Menu
Mickey Mania : The Timeless Adventures of Mickey Mouse
  • Tout support
  • PS3
  • MD
  • Mega-CD
  • PS1
  • PSP
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Mickey Mania : The Timeless Adventures Of Mickey Mouse
MD
Mickey Mania : The Timeless Adventures of Mickey Mouse
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Eredan
L'avis de Eredan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 novembre 2009 à 17:41:28
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Partager sur :

S'il existe bien un héros qui réussit à traverser les décennies avec maestria, en nous rappelant le doux temps de notre enfance, c'est sans aucun doute ce cher Mickey Mouse. La légendaire souris de Disney a d'ailleurs très vite compris que son avenir ne se jouerait pas qu'en dessin animé. C'est pour cela que de nombreuses adaptations de ses aventures (ou péripéties inédites) furent développées sur différents supports.

Mickey Mania : The Timeless Adventures Of Mickey Mouse

En cette belle année 1994, un épisode un peu spécial vient débouler sur Super Nes, et pour la version qui nous intéresse ici, Megadrive. Pour cause, ce cher Mickey vient de fêter ses 65 ans. Nous sommes là bien loin de l'âge de raison et le jeu de Traveller's Tales compte bien fêter cet événement mémorable. C'est donc à un vibrant hommage que le joueur sera convié pour revivre rétrospectivement les grands moments de la carrière de la première égérie de Disney. Car voilà ce qu'est Mickey Mania : une véritable biographie illustrée, certes non exhaustive, mais collant de la plus belle manière à son illustre modèle. Plongeons donc dans cet univers de couleurs et de musiques si propre à la firme américaine, pour y apercevoir une finesse d'adaptation des dessins animés sur vos cartouches.

Mickey Mania : The Timeless Adventures Of Mickey Mouse
Ce bon vieux Pluto vous accompagnera dans certains niveaux.
De cette immersion, un premier mot s'impose alors : fidélité. Côté graphismes tout d'abord, car ce Mickey vidéoludique est une merveille de modélisation. Son animation nous fait irrévocablement penser au coup de crayon de maître des studios Disney (crayon qui part ailleurs se chargera d'introduire chaque nouvel épisode) et la proximité avec la qualité esthétique des films originaux est immédiate. De plus, notre ami à grandes oreilles nous gratifiera de nombreuses mimiques qui viendront enrichir son côté attachant. Qu'il soit inactif ou qu'il s'accroche à un rebord, Mickey aura toujours des expressions différentes. Concrètement, si vous laissez notre héros sans rien faire un certain temps, vous ne tarderez pas à le voir regarder sa montre tout en exprimant son ennui. En cela le souci du détail n'est en rien perfectible. Les environnements dans lesquels va évoluer notre héros possèdent chacun une ambiance propre et parfaitement retranscrite par rapport à leur modèle, poussant même le vice jusqu'à souligner les changements esthétiques que connut la saga tout au long des décennies. Ainsi, Steambot Willie, qui fut en 1928 la première véritable aventure de Mickey (et non sa première apparition), sera naturellement en noir et blanc avant que la couleur ne s'impose peu à peu. D'autres clins d'œil viendront ainsi ponctuer votre avancée tout au long du jeu et vous ne manquerez pas de croiser d'autres personnages emblématiques de la firme tels que Pluto, Pat Hibulaire le bien nommé, mais aussi les différentes versions graphiques que Mickey eut au fil de sa longue carrière. Les puristes pourront cependant crier au scandale, car l'impasse fut volontairement faite sur les apparitions des comparses Donald et Dingo, le titre étant uniquement consacré à Mickey. Soit.

Mickey Mania : The Timeless Adventures Of Mickey Mouse
Ces maudits fantômes ne peuvent pas être renvoyés d'où ils viennent.
Côté gameplay, rien à redire non plus. Mickey obéit au doigt et à l'œil et la progression aux travers des niveaux frôle le plaisir de découverte d'un film d'animation rondement mené. Bien que généralement pacifiste, Mr. Mouse pour faire face à ses nombreux adversaires, pourra néanmoins compter sur des billes pouvant être lancées. Mais attention, car ces dernières prennent en compte un petit effet de parabole. L'adaptation se fait néanmoins très vite et, si cela ne suffit pas pour vous défaire de vos ennemis, vous pourrez toujours aller leur sauter sur la tête pour les expédier ad patres. Prenez tout de même gare car certains malandrins, comme les squelettes du niveau The Mad Doctor, auront la fâcheuse habitude d'exploser, vous blessant par l'occasion si vous êtes trop près. Petite parenthèse à ce sujet : certains dégâts reçus sont parfois quelque peu surprenants. En effet, il arrive occasionnellement que Mickey soit touché par un projectile qui semblait pourtant loin de vous à l'écran. Sans être une raison suffisante pour vous envoyer à l'asile le reste de votre existence, ce petit détail peut se montrer agaçant lors des passages plus délicats et notamment contre les boss de fin de stages.

Mickey Mania : The Timeless Adventures Of Mickey Mouse
Court Mickey ! Cours !
À côté de ces quelques spécificités, Mickey Mania se présente comme un jeu de plates-formes classique… Mais sachant aussi surprendre en mêlant ponctuellement des phases originales, relevant presque de l'arcade. On citera, entre autres, une traversée de crypte sur un chariot filant à toute allure en devant éviter de nombreuses scies qui ne rêvent que de vous hacher menu, ou encore une course-poursuite effrénée entre un élan hargneux. Cette séquence exceptionnelle est aussi l'occasion d'évoquer un autre pan des graphismes et gameplay du jeu. Bien que la majorité du titre se déroule sur un plan en 2D avec un défilement classique horizontal, certaines phases ne manqueront pas d'utiliser les performances techniques de la Megadrive pour vous proposer d'évoluer dans des environnements utilisant des éléments graphiques en simili-3D. Parallèlement, ces mêmes performances serviront tout au long du jeu à retranscrire une sensation de profondeur, voire de perspective.

Mickey Mania : The Timeless Adventures Of Mickey Mouse
Le choc des générations.
Volonté clairement affichée, Mickey Mania se veut être une retranscription fidèle des dessins animés. L'ambiance générale du titre est donc un facteur primordial à ne pas négliger mais là encore, le travail effectué est une vraie merveille. Le titre jouit aussi d'un charme général qui nous accroche dès le pad entre les mains. Les couleurs sont éclatantes, tous les personnages sont attachants et la bande-son même se veut, dans son ensemble, fidèle à son modèle initial et teintée d'onirisme. Comme à son habitude, la puce de la Megadrive arrive à synthétiser une musique envoûtante mais prenant quelques libertés par rapport aux compositions premières. La voix de Mickey, bien que limitée à de simples interjections dont le célébrissime « Oh oh ! », n'aura que rarement été aussi bien reproduite, en gardant ses intonations emblématiques. Ajoutons à tout cela un souci du détail de la part des développeurs qui tendrait vers le maladif. Certaines scènes comme l'arrivée dans le château du Dr. Mad sont reproduites à l'identique (je vous renvoie à vos classiques pour ceux qui ne les auraient pas vus), et jamais la frontière entre les deux médias que sont le jeu et l'animation traditionnelle n'aura été aussi mince.

Mickey Mania : The Timeless Adventures Of Mickey Mouse
Qu'est ce que je fais ici moi ?
Alors, jeu vidéo où dessin animé interactif ? Voilà un débat qui ne manque pas d'actualité mais qui, si on y regarde bien, puise ses origines bien avant l'avènement des consoles haute-définition. Car à l'époque de sa sortie, ce Mickey Mania avait déjà su par ses prestations techniques donner à la souris de Disney l'un des plus beaux hommages que l'on pouvait lui faire. Certes, le titre n'est pas exempt de défauts. Assez court car ne comptant qu'une demi-douzaine de niveaux, leur changement est par ailleurs et paradoxalement ponctué de temps de chargement. La version la plus complète sera celle sortie sur Playstation deux ans plus tard, sous le nom de Mickey's Wild Adventure. Le choix des niveaux sera peut-être aussi soumis à débat, surtout en ce qui concerne la grande ellipse temporelle effectuée entre Mickey et le Haricot Magique de 1947 et Le Prince et le Pauvre de 1990. Opération marketing, à demi dissimulée de la part de Disney, pour promouvoir une des dernières productions de l'époque ? Peut-être bien, mais à vrai dire, quelle importance ? Car devant nos mirettes ébahies se trouve un vrai petit joyau et il serait fort dommage d'y passer à côté.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    C'est un vrai travail d'orfèvre qui nous est offert par les Anglais de Traveller's Tales. Toujours dans une optique de fidélité par rapport à son modèle orignal, ce Mickey virtuel et les époques qu'il parcourt sont de toute beauté, nous replongeant pleinement dans l'univers coloré de notre enfance.

  • Jouabilité 17 /20

    Deux boutons vous permettront de réaliser les actions de Mickey, à savoir le saut et le lancer de billes. Simple et efficace. Par ailleurs, le bonhomme se meut de manière fort élégante, dans des niveaux à la difficulté variable, mais globalement le titre ne se révèle pas être insurmontable.

  • Durée de vie 13 /20

    Une demi-douzaine de niveaux retranscrivant des courts et longs métrages qui ont fait la gloire de la souris de Disney. Ce n'est certes pas très long mais libre à vous de retenter l'aventure dans l'un des trois modes de difficulté disponibles.

  • Bande son 16 /20

    Soyons objectifs. En temps que puristes et suite à la volonté initiale des développeurs, nous pourrions décrier ces thèmes qui ne sont pas forcément fidèles aux orchestrations premières. Mais en contrepartie, le titre nous gratifie d'une bande-son envoûtante et mélodieuse. Pas sûr donc que nous y perdions au change.

  • Scénario /

    Il n'y a pas de scénario à proprement parler, hormis une douce traversée du temps en compagnie de Mickey. Chaque niveau retranscrit fidèlement le script des histoires adaptées, parfois à la scène près.

Classique, voilà un terme qui collerait parfaitement bien à ce Mickey Mania sur Megadrive. Classique dans son maniement, l'enchaînement de ses niveaux, etc. Mais ce mot peut aussi prendre une autre connotation. Ainsi, grâce à sa fidélité aux chefs-d'œuvre de l'animation adapté ici, le titre arrive avec brio à effriter la frontière entre deux univers d'imagination. Mickey Mania devient alors UN classique, un véritable tableau de maître bercé par une symphonie de petits plaisirs, qui grave son nom sur le marbre du panthéon vidéoludique, et de la plus belle des calligraphies.

Profil de Eredan
L'avis de Eredan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 novembre 2009 à 17:41:28
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Mis à jour le 03/11/2009
Megadrive Plate-Forme Sony Traveller's Tales Animation Cinéma Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewDragon Ball Z Kakarot : Vers un Action-RPG respectueux et dynamique ? 10 déc., 16:05
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020