Menu
Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars
  • Tout support
  • Wii
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars
SNES
Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
21 juillet 2010 à 12:50:37
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (36)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.9/20
Tous les prix
Prix Support
110.61€ SNES
Voir toutes les offres
Partager sur :

1996 marque l’ultime retour sur Super NES du plus célèbre des plombiers, cette fois dans un épisode qui a assurément dû faire dresser les cheveux sur la tête des fans du personnage. En effet, il n’est plus question ici d’inconditionnelles et uniques phases de plates-formes, mais plutôt d’un épisode tourné vers le registre du jeu de rôle ! Quoi, Mario, dans un jeu de rôle, vous dites ? Sans nul doute, c’est encore une folle idée de Squaresoft !

Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars

Super Mario RPG est le dernier jeu de la Super NES dans lequel vous pourrez incarner Mario, le fameux moustachu à la salopette bleue. Fruit de l'association entre Square et Nintendo, le titre a connu un énorme succès dans le monde… mis à part bien sûr en Europe où il ne fut jamais édité. Eternelle frustration que les rôlistes connaissent bien, malheureusement. Seuls les joueurs ayant eu recours à l'import ont pu se plonger dans cette aventure, bien en marge du genre ayant justement bâti son succès sur ce décalage tout en conservant ce qui fait le charme d'un jeu Mario. Ainsi, l'histoire s'annonce dès le départ très simple et coutumière. Vous incarnez le gentil Mario qui part dans le château du méchant Bowser afin de sauver une nouvelle fois la Princesse Peach. Quelques combats jalonneront votre route afin de vous familiariser avec les commandes, jusqu'à aboutir à un duel loufoque contre votre ennemi de toujours. Mais un tremblement de terre survient alors et une immense épée venue des cieux vient se loger en plein milieu du château, éjectant notre trio et tous ses habitants dans les environs. Ayant perdu la trace de la Princesse et de Bowser, Mario s'embarque pour une nouvelle aventure où il sera encore question de secourir sa bien-aimée, mais surtout de retrouver 7 étoiles dispersées dans le monde et dont l'origine vous sera dévoilée en cours de jeu.

Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars
Les voyages sur la mappemonde ne seront pas sans rappeler ceux de Super Mario World.
L'univers qui s'offre à vous se parcourt comme dans Super Mario World. Il est ainsi séparé en 6 zones dans lesquelles différents lieux sont accessibles et se débloquent au fur et à mesure de votre progression. Ensuite, une fois votre niveau choisi, vous passez en vue 3D isométrique où vous pouvez courir et sauter librement dans les différents environnements offerts, semblables aux maps fermées du jeu d'aventure Equinox. Les villes restent construites sur un modèle commun, qui outre les habitations de base, offrent plusieurs services que l'on retrouve dans tout jeu de rôle : auberge, vendeurs d'objets divers et d'équipements. Le tout se monnaie contre quelques pièces d'or, que vous obtiendrez de plusieurs façons. D'une part en terrassant les ennemis rencontrés, et d'autre part en frappant les fameux coffres au trésor qui sont disséminés un peu partout dans le monde. Sachez d'ailleurs que beaucoup d'entre eux sont invisibles et qu'il faudra donc bondir dans chaque recoin afin de les débusquer. Ces derniers ne vous donneront pas de pièces d'or, mais principalement une autre monnaie d'échange connue sous le nom de pièces Frog. Elles se démarquent par leur couleur verte et leur rareté, et peuvent être échangées à un PNJ contre des objets ou équipements aux effets souvent bien plus importants que ceux de base.

Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars
L’interface de combat est on ne peut plus épurée, c’est le cas de le dire.
En dehors de ces villes, vous vous retrouvez dans des zones hostiles, où vous voyez les ennemis se déplacer tout autour de vous. Non sans rappeler Chrono Trigger, vous pouvez les éviter comme bon vous semble, occultant ainsi toutes notions de combats aléatoires. Cependant, certains ne s'empêcheront pas de vous foncer dessus si vous vous en approchez de trop près. Dans ce cas-là, le contact avec l'un d'eux vous propulsera dans une nouvelle zone où vos héros feront face à vos adversaires, chacun positionné de chaque côté de l'écran. Les combats se déroulent alors au tour par tour par le biais de quatre touches, visibles à l'écran et entourant votre personnage. Chacune d'elles correspond à une commande propre, qui ouvrira son menu associé. Par exemple, le choix et l'utilisation d'un objet se fait exclusivement avec la touche X. En terme offensif, vos 5 personnages jouables possèdent tous une attaque de base dont les effets diffèrent vraiment selon l'arme équipée. A ceci s'ajoute toute une panoplie de compétences déblocables au fur et à mesure de votre progression, et restant étroitement en correspondance avec le personnage concerné. Vous ne serez donc pas dépaysé de voir Mario sauter comme un dératé sur ses ennemis, ou lancer des boules de feu dévastatrices ! Leur utilisation n'est bien sûr pas illimitée, et se base sur une quantité de fleurs (et non de MP) commune à tout le groupe et non propre à chacun. Il suffira donc d'un seul objet pour recharger toute la réserve, impliquant ainsi une vision stratégique bien différente des autres RPG. Autre particularité également très intéressante, vous pouvez doubler vos dégâts aussi bien avec une attaque simple qu'avec une compétence, simplement en appuyant sur la touche correspondante au moment de l'impact. Ce concept a d'ailleurs été repris quelques années plus tard par quelques jeux, dont Final Fantasy VIII. De même, vous pouvez aussi amoindrir les dégâts reçus avec cette méthode, voire dans de rares cas les annuler. Une fois le combat terminé, vous engrangez une certaine quantité d'expérience qui aboutira en montée de niveaux. Outre la progression automatique de vos statistiques de base, vous aurez la possibilité d'en augmenter vous-même plusieurs. Celles-ci sont réunies en trois groupes : attaque et défense physique / nombre maximum de HP / attaque et défense magique. Il faudra donc choisir les meilleures combinaisons en fonction de chaque personnage afin de les optimiser de la meilleure façon qui soit. Bien qu'au final, cela ait peu de répercussions.

Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars
Nul doute, l’univers a été parfaitement conservé !
Mais au-delà de tout ça, ce qui fait indéniablement la richesse du jeu, c'est que même si cet épisode a été réalisé par Square, le jeu peut tout de même se vanter de garder tout ce qui fait la renommée et la magie de la saga Mario. On retrouve ainsi son univers inimitable où se côtoient joyeusement champignons magiques, plantes carnivores et tuyaux verts dispatchés ça et là. Sans oublier l'habituel bestiaire de Goomba et autre Boo, et bien sûr nos adorables Toads que vous allez croiser à tour de bras durant votre aventure. Vous remarquerez également la présence d'innombrables clins d'œil renvoyant aux précédents volets de la série, que cela soit au niveau musical ou simplement visible à l'écran, que les plus nostalgiques d'entre vous sauront grandement apprécier. A cela s'ajoute la présence de personnages emblématiques, tel Yoshi que vous pourrez chevaucher durant une course qui risque d'ailleurs d'en frustrer plus d'un, ou bien de Bowser qui se voit quand même ici perdre son château et devenir SDF ! L'humour reste donc omniprésent et les situations burlesques ne manqueront pas non plus. Et si cela ne suffisait pas, de nombreux mini-jeux seront de la partie, apparaissant souvent dans les moments les moins opportuns à la grande surprise du joueur. Au final, malgré les réelles craintes liées au changement de cap, on peut attester que toute la magie de Mario est bel et bien conservée. Une fois de plus, Squaresoft démontre son immense talent, en retranscrivant admirablement l'univers de Nintendo à sa façon.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    A l’instar de la série des Donkey Kong Country et du jeu Killer Instinct, les personnages et décors ont été modélisés en 3D polygonale, le tout étant ensuite converti en 2D selon les capacités de la Super NES. Le rendu final est donc grandiose et conserve ainsi toute la richesse artistique si particulière de la série. Cependant, bien que jouissant de jolis effets de lumière et demeurant tout aussi divers que détaillés, certains environnements se ressemblent parfois énormément au niveau des textures.

  • Jouabilité 15 /20

    Le côté RPG ne fait pas pour autant l’impasse sur les fameuses phases de plates-formes inhérentes à la série. Bien au contraire, elles sont omniprésentes malgré un angle isométrique ne s’y prêtant pas toujours. Les combats sont très basiques et impliquent peu de challenge, les pouvoirs n’étant pas non plus assez nombreux pour diversifier les combats.

  • Durée de vie 14 /20

    Pas vraiment dur et plutôt court, comptez donc une dizaine d’heures pour sauver le Royaume Champignon. On ne peut pas vraiment parler de quêtes secondaires à côté. La présence de nombreux mini-jeux peut accessoirement rallonger la durée de vie, de même si vous voulez absolument dénicher tous les coffres au trésor.

  • Bande son 16 /20

    Les musiques sont souvent des reprises arrangées des thèmes incontournables de la série. Ca colle évidemment parfaitement à l’ambiance du jeu, même si l’éternelle musique de combat peut en agacer plus d’un. On notera également la présence de trois pistes sonores provenant de la série Final Fantasy.

  • Scénario 14 /20

    Le scénario n’a jamais été le fer de lance de la série. Ici, outre sauver une énième fois la princesse Peach, il vous faudra tout simplement secourir le royaume en récupérant 7 étoiles, ni plus ni moins. On retrouve cependant durant l’aventure de nombreuses références à des jeux mythiques de Nintendo, sans oublier l’humour typique de la série qui reste une nouvelle fois le petit plus non négligeable.

Une adaptation de ce type aurait pu significativement entacher l’univers de la série. Pourtant, Square a su admirablement lier les rouages du jeu de rôle à ceux du jeu de plates-formes, sans le moins du monde dénaturer celui-ci. Il reste tout de même principalement destiné aux fans inconditionnels de la série et non aux habitués des RPG, car cet épisode ne propose qu’une approche très simpliste du genre. Super Mario RPG demeure donc très sympathique et vraiment plaisant à jouer.

Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
21 juillet 2010 à 12:50:37
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (36)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.9/20
Mis à jour le 21/07/2010
Super Nintendo RPG Nintendo Squaresoft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Conqueror's Blade : Au cœur des batailles et des conquêtes médiévales
    PC
  • Preview : New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir
    PC
  • Preview : Devil May Cry 5 : les tueurs de démons sont en très grande forme
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Tom Clancy's The Division 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce