Menu
Gods
  • Tout support
  • PC
  • Amiga
  • ST
  • MD
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Gods
PC
Gods
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Sly
L'avis de Sly
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 février 2010 à 15:43:02
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.3/20
Partager sur :

Les Bitmap Brothers ont marqué les années 90 par leur talent et leur savoir-faire dans la création de jeux de grande qualité, des titres d'ailleurs devenus depuis des références. Gods ne déroge pas à la règle tant les frangins ont su mettre leurs compétences au service d’un jeu hybride, mélange improbable d’action, de plates-formes et de réflexion. Prêt à devenir un dieu ?

Gods

Lorsque l'on se lance dans Gods pour la première fois, on peut penser que nous somme face à un banal jeu de plates-formes mâtiné d'action. Ce n'est pourtant pas le cas, même si le pitch de départ un peu sommaire, ne laisse pas vraiment de doutes quant au contenu du jeu. En effet, vous incarnez un guerrier, probablement grec compte tenu de son style vestimentaire minimaliste, chargé par les dieux de libérer leur citadelle occupée par des forces maléfiques. Notre héros body-buildé accepte d'affronter les quatre gardiens de la ville à une seule condition, s'il sort victorieux de son épopée, il deviendra l'égal des maîtres de l'Olympe…

Gods
Le design reprend la touche très particulière des Bitmap Brothers.
Vous voilà donc parti pour visiter ces lieux pour le moins inhospitaliers à travers 4 mondes, eux-mêmes divisés en 4 niveaux qu'il faudra parcourir en long, en large et en travers pour espérer atteindre le boss qui patiente au bout du chemin. Notre héros dispose d'un arsenal complet allant de la simple dague à toutes sortes de pouvoirs destructeurs que vous pourrez combiner au cours du jeu. Si au commencement vous ne lancez qu'un seul et unique couteau, il vous sera vite possible de devenir une véritable armurerie à vous tout seul et d'abattre sur vos ennemis un déluge de shurikens, boules de feu et autres massues à tête chercheuse. Cet arsenal ne se limite pas aux articles de coutellerie puisque vous pourrez vous dégoter des pouvoirs à usage unique qui pourront geler vos ennemis ou encore les faire exploser dans une pluie d'étoiles. Il est également possible de trouver des objets modifiant votre angle d'attaque afin de pouvoir tirer de manière très concentrée ou au contraire, à angle droit. Plus original, vous pourrez vous procurer un aigle afin de vous aider dans votre quête, et force est de constater que la bête est des plus utiles grâce à ses boules de feu mais également grâce à ses serres qui lui permettront de refroidir rapidement les vilains. Malheureusement, votre ami à plumes explosera une fois qu'il aura encaissé trop de dégâts, en emportant avec lui la plupart des ennemis à l'écran. Si la majorité de ces objets peut se trouver en cours de jeu, soit en tuant des monstres, soit tout simplement en les ramassant par-ci par-là, vous aurez parfois l'occasion de faire appel à un marchand. Celui-ci vous fournira les armes et objets de votre choix, le paiement s'effectuant grâce aux nombreuses gemmes et autres pierres précieuses que vous ramasserez sur les ennemis vaincus.

Gods
Les boss sont particulièrement inspirés.
Cette importante collection d'armes et de pouvoirs ne sera pas de trop pour venir à bout de chaque monde étant donné l'agressivité des monstres peuplant la citadelle des dieux. Plutôt peu nombreux et faibles en début de partie, vos ennemis deviendront très vite beaucoup plus résistants et plus rapides tout en ayant une fâcheuse tendance à apparaître dans votre dos lorsque vous avez déjà fort à faire devant vous. Il faudra donc rester vigilant à chaque instant et réagir vite pour survivre à un bestiaire monstrueusement riche et original, dans la plus pure tradition des Bitmap Brothers. Si par chance les monstres ne vous suppriment pas, c'est peut-être le décor lui-même qui s'en chargera. En effet, les pièges et autres trappes vous envoyant directement ad patres sont vraiment très nombreux et ne pardonnent pas du tout les erreurs. Encore une fois, la plus grande prudence est de rigueur.

