Menu
La Légende de Thor
  • Tout support
  • Wii
  • iOS
  • Android
  • MD
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : La légende de Thor
MD
La Légende de Thor
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Shametblame
L'avis de Shametblame
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 janvier 2010 à 10:25:43
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (39)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.1/20
Partager sur :

Perdu au plus profond d’une île abandonnée, Ali, prince du Royaume d’Oasis découvre un étrange bracelet doré qui va changer son existence. A peine a-t-il le temps de l’empoigner que l’esprit du bracelet lui apparaît pour lui confier que, de ses actions, dépendra le futur du monde. S’il va faire de la vie d’Ali un véritable enfer, le studio Ancient va nous offrir par la même occasion un des meilleurs jeux d’action/aventure de la Megadrive.

La légende de Thor

Selon une vieille légende, deux mages ont passé leur vie à se faire la guerre, semant destruction et désolation sur leur passage. Il s'agissait de Reharl et d'Agito. Le premier avait le pouvoir d'invoquer les esprits grâce au bracelet doré, le second avait la capacité de contrôler les monstres et démons grâce à un bracelet argenté. En fin de compte, des années de lutte sans merci ont eu raison des deux mages. Le calme et la sérénité sont alors revenus sur le royaume et le monde a pu prospérer. C'est à ce moment que vous entrez en jeu. Vous incarnez le jeune prince Ali, fils du roi du royaume d'Oasis qui, en pleine exploration d'une île déserte, trouve le fameux bracelet doré dont parle la légende. Au même moment, des monstres en tout genre font leur apparition, ils attaquent le village et semblent pulluler aux quatre coins du royaume. Selon toute vraisemblance, quelqu'un a mis la main sur le bracelet argenté et il semble motivé par de sombres desseins. Comme dans la légende, vous êtes le seul à tenir tête au détenteur du bracelet d'argent, mais d'abord, il vous faut réveiller vos fidèles alliés : les quatre esprits qui dorment dans leur temple. L'assassinat soudain du père d'Ali par un mystérieux homme masqué et la disparition de sa soeur donnent à sa quête une implication personnelle. C'est dans cet état d'esprit que vous prenez la route...

La légende de Thor
Une découverte qui va changer la vie d'Ali.
Pour ce qui est des graphismes et de la jouabilité, le titre est comparable avec The Legend of Zelda : A Link to the Past (sorti en 1992 sur Super Nintendo) ou encore avec Soleil (sorti lui aussi sur Megadrive). A l'instar de ces deux jeux, la caméra se trouve au-dessus du personnage et vous le dirigez dans un environnement ouvert. Après la courte introduction, vous êtes libre de sillonner la carte comme bon vous semble. Certaines zones du jeu vous seront cependant inaccessibles et nécessiteront que vous utilisiez tel ou tel pouvoir que vous découvrirez au fil du jeu. Vous pourrez sauvegarder votre partie à n'importe quel endroit sauf dans les grottes et donjons. Dès les premières secondes, vous serez frappé par les détails qui composent les décors et les personnages (le jeu est sorti en fin de vie de la console, ses capacités étant alors pleinement exploitées et admirables pour l'époque). Les décors divers et variés ne vous laisseront pas non plus en reste : villages, plaines, montagnes, plages, océans, grottes et autres châteaux vont permettront de voir du pays.

La légende de Thor
Un simple contact avec Efreet détruira les revenants.
La finesse des graphismes n'a d'égale que le grand éventail d'attaques dont dispose Ali. L'arme principale est son fidèle poignard. En effectuant des combinaisons de touches vous pourrez effectuer différentes actions. Vous pouvez concentrer vos forces dans un coup, mitrailler un ennemi de coups de pied ou faire valser un groupe de monstres d'une violente attaque circulaire en feu. Mais le plus impressionnant, visuellement parlant, reste le saut périlleux arrière accompagné d'une attaque dévastatrice. Ali peut marcher, courir et s'accroupir de façon à se faufiler dans les endroits les plus exigus, frapper les monstres rampants ou encore esquiver un coup au visage. D'autres armes viennent encore enrichir la jouabilité : des glaives, des bombes et autres arbalètes. Contrairement au poignard, ces armes secondaires ne permettent de porter qu'un certain nombre de coups avant de se briser et d'être inutilisables. Vous pourrez stocker un total de huit armes interchangeables à partir du menu qui leur est consacré. En plus de vous aider à occire de viles créatures, elles seront indispensables pour résoudre certaines énigmes : enclencher un levier à distance, maintenir enfoncé un interrupteur...

La légende de Thor
C'est moi que tu regardes ?
Il est temps de venir à ce qui fait la principale originalité du jeu : les esprits. Une fois ralliés à votre cause, ils vous apporteront une aide non négligeable. Ils sont au nombre de quatre : l'esprit de l'eau Dytto, l'esprit du feu Efreet, l'esprit de l'ombre Shade et l'esprit des plantes Bow. C'est tout d'abord la façon de les invoquer qui est originale : grâce à son bracelet, Ali peut lancer des boules de lumière et, en fonction de la surface avec laquelle elle rentre en contact, vous invoquerez un esprit en particulier. Pour l'esprit de l'eau, vous pouvez par exemple cibler de l'eau ou de la glace, pour l'esprit du feu, une torche...

La légende de Thor
Tiens…une embuscade.
Imaginez à présent qu'un ennemi vous lance une bombe, si vous avez assez de réflexes, le feu qui se dégage de l'explosion peut permettre d'invoquer Efreet. Ensuite, vous aurez la possibilité de leur demander d'effectuer chacun trois attaques différentes. L'esprit du feu est plutôt offensif, l'esprit de l'eau, en plus de ses attaques, permet de régénérer votre énergie, paralyser les adversaires ou encore geler l'eau pour faire apparaître des plates-formes. L'esprit de l'ombre permet d'encaisser les dommages à votre place, atteindre des zones inaccessibles et ramasser des objets lointains. Enfin, l'esprit de la plante ne fera qu'une bouché du plus gros des monstres et des portes blindées, son pollen ayant aussi le pouvoir de ralentir le temps.

La légende de Thor
De nombreuses énigmes vous attendent.
Mais ne croyez pas que les choses soient si simples. Premièrement, vous ne pouvez invoquer qu'un esprit à la fois. Et deuxièmement, vous devrez apprendre à faire appel à leurs services avec parcimonie. En effet, leur simple présence videra vos réserves de points d'esprit et leurs attaques en consommeront encore plus. Heureusement, vous trouverez des objets qui rendent une certaine quantité de points de vie ou de points d'esprit et que vous pourrez stocker dans un inventaire pouvant en contenir un maximum de 16. Le nombre maximal de points de vie et de magie peut aussi augmenter mais pour cela, il vous faudra des objets plus ou moins rares et cachés : des coeurs pour la vie et des joyaux de quatre couleurs différentes pour renforcer respectivement chaque esprit.

La légende de Thor
Dytto en colère.
Côté musique, vous pourrez profiter de tout le talent de Yuzo Koshiro (Street of Rage, Ys, ...). Autant dire que le résultat est de nouveau magistral. Les musiques collent parfaitement à l'ambiance et participe à l'immersion (la terreur d'une forêt infestée de revenants, l'ambiance propre à la place du marché...). Les bruitages sont aussi bien exploités : le ricanement sournois des rongeurs géants, le grognement d'un ogre, les articulations rouillées de l'armure d'un chevalier diabolique, les gémissements des zombies, le bruit assourdissant d'une cascade ou les bruits de pas d'Ali qui patauge dans un cours d'eau...

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Le jeu est vraiment très propre et coloré. Ajoutez à cela une très grande diversité d’ennemis et de décors ainsi qu’une fluidité sans faille et vous obtenez un des plus beaux jeux de la Megadrive. Il faut dire qu’il est sorti tard et se vante même de tenir sur une cartouche 24 mb au lieu de 16 ou de 8.

  • Jouabilité 18 /20

    Le prince Ali marche, court, saute, s’accroupit et le tout est absolument instinctif. Les armes sont variées et les attaques nombreuses. Comme si cela ne suffisait pas, les quatre esprits viennent rajouter de la profondeur et de la diversité au gameplay.

  • Durée de vie 14 /20

    Se frayer un chemin vers les 4 temples et aller terrasser le boss final dans son antre ne devrait prendre que six petites heures. Mais le manque d’indices et la taille de la carte devraient en faire tourner en rond plus d’un. De plus, vous pouvez évidemment mener à bien les quêtes annexes pour augmenter vos capacités ou élargir votre arsenal. Les énigmes quant à elles ne sont jamais insurmontables si vous utilisez correctement vos pouvoirs.

  • Bande son 17 /20

    Yuzo Koshiro nous fait une fois de plus la démonstration de son talent. Les musiques orchestrales contribuent incroyablement bien à l’ambiance. Les bruitages sont de grande qualité malgré la limitation sonore de la Megadrive.

  • Scénario 13 /20

    On pourrait dire que la plus grande partie du scénario se dévoile durant la première demi-heure de jeu. Ensuite vous serez livré à vous-même jusqu’à la fin. La scène finale est cependant très surprenante et vous risquez de tomber de haut.

Vous aimez les jeux d’action/aventure à la sauce Zelda ? Eh bien vous pouvez sauter les yeux fermés sur ce jeu. Les graphismes, la jouabilité, la musique, tout est réuni pour vous offrir la meilleure expérience possible. Il tient tête sans problème aux meilleurs jeux de sa catégorie. Malgré un scénario un peu faiblard et une quête principale un peu courte, il s’impose comme un des meilleurs jeux de la Megadrive. A noter également qu’une unique suite est présente sur Sega Saturn.

Profil de Shametblame
L'avis de Shametblame
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 janvier 2010 à 10:25:43
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (39)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.1/20
Mis à jour le 05/01/2010
Megadrive Action RPG Sega Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
PreviewShenmue 3 : Le successeur attendu d'une saga culte ? 04 nov., 14:30
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020