Menu
Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn
  • Tout support
  • PS3
  • DS
  • Wii
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn
Wii
Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 novembre 2010 à 11:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (39)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.5/20
Tous les prix
Prix Support
15.85€ DS
34.45€ PS3
34.86€ DS
39.90€ PS3
44.81€ Wii
69.99€ Wii
Voir toutes les offres
Partager sur :

Attendue au tournant par les fans du Monde entier, la trilogie cinématographique de Peter Jackson aura tenu ses promesses, tant auprès de la critique que des spectateurs. Du coup, l'engouement autour du Seigneur des Anneaux, qui ne s'était d'ailleurs jamais éteint, a pu reprendre de plus belle, notamment dans le milieu du jeu vidéo. C'est pour cela que nous arrivent des titres comme La Quête d'Aragorn, censés entretenir la flamme...

Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn

Si dans votre tête luit encore les images des trois films comme si vous les aviez vus hier, vous allez être heureux : La Quête d'Aragorn suit l'histoire de la trilogie. Le but avoué des développeurs est donc de vous faire vibrer à nouveau avec les scènes mythiques chères à votre coeur. En l'occurrence, comme le titre du jeu l'indique si bien, on suit l'histoire d'Aragorn, contée à ses enfants par Sam Gamegie. Le récit suit la chronologie des évènements, et la voix off de Sam intervient à chaque cut-scene pour nous expliquer ce qu'il se passe. Du coup, on pourrait croire que La Quête d'Aragorn se destine à un jeune public, et après quelques minutes, on se rend compte que c'est effectivement le cas.

Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn
Boromir ? C'est toi ?
Le style visuel très cartoon risque de surprendre les puristes. Le titre est coloré et certains décors frôlent le pastel, à tel point que l'on se croirait dans un Zelda sur quelques images arrêtées. Certes, la comparaison s'arrête là, mais on peut se questionner sur les raisons d'un tel choix pour une saga dont la moyenne d'âge des fans dépasse allègrement la trentaine... Peu importe, lançons une partie pour voir d'un peu plus près de quoi il en retourne. Dans l'idée, le titre fait des allers-retours entre les prouesses d'Aragorn avec la Communauté de l'Anneau, et le présent, 15 ans après, quand Sam raconte l'histoire à ses enfants. Ces passages dans le présent servent souvent de tutoriel pour apprendre de nouveaux coups avec Frodo Gamegie, le fils de Sam, mais aussi pour faire quelques quêtes annexes dans un cadre vraiment enfantin. Une fois que vous vous êtes bien amusé, Sam reprend le conte des aventures d'Aragorn, nous transposant ainsi dans la quête qui nous intéresse.

Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn
Certains paysages rendent particulièrement bien dans la version Wii...
Comme vous le savez déjà, Aragorn est un fin épéiste, et son arme de prédilection sera votre principal atout. Pas de doute, on est bien dans un beat'em all, et vous aurez souvent à occire quelques araignées et autres trolls sur votre chemin. C'est à ce moment-là que la maniabilité entre en jeu... Avec votre Wiimote, vous pouvez donner des coups d'épées horizontaux, verticaux voire des coups d'estocs. Les mouvements sont assez bien reconnus dans l'ensemble même s'il faut faire avec un petit temps de latence qui n'est pas négligeable, rendant assez souvent les combats désagréables. Certes, c'est moins prononcé que sur la pathétique version PS3, mais cela reste navrant. Par contre, sur Wii, pas de problème d'ergonomie, surtout concernant les charges du bouclier qui s'effectuent via un mouvement de Nunchuk. Le résultat est assez fluide et on ne passe pas son temps à chercher le bon bouton pour chacune de nos actions. Malheureusement, dans les faits, il faut bien avouer que l'on se retrouve souvent à secouer sa Wiimote dans tous les sens en espérant obtenir quelque chose de probant à l'écran. Bien que cela marche souvent, c'est surtout dû à l'absence quasi totale de difficulté du titre. Les ennemis sont tellement lents qu'esquiver leur attaque ne vous pausera aucun problème.

Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn
... malgré quelques abus sur le flou tout de même.
Pourtant, le titre a quelques bons points pour lui. La possibilité de tirer à l'arc tout en bougeant, voire même en courant, est plutôt jouissive bien que les flèches soient limitées. Malheureusement, dès que les ennemis sont sur votre dos, il devient compliqué de jouer les Guillaume Tell, surtout quand la caméra commence à partir en délire, se tournant dans tous les sens. Pour rajouter une couche, vous êtes souvent accompagné de la Communauté de l'Anneau pendant les combats, portant les personnages à l'écran, ennemis compris, à une bonne vingtaine la plupart du temps. Résultat ? Gros capharnaüm et surtout, baisses de framerate plus ou moins prononcées selon les cas.

Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn
Scène mythique, no comment.
De son côté, l'évolution de l'aventure se fait de façon plutôt classique, bien que l'on soit assez libre de nos mouvements. Si la quête principale peut sembler linéaire, nous envoyant d'un point A à un point B la plupart du temps, faire quelques détours permettra non seulement de trouver des objets intéressants, mais aussi de faire quelques quêtes secondaires et totalement facultatives, amenant bien sûr des récompenses. C'est agréable, bien qu'il n'y ait pas de quoi sauter au plafond non plus. Mais malgré ce point, la durée de vie ne casse pas des briques et il vous faudra bien moins de dix heures pour boucler l'aventure, même si vous ne le faites pas en ligne droite. Bien sûr, la possibilité de jouer à deux joueurs, le second maniant Gandalf, permet sans doute de faire passer la pilule un peu plus facilement, mais cet élément ne sauve pas les meubles, d'autant que ce mode coopératif sent bon le rajout de dernière minute : le deuxième joueur n'a pratiquement aucune interaction et n'est là que pour taper sur tout ce qui bouge.

Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn
Ne comptez pas sur la caméra pour vous faciliter la tâche.
Pour finir le tableau, il faudra faire avec une multitude de bugs... S'ils ne sont pas nécessairement gênants, certains sont parfois ahurissants. Par exemple, voir un cheval partir au galop à reculons peut avoir des effets dévastateurs sur votre santé mentale. Accessoirement, et plus problématique, l'intelligence artificielle a visiblement quelques lacunes, notamment concernant le pathfinding. Il n'est pas rare de voir des personnages courir contre un poteau comme des benêts... Au final, si La Quête d'Aragorn avait de bonnes idées, le choix de le tourner vers un jeune public est étonnant et déroutant, d'autant que la difficulté s'en ressent. On aurait aussi aimé que le gameplay soit plus fin, mais au bout du compte, agiter son bras droit dans tous les sens est une technique qui marche dans 95% des cas.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Le travail artistique est réussi et certains paysages valent le coup, donnant un vrai cachet à ce titre. Malheureusement, le flou omniprésent gâche un peu la fête et les chutes de framerate finissent de casser l'ambiance à de multiples reprises, vraiment dommage.

  • Jouabilité 11 /20

    La maniabilité à la Wiimote a beau mieux fonctionner qu'avec le PS Move, il y a tout de même quelques temps de latence problématiques qui font que l'on a du mal à s'imprégner de l'action. Certes, c'est moins prononcé, mais ajouté à la gestion chaotique des caméras, le combo est plutôt dévastateur...

  • Durée de vie 9 /20

    Si vous voulez être sûr d'avoir dépensé votre argent pour rien, finissez La Quête d'Aragorn d'une traite en à peine cinq heures. Sinon, vous pouvez toujours vous attarder sur les quêtes annexes pour prolonger l'expérience... Malheureusement, la difficulté n'étant absolument pas au rendez-vous, ne vous attendez pas à un challenge corsé...

  • Bande son 13 /20

    Oui, les thèmes des films sont là et c'est forcément un plus indéniable. Il n'y a donc rien à redire en ce qui concerne la musique... Fort heureusement d'ailleurs, car pour les doublages, c'est une autre histoire. Si les personnages principaux bénéficient souvent des voix officielles, certains personnages secondaires semblent avoir les mêmes doubleurs que les séries Nicky Larson ou Ken le Survivant en France... Surjouées et absolument pas crédibles. Et c'est sans compter la synchronisation labiale ratée : souvent les lèvres bougent sans qu'aucun son ne sorte, et ceci pendant trois bonnes secondes...

  • Scénario 13 /20

    Vu que l'on suit la trilogie, on sait déjà à quoi nous en tenir, même si quelques écarts sont faits pour faire apparaître des ennemis là où il n'y en avait pas. La trame suit facilement son cours, et la voix off de Sam Gamegie porte bien l'histoire.

Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn aurait pu être un bon jeu, mais le choix d'en faire un titre pour jeune public est tout à fait déroutant. Si la trame scénaristique n'est pas en cause, les temps de latence, les problèmes de caméras et les ralentissements viennent assombrir l'horizon. Toutefois, le prix étant assez réduit, l'expérience peut valoir le coup pour quelques fans...

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 novembre 2010 à 11:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (39)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.5/20
Mis à jour le 01/11/2010
Wii Action Aventure Warner Interactive Headstrong Games Cinéma Livres
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce