Menu
Little Big Adventure
  • Tout support
  • PC
  • iOS
  • Android
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Little Big Adventure
PC
Little Big Adventure
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
03 septembre 2010 à 19:14:29
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.8/20
Tous les prix
Prix Support
4.99€ PC
129.90€ PS1
Voir toutes les offres
Partager sur :

En 1994, le studio français Adeline Software invite les joueurs PC au voyage avec la sortie de Little Big Adventure. Sous ses airs enfantins, le titre tient un propos bien sérieux et vous emmène défaire la dictature menée par un docteur adepte du clonage. Acclamé par les joueurs et la critique au moment de sa sortie, Little Big Adventure détient aujourd'hui encore une aura exceptionnelle. Retour sur un jeu culte ayant marqué les esprits.

Little Big Adventure

Little Big Adventure se déroule sur la planète Twinsun, un monde éclairé par deux soleils, et dont les deux hémisphères sont séparés par une infranchissable chaîne montagneuse. Quatre races pacifiques cohabitent sur cette charmante petite planète : les Quetchs, qui ont une apparence humanoïde ; les Lapichons, des grands dadais avec une tête de lapin ; les Grobos, qui sont des sortes de petits éléphants et les Bouboules qui sont de simples boules avec des bras, des jambes et une tête. Ce monde vivait en harmonie jusqu'à l'arrivée du Dr FunFrock, un scientifique mégalomane qui profite de ses connaissances en clonage et en téléportation pour s'emparer du pouvoir et transformer la paisible planète en une véritable dictature. Malgré une redoutable police de clones et un réseau de téléporteurs permettant au docteur d'intervenir à n'importe quel endroit du globe, les habitants ne perdent pas l'espoir d'un avenir meilleur.

Little Big Adventure
Twinsen se lance dans une quête qui le dépasse.
Une très vieille légende affirme en effet que la déesse Sendell viendra un jour les sauver du péril qui les menace. Inquiet devant la recrudescence d'actes de sédition, FunFrock fait interdire toute référence à la déesse. C'est là qu'entre dans l'histoire un jeune Quetch nommé Twinsen (le héros du jeu). Celui-ci commence à faire des rêves indiquant que la déesse aurait trouvé son champion et que la dictature vivrait ses dernières heures. La rumeur se met à courir sur toute la planète et FunFrock fait enfermer Twinsen dans un asile psychiatrique, bien déterminé à étouffer dans l'œuf toute contestation. Le premier objectif de Twinsen sera donc de s'échapper de sa cellule, de retrouver sa petite amie dans le petit village voisin et de lui annoncer qu'il part au loin, afin d'accomplir sa destinée.

Little Big Adventure
Les habitants du monde de LBA sont très singuliers.
Cette odyssée conduira Twinsen à parcourir la totalité de la planète par tous les moyens de transports disponibles : à pied, en bateau mais aussi à dos de Dino-Fly, une sympathique bestiole à l'allure de dinosaure, qui se prendra d'amitié pour le héros et l'emmènera partout dans l'hémisphère Nord. Twinsen aura à explorer des bases et des forteresses défendues par des cohortes de soldats-clones, mais également des villes et des villages dont tous les habitants auront quelque chose à lui raconter, qu'il s'agisse d'indices capitaux ou de simples bavardages sans conséquences. Au cours de son périple, Twinsen découvrira un grand nombre d'objets qui l'aideront à accomplir sa quête. Ces items lui seront parfois donnés par des personnages amicaux en échange de services rendus, ou bien accordés pour avoir terrassé un clone vindicatif. Little Big Adventure n'est donc pas un jeu d'aventure traditionnel comme on pouvait en voir tant sur micro ordinateur à l'époque de sa sortie. Il n'y a pas ici de recherche laborieuse ni d'utilisation farfelue d'objets. En fait, le titre se rapproche beaucoup d'un genre bien plus représenté sur consoles : le jeu d'action / aventure à la Zelda. Tous les éléments sont là pour le prouver : objets à dénicher et utilisation généralement évidente de ceux-ci, exploration de « donjons » et combat contre ses gardiens, visite de villages dont la plupart des habitants n'ont rien de vraiment capital à raconter... A sa sortie initiale, LBA est donc un titre originale et très frais dans la ludothèque PC.

Little Big Adventure
Les villages de LBA sont l'occasion d'explorer quelques maisons.
Little Big Adventure se distingue aussi par une intéressante nouveauté reposant sur les différents modes d'action qu'il est possible de donner à son personnage. Les actions de Twinsen dépendent en effet de l'humeur qu'on attribue au héros. Quatre modes peuvent ainsi être sélectionnés à n'importe quel moment de la partie. Le mode Normal permet à Twinsen de se déplacer tranquillement, de discuter avec les habitants de la planète et d'utiliser divers objets. Le mode Sportif lui permet de courir plus vite et de sauter. Le mode Agressif lui donne la capacité de frapper ses adversaires ou d'innocentes créatures. Enfin, le mode Discret lui permet de se déplacer sur la pointe des pieds sans attirer l'attention des gardes à la solde de FunFrock. Ces quatre modes auront également un impact sur la manière dont Twinsen utilisera les deux armes qu'il pourra obtenir au cours de l'aventure : la balle magique et le sabre.

Little Big Adventure
Une vraie fête a lieu ici.
A ce sujet, les combats représentent peut-être la petite faiblesse de LBA. Si on maîtrise très rapidement les déplacements en vue isométrique, les affrontements sont en revanche parfois un peu difficiles à gérer. Twinsen est en effet un peu pataud et les coups ne sont pas toujours très précis. De plus, dès qu'il est touché, le personnage tourbillonne brièvement sur lui-même en criant, ce qui laisse souvent le temps à l'adversaire de porter deux ou trois coups supplémentaires. Même remarque pour les sauts : Little Big Adventure comporte un certain nombre de séquences de plates-formes et la manière de sauter de Twinsen est un peu maladroite, ce qui rend ces séquences assez frustrantes.

Little Big Adventure
La réalisation profite d'une 3D isométrique réussie.
En contrepartie, Little Big Adventure est aussi rempli de qualités dont les graphismes et l'univers attachant ne représentent que les plus évidents. Pour l'époque, on pouvait par exemple apprécier l'intelligence artificielle (certes balbutiante) utilisée durant les combats. En fonction de leurs positions, certains clones préfèreront par exemple se ruer sur le bouton d'alarme pour appeler des renforts plutôt que d'attaquer Twinsen directement. Si un minimum d'exploration et de réflexion est nécessaire afin de comprendre ce que le titre attend du joueur dans chaque zone de jeu, la progression reste quand même relativement simple, et on ne tournera jamais en rond durant des heures en se demandant ce qu'il faut faire. A l'instar d'un jeu Zelda (encore), une grande partie de la planète est accessible assez tôt dans le jeu. Cela dit, les forteresses resteront hermétiquement fermées jusqu'à un stade assez avancé de la partie. L'univers est imposant, les lieux visités sont très nombreux (plus d'une centaine) et la difficulté est parfaitement dosée, avec son lot de séquences parfois délicates mais jamais frustrantes. Au final, c'est donc avec un énorme plaisir que l'on suit Twinsen dans la libération de sa planète au fil d'une grande aventure épique pas si petite que ça !

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    La vue en 3D isométrique offre à LBA une touche graphique très particulière. On remarque certes les assemblages de polygones qui ont servi à créer les différents personnages, et les structures imposantes (les navires par exemple) sont très géométriques, mais ils se fondent parfaitement dans l'ensemble. Si la réalisation technique de LBA est sympathique mais pas extraordinaire, c'est surtout par l'originalité de son univers que le jeu parvient à laisser son empreinte. On entre pleinement dans un univers qui ne ressemble à aucun autre et qui offre des ambiances très variées et pourtant formant un ensemble très cohérent.

  • Jouabilité 14 /20

    On maîtrise très rapidement les déplacements en vue isométrique. Par contre, les coups ne sont pas toujours très précis et la manière de sauter de Twinsen est assez aléatoire, ce qui peut agacer le joueur. Rien de bien grave cela dit.

  • Durée de vie 14 /20

    Little Big Adventure se termine approximativement en une dizaine d’heures ce qui reste tout de même assez court. Mais la rejouabilité est entièrement là, on aime recommencer une partie pour se plonger dans l'univers à nul autre pareil.

  • Bande son 16 /20

    De charmantes petites mélodies viennent rythmer l'aventure de temps à autre – le thème principal est particulièrement mémorable ! – les bruitages sont réussis et assez cartoonesques et les voix digitales sont de bonne facture mais souvent dans un ton assez puéril qui peut irriter.

  • Scénario 17 /20

    Je pense que vous l’aurez compris, le scénario est de très bonne facture. Il est à la fois original et très bien conçu. Le mélange est réussi entre univers de légende féérique et magique, et propos plus durs touchant à la dictature et au clonage.

A condition de passer outre son côté très enfantin en surface, Little Big Adventure offre une aventure passionnante, pleine de surprises et d'humour et une quête d'une longueur appréciable. Bien réalisé et plutôt original dans son genre, LBA séduit surtout par son univers totalement original et par un scénario bien moins gamin qu'il n'y paraît de prime abord. Seules quelques faiblesses dans la jouabilité l'empêchent d'atteindre la perfection. Un hit incontournable de l'année 1994, à savourer de 7 à 77 ans.

Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
03 septembre 2010 à 19:14:29
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.8/20
Mis à jour le 03/09/2010
PC Action Aventure Electronic Arts Adeline Software Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live