Menu
Dead or Alive Paradise
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Dead or Alive Paradise sur PSP /

Test du jeu Dead or Alive : Paradise sur PSP

Test : Dead or Alive : Paradise
PSP
Dead or Alive Paradise
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 avril 2010 à 16:22:07
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.2/20
Partager sur :

Des plages de sable fin, un soleil tropical ardent, une mer bleue turquoise et des filles en maillots de bain. Ce cadre idyllique est celui de Dead or Alive : Paradise. C’est donc allongé dans un transat que l’on va pouvoir s’adonner avec un peu d'avance aux joies de l’été. Quoique...

Dead or Alive : Paradise

Si vous rêvez de partir vers une île paradisiaque pour pratiquer la glandouille intensive, ce jeu s'adresse tout particulièrement à vous. Dans Dead or Alive : Paradise, vous incarnez une des dix plantureuses créatures de la série de combat de Tecmo en vacances dans l'archipel de Zack. Votre but ici est d'abord de vous trouver des copines pour jouer à quelques mini-jeux. Malheureusement, ces dernières ne se laissent pas amadouer facilement. Pour attirer leur amitié, vous devrez la plupart du temps leur offrir des cadeaux plus ou moins coûteux, tout en prenant bien conscience de leurs goûts. Christie aime manger de la tarte ? Offrez-lui-en une petite part ! Bien sûr, il faudra penser à emballer le cadeau dans un papier, si possible de leur couleur préférée. Rassurez-vous, vos amies peuvent aussi s'avérer généreuses et vous recevrez souvent des présents de leur part. Les amateurs atteints de collectionnite aigüe risquent d'être contents vu qu'il y a des centaines d'objets différents allant des maillots de bain aux paires de lunettes, en passant par des livres ou des instruments de musique. Si les vêtements et accessoires peuvent être portés, les autres items ne vous serviront absolument à rien.

Dead or Alive : Paradise
Toute la classe de DOA Paradise résumée en une seule image.
Concernant les mini-jeux, vous pouvez toujours jouer au beach volley, à un parcours d'obstacles dans une piscine, au poker, au black jack, au bandit manchot et... et... et bien c'est tout. Oui, vous n'avez bien que ces cinq pauvres activités pour vous occuper sur l'île de Zack... C'est tout de suite moins attrayant n'est-ce pas ? Surtout quand on sait à quel point ces épreuves sont simplistes. Par exemple, le jeu de beach volley ne vous demandera que deux boutons. Le "Saute-Piscine" requiert un peu plus de coordination mais reste tout aussi court et rébarbatif. Quant aux jeux de cartes, ils sont très loin de sauver la mise à cause du comportement navrant de l'IA. Mais alors, que reste-t-il ? Vos seules occupations seront donc d'acheter des objets avec l'argent gagné dans les mini-jeux et de regarder les filles se prélasser toute la journée dans des poses aguicheuses qui ne respirent pas vraiment le naturel.

Dead or Alive : Paradise
Le "guide des filles" vous permet d'en apprendre un peu plus sur leurs préférences.
Car le véritable principe du jeu est bien là. Les dix donzelles ne portant jamais plus de 100 grammes de tissu, et vu que vous n'avez rien d'autre à faire de toutes façons, vous ne pouvez que les observer faire des trous dans le sable ou escalader un arbre tout en prenant des photos dans un pur aspect voyeuriste. Dire que Dead or Alive : Paradise s'adresse à un public masculin est un euphémisme. Seul un être entièrement dirigé par un flot de testostérone pur peut s'amuser plus d'une heure dans ce titre. Les dialogues sont à la fois peu nombreux, courts, insipides, et réussissent à ne jamais cadrer avec ce qui se passe à l'écran. Ingénues à l'extrême, elles en deviennent caricaturales au point qu'on a envie d'éteindre la console dès qu'elles ouvrent la bouche, si vous ne l'avez pas déjà fait lors d'un des sempiternels écrans de loading. Le pire, c'est que la partie ne se déroule que sur deux semaines in-game, ce qui passe incroyablement vite. Le seul moyen de récupérer tous les objets est donc de retourner sur l'île avec une autre fille pour vous ennuyer à nouveau comme un rat mort. Au final, on se demandera toujours comment un jeu aussi "nippon" dans sa structure aura pu passer nos frontières comme l'ont déjà fait ses deux prédécesseurs. La réponse se trouve certainement en dessous de la ceinture...

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Les décors sont plutôt jolis dans l'ensemble, même s'ils sont assez peu variés. Ce n'est pas non plus vraiment bourré de détails, mis à part les mouvements des opulentes poitrines des protagonistes (comme c'est étonnant). Bien sûr il faudra compter sur de l'aliasing de temps en temps, mais rien de monstrueux ne vous empêchera d'apprécier les courbes de Ayane et compagnie.

  • Jouabilité 9 /20

    Vous ne risquez pas d'avoir de problèmes à gagner dans les quelques mini-jeux. Rapidement, vous ne perdrez aucun match de beach volley ni aucune partie de "Saute-Piscine". Seuls les jeux de cartes et le bandit manchot auront un peu de suspense, mais pas de quoi casser trois pattes à un canard.

  • Durée de vie 6 /20

    Évidemment, il y a des fans de jeux de collection d'objets, et sans doute encore plus de fans de filles en petites tenues. Mais pour ces deux choses, il y a bien mieux que Dead or Alive : Paradise. Les mini-jeux n'ayant aucune profondeur, la partie devient soporifique au bout de vingt minutes maximum. Heureusement pour une fois, les vacances ne sont pas éternelles.

  • Bande son 13 /20

    Les musiques cadrent plutôt bien avec l'environnement du jeu, mais sont trop peu nombreuses et finissent donc par lasser. Par contre, il vous est possible d'importer vos propres mp3 ce qui est un petit plus sur lequel nous ne cracherons pas.

  • Scénario /

    Certes le jeu bénéficie d'un petit scénario expliqué dans une cinématique de deux minutes, mais il faut bien l'avouer : il est complètement anecdotique.

Dead or Alive : Paradise est un jeu de drague/collection. Même si ce type de jeu fait fureur au Japon (et encore), le public européen risque de tomber des nues devant un contenu aussi répétitif. Même si voir des filles courir en string est votre seule raison de vivre, le titre ne vaut franchement pas la peine.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 avril 2010 à 16:22:07
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.2/20
Mis à jour le 07/04/2010
PlayStation Portable Sport Tecmo Team Ninja
Dernières Preview
PreviewCaptain Tsubasa : Un trip nostalgique aux sensations déjà plaisantes 24 janv., 12:00
PreviewDoom Eternal : Un début d'aventure plus fou, plus dense mais aussi plus aérien ? 21 janv., 16:00
PreviewMonster Energy Supercross - The Official Videogame 3 - Vers un jeu plus technique ? 20 janv., 15:43
Les jeux attendus
1
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020