Menu
Fallout New Vegas
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Fallout New Vegas - Bethesda Days
PC
Partager sur :

Si Fallout 3 et sa ribambelle de contenus téléchargeables aussi malodorants qu'un tas de brahmines mortes n'ont pas encore réussi à étancher votre soif d'eau contaminée et plus généralement de post-apo, alors sans doute chercherez-vous à prendre une nouvelle dose par l'intermédiaire de Fallout : New Vegas. Développé cette fois par les petits gars d'Obsidian, ce nouveau volet s'annonce d'ores et déjà comme un épisode 3 bis, mais avec des morceaux de côte Ouest dedans.

Fallout New Vegas - Bethesda Days

Si Fallout 3 avait le bon goût tout relatif de nous faire littéralement vivre la naissance de notre personnage, New Vegas, lui, choisit de commencer par sa "mort". Dégommé par on ne sait trop qui pour on ne sait trop quelles raisons, le personnage que vous choisirez d'incarner, ou plutôt sa dépouille, est en fait récupérée dans une décharge par un robot avant d'être confiée à un chirurgien local. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le bougre parvient à reboucher les trous qui n'étaient pas là à l'origine tout en vous concoctant un nouvel anus avec un tuyau d'arrosage et une bouteille de Nuka-Cola. Du coup, c'est dans le doux logis du médecin que vous procéderez à la (re)création progressive de votre avatar. Le processus s'avère d'ailleurs bien plus court que dans Fallout 3 - ce qui n'est pas un mal - et se conclut par une série de questions et un bon vieux test de Rorschach (avec ses fameuses taches d'encre) pour déterminer vos compétences. Pas de différences notables à signaler dans l'éditeur de perso, à ceci près qu'il est maintenant possible de déterminer votre âge, même si on doute que cet aspect ait la moindre importance en cours de jeu. Une fois confirmée votre nouvelle identité, vous serez donc prêt à repartir explorer les Wastelands et à jouer au yo-yo avec votre beau karma tout neuf.

Fallout New Vegas - Bethesda Days
La drapeau de la Nouvelle République de Californie donne le ton.
Avant de franchir le pas de la porte cependant, le soft vous demandera si vous comptez activer le mode "Hardcore", histoire de prouver que vous en avez dans le falzar. En répondant par l'affirmative, sachez que vous vous exposerez à trois types d'inconvénients principaux. Primo, les stim-packs ne vous feront regagner de l'énergie que très progressivement. Deuzio, les munitions que vous trimbalerez prendront de la place dans votre inventaire, et tertio, il vous faudra faire des stocks de flotte si vous comptez partir battre la "campagne". Charmant certes, mais pas aussi violent que ce que le terme Hardcore sous-entend généralement chez le joueur endurci. Hardcore ou pas, nous voilà donc partis explorer les alentours de New Vegas (dont on espère qu'il ne se résumera pas à des bouts de rue liés par des kilomètres de galeries de métro). Si techniquement, le titre est à peine plus fin que Fallout 3 et offre des environnements poussiéreux assez semblables, il tente avec plus ou moins de succès de se différencier de son aîné en présentant des lieux moins ravagés qu'autour de Washington. Légèrement moins malmenée que la capitale par le feu nucléaire, la région de New Vegas est censée abriter une végétation un peu moins chétive que dans Fallout 3, même si franchement, cela ne nous a pas paru flagrant.

