Menu
Call of Duty : Modern Warfare
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Call of Duty : Modern Warfare
Wii
Call of Duty : Modern Warfare
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 novembre 2009 à 17:04:31
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (320)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.7/20
Tous les prix
Prix Support
13.00€ Wii
19.99€ Wii
Voir toutes les offres
Partager sur :

Alors que le titanesque Modern Warfare 2 déferle en ce moment même sur le monde, la petite Wii accueille de son côté le tout premier épisode sorti initialement en 2007 sur PC, PS3 et 360. Si ce retard peut paraître cruel, il faut reconnaître que le portage opéré par le studio Treyarch fait véritablement honneur au titre original. Les manipulateurs de Wiimote peuvent donc se réjouir puisqu'ils ont maintenant l'occasion de goûter à l'un des FPS les plus populaires de tous les temps.

Call of Duty : Modern Warfare

Comme son nom l'indique, Modern Warfare se déroule donc de nos jours, entre le Moyen-Orient, la Russie, l'Ukraine, l'Azerbaïdjan et l'Oural et prend la forme peu surprenante d'une lutte contre une organisation terroriste nostalgique de la Guerre Froide. Fidèle à la tradition, Call of Duty vous offrira deux points de vue sur l'action. Sur les rives de la Mer Rouge, on exercera ses talents en tant que marine US pour des opérations de grande envergure et pleines d'explosions pendant que les agents du SAS anglais présents en Europe de l'Est agiront au format commando, fusils de snipe et silencieux prêts à l'action. Sachez par ailleurs que contrairement aux précédents volets, il ne s'agit pas ici de mener une campagne depuis une autre mais d'alterner les points, le scénario du jeu rebondissant d'un événement à l'autre. Ah oui d'ailleurs, il y a un scénario pour une fois, et pas totalement inutile puisqu'il se dévoile à travers le jeu, influence la mise en scène et s'autorise de bons gros rebondissements pour le moins tonitruants. Le découpage en séquences de jeu Marines/SAS alternées apportant une touche de dynamisme supplémentaire.

Call of Duty : Modern Warfare
Modern Warfare, c'est avant toute chose une histoire d'atmosphère.
On le sait, ce qui fait la force d'un gros shooter qui tâche comme Call Of Duty, c'est avant tout sa capacité à nous en mettre plein les yeux, en dépit de toute vague notion de réalisme ou de liberté. En l'occurrence, on ne prendra pas de risque en disant que dans ce domaine, Modern Warfare est simplement ce qu'il se fait de mieux sur Wii. Faire l'impasse sur la période 39/45 semble avoir considérablement libéré les esprits des développeurs, qui se permettent ainsi toutes les folies. Peut-on envoyer le joueur au milieu d'une explosion nucléaire ? Oui, on peut. Et même que ça va lui faire drôlement mal aux rétines. Que l'on soit plongé au milieu d'un enfer de métal hurlant ou perdu dans les steppes d'Europe de l'Est, CoD fait mouche d'une part parce qu'il n'hésite pas à faire dans le grandiloquent décomplexé mais également parce que visuellement, il met tous les atouts de son côté pour renforcer l'immersion dans de multiples situations radicalement opposées. Du côté des SAS opérant en Europe par exemple, on participera la plupart du temps à des opérations discrètes, traqués par des patrouilles d'hélicoptères, ce qui donnera l'occasion d'admirer l'attitude des alliés exceptionnellement bien animés, utilisant le langage gestuel, ouvrant une porte pour pénétrer furtivement un bâtiment préalablement plongé dans l'obscurité qu'on ira nettoyer en furtif.

Call of Duty : Modern Warfare
Les superbes animations du jeu d'origine sont toujours présentes.
Tout marche au poil sur Wii, en dépit des quelques concessions obligatoires pour faire tourner le jeu. Certes, les textures ne sont pas les plus belles qu'on ait pu observer sur la machine (même World at War paraît plus soigné techniquement). Oui, le framerate n'est pas toujours au top, et oui, les ennemis ne sont pas aussi nombreux que dans le soft d'origine. Mais il n'empêche qu'on se prend immédiatement au jeu. On y est, on s'y croit. D'autant plus que de nombreux imprévus viennent pimenter le déroulement des missions qui restent, tout le monde s'en doute, très scriptées. La progression, les missions, et les fameux scripts sont d'ailleurs exactement les mêmes que sur la version PC. Vous en serez donc pour des missions variées, ultra dynamiques et superbement mises en scène. Que dire par exemple de la fameuse mission de snipe qui nous donne l'occasion d'utiliser une tenue de camouflage et surtout de se prendre un sacré trip Sniper ?

Call of Duty : Modern Warfare
Raoul et Robert n'ouvriront plus jamais les yeux. Y a pas à dire, la guerre, c'est crade.
Planqué dans les hautes herbes, rampant entre les chars ennemis, il faudra rester invisible et éliminer les groupes d'ennemis en se coordonnant avec son équipier pour les descendre simultanément, sans que personne n'ait eu le temps de faire un geste. Là encore, il suffit de refaire la mission pour voir à quel point elle est dirigiste, mais face à un tel travail, on se laisse complètement prendre au jeu sans se soucier du fait que CoD ne laisse qu'une part infime à la prise d'initiatives. C'est le prix du spectacle et on le paiera bien souvent, y compris dans la véritable situation de guerre des missions des Marines. Dans une ambiance d'insurrection très inspirée de Black Hawk Down, on change radicalement de registre durant la traversée de ruelles dévastées par les chars ou l'assaut tonitruant d'une chaîne de télé, tout ceci jusqu'au dénouement bluffant de notre carrière dans le corps des Marines. Il serait fastidieux, vain et même dommageable de balancer des tonnes d'exemples de ce qui attend le joueur au cours de la campagne solo alors on se contentera de répéter une fois de plus qu'en matière de mise en scène, Modern Warfare fait exploser les compteurs.

Call of Duty : Modern Warfare
Même dans l'obscurité, il n'y aura pas de salut pour vos ennemis.
Mais si on se sent si bien dans ce cocon de feu et de douilles, ce n'est pas simplement parce qu'il est emmené à un rythme parfaitement maîtrisé, c'est également parce qu'il sait se rendre crédible. Nous avons déjà fait mention de l'animation alliée ou ennemie, mais on pourra ajouter d'autres détails encore comme le fait qu'il n'y ait nul besoin de vider un chargeur complet pour venir à bout d'un soldat, ce qui tranche avec l'approche habituelle d'un FPS à grand spectacle. Mais on est surtout agréablement étonné de voir des adversaires qui ne s'avouent pas vaincus simplement parce qu'ils sont blessés. Si vos ennemis ne sont pas ce qu'on a vu de plus futé au monde, ils sont loin d'être idiots et sont surtout tout à fait capables, si on ne fait que les incapaciter, de ramper pour ramasser une arme et essayer de vous tirer dessus au sol au lieu de bêtement attendre une mort qui surviendrait en quelques secondes, comme on le voit généralement. Méfiez-vous donc des cibles abattues que vous auriez perdues de vue, vous pourriez être surpris en passant près de leur corps. Des corps qui, soit dit en passant, réagissent avec justesse aux chocs et impacts. Et une myriade d'autres détails visuels soignés viennent encore sceller votre immersion dans le titre. La physique par exemple, fournit quelques jolies explosions et de charmantes réactions à l'occasion.

Call of Duty : Modern Warfare
Une session de rail-shooting bien bourrine qui vous laissera un grand sourire sur le visage.
Très linéaire et tout de même conçu comme un titre grand public (donc très accessible), Call Of Duty ne constitue pas un challenge pour l'habitué du genre qui devra apprendre à se satisfaire du spectacle. En attendant, l'équipe de développement n'a pas vu là l'occasion de confondre " accessible" avec "simpliste". Chacune de vos armes a ses avantages et points faibles, on voit donc l'intérêt de passer d'une arme lourde à une arme de poing ou un fusil à pompe lorsqu'on se retrouve en intérieur, et l'I.A. adverse est suffisamment affûtée pour que foncer droit devant sans prendre le temps de se mettre à couvert, ou de dégager le chemin, soit un brin suicidaire. En outre, même se mettre à couvert ne sera pas toujours une garantie de survie, la physique gérant la résistance des surfaces, le bois ou la tôle ne vous protégeront qu'un temps des tirs et comptez sur les troupes d'en face pour savoir vous déloger à coups de grenades, camper sur sa position est de fait particulièrement hasardeux. Et si le titre reste linéaire, il n'est pas toujours qu'un simple couloir et ménage à de multiples reprises un espace de liberté suffisant pour que le joueur puisse aller chercher sa part d'héroïsme en dénichant un spot de snipe ou un moyen détourné de contourner une position retranchée. Une illusion efficace évitant au joueur de trop sentir le poids des scripts.

Call of Duty : Modern Warfare
Du côté des SAS, l'action se fait un poil moins tonitruante, mais elle reste tout aussi prenante.
Frénétique, prenant, scotchant, on pourrait enfiler les adjectifs classiques qu'on a l'habitude d'accoler à chaque nouvel épisode de la série, on en revient toujours au même point : si le but recherché est de s'en prendre plein la vue à travers ce qui ressemble de plus en plus à un film interactif, c'est réussi. Pourtant, malgré toutes ses qualités, Call of Duty n'évite pas quelques défauts. Outre une technique pas toujours au top, comme nous l'évoquions plus haut, le principal souci du jeu relève de sa durée de vie : cinq heures ! Voilà, comme ça c'est dit, quick and painful. Excellent mais bien trop court en solo, Modern Warfare tente de se rattraper avec son multi. On comptera ainsi sur un pseudo mode coop, similaire à ce que l'on voit souvent sur la console de Nintendo : un joueur progresse normalement dans la campagne, tandis que son compagnon se sert d'un second réticule pour lui prêter main forte et dégommer les ennemis. Mouais... Le titre propose en outre à dix joueurs de s'affronter en ligne. Reposant sur des bases et des modes très classiques, la section multijoueur regorge néanmoins de petites trouvailles susceptibles d'en faire un tueur de vie sociale. Au fond, la seule critique que l'on peut adresser touche à l'impossibilité de communiquer avec les autres joueurs. Néanmoins, pour une petite quantité de joueurs, le mode online parviendra sans peine à compenser la brièveté du mode solo.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Malgré l'excellence des animations, Modern Warfare Wii laisse un arrière-goût désagréable dans la bouche. C'est en partie dû à la pauvreté des textures, mais surtout au fait que le jeu accuse de grosses baisses de framerate, parfois gênantes. Pour le reste, Treyarch est parvenu à retranscrire toute l'intensité des affrontements du jeu d'origine. La mise en scène est extraordinaire et permet d'enchaîner des séquences toutes plus cultes les unes que les autres.

  • Jouabilité 16 /20

    Très jouable sur Wii, en dépit d'une visée pas toujours évidente et de mouvements parfois confus, Modern Warfare a le chic de proposer une multitude d'options de configuration permettant à n'importe quel joueur de trouver son bonheur. De quoi profiter pleinement d'une campagne à la mise en scène dantesque.

  • Durée de vie 10 /20

    Et c'est donc là qu'on a tous un peu mal, avec ses 5 heures de jeu, la campagne solo de Modern Warfare a beau être bien remplie, on se sent tout de même franchement frustré quand on en vient à bout. Poussez sans crainte la difficulté à fond. Le multi à fort potentiel rattrape heureusement la chose.

  • Bande son 18 /20

    Les excellents thèmes musicaux sont accompagnés d'effets de haute volée et d'un doublage très soigné. On ne notera qu'un ou deux ratés voyant les dialogues se superposer de temps à autre.

  • Scénario 14 /20

    En marge d'une mise en scène fichtrement dynamique, Call of Duty Wii offre un scénario dont la teneur ressemble à celle du pitch de départ d'une saison de 24H. Ajoutez ensuite quelques rebondissements et vous obtenez une trame assez légère mais tout à fait convenable pour un FPS.

Opération réussie pour Treyarch qui parvient ici à transposer le FPS massue d'Infinity Ward sans trop de souci. Si vous avez envie de vous perdre dans un jeu superbement mis en scène et habilement scénarisé, vous trouverez là un véritable trésor, et ce en dépit de quelques soucis techniques plus ou moins handicapants. Evidemment, si vous avez déjà parcouru le soft sur une autre machine, vous n'aurez aucune raison d'acheter cette version qui n'apporte strictement rien de plus à la formule d'origine. Reste que Modern Warfare est un monument du genre, un pur moment de folie à apprécier d'une traite, sans se poser de questions.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 novembre 2009 à 17:04:31
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (320)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.7/20
Mis à jour le 12/11/2009
Wii FPS Activision Treyarch
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Monster Sanctuary : Un pokémon-like en 2D classique, mais déjà plaisant
    PC - SWITCH
  • Preview : No Straight Roads : Le jeu d’action-aventure qui bat la mesure
    PC - PS4
  • Preview : Assetto Corsa Competizione : une version presque finalisée, mais déjà hypnotisante
    PC
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce