Menu
Hospital Giant
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Hospital Giant sur DS /

Test du jeu Hospital Giant sur DS

Test : Hospital Giant
DS
Hospital Giant
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 novembre 2010 à 17:48:03
2/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
1.8/20
Partager sur :

Que vous soyez un inconditionnel de séries TV hospitalières ou que vous ayez passé de grands moments sur Theme Hospital, le vieux hit de Bullfrog, vous ne manquerez pas de jeter un œil intéressé sur ce Hospital Giant qui devrait garnir les rayons des supermarchés à l'approche des fêtes de Noël. Un conseil : fermez vite cet œil trop curieux et continuez votre chemin.

Hospital Giant

La série des Giant est de retour sur la portable de Nintendo après un Hotel Giant qui ne nous avait pas laissé un souvenir impérissable. Ce sont cette fois les différents services d'un hôpital que le studio français Creative Patterns nous propose de gérer. Enfin, "gérer" est un bien grand mot dans la mesure où le gameplay se résume essentiellement à une succession de mini-jeux. Le titre se veut à l'évidence accessible aux plus jeunes, pour des raisons mercantiles que l'on comprend très bien : ces cibles idéales s'en remettent rarement à la critique spécialisée pour éclairer leurs choix. Mais ce que les responsables marketing auraient tendance à oublier, c'est qu'un enfant n'en reste pas moins tout aussi exigeant qu'un adulte. De ce point de vue, Hospital Giant est si exécrable que même un gamin jettera l'éponge au bout d'une heure de jeu, avant de demander à Tata Zézette, qui avait pourtant voulu lui faire plaisir, de bien vouloir le ramener à Carrefour pour l'échanger contre le dernier Pokémon.

Hospital Giant
L'aspect gestion n'est que poudre aux yeux.
Le principe de Hospital Giant est le suivant : vous chapeautez un service constitué de plusieurs médecins spécialisés (accueil, auscultation, diagnostic, radiologie, chirurgie, etc.). Chaque mission vous impose de soigner un certain nombre de patients, qui affluent au fur et à mesure avec leurs pathologies spécifiques. Restez cool : vous n'avez aucun équipement à acheter, aucune salle à aménager, ni aucun budget à gérer. Votre service pourrait même fonctionner sans aucune action de votre part si seulement les patients n'étaient pas, pour certains pressés, et pour d'autres aux portes de la mort. Du coup, votre rôle est d'épauler vos différents soignants dans leurs tâches respectives afin de ne pas engorger la salle d'attente et les différentes pièces de votre service. Chaque coup de pouce à un médecin prend alors la forme d'un mini-jeu. Problème : les mini-jeux en question sont au nombre de quatre. Non, vous ne rêvez pas : quatre, comme les quatre saisons, les 4 Fantastiques, les quatre Cavaliers de l'Apocalypse ou – en l'occurrence – les quatre filles du Dr. March. Mais le pire, c'est que ces quatre épreuves, qui constituent 99 % du gameplay et que vous retrouvez tout au long de votre progression, ne présentent pas le moindre intérêt ludique.

Hospital Giant
Ce mini-jeu revient vraiment sans arrêt.
Le mini-jeu d'analyse, qui revient le plus souvent (pour ne pas dire les trois quarts du temps), prend la forme d'une sorte de Pac-Man avec scrolling horizontal, où vous devez manger les symboles indiqués en haut de l'écran tout en laissant les autres de côté. Affublée de gros ralentissements (un comble !) et rébarbative au possible, cette épreuve vous est resservie à toutes les sauces. Vous devez établir un diagnostic ? Vous devez effectuer une analyse ? Vous devez administrer un traitement ? Vous devez convaincre un patient d'attendre encore un peu et de ne pas quitter l'hôpital ? Vous y aurez droit. Dix fois, vingt fois, cinquante fois, cent fois, autant qu'il en faut pour vous abrutir et pour finir par vous rendre fou. Les deux mini-jeux suivants, d'auscultation et d'opération, évoquent vaguement un Trauma Center pour enfants, simpliste et sans challenge, avec pour seul mérite une bonne reconnaissance de vos coups de stylet. Quant à la dernière des quatre épreuves, elle consiste à reproduire des pas de danse pour détendre vos médecins.

Hospital Giant
Ceci n'est pas un pied (René Magritte).
Car le titre, qui n'assume jamais sa pauvreté intrinsèque, pousse le vice jusqu'à vous faire croire que vous êtes vraiment en train de jouer à un jeu de gestion : de temps en temps, vous avez l'occasion de mettre au repos un soignant fatigué, d'engager du personnel plus performant, ou encore de gérer les affinités de vos médecins. Mais ce n'est que poudre aux yeux, car ces fonctionnalités très limitées ne représentent tout au plus que 1% du gameplay. Tout le reste n'est qu'un vaste néant vidéoludique d'une répétitivité hallucinante, qui témoigne d'une paresse de développement, de délais très serrés ou tout simplement d'un immense foutage de gueule. Un petit tour sur le site de Creative Patterns nous apprend que le studio s'est fixé "des règles d'éthique" et qu'il entend proposer au public des jeux "de grande qualité". On n'imagine pourtant pas une seconde l'un de ses membres offrant Hospital Giant à l'un de ses enfants. On cessera là tout sarcasme car on se doute bien qu'il s'agit d'une production alimentaire. Mais les prétentions financières de Nobilis font de ce jeu, vendu 40 euros, une immense arnaque contre laquelle nous avions le devoir de vous mettre en garde.

Les notes
  • Graphismes 4 /20

    Les environnements sont minimalistes et pixelisés, la modélisation des personnages est atroce et le character design plutôt douteux. Le mini-jeu d'analyse pousse le vice jusqu'à souffrir d'odieux ralentissements.

  • Jouabilité 5 /20

    Hospital Giant est un véritable trou noir vidéoludique, mais le stylet s'acquitte assez bien des tâches absurdes qui lui incombent.

  • Durée de vie 1 /20

    Combien de temps tiendrez-vous ?

  • Bande son 6 /20

    La répétition à l'envi des mêmes thèmes musicaux et des mêmes bruitages finit par taper sur le système.

  • Scénario /

Répétition éhontée de mini-jeux d'une absolue médiocrité, Hospital Giant sur DS tente vainement de vous faire croire que vous gérez les différents services d'un hôpital. Jouez donc le jeu en faisant semblant d'acheter ce titre que ses concepteurs ont fait semblant de développer.

Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 novembre 2010 à 17:48:03
2/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
1.8/20
Mis à jour le 23/11/2010
Nintendo DS Gestion Nobilis Creative Patterns
Dernières Preview
PreviewDoom Eternal : Un début d'aventure plus fou, plus dense mais aussi plus aérien ? 21 janv., 16:00
PreviewMonster Energy Supercross - The Official Videogame 3 - Vers un jeu plus technique ? 20 janv., 15:43
PreviewZombie Army 4 Dead War : Des zombies nazis et de la série B pour un Shooter coopératif décomplexé 07 janv., 16:00
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020