Menu
Worms
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • Mac
  • Amiga
  • GB
  • Jaguar
  • MD
  • PS1
  • Saturn
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Worms / Worms sur PS1 /

Test Worms sur PS1 du 22/10/2010

Test : Worms
PS1
Worms
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de eljim
L'avis de eljim
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 octobre 2010 à 16:56:55
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.7/20
Tous les prix
Prix Support
5.39€ PC
5.99€ PC
46.00€ PS1
49.90€ PS1
Voir toutes les offres
Partager sur :

Les idées les plus idiotes sont parfois les meilleures. Qui sait ce qui traversa la tête d’Andy Davison au moment où il eut l’idée du jeu Worms. Ses anciens collègues disent de lui qu’il était « un peu fou », et on imagine bien pourquoi : et si des vers de terre se faisaient la guerre, s’entretuant à l’aide d’artillerie lourde, de grenades, de coups de poing et de bombes bananes ? Mais oui Andy… ne t’inquiète pas, des gentils messieurs habillés tout en blanc vont venir te chercher.

Worms

Que cela soit dit une fois pour toutes : Andy est un génie. Toute personne ayant un jour joué à Worms vous le confirmera, la larme à l'œil. Le principe de base est tout simple : vous prenez le contrôle d'une équipe de quatre vers de terre et votre but est d'éliminer les équipes adverses, qu'elles soient contrôlées par l'ordinateur ou par des amis. Le jeu se déroule au tour par tour, et vous avez quelques secondes pour réaliser votre manœuvre. Vous pouvez vous déplacer (lentement, ce sont des vers de terre, ne l'oubliez pas), faire des petits sauts de lombrics, et surtout utiliser l'arme ou l'accessoire de votre choix parmi un panel de plus en plus conséquent au fur et à mesure des tours.

Worms
Les vers sont parés au combat.
Si les armes de base sont assez réalistes (fusil à deux coups, bazooka, grenade, etc.), vous vous rendrez rapidement compte que l'équipe de Team 17 s'est vraiment fait plaisir : boule de feu, coup de poing sauté à la Street Fighter, attaque kamikaze et, surtout, l'arme ultime du jeu, la Bombe Banane : une grenade à fragmentation aussi ridicule que dévastatrice. En bref, vous avez plus que le choix, sachant que le but ultime sera toujours d'ôter tous leurs points de vie aux vers ennemis. Outre les armes, vous pourrez aussi utiliser une corde pour vous déplacer plus vite, bâtir un abri à l'aide de poutres métalliques ou encore creuser sous terre pour fuir un front. Le jeu est intégralement en 2D, bien entendu, mais votre liberté de déplacement est tout de même assez grande.

Worms
La liste d'armes est assez large.
Les cartes de jeu sont extrêmement variées et elles sont créées aléatoirement à chaque nouvelle partie, ce qui permet de diversifier les situations et donc les plaisirs. Vous ne jouerez pas de la même façon si vous êtes dans un espace totalement souterrain, sur une carte en plein air, sur un paysage enneigé ou même sur la lune (avec les différences de gravité que cela implique !). Car attention, bien souvent dans Worms, une manipulation ratée, un saut mal calculé ou une mauvaise estimation du vent auront des conséquences catastrophiques sur les vers de votre propre équipe, offrant alors une victoire quasi certaine à vos adversaires…

Worms
Les renforts aériens sont à double tranchant.
Worms est un grand jeu, mais ce n'est sûrement pas grâce à ses graphismes, déjà totalement dépassés à l'époque. Dans ce premier volet, les vers ne sont que des pixels grossièrement assemblés. Mais l'effort tout particulier apporté au gameplay et surtout aux sons, que ce soit la musique, toujours mythique, ou les bruitages (vraiment hilarants) nous font oublier très facilement un défaut difficilement surmontable aujourd'hui, à l'heure de la HD et du blu-ray. Et la magie opère alors de nouveau. Worms n'est pas qu'un simple jeu, c'est aussi un formidable révélateur de la personnalité des joueurs. Si le challenge n'a pas grand intérêt en solo, la durée de vie est sans fin à plusieurs. Et c'est là que le gameplay prend toute sa saveur : vous vous surprendrez à implorer vos ennemis alors qu'il ne vous reste plus qu'un seul ver dans votre équipe. Certains joueurs particulièrement fourbes vous encercleront de mines pour vous empêcher de vous déplacer, alors que d'autres creuseront sans cesse pour se protéger, se terrant dans une grotte inaccessible pendant que les autres équipes s'entretuent.

Worms est très clairement un jeu d'un autre temps, aux graphismes qui rappellent plus Pong que les autres jeux de cette époque. Pour autant, ce premier titre d'une série qui semble destinée à perdurer possède un charme tout particulier. Peut-être parce que l'on doit faire un effort d'imagination plus grand qu'avec les autres, un effort d'imagination qui nous ramène tout droit en enfance alors que nous découvrions, ébahis, un jeu unique, ludique et parfaitement pensé.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Il nous faut être sans pitié pour un jeu qui était déjà laid à l’époque. Certes, les décors sont plutôt soignés, mais les vers ne ressemblent pas à grand-chose, ce qui ne gêne pour autant pas la lisibilité du jeu.

  • Jouabilité 13 /20

    Les vers sont peu maniables et la moindre erreur coûte cher. Pour autant le jeu à la manette est possible et la prise en main est vraiment rapide pour le plus grand bonheur des néophytes. En deux trois mouvements, votre tour est plié.

  • Durée de vie 18 /20

    En solo, le jeu n’a pas grand intérêt. Par contre, entre amis, c'est une toute autre histoire. Préparez-vous à passer des nuits blanches à trucider des vers, multiplier les coups bas et élaborer des stratégies impossibles.

  • Bande son 15 /20

    Les musiques sont très soignées, même si le son sonne aujourd’hui très « 8 bits ». Les bruitages des armes et des vers sont parfaitement soignés et sont assez variés pour qu’on n'ait jamais envie de couper le son, même après plusieurs heures de jeu.

  • Scénario /

    -

Pour de nombreux fans, ce premier Worms est le meilleur de la série. Même si le jeu a vieilli d’un point de vue graphique, la recette reste imparable. Une souris, un ordinateur, et vous pouvez jouer avec une demi-douzaine de potes à l’un des meilleurs jeux multijoueurs de l’histoire du jeu vidéo. Pourquoi se priver ?

Profil de eljim
L'avis de eljim
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 octobre 2010 à 16:56:55
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.7/20
Mis à jour le 22/10/2010
PlayStation Action Stratégie Team 17 Ocean Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce