Test NosTale- PC

PC

On ne vous l'a pas assez dit ? La grande mode est aux free-to-play, ces jeux gratuits soutenus simplement par la vente de contenu supplémentaire à petits prix. Nostale fait partie de ceux-là. Faut-il craquer ? Si oui, à quel prix ?

NosTale

Vous l'aurez compris, Nostale est un de ces nombreux MMORPG free to play qui séduisent grâce à leur semi-gratuité. Ainsi, si vous n'aurez pas à débourser un denier pour télécharger le soft et y jouer, il vous faudra en revanche mettre la main à la poche pour espérer profiter d'un petit coup de pouce vis-à-vis des joueurs n'utilisant pas cette méthode. Pourtant, si le soft demeure un MMORPG au système économique surexploité et discutable, il possède certains atouts qui peuvent l'aider à se démarquer de la concurrence.

Test NosTale PC - Screenshot 31Dans Nostale, il n'est pas rare de tomber sur un clone.

Son principal atout est la présence d'une trame principale. En effet, si celle-ci reste assez basique, sa présence dans un jeu du genre n'en demeure pas moins appréciable. Divisée en plusieurs actes, l'histoire vous fera enquêter sur la mystérieuse révolte des Kovolts, race ouvrière qui se sent de plus en plus agressée par les humains. C'est sur cette trame de fond que vous devrez façonner votre personnage. Pour cela, vous aurez des sortes de donjons à arpenter, les pierres espace-temps. L'effort d'avoir inclus énormément de mini-donjons de ce type mérite d'être souligné, mais le soucis est de taille : toutes les pierres espace-temps se ressemblent. Pas seulement les décors, mais aussi les missions à exécuter. Si certaines nécessitent la présence d'autres joueurs pour être achevées, (ce qui est un bon point) d'autres se finissent très rapidement, et il ne vous restera plus qu'à accomplir des quêtes entre deux donjons pour progresser en niveau. Seulement, passé un certain stade, le monster bashing devient obligatoire pour avancer. Vous pourrez toujours obtenir quelques quêtes secondaires, mais celles-ci sont encore moins intéressantes que celles de la trame principale et se résument à rassembler 53 cornes de diablotin, 22 pelotes de laine...

Test NosTale PC - Screenshot 32Malgré le design original, Nostale n'en reste pas moins classique dans le fond.

Heureusement, le monster bashing n'est pas la seule chose à faire dans Nostale. Par exemple, vous pouvez vous amuser à capturer toutes sortes d'animaux pour vous en faire des alliés. Et ce sans compter les quelques compagnons NPC qui vous rejoindront au fil de l'aventure. Il est aussi possible de commercer avec d'autres joueurs grâce à un endroit qui regroupe toutes les personnes désirant vendre leurs trouvailles. A vous alors, si l'envie vous en prend, de tenter de dénicher la petite perle. Un autre petit plus se nomme le Combat Instantané. C'est un événement qui se déclenche automatiquement toutes les deux heures. Si vous acceptez l'invitation, vous êtes alors téléporté dans une arène composée de tous les joueurs ayant consenti à y participer et qui sont dans votre tranche de niveau. Cela s'apparente à un mode survival où il s'agira d'éliminer, avec vos partenaires, des vagues d'ennemis, jusqu'à tuer un boss, le tout en un temps limité. Vous vous assurerez alors, en cas de victoire, des points de réputation, des sous et divers objets. Le PVP est également de la partie. Bien que le PVP en territoire libre ne soit accessible qu'à haut niveau, il est possible de combattre les autres joueurs dans une arène instanciée qui s'apparente à celle du Combat Instantané, mais dans laquelle aucun monstre ne viendra vous déranger, et où votre seul but sera de défourailler tous les joueurs présents pour être le dernier survivant. Enfin, on y trouvera également la possibilité de participer à des raids en groupe.

Test NosTale PC - Screenshot 33Certains effets de sorts sont charmants.

Les choses à faire sont donc légion dans Nostale. Mais n'oubliez pas de vous occuper de votre propre avatar. Ainsi, si tous les personnages commenceront en tant qu'aventurier, il sera possible, à partir d'un certain niveau, de vous spécialiser en tant que mage, guerrier, ou archer. En ce sens, Nostale pourrait presque être une caricature des MMORPG tant le système de spécialisation paraît pauvre et classique à première vue. Cependant, plus vous progresserez, plus vous aurez accès à d'autres moyens de spécialisation. Nostale instaure en effet un système de cartes à équiper qui permettent au joueur de changer de métier. Par exemple, certaines de ces cartes vous transformeront en mage de feu, en mage sacré, ou encore en ninja... Cette transformation est limitée dans le temps et le problème majeur est que tous les joueurs utilisant une même carte se ressemblent. Néanmoins, la transformation vous donnera accès à toutes sortes de compétences jusque-là inaccessibles, et la spécialisation de votre personnage n'en sera que plus profitable. Et ce n'est pas tout. Il vous arrivera, tout au long de vos heures de jeu, de récupérer des fées. Celles-ci sont diverses et augmenteront certains de vos pouvoirs. Par exemple une fée de feu augmentera la puissance de vos sorts de feu. (donc utile pour un mage voulant se spécialiser dans ce domaine). Ce système est d'autant plus intéressant que plus vous combattez, plus la fée dont vous vous êtes équipé deviendra puissante et augmentera ainsi la puissance des compétences concernées.

Test NosTale PC - Screenshot 34La mort n'est que très peu pénalisée.

Toutes ces possibilités de gameplay sont soutenues par une interface très classique, mais efficace. A chaque nouveau niveau atteint, vous gagnez des points de compétence que vous pourrez ensuite échanger contre des compétences à votre mentor. Une fois acquises, il suffit ensuite de « glisser » les aptitudes dans la barre d'action en bas de l'écran pour pouvoir les utiliser très facilement via un clic ou par la pression d'une touche assignée. Malgré sa simplicité, il faut pourtant avouer que certains aspects restent assez rigides. L'inventaire, par exemple, devient très fouillis au fil des heures de jeu, malgré les onglets de rangement automatique des objets. Nous éviterons aussi de nous attarder sur la superposition d'informations dans la fiche de personnage, ce qui est impardonnable, surtout pour un jeu ayant plusieurs années derrière lui. (Notez que cela peut dépendre de la résolution utilisée ainsi que de celle de votre écran.) Sur cette fiche seront inscrits les niveaux de votre personnage. Oui oui, vous avez bien vu, les niveaux. Car à l'instar d'un certain Final Fantasy 14, Nostale propose deux types de niveaux distincts. Le niveau normal de combat, et le niveau de métier. Le premier augmente sans cesse tandis que le second augmente en fonction de la carte de spécialité équipée, et se remet à zéro pour toute nouvelle carte obtenue. Évidemment, l'expérience obtenue pour un métier en particulier est conservée lors d'un changement de carte et il vous suffira de vous en équiper à nouveau pour retrouver votre niveau.

Test NosTale PC - Screenshot 35Joyeux Noël ! Non ? Bon d'accord...

Que peut-on dire finalement de Nostale qui n'a déjà été dit ? Nous pourrions ajouter que la durée de vie est absolument immense, et qu'atteindre les plus hauts niveaux vous demandera des mois et des mois de jeu intensif, ou encore, sur une note plus négative, que l'IA est inexistante, comme dans beaucoup de jeux du genre. Mais un des points les plus importants peut-être, est que Nostale n'est pas un jeu difficile. Le jeu en groupe n'est pas imposé sauf en de rares occasions. La mort est très peu pénalisée, et il vous sera même possible de ressusciter à l'endroit exact où vous avez chu si vous possédez certains objets très facilement trouvables sur tous les monstres du jeu. Pourtant, il n'empêche que l'addiction est présente, et c'est bien là le principal atout d'un MMORPG, gratuit ou non.

Athelthryth (contributeur de jeuxvideo.com), le 17 décembre 2010

Les notes

  • Graphismes 13/20

    Même si techniquement, le jeu n'est pas à jour, il faut bien avouer que le design général est plutôt mignon, ce qui permet au soft de faire d'une pierre deux coups : tourner sur un grand nombre de configurations, et attirer les plus jeunes.

  • Jouabilité 12/20

    Si les possibilités de gameplay sont nombreuses et appréciables, l'interface, elle, reste classique. Mais en demandait-on vraiment plus ? Les nouveaux venus prendront très facilement le jeu en main tandis que les habitués du genre retrouveront une interface poussiéreuse, mais qui a fait ses preuves. On déplorera tout de même quelques défaut rendant le tout un peu trop rigide, mais surtout une impardonnable superposition de statistiques dans la fiche de personnage.

  • Durée de vie 16/20

    Comme dans presque tous les jeux du genre, si vous acceptez de passer des heures et des heures à augmenter votre personnage, alors vous aurez vraiment de quoi faire. D'autant que la quête principale est de très longue haleine et que les à-côtés sont nombreux.

  • Bande son 13/20

    On en dira ce qu'on voudra, il n'empêche que les musiques participent grandement à l'ambiance enfantine du jeu. Certaines possèdent un cachet unique, difficilement retrouvable dans d'autres titres du genre.

  • Scénario 14/20

    Des gentils qui deviennent méchants, des méchants qui deviennent gentils. Qui sont les vrais méchants ? Qui sont les vrais gentils ? Après tout, pourquoi pas ? Au moins, l'effort d'un vrai scénario a été réalisé.

  • Note Générale14/20

    Pour Nostale, le vrai prix à payer n'est pas si grand que ça lorsqu'on le compare à la masse envahissante de free-to-play de ces dernières années. Là où un certain Rappelz se veut plus mature dans le design et ainsi peut-être moins accessible aux plus jeunes, Nostale les attire dans son nid. Néanmoins, le soft n'en reste pas moins principalement recommandable aux joueurs avides de monster bashing, et n'ayant pas peur de passer des heures et des heures à faire évoluer leur personnage.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 14/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Nos Tale

Vidéos

Voir les 2 vidéos de NosTale