Menu
Dragon : The Bruce Lee Story
  • Tout support
  • G.GEAR
  • Jaguar
  • MS
  • MD
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Dragon : The Bruce Lee Story
SNES
Dragon : The Bruce Lee Story
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Silvercolt
L'avis de Silvercolt
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 avril 2010 à 17:00:14
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.8/20
Partager sur :

Les jeux à franchises ont toujours été d’actualité. Si on peut généralement déplorer la plupart des adaptations de films et critiquer les manœuvres commerciales qui les régissent, qu'en était-il en 1994 avec Dragon : The Bruce Lee Story, le jeu de combat, tiré du fameux film de Rob Cohen retraçant la vie de la star chinoise ?

Dragon : The Bruce Lee Story

Dragon : The Bruce Lee Story vous propose donc d'incarner le Petit Dragon et d'enchaîner une dizaine de combats, inspirés des moments « forts » du film du même nom. Vous ferez face au marin possessif, au cuisinier pas très content que vous flirtiez avec sa fille, et à bien d'autres encore dont le terrible Han, grand méchant du film Opération Dragon, et même le Fantôme, l'esprit du mal qui hante depuis toujours vos cauchemars… Pour l'époque, on n'en demandait pas beaucoup plus. Et pourtant, le titre fait preuve d'originalité et va plus loin que le simple combat en un contre un puisque vous devrez par moments affronter deux adversaires en même temps, rendant les affrontements à la fois plus difficiles et plus prenants. Certains de vos ennemis seront armés (couteaux de cuisine, bâtons de combat, lames de guerre) mais étrangement cela n'influe pas sur les dégâts qu'ils vous causent. Ce qui finalement n'est pas plus mal vu la difficulté du jeu.

Dragon : The Bruce Lee Story
Ce premier adversaire annonce la difficulté du jeu au nouveau venu.
En toute logique, plus vous progressez dans l'aventure, plus les combats sont ardus. Ainsi, si au départ vous pouvez aisément lancer quelques coups de pieds sautés, vous devrez rapidement revoir votre technique de combat si vous souhaitez rester en vie. Vos adversaires apprennent vite et ils n'hésiteront plus à esquiver vos manœuvres ou à vous porter un méchant coup lorsque vous êtes groggy. Notez à ce sujet que lorsque vous ou votre adversaire essuyez un certain nombre de coups, le combattant en question se retrouve étourdi quelques secondes, permettant à l'autre de lui asséner une frappe. Là aussi, la difficulté est croissante puisque contrairement à vous, vos ennemis entreront de moins en moins dans cet état de faiblesse.

Dragon : The Bruce Lee Story
Certains de vos adversaires sont dangereusement armés mais cela n’influence pas les dégâts causés.
Vous disposez de 3 vies pour atteindre le bout de ce jeu. Chaque défaite entraîne la perte de l'une d'elles et lorsque les trois sont épuisées, le Fantôme se présente face à vous et vous devrez l'affronter… ce qui équivaut à une mise à mort pure et simple. Afin d'éviter cette exécution sommaire et effrayante, Bruce Lee dispose d'une palette respectable de coups. Toutefois, on se prend rapidement à répéter encore et encore les mêmes actions, véritablement efficaces contre les adversaires puisque certains coups que vous leur porterez ne daigneront même pas leur ôter de l'énergie. Les coups de pieds en série seront peut-être votre meilleure chance pour espérer les vaincre, ce qui est quelque peu regrettable.

Dragon : The Bruce Lee Story
Vos adversaires sont de plus en plus coriaces.
Deux styles de combat s'ajoutent aux coups basiques, et vous aurez la possibilité d'effectuer des coups spéciaux et dévastateurs, ainsi que de vous armer de votre nunchaku. Pour profiter de ces bonnes choses, vous devrez remplir votre barre de puissance en frappant vos adversaires au bon moment (comme être le premier à toucher l'autre au début du combat), et évidemment éviter de recevoir des dégâts. En atteignant une borne de votre barre de puissance, vous débloquerez un nouveau style de combat. A plusieurs reprises au cours du jeu, vous pourrez faire grimper votre barre de puissance lors de stages bonus, où vous devrez frapper un mannequin de bois animé. Ces séquences ne sont d'ailleurs pas sans rappeler un certain Street Fighter II… Toujours est-il que si ces coups spéciaux sont très utiles à certains moments, les activer est peu intuitif puisqu'il vous faudra appuyer sur une combinaison de touches en plein combat. Ajoutez à cela qu'effectuer certains de ces coups fera baisser votre jauge de pouvoir, ce qui rend leur utilisation assez limitée, et l'on revient de façon maussade aux mêmes coups de pieds basiques du départ.

Dragon : The Bruce Lee Story
Chacun des dix combats prend place dans un environnement différent.
Tous ces éléments combinés font de Dragon : The Bruce Lee Story un jeu à la difficulté extrême. Et n'essayez pas de jouer en mode Facile en espérant le finir plus aisément, puisque vous ne pourrez alors affronter qu'une partie des combattants du jeu. Il faudra obligatoirement jouer au moins en mode Normal si vous souhaitez réellement aller au bout des combats et affronter l‘intégralité des adversaires. La difficulté de l'aventure prend toute son ampleur lorsqu'après plusieurs heures de jeu et nombre de game over, vous vous trouvez enfin face au fameux Fantôme, qui vous aura certainement déjà bien fait pousser quelques cris de rage. Cet ennemi est tout simplement imbattable, et vous n'aurez qu'une seule chance de le vaincre. Une défaite, et vous devrez tout recommencer, ce qui s'avère être franchement frustrant à un tel niveau du jeu. Autre petite frustration : le mode multijoueur. S'il peut être amusant de se battre contre un autre Bruce Lee contrôlé par un ami - voire deux si vous disposez du matériel nécessaire - le problème se situe bien là : seul Bruce Lee est jouable. Il aurait pourtant été intéressant de pouvoir se battre avec les différents personnages du jeu.

Dragon : The Bruce Lee Story
Le Fantôme. Pour savoir comment le battre, regardez le film ! Si si, je vous assure !
Bien qu'il soit finalement assez bancal, Dragon : The Bruce Lee Story n'est pas pour autant mauvais comme on pouvait s'y attendre de la part d'un jeu à franchise. On peut même noter quelques points positifs comme un graphisme des plus corrects. Les personnages sont plutôt réussis de même que les décors. Les développeurs ont même pris soin de donner un peu de vie aux environnements grâce à de nombreuses animations, allant des mouches virevoltant autour d'un lampadaire, aux figurants assistant au combat. Dragon : The Bruce Lee Story, même s'il ne peut tenir la comparaison face à la concurrence, reste un jeu de combat suffisamment intéressant pour contenter l'amateur peu exigeant.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Chaque combat se déroule dans un environnement différent, aux ambiances variées. On passe ainsi d’une salle des fêtes enjouée à une arrière-cour délabrée, et d'une cuisine à un cimetière des plus angoissants. Le tout est truffé de petites animations discrètes mais sympathiques. Les personnages sont quant à eux relativement bien représentés.

  • Jouabilité 12 /20

    Malgré une palette de coups importante, les combats se résument trop souvent à la répétition de combos simples. Le passage à d’autres styles de combat (« fighter » et « nunchaku ») n’est pas des plus intuitifs.

  • Durée de vie 12 /20

    Pour venir à bout des dix combats, vous devrez essuyer moult défaites et recommencer, recommencer, recommencer… Quelques bonnes heures de jeu et un paquet de cheveux en moins vous seront donc nécessaires pour voir le bout du tunnel. Tout ça pour arriver face à un boss imbattable. Frustrant.

  • Bande son 13 /20

    On retrouve l’ambiance kung-fu dans une bande-son malheureusement très répétitive. La musique donne l’impression d’entendre un morceau en boucle tout au long d’un combat. En revanche, le thème du boss final est saisissant. On apprécie également le cri légendaire du Petit Dragon une fois l’ennemi terrassé.

  • Scénario /

    Le jeu suit la ligne tracée par le film original. Les combats sont précédés de cut-scenes pas franchement indispensables, nous offrant simplement trois pauvres répliques simplistes (dont la plupart débutent par un magnifique « What are you doing here ? - Que fais-tu ici ? », suivi par un remarquable « I’ll defeat you ! - Je te vaincrai ! ». Bref, on passe.

Extrêmement difficile et assez répétitif, Dragon : The Story of Bruce Lee sait faire preuve d’originalité en proposant des combats à trois, et en rendant les lieux vivants par des animations parfois amusantes (un ivrogne dans une poubelle). Bien qu’il soit très limité, le jeu reste un bon jeu de combat pour l’époque, même s’il ne fait pas le poids face à un Street Fighter II.

Profil de Silvercolt
L'avis de Silvercolt
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 avril 2010 à 17:00:14
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.8/20
Mis à jour le 02/04/2010
Super Nintendo Beat'em All Virgin Interactive Acclaim Cross media Cinéma Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewPersona 5 Royal : Les voleurs Fantômes au sommet de leur art ? 17 févr., 16:00
PreviewOne Punch Man A Hero Nobody Knows : Un mode Histoire qui doit faire ses preuves 14 févr., 16:56
PreviewOutriders : Un TPS next-gen aux saveurs un peu trop génériques... 13 févr., 21:30
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020