Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur Wii / Academy of Champions Football sur Wii /

Test Academy of Champions Football sur Wii du 30/10/2009

Test : Academy of Champions Football
Wii

Prenez une marmite (et une grande). Commencez par y verser une bonne quantité de Mario Smash Football, le fameux jeu de foot au gameplay arcade. Étoffez cette base solide de quelques mini-jeux et d'une dimension RPG, comme dans Inazuma Eleven. Versez-y ensuite quelques louches d'Olive & Tom et de Harry Potter en guise de scénario et relevez le tout d'un style visuel inspiré des dessins animés modernes. Saupoudrez enfin cette délicieuse soupe d'un footballeur légendaire (le roi Pelé lui-même) et de personnages vendeurs (les Lapins Crétins et autres héros d'Ubisoft). Comment ça, indigeste ?

Le problème de Academy of Champions ne réside pourtant pas dans ce cocktail improbable, que les plus jeunes avaleront sans doute mieux que l'auteur de ces lignes. Le vrai couac, c'est qu'il souffre d'une jouabilité mal fichue qui colle mal avec ses velléités de jeu arcade et accessible. Ubisoft a préféré miser sur l'aspect "accessoires" (le titre est compatible Wii Motion Plus et Wii Balance Board) et sur la dimension fan service (on y retrouve les héros des plus grosses licences de l'éditeur) plutôt que de peaufiner suffisamment le gameplay. Pour ne rien arranger, les mini-jeux proposés ne sont pas assez variés, ce qui fait qu'Academy of Champions ne remplit son contrat ni d'un point de vue sportif ni d'un point de vue party-game.

Comme dans Harry Potter, les portraits affichés sur les murs de l'Académie s'animent !

Le concept de départ était plutôt prometteur : vous incarnez un jeune garçon ayant fraîchement intégré l'académie Dribbledor (coucou Harry !), réservée aux joueurs de football les plus talentueux et dirigée par le grand Pelé lui-même. Votre objectif est d'affronter les redoutables équipes (de 5 joueurs) de l'académie adverse, celle de Tacledur. A cette fin, vous devez recruter des coéquipiers et vous entraîner suffisamment dur pour améliorer vos statistiques et celles de vos partenaires. Le mode Aventure, qui est au centre du jeu, est structuré autour d'un planning quotidien qu'il vous faut suivre à la lettre. Chaque journée est divisée en trois créneaux (matin, mi-journée et soirée) durant lesquels différentes activités sont programmées : vous pouvez prendre part à des mini-jeux, qui vous donnent l'occasion d'augmenter directement vos capacités (attaque, vitesse, puissance...), ou bien à des activités plus "sociales" (discussion avec vos coéquipiers, recrutement, achat d'accessoires...) qui vous aident à gérer votre équipe, ou bien encore à des matchs (amicaux ou officiels). Parfois, vous avez le choix entre plusieurs types d'activités, mais le plus souvent on vous les impose : on vous demande par exemple de pratiquer telle ou telle épreuve, puis de passer (obligatoirement) au magasin d'accessoires, pour finir en principe par un match d'entraînement.

Bon, Rayman est passé, mais où et à qui faire la passe avec une telle caméra ?

Si le principe – très scolaire – de l'emploi du temps quotidien est amusant de prime abord, il finit par agacer : on aurait préféré avoir la possibilité de pratiquer le mini-jeu de son choix (pour renforcer les domaines qui le nécessitent) et d'accéder aux options à son rythme. Quoi qu'il en soit, sachez qu'à l'issue de chaque semaine, vous devez disputer un match officiel, qu'il vous faut remporter pour passer à la suite. De même, un tournoi mensuel vous permet de monter en grade progressivement. Le petit plus sympathique, qui vous renverra à vos souvenirs d'Olive &Tom, de But pour Rudy ou de L'Ecole des Champions (j'en ai oublié un ?), est que chaque équipe rencontrée a ses spécificités (les Pirates, les Tarentules Noires, les Agiles Primates Ecarlates... avec autant d'environnements à la clé), qui restent toutefois trop peu marquées une fois sur le terrain. Academy of Champions vous amène à discuter régulièrement avec des personnages au style très cartoon (que ce soit pour les recruter, accepter un défi, acheter un tuyau...), sans compter la possibilité d'affronter sur le terrain des personnages tout droit sortis des productions Ubisoft (les Lapins Crétins, Rayman, le Prince de Perse, Sam Fisher, Altaïr...). On a quand même l'impression que ça part un peu dans tous les sens, ce qui ne serait pas si grave si le gameplay était vraiment convaincant.

Ce crétin m'a pris mon ballon ! J'ai comme une envie subite de lapin à la moutarde...

Hélas, ce n'est pas le cas. Pour commencer, les mini-jeux sont aussi basiques que répétitifs, même si leur difficulté évolue tout au long de votre carrière. Il y a six catégories au total : dribbles, jongles, tirs, tacles, arrêts et "jeu du loup" ; le reste n'est que simple variante. Inutile de vous dire qu'après avoir pratiqué une vingtaine de fois la même épreuve, on finit par se lasser, surtout quand il s'agit de tacler un maximum de Lapins Crétins. Le pire, c'est que le mini-jeu de dribbles n'est accessible qu'aux possesseurs d'une Wii Balance Board. Bref, l'aspect party-game n'est guère concluant. Le seul intérêt de ces épreuves est de vous permettre d'augmenter vos stats. Il faut savoir qu'en match comme à l'entraînement, vous récoltez des points d'expérience et de l'argent, les premiers pouvant être investis pour booster les capacités de vos joueurs et le second utilisé pour leur acheter divers accessoires. Les options de gestion d'équipe restent limitées : on vous permet d'échanger vos équipiers par vos nouvelles recrues, et c'est bien tout. Une fois en match, vous risquez aussi de déchanter pas mal. L'orientation du gameplay n'est pas en cause : très arcades, les parties se passent de corners, de touches et de fautes (il n'y a pas d'arbitre de toute façon) pour délivrer une dose de fun immédiate, basée sur des actions simples (passe, tacle, tir, course, esquive...).

Olive et Tom, ils sont toujours en forme. Tom, Oliver, sont super entraînés...

Le problème, c'est la jouabilité. Pour commencer, il faut savoir que vous avez de fortes chances d'affronter une équipe arborant un maillot de la même couleur que le vôtre. Ensuite, vos joueurs occupent le terrain de façon chaotique : vos attaquants restent parfois positionnés en défense tandis que vous retrouvez vos défenseurs en pointe. Cela ne serait pas grave si chacun n'était pas doté d'un super-pouvoir spécifique à son rôle. Il faut aussi compter sur un système de visée archaïque, qui ne permet pas de tirer à ras de terre tout en avançant (le stick du Nunchuk sert à la fois à se déplacer et à déterminer la hauteur des tirs !), à moins de posséder un Wii Motion Plus, qui donne alors accès à davantage de mouvements. Mais le pire, c'est sans conteste cette caméra hystérique, qui réussit l'exploit de bouger sans arrêt tout en étant systématiquement mal placée, ne vous donnant pour autre solution que d'effectuer des passes à l'aveugle. C'est d'autant plus dommage qu'Academy of Champions propose, comme Mario Strikers Charged Football, sont lot de super-coups imparables ainsi que des phases de QTE qui rendent chaque dribble et chaque tête vraiment spectaculaires. Mais on finit par se lasser de la redondance du jeu et des problèmes de jouabilité. Du coup, le mode deux joueurs, qui vous permet de prendre part à un match avec un ami, n'a plus le même attrait.

Les notes
  • Graphique 10 /20

    Chacun restera juge du style graphique adopté. Il pourrait satisfaire les plus jeunes, élevés aux cartoons d'une grande médiocrité visuelle. D'un point de vue moins subjectif, la modélisation des personnages est assez sommaire et les environnements de jeu ne sont pas très fouillés.

  • Jouabilté 8 /20

    Plein de bonnes intentions, le gameplay se disperse et se dilue dans des circonvolutions inutiles, entre gestion d'accessoires et fan service. Academy of Champions souffre au final d'une jouabilité insatisfaisante et d'une redondance trop importante dans les activités proposées.

  • Duree 9 /20

    Le mode aventure se boucle somme toute assez rapidement : les journées défilent, les activités se succèdent et se répètent, l'ennui finit par poindre, mais on avance pour voir la suite. Le mode multijoueur est amusant un temps seulement, car on est très loin d'un Mario Smash Football.

  • Son 10 /20

    Même commentaire que pour l'aspect graphique : ce qui, sur le plan musical, ravira certaines oreilles, sera insupportable à d'autres. Les effets sonores sont pour leur part assez fades, mais on apprécie tout de même le babillage rigolo des personnages.

  • Scénario 10 /20

    Pleine de bons sentiments, misant à fond sur la part de rêve et de star system propre au football, l'histoire n'a rien de transcendant mais a le mérite d'exister. Elle se laissera suivre agréablement par les plus jeunes (pour qui Pelé ne signifiera hélas pas grand-chose).

Academy of Champions est un jeu de football très arcade dont l'univers ne devrait pas dépayser les plus jeunes, nourris aux cartoons modernes : c'est superficiel, c'est hystérique, c'est plein de couleurs criardes, ça part dans tous les sens... C'est du jeu fast-food, plein de rêves de gosses et de Lapins Crétins. Armé de bonnes intentions, le gameplay finit par se perdre dans des circonvolutions inutiles, entre gestion d'accessoires et fan-service. L'essentiel a été oublié : son manque de variété, sa jouabilité imparfaite et son mode multijoueur ennuyeux tiennent Academy of Champions bien éloigné d'un Mario Strikers Charged Football.

Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
30 octobre 2009 à 17:42:44
9/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/ 20
Mis à jour le 30/10/2009 Voir l'historique
Wii Party-Game Sport Ubisoft
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (5)
  • Vidéos (12)
  • Images (265)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Academy of Champions Football sur Wii
    -
    WII
Boutique
  • Academy of Champions Football WII
    12.50 € Neuf
    6.70 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.