Menu
Sonic & Sega All-Stars Racing
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • DS
  • Wii
  • Mac
  • iOS
  • Box SFR
  • Box Orange
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Sonic & Sega All-Stars Racing
DS
Sonic & Sega All-Stars Racing
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
15 mars 2010 à 14:13:09
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (74)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.5/20
Rakuten PC 4.46€ Fnac Marketplace PC 5.89€ Fnac Marketplace 360 16.94€ Amazon PS3 17.99€ Rakuten 360 18.96€ Amazon PS3 25.54€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Inspiré par la référence des jeux de courses à items en multijoueur, j'ai nommé Mario Kart, Sonic & Sega All-Stars Racing compte s'imposer comme une vraie alternative à son père spirituel. Le hérisson bleu et toute la clique étaient les mieux placés pour se frotter à Mario sur son propre terrain et l'ayant bien compris, Sega a mis à contribution quasiment toutes ses licences !

Sonic & Sega All-Stars Racing

Ils sont une vingtaine réunis pour le meilleur et pour le pire, tous issus des nombreuses franchises de l'éditeur américano-japonais. Sonic, Amigo, Beat, Ryo Hazuki, Alex Kidd et compagnie, autant de noms clinquants qui répondent présents dans un jeu de courses censé accomplir les mêmes prodiges qu'un certain Mario Kart. Deux fois déjà que nous citons le jeu de Nintendo et nous pourrions quasiment lui associer une part du mérite dans le développement de Sonic Racing (c'est plus court) tant il a servi de modèle aux petits gars de chez Sega. Pourtant, nous ne leur en voulons pas et vous ne leur en voudrez pas. S'inspirer fortement d'une référence n'est pas une tare en soi, a fortiori si l'équipe en charge du projet soigne le design comme c'est présentement le cas. En effet, la grande force de Sonic Racing, c'est d'exploiter au mieux l'univers souvent très coloré de toutes ces figures de la marque Sega. Au total, ce ne sont pas moins de 24 tracés qui ont été créés et dessinés à partir de tableaux tirés de Sonic The Hedgehog, Billy Hatcher, Samba de Amigo, Jet Set Radio Future, Curien Mansion et Super Monkey Ball. Six mondes bien différents mais finalement homogènes tant les circuits sont bourrés de personnalité, fouillés au possible et surtout, volontairement alambiqués.

Sonic & Sega All-Stars Racing
C'est dans ce genre de circuits que le repère du bas peut être très utile !
A l'instar des versions PC et consoles, cet opus DS mise beaucoup sur sa vingtaine de circuits. Certains reprennent courbe par courbe le profil des circuits que l'on trouve sur Wii mais d'autres se contentent d'exploiter l'univers en offrant quelque chose de différent. Un détail qui sera apprécié par les joueurs qui switchent entre les versions pour découvrir quelque chose d'un peu différent. Comme sur machines de salon, Sonic Racing DS fait la part belle aux dérapages. Cela dit, l'approche est sensiblement différente dans la mesure où ce mode de conduite n'a pas le même impact dans cette version. D'une part parce que les turbos font quasiment perdre autant de temps qu'ils en font gagner et d'autre part parce que les items ramassés çà et là sont bien plus déterminants. Autrement dit, on se rapproche nettement d'un Mario Kart-like, sans doute encore plus aléatoire de par l'étroitesse des circuits. L'IA est en ce sens quasi impossible à semer, pire encore, lorsque le joueur utilise un turbo, tous ses concurrents accélèrent en même temps, ce qui empêche l'utilisateur de grappiller quelques précieuses places. Du coup, on peine à adhérer totalement tant on se sent passif et soumis au bon vouloir du dieu Chance qui supervise la course.

Sonic & Sega All-Stars Racing
Samba de Amigo, tout en glisse.
En termes d'items justement, les grands classiques sont au rendez-vous et nous pouvons faire un énième parallèle bien malicieux avec qui vous savez en listant quelques objets à la volée : les plots (bananes ?), les chaussures de Sonic (champignons ?) les gants de boxe (carapaces vertes ?), les missiles (carapaces rouges ?), les bombes (carapaces bleues ?) et surtout les mouvements all-star (boulets de canon ?). Ce dernier objet déclenche une sorte de transe dont l'action en elle-même est propre à chaque personnage. Par exemple, Sonic se transforme en Super Sonic et remonte un à un ses concurrents en les éclipsant de sa trajectoire au moindre contact. La majeure partie du temps, cet item miracle est pioché par un joueur qui se trouve en queue de peloton, afin de l'aider à refaire une partie de son retard. Comme dans ? Mario Kart. On ne pourra en tout cas pas reprocher à Sonic Racing de briser des conventions et de contraindre le joueur à un dépaysement massif ! On peut en tout cas regretter sur cette version un léger manque de lisibilité des courses lorsque le joueur est attaqué sans trop savoir par quoi ou par qui.

Sonic & Sega All-Stars Racing
Il est possible de gagner du boost en plein saut en appuyant sur la touche de dérapage.
Sonic Racing va jusqu'à copier son modèle dans l'architecture de ses modes de jeu. En solo, le mode Grand Prix propose six coupes (Chao, Graffiti, Oeuf, Mutant, Samba et Singe) composées de quatre courses à l'issue desquelles il faut monter sur le podium pour débloquer l'accès aux coupes justement bloquées, le tout dans trois niveaux de difficulté. Nous avons également droit aux contre-la-montre avec fantômes, aux courses simples mais surtout aux missions, introduites par Mario Kart DS et grossièrement reprises ici bien que plus axées sur la course. Le multijoueur n'est pas en reste puisqu'il est possible de jouer jusqu'à 4 en multi-cartes. Notez que Sega a également prévu le coup pour les amateurs de partage de cartes, le jeu permet à deux utilisateurs de jouer sur une seule carte. Dommage que le principe ne soit pas poussé à 4 joueurs... Mais Sonic Racing, c'est aussi une chasse aux miles, la monnaie qui vous permet de dévaliser la boutique particulièrement gonflée. Douze pilotes, 16 circuits et 16 musiques peuvent être achetés, soit à peu près la moitié du contenu du jeu ! Autant dire que la rejouabilité existe bien mais nous avons pu constater que les miles s'acquièrent assez rapidement en quelques heures de jeu. Au final, Sonic & Sega All-Stars Racing de son vrai nom se présente comme une alternative sympathique à Mario Kart mais souffre de quelques maux persistants qui l'empêchent de remettre en question la suprématie du jeu de Nintendo.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Malgré un mélange de couleurs de premier choix et des circuits bourrés de personnalité, on demeure assez loin de la finesse d'un Mario Kart. L'action aurait pu être plus lisible dans certaines situations et les circuits un poil plus fouillés. Cela dit, l'ensemble est assez convaincant et bien au-dessus des autres concurrents potentiels de Mario Kart.

  • Jouabilité 14 /20

    Sonic Racing a le profil type d'un bon jeu DS : gameplay simple et accessible et multijoueur fendart. Toutefois, certains joueurs pesteront contre la prédominance du facteur chance et le manque d'impact des dérapages turbo face à une IA grossièrement cheatée.

  • Durée de vie 13 /20

    Le contenu est un poil moins fourni que sur machines de salon mais le fait que l'on retrouve autant de circuits et les mêmes modes de jeu suffit largement à notre bonheur. De plus, le multijoueur est disponible en mono comme en multi-cartes, son seul défaut étant d'être limité à 2 joueurs dans le premier cas et à 4 dans le second.

  • Bande son 14 /20

    L'ambiance sonore est de qualité, principalement parce qu'elle reprend des thèmes bien connus comme Samba de Janeiro.

  • Scénario /

Sonic & Sega All-Stars Racing s'appuie sur un contenu solide et s'impose comme le plus sérieux concurrent de Mario Kart sur ce support. Joliment réalisé, pêchu, sympathique en multi, il fera mieux que divertir. Quelques défauts lui nuisent cependant, à commencer par une IA bien trop avantagée. Pas de quoi saboter le principe pour autant ! A défaut d'un coup de maître, Sega réussit la bonne opération de ce début d'année en imposant sa licence comme une alternative de choix au légendaire Mario Kart.

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
15 mars 2010 à 14:13:09
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (74)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.5/20
Mis à jour le 15/03/2010
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
PreviewShenmue 3 : Le successeur attendu d'une saga culte ? 04 nov., 14:30
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020