Menu
Oddworld : L'Exode d'Abe
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • PS1
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Oddworld : L'Exode d'Abe
PC
Oddworld : L'Exode d'Abe
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de desalexd
L'avis de desalexd
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 mai 2010 à 15:26:38
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (44)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.5/20
Tous les prix
Prix Support
35.00€ PC
35.00€ PC
64.00€ PS1
69.90€ PS1
Voir toutes les offres
Partager sur :

En 1997 sortait Oddworld : l'Odyssée d'Abe, une référence de l'action/plates-formes en 2D qui est restée gravée dans pas mal de mémoires grâce à son ambiance unique et à son gameplay extraordinaire. Un an plus tard, le studio Oddworld Inhabitants nous invitait à poursuivre l'aventure en compagnie de notre sac d'os préféré dans l'Exode d'Abe, pour notre plus grand plaisir...

Oddworld : L'Exode d'Abe

Effectivement, L'Exode est la suite de l'Odyssée. Pour ceux qui ne connaissent pas ce premier jeu, Abe est un esclave mudokon qui travaille dans l'usine alimentaire Rupture Farms sous le joug des glukkons. Apprenant par hasard que ces derniers veulent faire des sucettes avec son espèce, Abe s'enfuit de l'usine. Après avoir acquis de nouveaux pouvoirs, il revient dans l'industrie pour sauver ses amis et la détruire une bonne fois pour toutes. L'Exode reprend tout simplement là où s'était arrêté le précédent jeu. Abe se retrouve devant les mudokons qu'il vient de sauver, mais il tombe de son piédestal et s'évanouit. Il voit alors les esprits mudokons qui le préviennent que les glukkons profanent leurs caveaux pour extraire leurs os. Abe doit donc sauver les esprits et les mudokons aveugles qui travaillent pour les profanateurs, sans se douter de ce qu'ils font. Il apprendra par la suite que les os déterrés servent à faire de la bière dans la brasserie Soulstorm, une usine qu'il devra alors aussi détruire.

Oddworld : L'Exode d'Abe
Les esprits Mudokons que Abe a en visions.
Malgré le côté sombre de cette histoire, le scénario est rempli d'humour et réserve de nombreuses surprises assez drôles. Par ailleurs, Il est parfaitement introduit dans le jeu à grands coups de cinématiques qui, et c'est l'un des gros points forts du jeu, s'enchaînent sans temps de chargements avec les phases de gameplay, sous les yeux ébahis du joueur émerveillé. Ces cinématiques sont d'ailleurs juste un peu plus fines que les phases de jeu, ce qui rend le passage de l'un à l'autre presque naturel. Les décors, quoique sombres la plupart du temps, sont superbes. Les arrière-plans sont très détaillés et pour cause, on y évoluera assez souvent au cours de l'aventure. Les personnages, eux, ne sont pas en reste et bénéficient d'une animation fluide et dynamique. Mention spéciale aux glukkons, avec leurs sauts tout simplement hilarants.

Oddworld : L'Exode d'Abe
Le gaz hilarant rendra les Mudokons presque fous, une baffe sera donc nécessaire pour leur remettre les idées en place.
Côté gameplay, le jeu est toujours aussi soigné. Vous progresserez en passant d'un écran à un autre et, votre but sera de parcourir les différentes zones en sauvant un maximum de vos congénères. Vous devrez guider vos amis jusqu'à des portails d'oiseaux grâce à des ordres simples tels que « suis-moi » et « attends ». Mais le parcours est semé d'embûches et vous devrez souvent partir en éclaireur et avancer seul afin de sécuriser la voie pour vos compagnons. Pour ce faire, Abe dispose d'une palette de mouvements assez conséquente (courir, sauter, rouler, grimper, lancer des pierres ou des grenades, etc.). Et ce ne sera pas de trop face à tous les pièges qui vous attendent ! En effet, entre les mines, les gardes sligs (sortes de créatures à moitié robotisées et équipées d'une mitrailleuse) et les autres créatures qui ne pensent qu'à se nourrir de notre héros, le jeu est loin d'être un parcours de santé. Heureusement, la jouabilité est d'une précision horlogère et les contrôles sont très bien fichus, de sorte que le joueur ne peut que s'en prendre à lui-même s'il tombe bêtement dans un trou ou sur une mine. Abe peut aussi compter sur ses pouvoirs spirituels qui lui permettent de contrôler certaines créatures. Ainsi, il est capable, grâce à des incantations, de prendre possession des ennemis. Certains dispositifs l'en empêcheront toutefois et il devra alors trouver un moyen de les contourner ou de les détruire.

