Menu
Mystic Quest Legend
  • Tout support
  • Wii
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Mystic Quest Legend / Mystic Quest Legend sur SNES /

Test Mystic Quest Legend sur SNES du 08/08/2010

Test : Mythic Quest Legend
SNES
Mystic Quest Legend
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
08 août 2010 à 11:12:15
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Partager sur :

Premier vrai RPG paru sur la Super Nes et en Europe, Mystic Quest Legend est un dérivé de la série des Final Fantasy. Se voulant comme un jeu d’initiation au RPG, le titre possède toutes les caractéristiques majeures du jeu de rôle mais manque assurément de profondeur pour les habitués du genre.

Mythic Quest Legend

Eclaircissons tout d'abord un point. Mystic Quest Legend n'est ni un remake de Mystic Quest (sorti sur Gameboy la même année en Europe), ni même sa suite. Il n'a d'ailleurs aucune réelle affiliation à un quelconque épisode de la série Seiken Densetsu. Pourtant, beaucoup de similitudes sont présentes entre ces deux jeux, que cela soit au niveau de l'univers ou d'un point de vue scénaristique. Ceci s'explique principalement par le fait que ces deux jeux sont à la base franchisés par Final Fantasy, dont la série Seiken Desentsu s'émancipera par la suite via son second volet : Secret of Mana. De son côté, Mystic Quest Legend nous vient tout droit des États-Unis. Il a été perçu par les joueurs comme étant un RPG pour néophyte et, il faut bien l'avouer, c'est ce qu'il est, et à tout point de vue. Commençons par l'histoire, qui débute sur le Mont Destin. Vous y incarnez un jeune homme dont on ignore tout, mis à part que son village vient de disparaître. Sur place, vous rencontrez un vieillard qui va vous conter une prophétie, relatant la venue d'un héros qui sauvera le monde en rétablissant les 4 cristaux de la Tour Focale. Un bref combat contre un taureau géant lui confirmera que vous êtes bien l'élu. Vous intimant alors de le suivre dans une ville proche, c'est sur ses derniers mots que la montagne s'effondre à vos pieds. Dorénavant, vous êtes le héros de la prophétie et vous allez devoir sauver le monde du mal.

Mythic Quest Legend
Le premier combat annonce clairement la couleur, autant au niveau du gameplay que sur un point de vu technique.
Outre un scénario très basique, il y a un point qui peut fâcher dès les premières secondes de jeu. En effet, graphiquement le jeu accuse un net retard. Pour rappel, au Japon le jeu est sorti en 1993, soit un an après Final Fantasy 5 et un an avant Final Fantasy 6. Là où ces derniers rendaient un bel hommage aux capacités techniques de la Super Nes, Mystic Quest Legend lui de son côté semblait plus propice à vanter celles de la Nes. En atteste des environnements très épurés et aux rendus manquant de finesse, sans parler de couleurs souvent très fades. Bien que cela change quelque peu en avançant dans le jeu, les textures restent quoi qu'il arrive les mêmes. Vous comprenez donc le fossé technique qui subsiste, et qui ne se cantonne pas qu'à l'aspect graphique puisque les animations sont tout aussi minimes. Cependant, ceci ne constitue pas réellement un défaut puisque cela n'entache en rien le plaisir de jeu, et qu'au final on s'habitue très vite à ce monde qui reste à l'effigie de son gameplay : simple, encadré et accessible. De plus, tout cela reste subjectif car les plus nostalgiques n'auront sûrement rien à en redire. En ce qui concerne les plus pointilleux d'entre vous, nul doute que vous finirez par passer outre grâce à la bande son du jeu, qui surplombe admirablement le tout. De très bon goût et aux sonorités rock, les musiques n'auront de cesse d'égrainer le rythme de vos combats. C'est d'ailleurs sans doute grâce à ces dernières également que vous trouverez à certains moments la volonté d'avancer dans votre périple. Celles des villes restent moyennes, se résumant à un même thème remixé à chaque fois.

Mythic Quest Legend
L’exploration se fait sur une mappemonde quelque peu semblable à celle d’un Super Mario World.
L'exploration se fait sur une mappemonde dont le cheminement se fait point par point en choisissant sa direction, de la même façon qu'un Super Mario World. L'univers se compose de quatre villes principales avec leur environnement propre, articulées autour de la Tour Focale. Chacune de ces villes est proche d'un donjon secondaire combiné à un donjon principal, dans lequel se trouvent respectivement un sous-Boss et un Boss. A l'intérieur de ces donjons, aucun combat aléatoire. Vous voyez les ennemis autour de vous, immobiles et qui n'engageront le combat qu'au contact avec l'un d'eux. Sauf que dans la majorité des cas, ils seront placés aux endroits stratégiques et vous bloqueront la route. Vous passerez donc le plus clair de votre temps à cumuler inlassablement les affrontements plutôt qu'à explorer le donjon en lui-même, surtout qu'en plus les énigmes sont inexistantes. Outre ces donjons et les villes, vous aurez aussi l'occasion de vous mesurer à des monstres dans des zones prévues à cet effet. Elles sont éparpillées un peu partout et se composent de 10 salves d'ennemis. Chaque fois que vous venez à bout d'une, vous revenez sur la mappemonde et enchaînez sur la suivante, jusqu'à extermination totale. Une fois effectué, la stèle se brise et vous gagnez un surplus d'argent, d'expérience ou un équipement voire une magie. Pour finir, vous tomberez sur des grottes qui vous permettront dans la majorité des cas de récupérer quelques coffres et surtout de vous téléporter de ville en ville. Mais seulement une fois que vous aurez déniché l'item permettant d'activer le glyphe correspondant.

Mythic Quest Legend
Le sort de feu est peu efficace mais constitue l’une de vos premières magies noires.
Sachez que vous combattez à deux durant les affrontements, du moins dans la grande majorité des cas. Vous contrôlez votre héros et un second personnage avec vous, mais dont l'identité dépendra de votre avancée dans l'histoire. En effet, chacun d'eux se fera souvent remplacer par un autre au fil de votre aventure et possèdera son arme particulière. De votre côté, vous aurez 4 types d'armes ayant chacune 3 évolutions différentes. Cet arsenal possède plusieurs propriétés, par exemple la hache permettra de vous frayer un chemin parmi les arbres alors que le grappin vous permettra d'atteindre des zones inaccessibles. En combat, certaines pourront infliger des statuts anormaux aux ennemis ou avoir un effet de zone. Côté protection, le système reste le même. Vous aurez un heaume, un bouclier, une armure et un accessoire, qui s'équipent automatiquement une fois que vous en possédez un ou une version améliorée. Aucun équipement n'est achetable, armes et armures comprises. Vous les trouverez donc dans les coffres dissimulés dans les donjons, pour la plupart. De même pour vos magies. Celles-ci se répartissent en 3 catégories comportant 4 sorts chacune : les magies blanches pour vous soigner, les magies noires pour attaquer et les sortilèges bien plus rares mais aux effets dévastateurs. Aucune consommation de MP à prévoir, vous possédez un certain nombre d'utilisations propres à chacune de ces trois catégories, et qui augmentera au fur et à mesure de l'évolution de votre personnage. Si l'un de vos stocks se retrouve à zéro, un item facilement identifiable vous permettra de récupérer tous vos sorts, toutes catégories confondues. Vous remarquerez qu'il n'existe aucun sort de buff ni d'altérations pour vos personnages.

Mythic Quest Legend
Les donjons pullulent de monstres dont il faudra obligatoirement se défaire afin d’avancer. Et encore, là ce n’est rien…
Une approche du RPG donc assez simplifiée. Le jeu combine assurément toutes les subtilités du jeu de rôle, mais principalement en rendant son concept bien plus abordable aux débutants. Cela se ressent surtout durant les affrontements. Comme vous le savez, vous avez votre héros et un personnage secondaire. Vous contrôlez manuellement le premier, mais vous pouvez laisser l'IA s'occuper du second si cela vous chante. De plus, sachez que le second personnage possède toujours un niveau bien supérieur au vôtre quand vous l'enrôlez, et il attaquera quasiment toujours en premier durant les combats. Si par malheur votre duo vient à périr, la partie ne se termine pas pour autant puisque vous avez la possibilité de recommencer ledit combat autant de fois que vous le souhaitez. Le paroxysme reste sans doute votre sort de soin qui restaure tous vos points de vie, et qui peut se lancer sur toute votre équipe en une fois. Plus impressionnant encore, le sort de résurrection permet bien sûr de rendre la vie, mais peut également restaurer tous vos points de vie et enlever les éventuelles altérations d'état. Deux magies dont la quantité de base reste assez élevée, ce qui signifie clairement que la difficulté des affrontements reste assez risible en général. Cependant, vu que les combats se font au tour par tour et que vous ferez souvent face à trois ennemis en même temps, l'issue demeure assez imprévisible. Soit vous expédiez ad patres tous vos assaillants en une unique salve, surtout si vous parvenez à déceler la faiblesse d'un ennemi et la combiner à un coup critique. Soit en un tour vous vous faites totalement laminer sans avoir pu faire quoi que ce soit, les monstres employant divers altérations dont la pétrification ou le coma. Cela reste vraiment frustrant, car on ne maîtrise absolument pas l'issue d'un combat. De plus, mis à part pour les Boss, il n'y a pas vraiment de stratégie à adopter, et cela se résumera donc uniquement à des affrontements rapides et en chaine durant tout le donjon. Ce qui reste finalement préférable au vu du nombre d'ennemis présents à l'intérieur de ceux-là. Les débutants y trouveront assurément leur compte, même si la répétitivité des combats est vraiment poussée à outrance. Et que les habitués du genre, eux, fuiront très vite.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Il est clair que comparés aux ténors du genre, les graphismes de Mystic Quest sont dépassés, qu’ils manquent de diversité et que les animations sont vraiment des plus minimes qui soient. Cependant, on se rend compte que même avec si peu, le jeu se suffit à lui-même de part cette simplicité omniprésente et en marge des autres RPG. Notez que certaines idées restent très appréciables, à l’image par exemple des monstres qui se désagrègent physiquement au fur et à mesure du combat, ou bien des quelques effets magiques présents.

  • Jouabilité 14 /20

    Les combats au tour par tour sont plutôt prenants et suffisamment diversifiés. Vous pouvez changer d’arme d’une simple touche en plein combat selon la situation qui s’offre à vous, et les magies malgré leur nombre restreint restent tout aussi présentes et indispensables si vous espérez venir à bout des ennemis les plus coriaces. Le seul point regrettable réside sûrement dans le fait qu’au vu du nombre de combats imposés pour parvenir jusqu’au Boss du donjon, les joueurs les moins patients préféreront se cantonner surtout à marteler les mêmes touches afin d’expédier le plus rapidement possible chaque affrontement. Côté exploration, le héros semble un poil rigide au niveau de ses mouvements, avec notamment l’absence de déplacement en diagonale, mais rien de bien significatif.

  • Durée de vie 13 /20

    Vous allez passer le plus clair de votre temps dans les donjons, occupant la majorité de votre partie à faire d’incessants combats qui pourront agacer les moins téméraires d’entre vous. Le tout sera de parvenir jusqu’à un Boss qui annonce clairement un combat tout aussi difficile que long. Le côté exploration n’est pas pour autant complètement écarté puisqu'il vous faudra réaliser quelques missions afin de parvenir au donjon, tout en recherchant quelques personnes disséminées dans d’autres villes. Sans oublier les séances de leveling via les champs de bataille que vous croiserez sur la mappemonde, et qui vous octroieront différents bonus. Court mais suffisamment riche, comptez donc une dizaine d’heures pour boucler le soft dans son intégralité.

  • Bande son 16 /20

    Le gros point fort du jeu, sans doute. Malgré qu’elles ne soient pas si nombreuses que ça, les musiques sont franchement immersives et permettent d’apporter de la fraîcheur et une certaine diversité aux combats et aux phases d’exploration. Le meilleur reste surement la dernière ligne droite, où les meilleurs thèmes du jeu se suivent les uns après les autres.

  • Scénario 13 /20

    L’histoire reste plutôt banale. Votre personnage débarque là, sans que l’on sache finalement pourquoi, et se voit sans réelles raisons valables affublé de l’étiquette de héros. Votre but par la suite sera tout bonnement de sauver l’humanité. Cependant, même si le début ne présage que de parcourir des donjons pour y chasser un puissant Boss, la suite a le mérite d’être un peu plus développée, et de proposer un semblant d’histoire autour de ces dits donjons tout en amenant quelques sous-quêtes avant d’y parvenir. Le tout reste très linéaire malgré plusieurs allers retours à la Tour Focale ou entre les villes. En outre, on fera également mention de quelques allusions à la série des Final Fantasy, principalement les chocobos et les cristaux.

Mystic Quest Legend est un jeu qui se veut simple, et de ce fait il se démarque nettement de tout autre RPG de la même époque. Ce que les rôlistes purs et durs considèreront comme des défauts se présenteront plus comme des atouts aux yeux d’un débutant. L’approche entière du jeu est allégée de toutes les subtilités les plus contraignantes du jeu de rôle, dans l’optique principale de tout d’abord faire découvrir aux néophytes ce genre encore peu répandu en Europe. Au final, Mystic Quest n’est en aucun cas qualifiable d’ersatz de Final Fantasy. Il se situe plus dans son prolongement, en constituant une sorte d’introduction au genre et accessoirement à la série.

Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
08 août 2010 à 11:12:15
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Mis à jour le 08/08/2010
Super Nintendo RPG Squaresoft Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce