Menu
Mega Man 10
  • Tout support
  • PS3
  • 360
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Mega Man 10
Wii
Mega Man 10
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 avril 2010 à 18:24:45
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Partager sur :

Après un premier retour aux sources avec l'étonnant Mega Man 9, Capcom continue sur sa lancée avec Mega Man 10, épisode entièrement 8-bits, old-school jusqu'au bout des ongles. Mais est-ce que les nouvelles aventures du Blue Bomber sont dignes de la belle époque ? Voici la réponse.

Mega Man 10

On a déjà raconté l'histoire de Mega Man 500 fois. Ce robot créé par le bon Dr. Light pour le bien de l'humanité doit de nouveau sauver le monde avec son Mega Buster, sorte de canon à énergie monté à la place de son bras gauche. Il s'agit toujours de tuer huit Robot Master situés à la fin de huit niveaux aux thèmes bien particuliers. Ces boss ont chacun un pouvoir spécifique qu'ils n'hésiteront pas à utiliser sur vous, mais que vous pourrez récupérer une fois leur possesseur vaincu. Bien que cette fois un semblant de scénario parle d'un soi-disant virus nommé Roboenza qui fait perdre le contrôle à tous les robots du monde y compris votre "soeur" Roll, la trame du jeu est exactement la même et on doit toujours détruire le créateur des Robot Master, le vil Dr Wily, à la fin du jeu. Pas de surprise donc, et on pourrait mettre nos mains à couper que ce sera aussi le concept de Mega Man 11, 12 et 13.

Mega Man 10
Ce genre de chutes vertigineuses bordés de piquants mortels sont une des icônes de la série.
Alors, de quoi cet épisode 10 est-il fait ? Tout d'abord, on a le droit à un Easy Mode. Même si ce n'est pas la première fois dans la série et qu'en général le jeu restait particulièrement élitiste même dans ses modes les plus faciles, sachez que cette fois-ci le Easy Mode est vraiment très accessible. On prend moins de dégâts, les ennemis sont bien moins nombreux, forts et rapides, des plates-formes supplémentaires viennent vous aider dans les passages ardus... Bref, il permet enfin aux néophytes d'essayer un Mega Man plus de vingt secondes sans jeter la manette par la fenêtre. Mais que les puristes se rassurent, Le Normal Mode remet tout de suite les pendules à l'heure avec les passages hyper-hardcore à s'en arracher les cheveux qui ont fait le malheur (et le bonheur) des joueurs. On a aussi le choix entre deux persos, Mega Man et son "frère" Proto Man. Ce dernier a la possibilité de charger son tir, de glisser ou encore de sortir un bouclier lorsqu'il saute, mais il faudra faire une barre de vie qui descend deux fois plus vite ce qui dans un titre comme Mega Man 10 peut s'avérer suicidaire. Sachez aussi que la boutique de Mega Man 9 est revenue, vous permettant d'acheter des réserves de vie et d'énergie pour vos armes, que vous pourrez utiliser le moment voulu.

Mega Man 10
Le Time Attack vous demandera un apprentissage parfait de chaque salle du niveau.
Une fois dans le jeu, on retrouve encore une fois tous les mécanismes pour lesquels la série est connue. Les ennemis sournoisement placés, les sauts millimétrés lors de séquences de plates-formes impossibles, les morts incessantes, tout cela est à nouveau d'actualité avec ce Mega Man 10. Le level design est toujours aussi ingénieux et il oblige souvent le joueur à réfléchir (vite, très vite) avant de se lancer sur la prochaine plate-forme. Et quand vous réussissez à arriver au bout, un foutu robot sorti de nulle part vous touche juste assez pour vous pousser dans un précipice qui n'attendait que ça. Deux fois... Cinq fois... Dix fois... Les pièges s'imposent devant vous à raison de trois par écran et il vous faudra forcément de la patience et de la persévérance pour espérer atteindre chacun des huit boss. Le plus incroyable, c'est que l'on reste toujours en extase devant la fourberie du level design, quand bien même cette fourberie nous tue les trois quarts du temps. Dur de compter le nombre de fois où vous vous mettrez à rire devant votre propre mort, surpris par le nouveau piège qui vous avait été tendu et dans lequel vous êtes tombé naïvement. Vous n'avez que trois petites vies et il n'y a qu'un seul checkpoint par level sans compter celui du boss. Fort heureusement, vous avez des continus infinis, mais vous devrez refaire le niveau depuis le début.

Mega Man 10
Le fameux sas avant le boss...
A la fin de chaque level, vous arriverez devant le fameux sas du boss. C'est en général ici que le joueur reprend sa respiration, regarde attentivement les deux pauvres points de vie que les ennemis lui ont laissé, et croise les doigts pour que tout se passe bien. Il sait très bien qu'une fois la deuxième porte du sas passée, un combat à mort, aussi terrible que rapide, s'engagera contre l'un des charismatiques Robot Monster. Encore une fois, leur nom et leur design sont à prendre au second degré et certains sont vraiment drôles. Lorsque vous rencontrez Pump Man, qui utilise la pompe sur sa tête pour se faire un bouclier d'eau, où Sheep Man, un mouton qui se transforme en nuage, vous vous dites forcément qu'ils ne tournent pas qu'à l'eau plate chez Capcom. Pourtant vous n'avez pas vraiment le temps de rire puisque le combat démarre déjà et il ne vous laisse que peu de temps pour réfléchir. Les boss utilisent toujours des attaques précises dont il faudra apprendre chaque mouvement pour les esquiver. Le joueur doit être rapide, précis, attentif, en plus de faire part d'un grand sang froid. Mal organisé, on peut mourir en moins de cinq secondes montre en main alors que l'on a mis quinze minutes à passer ce maudit level. Il vous faudra souvent plusieurs essais pour en venir à bout, mais l'effort en vaut la chandelle. En cas de victoire, vous obtiendrez l'arme de votre adversaire, souvent bien plus dévastatrice que votre canon principal. A vous maintenant de trouver quel Robot Master est faible contre votre nouveau jouet pour aller lui montrer de quel bois vous vous chauffez. Il y a le Chill Spark qui envoie un jet de glace qui se transforme en pointes, le Water Shield qui vous protège des attaques ennemies tout en les touchant s'ils s'approchent de trop près ou encore le Wheel Cutter qui permet entre autre d'escalader les murs.

Mega Man 10
... et le boss en question.
Si vous trouvez déjà que battre les huit Robot Master est un challenge corsé, c'est que vous ne connaissez pas encore la série. Vous n'avez fait que la moitié du jeu, et c'était largement la plus facile. Vous devez maintenant battre le Dr Wily dans son château découpé en cinq nouveaux niveaux bien plus compliqués que les précédents avec de nombreux boss et mini-boss. Pire encore, vous devrez enchaîner tout le château du Dr Wily sans pouvoir retourner à la boutique et sans sanvegarder (sauf en Easy Mode) ! Pour vous donner une idée, l'une des salles vous propose de tuer à nouveau tous les Robot Master... d'affilée. Si c'est pas diabolique ça... Bref, vous l'aurez compris, Mega Man 10 ne fait toujours pas de concessions. Le plus incroyable, c'est qu'en finissant le jeu en Mode Normal, on débloque le Mode Hard où tout est multiplier par deux (ou diviser par deux quand on parle de votre barre de vie) et où les Robot Monster ont de nouvelles attaques dévastatrices.

Mega Man 10
Même les mini-boss peuvent s'avérer très compliqués.
Alors que le jeu a déjà une bonne durée de vie compte tenu de son prix, rien qu'avec le mode principal, il faut rajouter à cela d'autres modes de jeu. Tout d'abord il y a le Time Attack qui permet d'essayer de faire un niveau le plus rapidement possible (boss compris) et ceci avec toutes les armes des Robot Master dans son arsenal. Il faut donc apprendre à jongler entre chaque pouvoir pour ne jamais perdre de temps. En plus des huit niveaux de base, les niveaux du château du Dr Wily sont aussi disponibles dans le Time Attack. Le dernier mode est le Challenge Mode, qui consiste en de petites épreuves très courtes. Si les premières sont si faciles qu'on croirait être dans un tutoriel, on se rend vite compte que la difficulté est encore une fois corsée, surtout quand on vous demande de réaliser des sauts au pixel près. De plus, dans ce mode vous devrez refaire chacun des boss sans ne jamais subir de dégâts, et autres tâches vraiment ardues. Il y a pratiquement 100 challenges différents à réaliser. Au final, il vous faudra facilement quinze heures de jeu pour boucler tous les modes, et encore, seulement si vous êtes un excellent joueur.

Mega Man 10
Regardez-moi ces deux belles barres de vie...
Côté réalisation bien évidemment, il faut aimer le Old School. La patte de Kenji Inafune fait toujours des miracles, même avec quelques pixels. Les nouveaux monstres communs sont peut-être un poil moins charismatiques qu'à l'accoutumée, mais les Robot Monster bénéficient toujours d'un design accrocheur. Il en va de même pour les musiques aux sonorités 8-bits qui proposent quelques bonnes surprises comme celle du niveau de Solar Man, ou encore, l'étonnante et mélancolique musique au début du premier niveau du château de l'infâme Dr Wily. Les mélodies ont un certain charme et même les joueurs qui ne sont pas fans de la série risquent d'aimer. Si on y ajoute ce Easy Mode qui permet enfin à ceux qui étaient rebutés par la difficulté de pouvoir s'y essayer, on se retrouve devant un jeu très complet et addictif qui devrait faire des tas d'heureux à travers le monde.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Evidemment, il ne faut pas partir d'un point de vue technique. On retrouve le style de l'époque et s'il n'y avait pas marqué 2010 sur l'écran-titre, on aurait pu croire à un hit de 1988, les clignotements et ralentissements en moins. Les Robot Master ont toujours autant la classe. Toutefois, certains décors et ennemis restent en deçà de Mega Man 9 dans ce domaine.

  • Jouabilité 18 /20

    Malgré la rigidité préhistorique de Mega Man, le level design est ainsi fait pour que le joueur ait toujours un moyen de s'en sortir, même s'il faut avoir des réflexes dignes de Flash Gordon. Mais avec un peu d'entraînement, on se rend compte que le jeu a été construit autour de cette maniabilité old-school et que chaque pixel a son importance. Avec une parfaite maîtrise, on peut vraiment faire des choses hallucinantes là où tout nous semblait impossible. A noter que le Easy Mode rend enfin le jeu accessible à tous sans léser les hardcore gamers qui auront toujours le Normal Mode et le furieux Hard Mode pour contenter leur masochisme.

  • Durée de vie 18 /20

    Cinq heures rien que pour finir le mode principal, quinze heures minimum pour tous les modes réunis et on ne parle même pas de contenu additionnel. De plus, un néophyte mettra encore plus de temps. Tout ça pour seulement dix euros ? Quand on sait que des jeux à 70 euros durent bien moins longtemps que ça...

  • Bande son 14 /20

    Dans un style purement rétro, les musiques de Mega Man 10 font encore une fois mouche grâce à un rythme effréné qui colle bien à l'action. Certains morceaux marquent plus que d'autres, mais il faut féliciter les compositeurs d'avoir réussi de bonnes mélodies avec si peu de sons. Les bruitages sont les mêmes depuis 8000 ans, simples mais mythiques et indissociables de la saga.

  • Scénario /

    Quelques lignes viennent ponctuer l'aventure de temps en temps, mais rien de bien original.

Mega Man 10 est un excellent produit dont on ne pourrait se passer. Se basant sur des mécanismes bien rodés, le titre de Capcom bénéficie toujours d'un level design intelligent qui ne laisse aucune place à l'approximation. Le Challenge Mode et le Time Attack sont les bienvenus pour les hardcore gamers alors que le Easy Mode permettra vraiment aux néophytes de prendre du plaisir et d'apprendre les mécanismes de jeu. Un vrai régal pour seulement 10 euros, à ne pas rater, fan de la série ou non.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 avril 2010 à 18:24:45
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 29/04/2010
Wii Action Plate-Forme Capcom
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live