Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PS3 360 Wii iOS PSP
Créer un contenu
Test : Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010
360
Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 avril 2010 à 09:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (169)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
9.70€ 360
9.99€ PS3
12.90€ PS3
12.90€ 360
14.89€ Wii
29.00€ Wii
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

La Coupe du Monde de foot, c'est dans une quarantaine de jours en Afrique du Sud mais c'est aussi dès maintenant sur nos consoles. Fidèle à ses habitudes, EA Sports s'est fait un joie de développer une simulation de ballon rond spécialement pour l'occasion. Si vous souhaitez vivre une épopée fantastique aux couleurs de votre pays, c'est ici que cela se passe.

Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010

Fortement inspiré de FIFA 10, Afrique du Sud 2010 vous permet de vivre le parcours de n'importe quelle sélection nationale du Monde, depuis les éliminatoires jusqu'à la phase finale en passant par les traditionnels matches amicaux. C'est en soi une première prouesse qu'aucun jeu du genre n'avait réussi depuis FIFA 98 : En route pour la Coupe du Monde, un titre qui demeure encore aujourd'hui une référence en termes de contenu. Afrique du Sud 2010 compte donc 199 sélections et couvre l'intégralité des éliminatoires grâce à la simulation du calendrier officiel sur toutes les zones. Le parcours complet (éliminatoires + phase finale) est particulièrement long et il faut compter entre 6 et 10 heures de jeu, en fonction de la zone et de votre propension à traîner ou non dans les menus, pour arriver jusqu'au 11 juillet, jour de la finale à Johannesburg, dans le Soccer City Stadium. A ce sujet, le titre compte évidemment les 10 stades retenus pour la Coupe du Monde, ainsi que près de 40 autres enceintes, utilisables en éliminatoires ou en matches amicaux. Difficile de faire plus authentique, d'autant que les menus du jeu n'ont pas grand-chose à voir avec ceux de FIFA 10 puisqu'entièrement dessinés aux chaudes couleurs de l'évènement. Même Zakumi, la mascotte officielle de la compétition est de la partie.

Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010
Patator est de retour.
Ces fameux menus, en plus d'afficher des tons chatoyants, sont l'occasion pour Hervé Mathoux de donner de la voix, non pas en chantonnant l'hymne officiel du mondial, lui aussi bien présent, mais en guidant le joueur à travers une interface riche de nombreux modes de jeu. On retrouve les traditionnels matches amicaux, la Coupe du Monde sous toutes ses coutures (complète ou partielle), le jeu en ligne, encore une fois bien fourni, le terrain d'entraînement mais aussi trois autres modes qui retiennent l'attention. Un mode Deviens Capitaine tout d'abord qui, tout en reprenant le principe du Deviens Pro de FIFA 10, a été légèrement revisité. In-game, on trouve un bien meilleur équilibre entre les bonnes et les moins bonnes actions du joueur, mieux récompensé et moins souvent puni pour de pseudo erreurs de placement. Mais sa principale originalité, c'est de mettre l'utilisateur en concurrence avec trois autres joueurs de la sélection évoluant généralement au même poste ou dans une position similaire. En fonction des notes de fin de matches, votre avatar ou le joueur que vous incarnez sera plus ou moins bien placé pour gravir les échelons de la sélection (de A' à A en passant par les statuts espoir et réserviste) par rapport aux trois autres larrons. Le principe est sympathique mais nous notons encore quelques incohérences au niveau des récompenses de vos performances, le jeu étant clairement trop souple et bien peu exigeant. On regrette également de ne jamais pouvoir être remplacé et de ne jamais débuter le moindre match sur le banc de touche.

Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010
Les sélectionneurs des grandes nations ont été modélisés pour l'occasion.
Autre mode "original", celui qui permet au joueur de changer le cours de certains matches éliminatoires de la Coupe du Monde 2010, présentés sous forme de scenarii. Une distraction certes déjà vue, mais qui sera enrichie de nouveaux défis pendant la Coupe du Monde, en attendant que des matches soient joués et donc, potentiellement exploitables via ce mode de jeu. Notez que pour l'heure, il est par exemple possible d'aider l'Eire à inscrire un deuxième but au Stade de France après celui inscrit par William Gallas grâce à la main de Thierry Henry dans le fameux match de barrages du mois de novembre dernier entre les Bleus et les Irlandais. Enfin, il existe un mode Tirs au But par lequel les joueurs vont devoir passer impérativement. Pourquoi ? Tout simplement parce que le système de pénalties a été complètement revu et prend désormais en compte de nombreux facteurs, afin de rendre cet exercice aussi délicat qu'il l'est dans la réalité. Désormais, le joueur doit composer avec une jauge horizontale déterminant la précision de sa frappe. Classiquement, il faut appuyer sur la touche de tir lorsque le curseur se situe plein centre de la jauge mais celui-ci se déplace plus rapidement si votre joueur n'est pas habitué à tirer les pénalties ou si le moment est grave, une finale de Coupe du Monde par exemple. De plus, l'orientation du tir doit se faire avec un maximum de doigté et le maintenir trop longtemps dans une même direction conduira le joueur à frapper au-dessus ou à côté des buts. Ce système ne nous a pas vraiment convaincus mais force est de constater qu'il introduit la dose de challenge qui n'existait pas précédemment, d'autant qu'il est possible pour le tireur de faire une pause pendant sa course, à la manière de Cristiano Ronaldo, afin de trahir le plongeon des gardiens. Dommage que ces derniers se contentent trop souvent de rester au milieu de leurs cages...

Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010
La gestion des contacts est encore plus poussée que dans FIFA 10.
Afrique du Sud 2010 compte de nombreuses améliorations et modifications de gameplay et fait déjà office de version alpha de FIFA 11. La physique de la balle a été alourdie, ce qui permet notamment, de frapper puissamment plus aisément, surtout avec un habitué des shoots à 20 mètres comme peuvent l'être des joueurs comme Franck Lampard ou la moitié de la sélection germanique. Cela a pour conséquence directe de réduire le nombre de frappes enroulées à tout bout de champ, quasiment imposées dans FIFA 10 pour marquer de loin et même dans la surface de réparation. Du coup, les shoots sont moins prévisibles et plus variés. Cette nouvelle physique de balle permet également de réagir plus facilement sur corners, les centres étant nettement plus lents. Le rythme du jeu a quant à lui très légèrement perdu en intensité et se veut plus proche de celui de FIFA 09, notamment grâce à une gestion des contacts améliorée donnant naissance à quelques nouvelles animations. D'un côté, les arbitres, bien qu'ils peinent à nouveau à laisser l'avantage, sont bien plus réactifs sur les obstructions et de l'autre, le combat physique a gagné en importance et plus que jamais, une bonne accélération ne permet plus de laisser un défenseur sur place si celui-ci jouit d'un bon placement. Afrique du Sud 2010 a également corrigé pas mal de défauts récurrents de FIFA 10, ôtant par exemple aux gardiens leur tic de sorties peu judicieuses qui laissaient tout le loisir à l'attaquant de lober pour marquer. Les derniers remparts n'hésitent d'ailleurs plus à relancer à la main, ce qui oblige les joueurs à presser plus haut pour tenter de récupérer le ballon autrement que de la tête sur un long dégagement.

Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010
Le système de tirs au but est beaucoup plus stressant et bancal qu'avant, il ne nous a pas convaincus.
Par petites touches, c'est donc tout le gameplay de FIFA 10 qui a gagné en crédibilité. Toutefois, l'une des features de cet opus passe un peu inaperçue : la prise en compte de l'altitude dans la fatigue des joueurs. D'une part, celle-ci est peu perceptible et d'autre part, elle est rendue totalement inutile par la récupération totale de la fatigue des joueurs d'un match à l'autre, même en pleine Coupe du Monde. Inutile de se poser la question sur l'intérêt de faire tourner l'effectif, vos poulains seront toujours à 100% si pas blessés. A ce sujet, le nombre de blessures hors matches a décuplé depuis FIFA 10. Ne comptez pas faire une compétition entière sans bobo, l'interface du jeu vous apprenant très régulièrement qu'un, deux ou trois joueurs de votre groupe seront indisponibles pour le ou les prochains matches de l'équipe. Si cela intervient en pleine Coupe du Monde, le ou les joueurs blessés seront numériquement remplacés par d'autres joueurs qui ne font pas partie de la liste des 23. Une véritable hérésie, d'autant qu'on ne vous laisse même pas le choix des fameux remplaçants ! Mais la plus grosse déception du jeu, en termes de contenu, c'est la restriction de la base de données... Seulement une trentaine de joueurs par sélection ! Impossible donc de mettre sur papier sa propre liste de 23, à moins que ceux-ci soient déjà tous dans le jeu. Pour l'Equipe de France par exemple, seulement trois gardiens, pas de Cissokho, Rami ou Ciani, pas de Cheyrou ou Djibril Cissé et encore moins de joueurs n'ayant pas honoré de sélection comme Trémoulinas, Marveaux, Valbuena ou encore Gameiro. Dommage, vraiment dommage.

Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010
Les menus ont été entièrement refaits pour cet opus spécial Coupe du Monde.
A côté de tout cela, Afrique du Sud 2010 mise beaucoup sur l'immersion. Visuellement parlant évidemment, mais aussi grâce à de petits détails agréables comme l'apparition d'une petite fenêtre en plein match vous tenant au courant de l'évolution du score des autres matches de votre groupe, que ce soit pendant les éliminatoires ou durant la troisième journée du premier tour de la phase finale. En fin de match, le joueur peut également consulter tous les autres résultats et profite d'une interface statistique beaucoup plus développée que dans FIFA 10, notamment pour son équipe. Celle-ci permet d'évaluer la performance de vos joueurs en un clin d'œil grâce à de nombreuses stats sur les tirs, passes, dribbles, centres et tacles tentés et réussis. Dans un tout autre registre, notez qu'en fonction de votre parcours éliminatoire, le classement FIFA de votre sélection évoluera, ce qui aura un impact direct sur la désignation des têtes de séries pour le tirage au sort qui s'effectue en direct sous vos yeux. Tout a donc été prévu pour un maximum de réalisme, bien que quelques incohérences persistent. Si l'on passe outre le nombre d'étoiles pas toujours d'actualité (5 étoiles pour la France, 4 étoiles pour le Chili...), on peut pester contre la présence de l'Afrique du Sud dans les qualifications lorsque le joueur ne la contrôle pas, ce qui fait un peu tâche pour le jeu officiel de la Coupe du Monde...

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    L'essentiel du travail a consisté à modéliser les 10 stades de la Coupe du Monde, quelques sélectionneurs nationaux (avec un Domenech bien en chair) et d'améliorer un maximum de visages de joueurs et les textures des différentes pelouses. Mission accomplie, avec en prime, un côté festif qui ressort nettement, que ce soit dans le comportement des supporters ou dans les jets répétés de confettis sur le terrain. L'interface, bien que toujours aussi lente et longue à charger, arbore elle aussi de nouvelles couleurs bien d'actualité.

  • Jouabilité 18 /20

    Comme Euro 2008 il y a deux ans, Afrique du Sud 2010 se présente comme une version évoluée de FIFA 10 grâce à de nombreuses améliorations apportées au gameplay. Que ce soit au niveau des gardiens ou des dix joueurs de champ, au niveau du rythme du jeu ou de la gestion des contacts, on tend vers quelque chose de plus crédible encore. De quoi nous permettre d'entrevoir le meilleur pour FIFA 11 qui sortira dans cinq à six petits mois.

  • Durée de vie 14 /20

    Si l'on multiplie les 6 à 10 heures de jeu nécessaires à effectuer une épopée complète par les 199 sélections nationales présentes dans le titre, qu'on y ajoute le temps de jeu en ligne et dans les différents modes d'Afrique du Sud 2010, on obtient une durée de vie tout à fait honorable, d'autant que la base de données, bien que restreinte, propose des joueurs aux caractéristiques généralement bien à jour.

  • Bande son 17 /20

    La tracklist est composée de 28 morceaux estivaux parfaitement bien choisis car issus des quatre coins du globe. Quant aux commentaires du duo Mathoux-Sauzée, ils ont été enrichis de quelques références aux précédentes Coupes du Monde mais celles-ci se font tout de même un peu rares. Côté terrain, les supporters sont omniprésents, dansant sur des rythmes locaux de rigueur, ce qui permet notamment de couvrir le bruitage totalement loupé des filets des cages de buts...

  • Scénario /

Coupe du Monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010 remplit parfaitement bien son rôle et rend comme il se doit hommage à la plus belle des compétitions de ballon rond au Monde. Profitant d'un background ultra soigné, de la présence de 10 nouveaux stades et d'un gameplay sérieusement amélioré, le jeu d'EA Sports s'impose comme la simulation de foot de cet été, en attendant FIFA 11. Bien que quelques failles apparaissent, notamment au niveau de l'arbitrage ou des équipes nationales limitées à une trentaine de joueurs sélectionnables, l'ensemble tient largement la route. De là à justifier le prix de 70€...

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 avril 2010 à 09:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (169)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
9.70€ 360
9.99€ PS3
12.90€ PS3
12.90€ 360
14.89€ Wii
29.00€ Wii
Voir toutes les offres
Mis à jour le 29/04/2010
Xbox 360 Sport Electronic Arts EA Sports
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Phantom Doctrine : Guerre froide et thriller tactique, une alliance à fort potentiel
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Mario Party : The Top 100, un jeu pour les fans, qui ne plaira pas à tous les fans sur 3DS
    3DS
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live