Menu
Alexandra Ledermann : Le Haras de la Vallée
  • Tout support
  • Wii
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Alexandra Ledermann : Le Haras de la Vallée
PSP
Alexandra Ledermann : Le Haras de la Vallée
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 novembre 2009 à 11:33:28
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.8/20
Partager sur :

Sorti il y a déjà deux ans sur divers supports dont la PS2, voici que Alexandra Ledermann : Le Haras de la Vallée revient traîner ses sabots sur la PSP. Etrange état de fait d'autant que l'épisode n'était guère brillant. De plus, comme on pouvait se l'imaginer, les développeurs se sont contentés d'un bête copier/coller en n'améliorant aucun des points perfectibles de la version d'origine.

Alexandra Ledermann : Le Haras de la Vallée

Lily est une jeune fille comme toutes les autres : elle est grande, elle est blonde, elle a des allures de top model... Et puis surtout, elle adore les chevaux ! Elle vit avec son oncle dans un magnifique ranch, où elle passe ses journées à s'occuper de sa jument et à téléphoner à son amie Edie pour lui dire à quel point elle est super sympa. Mais un jour, alors qu'elle galope tranquillement dans la vallée, elle tombe sur de vilains hommes en train de maltraiter un étalon peu docile. La correction qu'elle leur inflige lui coûtera cher : dès le lendemain, l'odieux Van Guiness, le propriétaire de l'étalon, menace l'oncle de Lily de mettre la main sur son ranch s'il ne lui rembourse pas rapidement ses dettes. Lily est prête à tout pour sauver son ranch ; elle décide de participer aux plus grandes compétitions d'équitation afin de gagner assez pour pouvoir sortir son oncle de ce pétrin. Aidée de Grant, l'homme qui hurle à l'oreille des chevaux, elle va devoir s'entraîner sans relâche afin de remporter les compétitions les plus prestigieuses.

Alexandra Ledermann : Le Haras de la Vallée
En deux ans, les graphismes n'ont pas bougé d'un iota.
Comme le laisse présager le scénario, Le Haras de la Vallée propose un savant mélange d'aventure et de phases d'équitation. Il s'agit d'une part de soigner son cheval et de prendre en charge son entraînement, et d'autre part de remplir des objectifs assignés par le jeu afin de faire avancer l'histoire. Celle-ci prend place dans une petite vallée constituée de plusieurs lieux : le ranch, le manège à chevaux, la maison d'Edie et celle de Van Guiness, la forêt... Les lieux à parcourir sont un peu restreints. Lily peut toutefois galoper librement dans ces environnements, mais les allers-retours incessants qui lui sont imposés lui ôteront rapidement toute envie de promenades supplémentaires. D'autant que les entraînements, vite répétitifs, combleront largement sa soif de sports équestres. A chaque retour au ranch Lily doit (idéalement) prendre soin de son canasson afin de le calmer et de garder sa confiance pour les compétitions à venir. Au programme : lavage, brossage, décrottage des sabots et nettoyage du box. Lily peut enfin jouer à l'éleveuse en accouplant ses chevaux pour donner naissance à des poulains pleins de potentiel. Bref, les possibilités de jeu combleront comme d'habitude les jockeys en herbe malgré le manque flagrant de nouveautés.

Alexandra Ledermann : Le Haras de la Vallée
Et là, c'est la drame : le tonton en prend pour 15 ans fermes !
La jouabilité reste dans tous les cas basique : le stick analogique a la souplesse et la précision nécessaires, aussi bien pour la maniabilité du canasson que pour les fréquentes phases de soin. Les sensations de jeu procurées sont donc tout à fait satisfaisantes, et devraient permettre aux jeunes filles de s'identifier au mieux à leur héroïne. La réalisation n'est pas du même acabit, et déçoit comme d'habitude. Du moment que l'on s'en tient éloigné, les environnements de jeu sont plutôt jolis : les teintes pastel et les effets de flou renforcent le côté féerique de cet univers sucré. Mais de près, les textures égratignent l'oeil et les personnages anguleux à l'animation grossière renvoient plusieurs années en arrière. En outre, si les musiques sont plutôt agréables et bien adaptées au public visé, on a la désagréable surprise de constater que tous les dialogues du jeu n'ont pas été doublés. On pense d'abord à un bug, mais il n'en est rien. Pour le reste, Le Haras de la Vallée remplit pleinement son objectif : proposer un univers accessible et édulcoré auquel les jeunes filles peuvent s'identifier. Ce nouvel opus fait donc le parfait cadeau au pied du sapin pour peu que votre petite soeur soit passionnée de cheval et ne soit pas une hardcore-gameuse exigeante.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    On ne peut pas nier que l'esthétique globale est plutôt réussie dans le genre rose bonbon. Mais même le public auquel s'adresse ce titre a le droit d'être plus exigeant en termes de modélisation des personnages et de finesse des décors.

  • Jouabilité 12 /20

    Le pad PSP offre la maniabilité nécessaire au contrôle du cheval. En même temps, les épreuves d'équitation ne sont pas très élaborées et mettent rarement votre dextérité à l'épreuve. Par contre, carton rouge à cette adaptation synonyme de temps de chargements bien trop longs.

  • Durée de vie 11 /20

    La durée de vie dépend beaucoup du degré d'implication dans le jeu. La possibilité d'aller et venir librement, de s'entraîner à loisir, et de prendre part à des tâches diverses et variées comblera à coup sûr les nouveaux adeptes. En revanche, les fans de la série seront à n'en point douter déçus par le manque de nouveautés.

  • Bande son 11 /20

    L'ambiance musicale alterne les nappes de synthé féeriques, les compositions épiques et les morceaux au piano. Sympathique dans le genre. Les doublages par contre, outre leur qualité médiocre, ont le bon ou le mauvais goût (choisissez) de disparaître inexplicablement lors de certains dialogues.

  • Scénario 7 /20

    Scénario indigent, univers aseptisé et personnages stéréotypés. C'est hélas le lot de la majorité des jeux hippiques, mais on aimerait bien voir cette donne changer un peu de temps en temps.

Il aura fallu attendre deux ans pour retrouver cet Alexandra Ledermann sur PSP. Malheureusement, on ne pourra que reprocher aux développeurs de ne rien avoir amélioré, le jeu étant par ailleurs truffé de temps de chargements plutôt longuets. En l'état, le titre est donc une déception même si en marge de ces soucis, le tout offre un univers coloré, accessible, à même de contenter un public principalement constitué de jeunes demoiselles. Une bonne idée de cadeau de Noël ? On serait tenté de dire oui, surtout du point de vue d'Ubisoft.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 novembre 2009 à 11:33:28
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.8/20
Mis à jour le 30/11/2009
PlayStation Portable Aventure Sport Phoenix Interactive Ubisoft
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes 17 oct., 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? 17 oct., 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019
3
The Last of Us Part II
21 févr. 2020