Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : GT Racing : Motor Academy
iOS

Contributeur

Les jeux de courses sur iPhone pullulent, ce n'est un secret pour personne. Cependant, dans la foultitude de titres proposés sur l'AppStore, certains semblent se démarquer du troupeau ou bien profiter d'un traitement de faveur. Alors la grande question c'est : Est-ce que le nouveau bébé de Gameloft, déjà leur 5ème dans le genre, a de quoi triompher des concurrents ? Apple semble y croire, et met toutes les chances du côté de GT Racing en le plaçant dès sa sortie en vedette sur sa boutique.

Passons rapidement sur l'introduction et ses voitures de frime lancées à toute vitesse sur différents circuits de rêve, puis sur le menu principal qui n'est pas sans rappeler les icônes de votre cher iPhone pour nous attarder directement sur le mode Carrière. Est-ce vraiment important d'expliquer un jeu de courses ? Pour les novices, peut-être, et encore. Le principe est donc très simple : conduire des véhicules de tout poil sur différents terrains rangés dans différentes coupes. A première vue, le mode Carrière se veut très fourni et bien présenté, avec une vue d'oiseau sur une ville où les bâtiments portent des noms bien étranges, comme « Options » ou encore « Permis »... Attardons-nous sur ce dernier, étape obligée si vous voulez vous mesurer à l'IA du jeu. Les permis correspondent aux tutoriels qu'on ne peut malheureusement pas zapper. Agaçant. Plus frustrant encore, le permis C vous donnera l'accès à seulement 6 marques de voitures et il faudra se farcir les permis B, A et S pour avoir le droit d'acheter n'importe lequel des 100 bolides disponibles et répartis dans les 24 marques. Point positif, on vous donnera régulièrement un peu de blé pour enfin investir dans le bolide de votre choix.

Direction donc le concessionnaire. Les automobiles sont rangées par logo, et à part quelques marques comme Ford, Mini et Nissan dont le nom fait partie intégrante du sigle, pas facile de se repérer sans quelques bases dans le domaine. Vous commencez avec 3500 crédits pour financer votre première berline. La prochaine étape vous attend au garage où ce ne sont pas moins de 7 éléments que vous pouvez booster, contre espèces sonnantes et trébuchantes, bien sûr.

Cette vue cokpit est un vrai délice, on en reprendrai.

Trente minutes au moins sont passées depuis le début de la partie et vous n'avez pas encore touché à l'accélérateur, ça commence à faire beaucoup pour un jeu qui veut nous donner des impressions de vitesse... Lorsque vous pensez en avoir fini avec les formalités, sautez sur le centre des courses. Là, un nouveau tutoriel pointe le bout de ses phrases et vous explique les 4 catégories de compétitions : contrats de pilote, compétitions de constructeurs, championnats et ce que le jeu appelle "invitation spéciale". Il y en a pour tous les goûts. Nous, ce qu'on veut, c'est piloter une Lamborghini à 300 à l'heure alors à quoi correspondent tous ces noms ? Il s'agit en réalité plus ou moins de la même chose, excepté que chaque coupe dispose de ses restrictions et de ses gains et que chacun de ces 4 modes de jeu est encore découpé avec les fameux permis.

Trop cher pour moi. Je vais me rabattre sur une Superlight.

On arrête de grogner et on lance une coupe. Là, il n'en faut pas plus pour que vous chargiez votre 9mm et vous le colliez sur la tempe : une énième page de réglages apparaît. Les développeurs ont visiblement pensé à tout, et ils vous facilitent la tâche avec plusieurs types de réglages prédéfinis, à sélectionner selon votre situation, d'amateur à expert en passant par un mode Rallye. Enfin, le petit carré des commandes, propose lui aussi un choix très étoffé pour la direction, l'accélérateur et les vitesses. C'est bon, c'est le grand moment. Votre voiture s'échauffe un peu avant la ligne d'arrivée, et là, première surprise : l'élève sage et parfaitement dans les règles qu'est GT Racing déroge aux lois sacrées instaurées par les vétérans du jeu de courses et ne vous fait pas commencer sur la ligne, mais bien déjà lancé à 75km/h ! Vous êtes habitué au bolide, à cause des tutoriaux qui ont pompé votre temps et votre batterie.

Les plus grandes marques sont toutes là.

Heureusement, la conduite est un délice de réalisme. La pédale d'accélérateur vous ouvrira les portes de circuits d'une grande beauté et fluidité. Le pourtour de la route est en effet rudement joli et on prend plaisir à conduire, que ce soit dans le seul but de gagner ou bien de découvrir ce qui nous est réservé au détour d'un virage. De l'herbe fraîchement tondue au camping-car laissé sur le bord de la route en passant par les étendues de sapins, chaque centimètre se savoure. D'autant plus que toutes ces fioritures s'enchaînent sans lag ou coupures. Cependant, si le pilotage est agréable, il est aussi un poil stressant. Pas question de se laisser aller si l'on veut gagner ! La rigueur est de mise, et quitter la course des yeux ne serait-ce qu'une seconde vous enverra paître tout en laissant à vos adversaires une longueur d'avance. Petits plus, 6 modes de conduite sont accessibles par un simple glissement de doigt et votre bibliothèque musicale peut, en 2 clics seulement, accompagner vos courses.

Le mode Arcade est comme son frère, très complet et personnalisable à souhait (météo, terrains, adversaires, modes de jeu, tours de piste et j'en passe). Tout y est accessible sans payer le moindre centime et sans distinctions de permis. Pour être sûr que l'ennui ne soit jamais présent dans son jeu, Gameloft a aussi pris soin d'établir un mode multi bien rempli, que ce soit en wi-fi/bluetooth en local ou encore en ligne via le Gameloft Live ! Cerise sur le gâteau déjà énorme, vous pouvez créer jusqu'à 3 sauvegardes de GT Racing : Motor Academy.

Les notes
  • Graphique 15 /20

    Les décors sont bien fichus et très riches en éléments, cependant le public plat comme une feuille, les faux jours sur les pare-brise et les quelques zones de flou nous rappellent des jeux d'une autre époque qui n'ont plus lieu d'être sur iPhone.

  • Jouabilté 18 /20

    Le gameplay est très étoffé avec des possibilités de personnalisation énormes pour chaque voiture : la peinture, les pièces automobiles et les contrôles sont modifiables. Sans oublier que chaque auto a sa façon de se comporter sur le terrain.

  • Duree 17 /20

    Trois modes de jeu dont une Carrière très complète, avec quatre permis, une centaine de véhicules et quatorze terrains à découvrir. Si vous n'avez pas le temps, une partie rapide peut se faire via le mode Arcade, et si vous n'en avez pas assez, activez le wi-fi pour de longues heures supplémentaires de courses à plusieurs.

  • Son 13 /20

    Quelques musiques entraînantes ponctuées d'un bruit de porte qui s'ouvre à chaque clic mais la possibilité de diffuser ses propres morceaux.

  • Scénario /

    -

Gameloft se montre très généreux avec GT Racing : Motor Academy, si bien que le joueur est presque noyé au milieu des informations et ne discerne plus le primordial du sans intérêt. Cette simulation propose au final trois modes de jeu dont une longue campagne solo avec de nombreuses compétitions à remporter et qui raviront les amateurs.

Profil de Giikeur
L'avis de Giikeur
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
04 mars 2010 à 00:02:28
17/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/ 20
Mis à jour le 04/03/2010 Voir l'historique
iOS Course Gameloft
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (2)
  • Vidéos (7)
  • Images (41)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : GT Racing : Motor Academy sur iOS
    -
    IOS
Boutique
  • GT Racing : Motor Academy IOS
    Gratuit
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.