Gods
Notre héros, dans toute sa splendeur.
Vous l'aurez compris, Gods est un jeu difficile, parfois hardcore, et ce n'est pas la maniabilité du héros qui pourra contrebalancer la situation. Effectivement, non content de traîner un peu la patte lors de ses déplacements, notre bon guerrier ne peut effectuer des sauts que dans un angle de 45°, ce qui peut s'avérer problématique dans certaines situations. Toutefois, même si à première vue la jouabilité peut paraître déplaisante voire ratée, il n'en est rien. Cette apparente rigidité dans les déplacements du personnage participe à la mise en place d'un gameplay aux petits oignons, où les sauts et les esquives se réalisent au millimètre près et qui fait de Gods un jeu à la prise en main délicate mais diablement exaltante.

Gods
Quelques énigmes parsèmes le parcours.
Un vrai challenge donc, mais pas uniquement pour les mains puisque Gods cache également son lot d'énigmes tordues qu'il vous faudra résoudre en faisant appel à votre cerveau, endolori par tant d'action. Basées principalement sur l'activation de leviers et de boutons dissimulés dans les niveaux, ces énigmes vous donneront accès à des lieux secrets ou seront tout simplement obligatoires pour pouvoir continuer l'aventure. Ouverture et fermeture de trappes, de portes cachées et désactivation de pièges pourront vous occuper un bon moment étant donné la difficulté de certaines situations. Parfois, vous serez même obligé d'enclencher moult leviers dans plusieurs pièces différentes pour débloquer l'accès à une autre salle. Toutefois, certains casse-tête ne se limiteront pas à l'activation de tel ou tel bouton mais vous conduiront plutôt à trouver les bons objets pour les utiliser à un endroit bien précis. Disposant d'un inventaire à cet effet, notre héros pourra stocker des clefs et différents objets (vase, lanterne, masque…) nécessaires à la résolution de l'énigme. Il sera même parfois nécessaire de mettre à profit certains ennemis pouvant dérober des objets, afin de les récupérer lorsque ceux-ci sont inaccessibles. Cet aspect réflexion, original pour un jeu dit de "plates-formes", octroie encore à Gods un petit supplément de difficulté, faisant de lui l'un des jeux les plus difficiles des Bitmap Brothers.

Gods
Le héros possède plusieurs armes pour se défendre.
Justement, lorsque l'on évoque les Bitmap Brothers, on pense forcément à un style graphique très particulier et une ambiance des plus originales. Doté de graphismes très colorés et d'une animation irréprochable, Gods est sans conteste une grande réussite du studio. Qui plus est, la grande variété des lieux visités, des monstres mais également des très impressionnants (et difficiles) boss enfoncent encore le clou. Pour finir, il est intéressant de constater que les Bitmap Brothers ont su s‘entourer de nombreux talents en dehors du monde du jeu vidéo. Pour la jaquette du jeu tout d'abord puisqu'elle a été dessinée par Simon Bisley, artiste au style inimitable ayant beaucoup travaillé sur la BD Slaine, mais également pour la musique d'introduction "Into the Wonderful" composée par le groupe Nation XII.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Le style original des Bitmap Brothers fait encore ici des merveilles. Les décors sont très détaillés tout comme les animations du héros et des monstres, tous plus originaux les uns que les autres.

  • Jouabilité 15 /20

    Une maniabilité brute de décoffrage au profit d’un gameplay extrêmement précis et exigeant. Ceci induit un temps d’adaptation conséquent mais une fois maîtrisée, la jouabilité ne souffre plus de la lourdeur du héros.

  • Durée de vie 17 /20

    Compte tenu de la difficulté très relevée du titre, la durée de vie est excellente. Et on pourra toujours y revenir avec plaisir afin de dénicher de nouveaux passages secrets et différentes manières d’arpenter la citadelle.

  • Bande son 16 /20

    Une seule musique d’introduction mais celle-ci colle parfaitement à l’ambiance du jeu tout en étant d’une grande qualité pour l’époque. Les différents bruitages sont également de très bonne facture et ajoutent encore à la qualité du titre.

  • Scénario 14 /20

    Minimal, ce qui semble logique pour ce genre de jeu. Mais avouez que braver mille dangers afin d’accéder à l’immortalité, c’est plutôt motivant non ?

Comme toujours, les Bitmap Brothers en mettent plein la vue et plein les mimines. Dur à en pleurer, Gods fait office de grand gaillard du Hardcore gaming tout en proposant de nombreuses originalités de gameplay qui suffisent à le propulser à des années-lumière d’autres jeux de plates-formes/action de la même époque. Un incontournable !

Profil de Sly
L'avis de Sly
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 février 2010 à 15:43:02
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.3/20
Mis à jour le 15/02/2010
PC Action Konami The Bitmap Brothers Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019