruire un ennemi si vous comptez retourner dans le passé : une fois là-bas il n'aura pas encore été détruit ! Grâce à ces importantes variations dans les différents aspects du jeu, voyager dans le temps devient un véritable plaisir. À condition d'aimer un tant soit peu l'exploration, les 70 zones nous font voyager avec Sonic à travers un kaléidoscope d'émotions.

Les notes
  • Graphique 18 /20

    Impeccable, le cadre graphique ne souffre pas non plus du côté de l'animation ou de la caméra. La richesse précise des décors frappe toujours juste. Et cette réussite est d'autant plus grande qu'elle est démultipliée par les différentes époques proposées. Les séquences d'animation et les quelques effets, sans être nécessaires, sont très réussis. Seul le Special Stage pèche un peu par une fausse 3D plutôt imprécise. Pour autant, on ne peut que saluer l'audace d'un tel procédé.

  • Jouabilté 18 /20

    Sans apporter grand-chose au gameplay, la jouabilité se maintient dans l'excellence qui caractérise la série des Sonic en 2D de l'époque. Comme d'habitude notre hérisson répond parfaitement, et les plus perfectionnistes sauront exploiter les deux formes de spin dash. Une fois encore, c'est surtout pendant le Special Stage que la maniabilité souffre le plus. Les niveaux se révèlent très inventifs mais vous ne perdrez pas vos repères si vous êtes familier de la série. Pièges, robots et loopings défilent toujours à travers les niveaux et sont toujours aussi efficaces.

  • Duree 16 /20

    Sonic CD nous concède une durée de vie appréciable pour le genre du jeu de plates-formes. La grande force du titre est de nous laisser libres de foncer ou d'explorer. Certes la sauvegarde nous facilite la tâche et les boss sont un peu trop faciles, mais le jeu est assez prenant pour nous pousser sans souci à le (re)terminer d'une seule traite. Enfin, le nouveau mode Time Attack bienvenu prolonge cette durée de vie pour les plus acharnés du score ! Même les codes sont utiles ici, puisqu'ils permettent d'explorer une époque dès le début de la zone choisie.

  • Son 19 /20

    Véritable réussite et extrêmement variée, la bande musicale nous emporte aisément dans chaque univers. Le support CD permet le compromis parfait entre une bonne qualité d'écoute et la texture sonore de la Megadrive, chère aux fidèles de la série Sonic. Les effets sonores sont presque tous d'excellente facture et soutiennent bien l'action. Franchement, s'il faut être tatillon, le thème des boss et l'effet sonore 1UP sont les seuls défauts de cette bande-son.

  • Scénario 11 /20

    Plus présent que de coutume, le scénario de ce Sonic ne se veut pas non plus l'atout majeur du jeu. Il a le mérite d'introduire l'idée du voyage temporel et de nouveaux personnages plus (Metal Sonic) ou moins (Amy) intéressants. Saluons également les quelques séquences animées et chantées, fidèles à l'esprit Sonic.

À la fois simple et complexe, court et long, classique et original, Sonic CD est une formidable réussite. Voyager dans le temps permet de rafraîchir et de diversifier l'expérience de jeu. Sans oublier la durée de vie, qui se voit par là augmentée de façon considérable ! La liberté d'action et la vitesse de Sonic sont ici encore plus impressionnantes grâce à l'intelligence du level design dans lequel elles s'expriment. En un mot, Sonic CD est sans doute le Sonic 2D le plus varié et le plus ouvert de tous. Il ne reste au joueur qu'à choisir sa façon de vivre cette aventure.

Profil de OldSchoolBobby
L'avis de OldSchoolBobby
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
03 janvier 2011 à 17:28:39
19/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (58)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/ 20
Mis à jour le 03/01/2011 Voir l'historique
Mega-CD Plate-Forme Sega Sonic Team Rétrogaming
  • Partager cette page :
Sonic CD
PC PS3 360 iOS Android Mega-CD
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (5)
  • News (8)
  • Vidéos (5)
  • Images (411)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Sonic CD sur Mega-CD
    -
    MEGA-CD
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.