Fallout New Vegas - Bethesda Days
Cette interface circulaire permettra d'interagir avec vos alliés du moment.
La deuxième partie de la présentation s'est ensuite concentrée sur une quête à proprement parler. Dans les chiottes d'un bar miteux (vive l'exploration !), nous avons effectivement fait la rencontre d'un pauvre bougre qui tentait manifestement d'échapper aux membres d'un gang local. Généreux comme pas deux, le développeur s'est alors mis en tête de lui venir en aide et de combattre les immondes racailles. Pour parvenir à répandre le contenu, certes modeste, de leur boîte crânienne sur le sol rocailleux, il fut nécessaire de s'allier à quelques-uns des habitants du coin. En faisant usage d'un peu de persuasion à travers quelques "conversations" bien écrites, mais toujours assez figées et artificielles, nous avons donc pu convaincre un duo de winners à venir nous prêter main forte. Il s'agit là d'une des nouvelles features de New Vegas. Parvenir à recruter des alliés vous donnera ainsi accès à une interface circulaire permettant de définir leur attitude, de leur parler, de leur donner des ordres basiques, de leur faire changer d'armes ou même de triturer/remplir leur inventaire. La perspective est intéressante, même si l'on craint un peu pour l'IA, qui n'était pas franchement le fort de Fallout 3, vous en conviendrez.

Fallout New Vegas - Bethesda Days
Que diriez-vous de contrôler un satellite de combat pour vaporiser l'opposition ?
Bref, une fois rassemblés les dignes compères, nous avons finalement pu assister à l'assassinat d'une dizaine de brigands. L'occasion de constater que le système de combat reste identique à celui de Fallout 3, à ceci près que vous pourrez maintenant tirer parti de mods pour vos pétoires (lunettes, chargeurs plus grands, etc.) et que les armes de corps-à-corps vous donneront toutes accès à une attaque spéciale spécifique. D'autres séquences nous ont également permis de découvrir de nouvelles zones, comme une étrange ville dominée par un roller-coaster, de nouvelles armes telles qu'une mitrailleuse à grenades, et deux quêtes plutôt bien fichues. La première voyait effectivement notre fier développeur s'infiltrer discrètement dans une base montagneuse tenue par deux types de Super-Mutants, exploiter leur animosité naturelle en s'invitant dans leur réseau radio avant d'assister et de participer à leur généreux massacre. Pour terminer, la dernière mission présentée nous a permis d'observer le développeur prendre le contrôle d'un satellite de guerre puis s'en servir pour pulvériser la milice locale. Un bon moyen de nous expliquer que dans Fallout : New Vegas, il sera plus que jamais nécessaire de regarder sur qui on tire. Car au-delà des problèmes de karma, aider ou latter une faction particulière vous donnera accès, ou au contraire vous interdira d'accéder, à certaines zones, options de dialogues voire à certaines compétences.

Nos impressions
Fallout : New Vegas entend bien se poser en digne successeur de Fallout 3. Le bébé d'Obsidian semble en effet parti pour reprendre telle quelle la formule de son aîné, tout en approfondissant le tout par une tripotée de petites nouveautés, certaines étant plus significatives que d'autres. Difficile dans ces conditions de ne pas voir en lui une version 1.2 de son modèle. Mais il faudra évidemment attendre d'en apprendre davantage pour porter un vrai jugement sur la bête. En l'état, Fallout : New Vegas a tout de la suite pépère, sympatoche, mais bien trop sage.
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 mai 2010 à 17:00:00
Mis à jour le 04/05/2010
PC RPG Obsidian Bethesda Softworks Post-apocalyptique
Commander Fallout New Vegas
PC
5.99 €
PC
6.00 €
PC
9.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SUPERBILATOR
SUPERBILATOR
MP
le 15 mai 2010 à 18:22

J'espère que le jeu sera encore plus "vivant".J'aime bien les discours entre les personnages dans Fallout 3.Mais je trouve le jeu un peu trop sérieux.Un peu de dérision serait bien aussi.
Le système de sauvegarde est génial mais il est un peu trop facile de défoncer des troupes ennemis sans problème.Sauvegarder juste au moment ou l'on rentre/sort dans une pièce serait mieux avec des machines à écrire à certains endroits comme dans resident evil.Le jeu serait bien plus terrifiant.

Lire la suite...
shocs
shocs
MP
le 15 mai 2010 à 17:42

Je pense qu'il sera bien,trés bien !

Lire la suite...
ONihilO
ONihilO
MP
le 13 mai 2010 à 01:48

ELOdry : Avallone était plus un soldat de Black Isle que d'Interplay. De plus s'occuper et du design et des dialogues c'est déja énorme (le background en somme). Quand à la comparaison Planescape/Fallout, ces deux jeux n'ont pas grand chose en commun. Personnellement j'ai aucune préférence entre les Fallout, les Baldur's Gate et Planescape, ces 3 franchises sont plus que mythiques...

Lire la suite...
wil_1890
wil_1890
MP
le 12 mai 2010 à 14:13

sa a l'air vraiment cool

Lire la suite...
-_Vlad_-
-_Vlad_-
MP
le 11 mai 2010 à 23:40

Correction Borkug : Obsidian c'est le spécialiste des suites de (bons/très bons) RPG moins bonnes que l'original (tout en restant de grande qualité quand on compare à ce qui se fait d'autre sur le marché).

En fait, la conclusion de la preview est vraiment pertinente : Obsidian est très appliqué, mais il leur manque un petit qqch de feu sacré pour faire des grands jeux". Mais peut etre qu'Alpha Protocol les débloquera. ..

Bref, je viens de finir le 3 en GOTY donc j'ai eu ma dose de fallout pour un moment, mais je dis pas non pour autant au 4 dans quelques mois.

Lire la suite...
cyrius122
cyrius122
MP
le 11 mai 2010 à 11:01

Fallout 3 était pas trop mal mais se suffit à lui-même, si on souhaite nous faire un Fallout 3.5, y a intêret à apporter de sacré innovations sinon je passerais outre.

Lire la suite...
X_Hisagi_X
X_Hisagi_X
MP
le 11 mai 2010 à 10:42

Effectivement c'est plus un fallout 3.5 Mais il me tente bien tout de même, j'adore cette univers post-apo ^^

Lire la suite...
Borkug2
Borkug2
MP
le 11 mai 2010 à 02:19

Obsidian c'est quand même le spécialiste des suites de RPG moins bonnes que l'original. Alors déjà que Fallout 3 se trainait pas mal de défaults...

Lire la suite...
woll
woll
MP
le 10 mai 2010 à 20:28

Très impatient de voir ce que cela peut donner!

Lire la suite...
ELOdry
ELOdry
MP
le 10 mai 2010 à 12:59

@ONihilO : euh, ouais, ok, Chris Avellone a bossé sur Fallout 2, mais bon, il avait pas un poste un responsabilité, c'était juste un simple petit soldat d'Interplay. Il ne faut pas lui prêter davantage d'importance qu'il n'en a.

Cela dit, c'était bien le responsable du très culte Planescape Torment (que j'arrive pas à trouver aussi bon que Fallout personnellement, même si je l'ai fini à l'époque), et c'était surtout le lead-designer avec Chris Sawyer du "vrai" Fallout 3, alias Van Buren. C'est pour ça que je fais confiance à ces deux-là pour réussir New Vegas, et pas pour le petit rôle joué par Avellone à l'époque de Fallout 2...

Lire la suite...
Top commentaires
SUPERBILATOR
SUPERBILATOR
MP
le 15 mai 2010 à 18:22

J'espère que le jeu sera encore plus "vivant".J'aime bien les discours entre les personnages dans Fallout 3.Mais je trouve le jeu un peu trop sérieux.Un peu de dérision serait bien aussi.
Le système de sauvegarde est génial mais il est un peu trop facile de défoncer des troupes ennemis sans problème.Sauvegarder juste au moment ou l'on rentre/sort dans une pièce serait mieux avec des machines à écrire à certains endroits comme dans resident evil.Le jeu serait bien plus terrifiant.

Lire la suite...
Boutique
  • Fallout New Vegas PC
    6.00 €
    9.99 €
  • Fallout New Vegas PS3
    17.67 €
    26.16 €
  • Fallout New Vegas 360
    29.39 €
    39.18 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Darksiders III : Keepers of the Void : Un second coup de fouet nécessaire ?
    PC - PS4 - ONE
  • Test : One Piece : World Seeker - Le Prototype-miroir Abyssal – Zoro pointé pour Ganbarion ?
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order - le beat'em all superhéroïque à ne pas manquer
    SWITCH
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce