Menu
Aqua
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Aqua
360
Aqua
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 juin 2010 à 16:22:33
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.5/20
Partager sur :

En 1997, Psygnosis nous gratifiait d'un stimulant Overboard!, jeu de tir se déroulant sur des mers bleu azur. Cette année, c'est au tour de Games Distillery de nous offrir un pendant HD du jeu susnommé. Profitant d'une ambiance différente mais d'un principe similaire, la question suivante se pose : avons-nous débusqué le jeu qui nous fera quitter l'espace intersidéral pour les mers déchaînées, fiefs de batailles homériques ? On serait tenté de répondre par l'affirmative.

Aqua

Shoot parmi une pléthore de jeux de shoot, Aqua opte néanmoins pour la voie fluviale, chemin peu emprunté par le genre préférant les classiques combats spatiaux. De fait, le background devient ici partie prenante d'une certaine originalité minimisée par le concept consistant toujours à éliminer des vagues d'ennemis. Pour autant, Aqua fait mouche avec son design, son ambiance délicieusement surannée et son «petit» prix de vente. En somme, difficile de ne pas craquer même si de prime abord, le mode solo reste très conventionnel dans sa progression et son histoire nous contant vaguement l'affrontement entre deux empires.

Aqua
Certaines passages seront basés sur les réflexes et la rapidité.
Pourtant, si le synopsis demeure peu intéressant, il profite de cinématiques usant d'un très beau style «bande dessinée européenne» qui se mélange parfaitement avec le design rétro-futuriste d'ensemble. Car oui, au-delà du fait de diriger des pt'its bateaux, Aqua mise sur une atmosphère quelque peu désuète amenant une vraie personnalité synonyme de batailles entre des navires issus d'un univers steampunk. Dès lors, le visuel apporte beaucoup à un principe des plus classiques se répercutant ici durant les neuf chapitres du mode solo. A ce sujet, veuillez noter que la durée de vie demeure appréciable. Ainsi, outre une campagne assez courte mais proposant un bon challenge en Normal, on pourra profiter de défis Escarmouche et surtout de modes pour deux petits barreurs. A ce stade, vous aurez le choix entre six maps multi sur lesquelles il vous faudra rejoindre le plus rapidement un endroit, éliminer le plus possible d'ennemis ou survivre aux vagues d'adversaires.

Aqua
Les cinématiques semblent issues de l'oeuvre d'Hugo Pratt...
Pour mener à bien tous ces objectifs, vous devrez composer avec le gameplay. Bonne nouvelle, le tout est extrêmement simple à assimiler grâce à une jouabilité parfaitement maîtrisée. Tout d'abord, sachez qu'en fonction de votre progression, vous aurez accès à trois modèles de bateaux, du hors-bord (rapide mais peu résistant) à l'Hélicoptère de combat (plus lent, plus puissant) en passant le Croiseur, modèle le plus équilibré. Dans un cas comme dans l'autre, vous pourrez customiser votre vaisseau en choisissant trois armes et autant d'améliorations augmentant vos boucliers, votre vitesse, votre cadence de tir, j'en passe et des meilleures. Bien que vous puissiez également profiter d'armes secondaires (mines, missiles), sachez que le choix de vos armes principales aura un réel impact durant les batailles. Par exemple, on utilisera davantage le tir lourd pour défoncer les boucliers énergétiques des bateaux avant de les achever au lance-flammes. Enfin, en passant par des ports disséminés sur chaque map, il sera possible de recruter une petite flottille de navires pour vous aider durant vos missions.

Aqua
En jonglant avec les armes principales et nos attaques spéciales, les ennemis morfleront rapidement.
Bien qu'on ne puisse pas parler de stratégie, vous aurez quand même à disposition quatre types d'alliés. Les Combattants et Assaillants disposant d'une bonne puissance de feu, les Soigneurs et les Sonars (pour repérer et attaquer les sous-marins) sauront vous épauler pour peu que vous leur en donniez l'ordre. Vous aurez en effet l'occasion de balancer un ordre basique (Attaquez tel ou tel ennemi, Suivez-moi...) et d'attendre le résultat. Minimaliste, cet aspect n'en reste pas moins sympathique. Nonobstant, on aurait aimé pouvoir diriger plusieurs types d'unités et pas seulement une escouade composée des mêmes embarcations. A côté de ça, on appréciera d'avoir des missions plus ou moins variées dans le mode solo. Ok, tout ceci se concrétisera par de l'escorte (de base ou de flotte), de l'attaque de base ennemie ou de la capture de navire mais au final, compte tenu du genre, on aurait pu se retrouver devant un jeu bien plus répétitif. En somme, Aqua se montre diablement réussi à tous les niveaux et il ne vous restera plus qu'à vous jeter à l'eau après avoir dépensé vos deniers pour plonger dans la mêlée. Le temps de l'antédiluvien Touché-Coulé est révolu, place à la nouvelle génération de bataille navale.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Principalement centré sur l'élément liquide, le rendu aqueux est d'excellente qualité. En sus, le jeu profite d'un beau design rétro-futuriste et de cinématiques très «Hugo Pratt». Les effets spéciaux auraient peut-être gagné à être peaufinés mais dans le feu de l'action, cet écueil disparaîtra au fond des océans en même temps que vos nombreux adversaires.

  • Jouabilité 16 /20

    La jouabilité est simple mais de très bonne facture. Le stick gauche sert à bouger votre bateau, le droit à tirer et les boutons de tranche et d'action à changer d'arme. La vue aérienne couplée à la mini-map permettant de parfaitement appréhender les réactions de nos ennemis, on s'amusera à jongler entre les trois types de bateaux, à utiliser nos attaques spéciales et à donner des ordres succincts à nos flottilles pour éliminer le plus rapidement possible la menace Goth.

  • Durée de vie 14 /20

    Bien que le mode solo, composé de 9 chapitres, soit relativement court, vous pourrez compter sur plusieurs niveaux de difficulté, divers modes multi et un challenge Escarmouche. Bref, pour un prix de 800 points Microsoft, autant dire qu'on a de quoi faire.

  • Bande son 13 /20

    Si les explosions, salves de tirs et autres bruitages d'ambiance, accompagnent chacune de nos rixes, le mixage entre les dialogues (de bonne qualité et intervenant parfois en pleine action) et la bande-son à proprement parler est parfois maladroit. Rien de bien gênant toutefois.

  • Scénario 9 /20

    Si l'univers Aqua possède un charme indéniable, le scénario lui, est extrêmement conventionnel puisque nous dépeignant une guerre entre la patrie des héros et l'empire Goth.

Sorte de fils illégitime de l'Overboard! de Psygnosis, Aqua acquiert ses galons de capitaine de vaisseau dès les premières minutes de jeu. Grâce à son univers attachant, son gameplay parfaitement calibré et sa bonne durée de vie, il y a fort à parier que vous aurez du mal à le lâcher malgré un aspect forcément redondant lié au genre. Malgré cela, les shoots arcade mettant en vedette des bateaux étant loin d'être légion, on aurait tort de se priver de cet Aqua aussi charmant que défoulant.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 juin 2010 à 16:22:33
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.5/20
Mis à jour le 03/06/2010
Xbox 360 Shoot'em Up Microsoft Game Studios Games Distillery
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Samurai Shodown : retour en force pour les fines lames de SNK
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Preview : Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord
    PC
  • Preview : Harry Potter : Wizards Unite, un premier aperçu très encourageant
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce