Menu
Golden Axe III
  • Tout support
  • Wii
  • MD
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Golden Axe III
MD
Golden Axe III
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 décembre 2010 à 16:42:52
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.7/20
Partager sur :

Golden Axe, le beat'em all moyenâgeux de Sega est de retour dans un troisième volet, sorti uniquement au Japon en 1993. Dernier épisode de la saga à voir le jour sur Megadrive, voyons si cette aventure arrive à conserver l'ambiance si particulière de la série tout en corrigeant les lacunes techniques des deux premiers opus.

Golden Axe III

Décidément, les guerriers médiévaux de chez Sega n'ont pas de chance. Quand ce n'est pas Death Adder qui souhaite conquérir le monde, il faut qu'un mystérieux prince des ténèbres s'y mette. Un groupe de héros doit donc remettre le bleu de chauffe, afin de récupérer la fameuse Golden Axe des mains du prince, et ainsi sauver le monde de sa funeste destinée. Cette troisième mouture de la saga Golden Axe nous offre la possibilité de choisir quatre héros. Deux sont des habitués de la série (le guerrier Ax Battler et la belle Tyris Flare) et les deux autres sont des petits nouveaux : un homme panthère (enfin, on dirait plutôt un lézard mais passons...) et un barbare. On déplore l'absence de Gilius le nain, pourtant jouable dans les deux premiers épisodes, mais qui, sans doute fatigué, se cantonne ici au rôle plus reposant de coach.

Golden Axe III
La réalisation graphique est d'un autre âge.
Chaque personnage dispose bien sûr d'une panoplie de coups qui lui est propre : Ax Battler se sert ainsi toujours de son épée pour combattre, tandis que le barbare fera usage de sa force brute, que l'homme lézard sort ses griffes acérées et que Tyris utilise son sabre. A noter que cet épisode introduit des coups spéciaux, que l'on déclenche en appuyant en même temps sur le bouton de saut et le bouton de frappe. Malheureusement, ces coups mettent du temps à sortir, de telle sorte qu'on les utilise assez peu. En plus des attaques physiques, nos héros disposent toujours de leur jauge de magie pour lancer des sorts, eux aussi différents et qui disposent de trois niveaux de puissance. A première vue, Sega semble donc avoir ressorti les mêmes mécanismes de jeu, et on se dit déjà que l'éditeur aurait peut-être pu faire preuve d'un peu plus d'audace pour apporter un vent de fraîcheur dans la série.

Golden Axe III
Quatre héros se lancent dans la bataille.
La progression se fait en effet dans la plus pure tradition des beat'em all : on traverse, seul ou à deux joueurs, des stages infestés d'ennemis pour avoir le privilège d'affronter le traditionnel boss. Pour les aider, nos héros croiseront souvent de petits lutins qui leur donneront un peu d'énergie supplémentaire et des fioles de magie, ce qui n'est pas du luxe car le jeu est assez long, bien plus en tout cas que les épisodes précédents. En effet, vous aurez à de nombreuses reprises le choix entre plusieurs destinations, de telle sorte qu'il faut de nombreuses parties pour tout voir. Un bon point donc, d'autant que le jeu dispose de deux niveaux de difficulté, ce qui rallonge encore un peu plus la durée de vie.

Golden Axe III
Les montures sont toujours de la partie.
Là où en revanche le jeu n'a pas évolué, c'est sur sa réalisation. Pour un titre de 1993, les graphismes et l'animation sont complètement dépassés, c'est le moins que l'on puisse dire : les décors sont vides et sans vie, les couleurs criardes, et l'animation des héros et du bestiaire, si elle n'atteint pas la puissance comique insurpassable d'un Last Battle, fait peine à voir. Et je ne vous parle pas des sorts de magie, qui la plupart du temps s'apparentent plus à une bouillie de pixels qu'autre chose. Bref, Sega ne parvient pas à faire évoluer sa série sur ce plan-là, et c'est d'autant plus regrettable que les joueurs avaient pourtant pointé du doigt les lacunes techniques des deux épisodes précédents. C'est dommage, car le jeu en coopération reste toujours aussi jouissif, et l'atmosphère heroïc-fantasy dégage un charme certain. Reste donc un titre tout juste correct, bien loin des meilleurs du genre, et qui peine surtout à se renouveler. Ce n'est peut-être pas un hasard s'il s'agit-là du dernier épisode Megadrive de la saga...

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Moche. Voilà le mot qui vient spontanément à la bouche quand il s'agit de qualifier la réalisation de Golden Axe 3. Arrière-plans vides, couleurs mal choisies, le jeu n'a pas progressé d'un pouce par rapport à ses prédécesseurs. Quand on le compare à un Streets of Rage 2, pourtant sorti avant, on en vient même à se demander si les deux jeux tournent sur la même machine.

  • Jouabilité 14 /20

    Les frappes et les enchaînements de base sortent bien, mais les coups spéciaux sont assez difficiles à placer. Les personnages, même s'ils sont patauds, se déplacent correctement, et les habitués de la série ne seront donc pas dépaysés. A noter une gestion des collisions toujours aussi capricieuse.

  • Durée de vie 15 /20

    Le point fort du jeu, sans doute le seul domaine où la série ait progressé. On peut désormais choisir son chemin, plusieurs embranchements étant disponibles dans les niveaux. Autant dire qu'il faut refaire le jeu plusieurs fois si on veut tout voir. La présence de quatre personnages, au lieu des trois habituels, rallonge sensiblement la durée de vie, d'autant plus que le jeu est assez difficile sur la fin. A noter la présence, anecdotique, d'un mode Versus.

  • Bande son 11 /20

    Certains thèmes se laissent écouter, mais d'autres sont à se taper la tête contre les murs. Eteignez le son pour ceux-là, sous peine d'épouvantables migraines. Les bruitages sont quasiment les mêmes depuis le premier épisode, pourtant sorti en 1989… Il était peut-être temps de les changer, non ?

  • Scénario 12 /20

    Le grand méchant a pris possession de la sacro-sainte Golden Axe pour conquérir le monde... C'est donc peu ou prou la même chose que lors des épisodes précédents : vous devez lui botter les fesses pour l'empêcher de mener à bien son sinistre projet.

Même avec la meilleure volonté du monde, il est difficile de faire preuve de clémence envers Golden Axe 3. Techniquement, le jeu n'a pas bougé d'un iota depuis les débuts de la saga, Sega n'ayant pas cru bon de corriger les nombreuses lacunes qui polluaient déjà les deux épisodes précédents. L'opus dispose quand même d'une bonne durée de vie, d'un jeu à deux toujours aussi sympathique et d'une ambiance heroïc-fantasy réussie. Cela dit, les joueurs exigeants qui recherchent un beat'em all varié se tourneront inévitablement vers Streets of Rage 2 sur la même console.

Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 décembre 2010 à 16:42:52
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.7/20
Mis à jour le 10/12/2010
Megadrive Beat'em All Sega Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Call of Duty : Mobile, du multi accessible dans le creux de la main – E3 2019
    IOS - ANDROID
  • Preview : Destroy All Humans ! – Vers un remake respectueux et déjanté – E3 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Carrion - L'horreur inversée dans un Metroidvania brutal et jouissif - E3 2019
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce