Menu
Metro 2033
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • 360
  • Mac
  • Box SFR
  • Linux
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Metro 2033
PC
Partager sur :

Alors vous pensiez que l’apocalypse aurait lieu fin 2012 et qu’une bande de richards pourrait s’en sortir en s’offrant une place sur une arche high-tech ? Avec Metro 2033, le studio de développement russe 4A Games nous concocte une vision infiniment plus terre à terre, plus grave, plus réaliste et donc plus prenante de cet événement qui pourrait bien changer nos vies s’il survient un jour. Disons-le tout de go, on tient sans doute là l’un des FPS majeurs de 2010.

Il vaut mieux éviter d'écouter les rumeurs. En effet, les bruits de couloirs avaient présenté Metro 2033 comme le descendant de Fallout 3 et de Stalker. La relation avec ce dernier était même renforcée par le fait que des développeurs de cette référence ont rejoint le studio qui met actuellement la dernière main à Metro 2033, 4A Games. En fait, il n'en est rien. Si Metro se déroule bien dans un univers post-apocalyptique, c'est un FPS pur jus qui, contrairement aux deux titres cités comme référence, laisse l'aspect "jeu de rôle" se réduire à une portion minime. Vous l'aurez compris, cela ne veut pas dire que cette notion en soit totalement absente mais, vraiment, c'est négligeable et elle prend une apparence vraiment inattendue. De plus, en bon FPS qui se respecte, Metro 2033 n'est pas vraiment permissif. A l'opposé de Stalker et Fallout, il ne propose pas de se balader dans un univers complètement ouvert mais cantonne le joueur à des tracés relativement restreints. On va d'un point A à un point B et on tache de survivre entre-temps. Et c'est justement cette dernière partie qui fait tout le sel de ce jeu.

Metro 2033
Pratique pour sniper.
L'univers dans lequel évolue le personnage qu'on dirigera dans Metro 2033 est essentiellement souterrain. Nous sommes à Moscou et suite à un cataclysme nucléaire, le terme "guerre froide" a pris toute son ampleur. En effet, la capitale russe est désormais prise sous une gangue de glace. La vie y est d'autant plus impossible que des mutants ont fait leur apparition. Véritables fauves quadrupèdes, bipèdes ou ailés, ils mettent en danger la vie de ceux qui osent s'aventurer à l'air libre. Tiens... L'air libre... Voilà une autre notion d'un temps désormais révolu. Dans Metro 2033, l'air à la surface est chargé de vapeurs toxiques qui sont aussi dangereuses que la faune du coin, même si elles tuent plus lentement. Pas question de faire trois pas sans un masque à gaz. Face à une telle adversité, rien de bien étonnant à ce que les quelques survivants de la catastrophe se soient réfugiés dans le réseau du métro. Ils y ont investi la moindre station d'un dédale qui, pour le jeu, a été reproduit fidèlement par rapport au réseau qui parcourt actuellement les soubassements de Moscou. Mais les développeurs sont allés encore plus loin dans ce concept. En effet, les plus grosses stations se sont érigées en véritables nations obéissant à des doctrines bien établies. En toute franchise, nous n'avons pas pu encore voir ce que cette idée donnait effectivement dans le jeu, mais sachez qu'on nous promet d'ores et déjà des stations qui seront de véritables repaires de voleurs tandis que d'autres vivront sous le joug de néonazis ou que d'autres encore seront peuplées de babas cool. Il faudra composer avec ces différentes tendances afin d'obtenir ce que vous serez venu chercher dans chacun de ces endroits.

Metro 2033
"Je crois qu'ils viennent vers nous, on fait quoi chef ?" "Restons immobiles, ils nous prendront pour des faux".
L'un des principaux moteurs du jeu sera la rudesse de l'univers qu'il dépeindra. OK, vous pourrez vous faire fendre en deux par une monstruosité toute en dents et en griffes dès que vous quitterez une station. D'accord, il sera également envisageable que vous mouriez les yeux exorbités et la bave aux lèvres parce que de trop nombreux combats auront détruit votre masque à gaz ou qu'une des horreurs précitées vous l'aura arraché. Mais là où on sent que le monde de Metro 2033 n'est vraiment pas le pays de Oui-Oui, c'est quand on apprend que la principale monnaie en vigueur dans les quelques magasins présents dans les stations sont des balles. Et les munitions sont extrêmement rares. On se retrouve donc rapidement devant un dilemme intéressant : "Soit je défouraille comme un cinglé et je sauve ma peau ici et maintenant avec une relative facilité ; soit je fais davantage usage de mon couteau. Il sera plus difficile de s'en sortir mais ainsi je conserve mes cartouches pour m'acheter de quoi améliorer mon arme ou de quoi me soigner. Vu la tronche des premiers ennemis rencontrés, la suite promet d'être intéressante...". Et en effet elle devrait l'être puisque parmi toutes les créatures qui hantent le quartier, les survivants ont commencé à apercevoir des êtres humanoïdes d'apparence fantomatique qui déciment en un éclair même la mieux armée des patrouilles. Le plus étrange, c'est que le personnage qu'on dirige ne va pas tarder à se rendre compte qu'il entre parfois en transe et qu'il voit ces ectoplasmes. Que lui veulent-ils ? Voilà une question qui restera en suspens jusqu'à la sortie de Metro 2033. Au passage, c'est dans le système d'amélioration des armes qu'on trouve tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à des éléments de jeu de rôle. Comme on vous le disait plus haut, c'est vraiment minime.

Metro 2033
Et voilà Régis, par ta faute, on doit continuer à pieds...
En tout cas, ce titre fait partie des jeux dont nous sommes déjà quasi certains qu'ils marqueront l'année à venir. Il doit avant tout cette "cote d'amour par anticipation" à son ambiance très réussie. De plus, la réalisation nous a semblé elle aussi très convenable mis à part quelques bugs de collision trop énormes pour subsister dans la version finale. Se faire attaquer par un mutant qui vous griffe à travers le mur séparant la pièce où il se trouve de celle où vous êtes, ça fait un peu désordre mais cela devrait être corrigé. Nous garderons un oeil sur ce titre et, dès que le besoin s'en fera sentir, nous vous en reparlerons.

Mis à jour le 08/12/2009
PC FPS 4A Games THQ Post-apocalyptique
Commander Metro 2033
PC
6.99 €
PC
23.56 €
PC
25.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Akantor-1998
Akantor-1998
MP
le 31 août 2011 à 16:41

l'homme de la jaquete il resemble a unk de resident evil 4 :oui:

Lire la suite...
pathao
pathao
MP
le 28 févr. 2010 à 14:14

Tout cela a l'air très prometteur malgrès la linéarité compensée par l'immersion et la difficulté qui a l'air d'etre revue à la hausse...Il ne faut donc pas manqué sa cible.. Il y aura t'il un code pour plus de munitions ou un niveau de difficulté accéssible pour les joueurs occasionnels passionné de FPS ?.. Malgrès tout, j'ai adoré Stalker, alors j'ai confiance..

Lire la suite...
GOLDORAK2010
GOLDORAK2010
MP
le 20 févr. 2010 à 01:54

Pour moi ça va être un "Alien Vs Predator" sous Terre ! ! !

Lire la suite...
Zeratul_II
Zeratul_II
MP
le 17 févr. 2010 à 15:05

Euh... De Moscou,désolé pour l'erreur.

Lire la suite...
Zeratul_II
Zeratul_II
MP
le 06 févr. 2010 à 18:46

Vivement qu'il sorte.il a l'air vachement réaliste au métro de New York et l'ambiance me plait.Je rode deja ma catre graphique! :p)

Lire la suite...
TACTACBADABOUM
TACTACBADABOUM
MP
le 28 janv. 2010 à 18:00

J'ai hâte de composter mes tickets ! :coeur:

Lire la suite...
Remihauch
Remihauch
MP
le 10 janv. 2010 à 21:33

il a l'air tout simplement Génial! jespere qu'il va pas me zigouiller mon porte monnaie xD

Lire la suite...
mhrlive
mhrlive
MP
le 09 janv. 2010 à 21:40

oh non une faute !!!
4A Games est un studio de développement Ukrainien pas russe !!!

source http://www.4a-games.com/ :
"«4A Jeux» est un studio de jeu vidéo de développement basé à Kiev, en Ukraine. «4A Games» est une société de jeunes professionnels qui ont fait équipe pour trouvé un type profondément nouvelle structure au sein de l'industrie du divertissement. Notre personnel a des années d'expérience dans l'écriture de logiciels et jeux informatiques en particulier, le show-business, les affaires publiques."

Lire la suite...
[Roux]
[Roux]
MP
le 07 janv. 2010 à 20:01

Le conflit Néonazis/communistes qu'on a vu dans le dernier trailer s'il est bien dévellopé peut être interressant au niveau du scénario ( et j'espère bien qu'il sera béton étant donné que c'est quand même un FPS de couloirs [ cf "metro" ^^ ]) Graphismes très beaux sur ce même trailer...
à surveiller ! =D

Lire la suite...
dafun
dafun
MP
le 25 déc. 2009 à 18:03

Moi j'attend depuis longtemps un fps avec un vrai scénario, une ambiance de la mort qui tue. Et j'ai jamais eu gain de cause.
Si Stalker avait, théoriquement, toutes les qualités pour me plaire, en réalité, son système de progression emprunté aux "rpgs" (upgrade des armures & armes...), m'a carrément refroidis. Ne restait plus que le gameplay complétement molasse pour que je le trouve sans intérêt.

Là, d'après les vidéos, preview, articles etc. Metro 2033 se dirige vers un gameplay fps, avec possibilité d'upgrader les armes (j'espère que ce ne sera pas tiré par les cheveux), un scénario qui a l'aire solide et une ambiance béton. Tout de bon.

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 11.71€ Amazon PC 19.99€ Amazon PC 23.14€ Amazon 360 29.99€
Marchand
Supports
Prix
A lire aussi
PreviewMetro 2033 24 févr. 2010, 10:00
PreviewMetro 2033 24 févr. 2010, 10:00
PreviewMetro 2033 08 déc. 2009, 10:40
Derniers tests
16
TestBlasphemous
PC PS4 Switch
14
TestFIFA 20
PS4 ONE
15
TestThe Legend of Zelda : Link's Awakening (2019)Sur Switch
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
FIFA 20
27 sept. 2019