Oddworld : L'Exode d'Abe
Abe peut contrôler les Sligs grâce à ses pouvoirs spirituels.
Côté nouveautés, une grosse partie du gameplay est désormais basée sur les différents états des mudokons. En effet, certains refusent d'obéir car ils sont en colère ou tristes, d'autres courent partout sous les effets du gaz hilarant ou sont malades à cause de la bière. Il faut donc les consoler, les soigner ou encore leur remettre les idées en place avec une baffe bien sentie avant de pouvoir les libérer. De nouvelles créatures font aussi leur apparition, diversifiant ainsi les situations. Dernier petit nouveau détail : le fait qu'Abe, après avoir bu de la bière, peut faire un pet explosif, qu'il peut même envoûter pour le faire exploser où il le souhaite. Classe !

Oddworld : L'Exode d'Abe
Les chefs Glukkons ont une réunion privée.
Le level design est bien pensé, alternant courses-poursuites intensives et phases d'infiltration où il faudra discrètement se glisser d'ombre en ombre pour ne pas se faire repérer. Le tout donne une diversité très appréciable au gameplay. De plus, chaque niveau comporte de multiples passages secrets, dans lesquels sont cachés des mudokons. S'il n'est pas nécessaire de trouver et de sauver tout le monde, ce sera là le seul moyen d'obtenir la séquence de fin bonus. La recherche des 300 mudokons constitue aussi un bon challenge pour le joueur qui allonge considérablement la durée de vie. En ligne droite, comptez en moyenne entre 10 et 12 heures pour finir le jeu. Ajoutez plusieurs heures si vous décidez de jouer les bons samaritains et de délivrer tous vos congénères mudokons.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Les décors sont très détaillés et les animations fluides. Les cinématiques ont presque les mêmes graphismes que le jeu, ce qui rend le passage de l'un à l'autre naturel. On notera bien quelques contours mal ajustés autour des personnages, mais il ne faut pas oublier que le titre est sorti en 1998 !

  • Jouabilité 18 /20

    C'est le gros point fort du jeu. La maniabilité d'Abe est d'une précision exemplaire et les contrôles au clavier marchent aussi bien qu'au pad. De plus, les langages diffèrent pour chaque race ce qui donne de la diversité au gameplay, de même que les différentes humeurs des mudokons.

  • Durée de vie 14 /20

    Finir le jeu la première fois vous prendra entre 10 et 12 heures. Mais il vous faudra bien plus pour trouver tous les passages secrets et vous recommencerez plusieurs fois avant de sauver les 300 mudokons et d'avoir droit aux bonus.

  • Bande son 15 /20

    Les bruitages et les doublages sont géniaux. On peut reconnaître au bruit les différentes créatures des écrans proches et les effets sonores sont très réalistes. Les voix ne sont pas en reste et chaque mudokon a son propre timbre, qui varie entre les aigus et les graves.

  • Scénario 17 /20

    Le scénario est très original et bien construit en plus d'être bourré d'un humour noir étrange mais particulièrement efficace. Plus étonnant encore, l'histoire engagée, nous montre les effets négatifs des grosses industries sur l'environnement et les conditions de travail difficiles de certains ouvriers.

Grâce à un gameplay soigné et à des graphismes qui le sont tout autant, Oddworld l'Exode d'Abe s'impose rapidement comme un must have de l'action/plates-formes, surtout sur PC où le genre est peu représenté.

Profil de desalexd
L'avis de desalexd
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 mai 2010 à 15:26:38
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (44)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.5/20
Mis à jour le 11/05/2010
PC Aventure Plate-Forme GT Interactive Oddworld Inhabitants Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live