Menu
Atelier Rorona : The Alchemist of Arland
  • Tout support
  • PS3
  • 3DS
  • Vita
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Atelier Rorona - The Alchemist of Arland
PS3
Atelier Rorona : The Alchemist of Arland
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 octobre 2010 à 16:46:58
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (29)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Tous les prix
Prix Support
32.40€ PS3
53.98€ PS3
Voir toutes les offres
Partager sur :

Démarrée en 1997, la série des Atelier continue son petit bonhomme de chemin avec une certaine assurance. Jusqu'ici, les épisodes arrivés en Europe étaient ceux qui s'orientaient le plus vers l'action, même si l'alchimie, chère à la série, n'avait pas disparu. Mais ce nouvel épisode, Atelier Rorona, promet un véritable retour aux sources où la création d'objets est de nouveau mise en avant... Mais qu'en est-il vraiment ?

Atelier Rorona - The Alchemist of Arland

Atelier Rorona a décidément plusieurs façons de se démarquer de ses prédécesseurs. En plus de vouloir se tourner à nouveau vers les premières amours de la série, l'alchimie et la collecte, le titre de Gust est aussi le premier de la saga sur la génération actuelle de consoles ! Pour fêter ce passage loin d'être anodin, nous avons droit à des graphismes et environnements en 3D, là où les sprites 2D faisaient encore la loi dans les derniers opus. Bien que nous reviendrons sur ce point plus en détail, ne croyez pas qu'Atelier Rorona y perd son côté kawaii pour autant. Que nenni ! les personnages sont toujours aussi mimi et l'ambiance guillerette n'a pas changé d'un iota.

Atelier Rorona - The Alchemist of Arland
Les décors en 3D sonnent creux.
Mais après tout, peut-être ne connaissez-vous pas la série ? Le meilleur moyen de vous en expliquer le principe reste encore de vous conter le scénario de cet opus. Rorona est une jeune apprentie débutante qui travaille pour le compte de l'odieuse Astrid, tenancière d'une boutique d'alchimie dans la ville d'Arland. Un jour, un chevalier taciturne du nom de Sterk vient vous annoncer que l'établissement risque de fermer ses portes, car il faut bien dire que les clients sont plutôt rares. Sterk, envoyé par le château, vous informe que la boutique va être mise à l'épreuve pendant trois ans. Trois années durant lesquelles il faudra réaliser douze missions pour le roi tout en augmentant le capital sympathie du commerce dans la ville, bien malheureusement souillé par l'attitude de votre chef Astrid, à la fois méprisante et feignante comme pas deux. D'ailleurs, cette dernière décide de vous laisser vous débrouiller toute seule, comme ci ce n'était pas assez la galère comme ça.

Atelier Rorona - The Alchemist of Arland
De l'aide ne sera pas de trop lorsque vous partirez faire de la collecte d'items !
Vous voilà donc en selle, avec des connaissances au ras des pâquerettes et quelques deniers dans votre porte-monnaie. Vous avez à peine de quoi faire les formules les plus basiques, mais puisque qui ne tente rien n'a rien, autant se jeter à l'eau. Si on en croit la série des Atelier, l'alchimie, c'est simple. Chaque création a sa propre recette qui demande plus ou moins d'ingrédients. Une fois ceux-ci réunis, on mélange le tout automatiquement et hop, on peut sortir les cotillons. Malheureusement, vous pensez bien que les choses sont un peu plus compliquées que cela. Tout d'abord, il faut veiller à avoir les capacités nécessaires recommandées pour la formule que vous voulez utiliser. Certains objets nécessitent d'avoir un niveau adéquat, et si vous êtes en dessous, en gros, si vous êtes une quiche, les chances de réussite diminuent parfois de façon drastique. Autre chose, chaque tentative vous coûte des HP. Il faut donc bien faire attention à votre énergie et penser à dormir si besoin est. Le problème, c'est que dormir vous prend du temps, et que celui-ci vous est compté. Eh oui, pour chaque mission vous avez un certain nombre de jours pour créer les objets demandés et il ne faudra pas chômer. D'autant que chaque création fait avancer le temps selon le type et le nombre d'objets, parfois d'une bonne semaine selon les cas.

Atelier Rorona - The Alchemist of Arland
L'alchimie est un art qui nécessite de la patience...
L'autre point important vient des ingrédients... Ces derniers n'arrivent effectivement pas tout seuls dans votre escarcelle et c'est à vous qu'il incombe d'aller les récupérer en allant fureter aux alentours d'Arland. Accompagné de quelques amis venus vous escorter moyennant finances (oui, ils ont une conception étrange de l'amitié), vous visitez donc la forêt voisine, ou encore les mines, pour vous adonner aux joies de la collecte. Et si vous avez besoin d'une escorte payante, ce n'est pas par hasard : les monstres pullulent dans ces zones et vous devez donc vous défendre, bien qu'il vous soit aussi possible d'esquiver une grande partie des combats. Mais comme vous n'êtes pas lâche, nous allons tout de même vous expliquer comment ça se passe. Vous êtes dans un système au tour par tour tout ce qu'il y a de plus classique. Une attaque normale, des attaques spéciales, une garde et la fuite sont à vrai dire vos seules possibilités, bien que Rorona dispose d'une option supplémentaire qui consiste à envoyer des objets sur les ennemis. Pas de barre de MP, les attaques spéciales viennent directement ponctionner vos points de vie. A ce sujet, ces compétences sont exclusives à chaque combattant et peuvent avoir une importance primordiale sur l'issue du combat. Enfin, si les monstres sont généreux, ils laisseront derrière leur cadavre encore chaud quelques matériaux intéressants, d'autant plus importants que la qualité de ces derniers compte énormément lors de vos synthèses.

Atelier Rorona - The Alchemist of Arland
On croirait un épisode du Petit Chef.
Même si vous avez une équipe de super-roxxor-qui-déboîtent, sachez que votre ennemi principal sera encore une fois... le temps. Chaque fois que vous changez de zone lors de vos pérégrinations, un ou plusieurs jours vous seront décomptés. Vous devez donc réfléchir à ce que peut vous rapporter chacun de vos voyages par rapport à leur durée avant de franchir les portes de la ville, sous peine de ne pas finir vos missions avant la date butoir. Si toutes ces contraintes de temps vous effraient, ne soyez pas inquiet pour autant : elles ne sont pas si pénibles que cela et vous avez généralement de la marge, d'autant que vous aurez d'autres occupations en dehors de vos missions et requêtes de villageois. En effet, la forge est un élément important qui vous permet de faire évoluer votre équipement de façon exponentielle. Pour cela, il faudra créer des matériaux de grande qualité en prenant bien en compte les caractéristiques spécifiques de chaque item utilisé. Les possibilités sont donc multiples. Vous pouvez aussi profiter du temps qu'il vous reste pour améliorer vos relations avec vos amis, en créant des objets selon leur requête pas exemple. Cela a certains avantages, notamment au niveau du prix des escortes si ces derniers sont aussi des aventuriers.

Atelier Rorona - The Alchemist of Arland
Ne vous fiez pas à son joli minois, Astrid vous en fera voir de toutes les couleurs...
Si tout cela semble bien alléchant, il faut toutefois nuancer les choses. Sur la durée, Atelier of Rorona peut s'avérer répétitif. En effet, bien que les ingrédients et les formules d'alchimie changent, le principe reste le même. Comme vous passez la plupart du temps à préparer des mixtures, cela a son importance. D'autant que le classicisme des combats ne vous transcendera pas vraiment non plus. L'autre point négatif concerne sans doute les graphismes, ou plus précisément les environnements. Sans être moche, sans doute sauvé par le cel shading, Atelier Rorona propose des décors bien vides, assez loin de ce que l'on peut trouver dans nombre de productions actuelles. D'ailleurs, on peut se demander quel était l'intérêt de lâcher les sprites 2D pour une 3D sans âme qui perd tout l'aspect artistique des environnements. C'est vraiment dommage car il y avait sans doute quelque chose à faire de ce côté-là. Heureusement, le titre de Gust se rattrape grâce à son ambiance et son humour omniprésent, notamment véhiculé par la gaffeuse professionnelle que l'on incarne. En effet, Rorona est une fille particulièrement énergique, à la limite de l'hyperactivité, mais qui a la fâcheuse habitude de parler avant de réfléchir, ce qui amène quelques scènes franchement drôles. De plus, sa tendance à paniquer pour un rien est un running gag employé de manière assez intelligente pour ne pas lasser. Comme elle, chacun des personnages possède son propre caractère, et les dialogues sont plutôt inspirés, même s'il faut bien avouer que le scénario général aurait pu être plus étoffé.

Au final, Atelier Rorona est un bon titre bien plus axé sur la synthèse d'items que sur les combats. Trouver les objets de la meilleure qualité possible est un vrai plaisir, tout comme le suivi de l'évolution de la jeune alchimiste. L'ambiance légère laisse un petit sourire sur notre visage, et on n'a aucun mal à suivre l'aventure pendant des heures, même si le gameplay aurait gagné à évoluer davantage. Un bon petit retour aux sources qui devrait plaire à ceux qui n'aiment pas trop le monster-bashing, préférant un titre sympa et pas prise de tête.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Malgré son univers mignon, Atelier Rorona souffre d'une réalisation artistique bien trop faiblarde lorsqu'il s'agit des environnements extérieurs. Le passage à la 3D ne s'est pas fait sans accrocs, et tout cela manque malheureusement de vie. Toutefois, aucun reproche sur la ville d'Arland, là où se passe au final 80% de l'aventure.

  • Jouabilité 15 /20

    L'avantage avec l'alchimie, c'est qu'on peut tout faire à partir de pas grand-chose. Le choix des items est primordial pour le résultat final, et trouver les bons matériaux n'est pas forcément chose facile lorsque l'on veut de la qualité, notamment lorsque l'on s'attaque aux équipements. On se fait vite de l'argent et malgré les limites de temps, on est assez libre pour flâner à gauche à droite. Concernant les combats, tout a été simplifié au maximum pour que le joueur s'attarde plutôt sur la récolte. Du coup les choix ne sont pas nombreux, même si un système d'élément est à prendre en compte. A signaler quelques problèmes de traduction : « fuyer » un combat à la place de « fuir », ça la fout mal...

  • Durée de vie 14 /20

    Le jeu comprenant plusieurs fins selon vos taux de réussite dans les missions et votre degré d'amitié avec vos compagnons de route, la durée de vie se veut forcément très longue. Maintenant, l'intérêt de refaire le jeu plusieurs fois peut être tronqué par une certaine répétitivité, que ce soit dans les combats ou dans les phases d'alchimie. Quoi qu'il en soit, le jeu devrait vous tenir en haleine une bonne quarantaine d'heures au minimum.

  • Bande son 15 /20

    Les thèmes sont souvent accrocheurs et se rapportent parfaitement à l'ambiance du titre. Des douces mélodies citadines aux thèmes de combat, il n'y a aucun reproche à faire. Dommage que l'on n'ait pas droit à d'autres musiques lorsque l'on est dans la boutique alors qu'on y passe le plus clair de son temps. Du côté des voix, le travail est vraiment excellent et on a le choix entre l'anglais et le japonais, chose assez rare pour le signaler.

  • Scénario 12 /20

    Si le scénario n'a rien d'extravagant, les petites histoires secondaires donnent un peu de vie à l'ensemble, assez pour que l'on soit tenté de poursuivre l'aventure. Les personnages sont assez charismatiques, et l'humour léger permet de tenir l'ensemble. Par contre, la traduction laisse vraiment à désirer.

Retour aux sources annoncé, Atelier Rorona laisse effectivement de côté les phases de combat pour se concentrer davantage sur l'alchimie. Auréolé d'un univers drôle et léger, le titre de Gust offre des personnages attachants et les dialogues ne manquent pas d'humour. Les adorateurs de la première heure devraient aimer ce soft même si la synthèse d'items et les phases de combat peuvent s'avérer un peu répétitives à la longue.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 octobre 2010 à 16:46:58
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (29)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Mis à jour le 26/10/2010
PlayStation 3 RPG NIS America Gust Co. Ltd
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live