Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PS3 / Ratchet & Clank : A Crack in Time sur PS3 /

Test Ratchet & Clank : A Crack in Time sur PS3 du 22/10/2009

Test : Ratchet & Clank : A Crack in Time
PS3

Après la parenthèse Quest for Booty, sorte de fin ouverte mais payante à Operation Destruction, la série Ratchet & Clank fait son retour à quelques semaines de Noël à travers un nouvel opus baptisé A Crack in Time. Une aventure de plus dans l'escarcelle d'un duo séparé malgré lui...

En effet, les fidèles de la série se souviennent avoir laissé leurs deux héros dans une situation très délicate puisque dans Operation Destruction, Clank fut enlevé par les Zonis. Ces robots qui l'ont d'abord épaulé avant de le séparer de son ami Lombax constituent en cela l'une des principales énigmes de cet opus. L'autre intérêt du titre est évidemment de découvrir où Clank, le petit génie, est retenu prisonnier. Sans spoiler, on découvre très vite que ce qui lie les Zonis à Clank, en dehors du fait qu'ils sont eux aussi le fruit d'une technologie robotique, c'est le temps. Sur fond de voyage dans le temps, il sera donc question dans cette aventure d'horloge déréglée, de manipulations de l'espace-temps, de téléportations... Un thème tout nouveau dans la série et qui va accoucher du scénario le plus abouti qu'Insomniac Games nous ait proposé. Réfléchi dès le développement d'Operation Destruction, celui-ci atteint en effet une maturité surprenante, sans pour autant délaisser l'humour, les situations burlesques, la caricature et tous les ingrédients qui composent les épopées du Lombax et du robot. Alors les Zonis, gentils ou méchants ? Ratchet et Clank, définitivement séparés ou enfin réunis ?

De nombreux bosses se dressent sur la route de Ratchet.

Evidemment, nous ne répondrons pas à ces questions, mais attendez-vous à une progression non linéaire, à des rencontres inattendues, introduisant des personnages très charismatiques et même à des réponses que l'on ne pensait jamais avoir sur les passés respectifs de Ratchet et de Clank. Quoi qu'il en soit, les deux héros vivent cette aventure séparément, chacun de leur côté, donnant l'occasion au joueur de les incarner alternativement. La plupart du temps aux commandes de Ratchet, vous passerez votre temps à tenter de découvrir le mystère qui entoure la disparition de Clank. Parfois accompagné du Capitaine Qwark, un personnage magistralement drôle qu'Insomniac exploite à la perfection, Ratchet vogue de planète en planète, de galaxie en galaxie. Lorsqu'il est Clank, le joueur fait également des allers-retours, entre le subconscient du robot et la réalité. Les premières phases lui permettent d'assimiler de nouveaux pouvoirs qu'il utilise ensuite pour accomplir sa mission : protéger le temps. Coincé dans une immense horloge après avoir été capturé par le Dr Nefarious, le petit génie découvre enfin de quoi est faite sa destinée et prend une toute autre dimension. De base simple robot doté d'une intelligence supérieure à la moyenne de ses homologues, Clank évolue une nouvelle fois et les phases de gameplay qui le mettent en avant évoluent en conséquence.

Clank va régulièrement apprendre de nouvelles techniques dans son subconscient.

En effet, alors que Ratchet jouit d'innombrables nouvelles armes et gadgets grâce aux vendeurs GruminNet (qui, au passage, font la promo de leurs produits via des publicités qui sont un petit bonheur), Clank voit ses capacités décuplées grâce à de subtiles techniques. Tout d'abord, le robot progresse désormais avec un ChronoSeptre qui lui permet de frapper ses ennemis en évitant au maximum le corps-à-corps. Étriqué dans ses mouvements du fait de la petite taille de ses membres, Clank a jusqu'à présent toujours eu quelques difficultés à se défaire d'une vague d'ennemis acharnés à l'éliminer. De plus, son arsenal contient des bombes temporelles avec lesquelles il peut ralentir le temps et utiliser ainsi des plates-formes de bases inaccessibles. Ensuite, son hélipack est équipé de trois boosteurs, ce qui rallonge considérablement sa durée de vol, en appuyant simplement sur Croix à la fin de chaque boosteur. Le genre de gadget que les joueurs sauront apprécier à sa juste valeur. Enfin, le gameplay de Clank se voit largement enrichi par l'apparition d'hologrammes. Le robot peut en effet, via un système ingénieux, enregistrer jusqu'à 3 doubles et résoudre des énigmes qui nécessitent à l'origine d'être deux, trois ou quatre. Si les premières sont simples et évidentes, plus on progresse, plus l'utilisation de ces hologrammes se transforme en véritable casse-tête. Pour les mous des neurones, il est possible de demander la résolution de ces énigmes mais les récompenses (une tonne de boulons généralement) leur passeront alors sous le nez.

Les phases de shoot aérien se répètent et ont été améliorées.

Le gameplay lié à Ratchet connaît moins de modifications. En réalité, en dehors des hoverbottes qui lui permettent de se déplacer rapidement, le Lombax reste fidèle à ses habitudes. Cela dit, ce gadget n'est pas un détail puisque de nombreuses phases de jeu ont été créées et adaptées pour le rendre indispensable. De plus, il rend certains déplacements moins laborieux, notamment lorsque le joueur souhaite faire le plein de munitions. Retourner au vendeur GruminNet prend en ce sens, beaucoup moins de temps. En parallèle, les développeurs ont fait en sorte que l'arsenal du héros soit régulièrement remis au maximum gratuitement. Difficile donc de manquer de munitions ! D'autant qu'une fois de plus, l'imagination d'Insomniac a fait merveille, de Zurkon, un robot qui sert d'appui, drôle et bavard, à l'érupteur sonique qui émet des rots surpuissants en passant par les pointes Tesla qui créent une barrière magnétique protectrice, les armes et gadgets ne manquent pas d'originalité. Evidemment, les classiques sont toujours au rendez-vous : de l'arme principale, possédant un tir rapide, le sniper, les bombes... En bref, on bénéficie toujours de très nombreuses munitions qui évoluent au fil de leur utilisation. Ratchet peut également les upgrader en ajoutant des améliorations ou en modifiant leur peinture, comme il peut évidemment investir dans des armures toujours plus solides.

Oh la belle jaune !

Si les phases de mêlée demeurent assez classiques et bien dans l'esprit Ratchet & Clank, ce sont les phases de shoot aérien qui ont évolué. Plus nombreuses qu'auparvant (et moins frustrantes grâce à un contrôle moins rigide du vaisseau, lui aussi amené à être amélioré par petites touches), elles sont liées au fait que Ratchet passe désormais beaucoup de temps dans l'espace. Un espace occupé par des mini-planètes sur lesquelles de nombreuses quêtes secondaires l'attendent, des missions qui ne sont pas sans rappeler le principe de Mario Galaxy, à savoir de progresser sur une sphère, grâce à l'attractivité. Du coup, A Crack in Time est beaucoup plus riche et varié que ses prédécesseurs, d'autant qu'il existe une rejouabilité assez énorme et franchement pas superflue. Trouver tous les boulons d'or pour débloquer des tenues originales dont celle du Dr Nefarious, capturer tous les Zonies, débloquer tous les artworks, toutes les cinématiques, les astuces appelées triche, déverrouiller tous les points de compétences sous forme de succès, etc. Le joueur peut largement passer plus de 20h avant de pouvoir estimer avoir fait le tour de ce nouveau Ratchet & Clank. Le gameplay aux petits oignons et l'originalité de l'aventure jouent un sacré rôle dans cette rejouabilité, ce qui fait de cet opus l'un des meilleurs de la série.

Les notes
  • Graphique 17 /20

    Plus que l'aspect technique, c'est l'esthétique, les dessins, les personnages, les cinématiques et l'originalité des planètes qui étonnent. Encore une fois travaillé de sorte à être bourré de personnalité, ce Ratchet & Clank profite du savoir-faire d'Insomniac qui parvient toujours à imaginer des planètes d'une grande richesse visuelle. Le design des nouveaux personnages est irréprochable et ceux-ci se fondent parfaitement dans l'univers de la série.

  • Jouabilté 17 /20

    Tout en bénéficiant de nouvelles idées de choix, le gameplay se base essentiellement sur les mécanismes d'Operation Destruction. Les ajouts, comme les hoverbottes ou les hologrammes apportent beaucoup, sans pour autant modifier l'approche que l'on peut avoir d'un jeu de plates-formes/action. Parfois bourrin, parfois beaucoup plus subtil, A Crack in Time est parfaitement équilibré et bénéficie surtout de contrôles simples et avancés à la fois.

  • Duree 17 /20

    Pour tout voir, tout débloquer, tout accomplir, comptez une petite vingtaine d'heures. Que ce soit l'aventure principale, les missions annexes ou les défis en arène, il y a de quoi faire. L'absence d'un multijoueur ne se fait pas ressentir, d'autant que le solo est moins linéaire et plus imprévisible qu'à l'accoutumée.

  • Son 16 /20

    Les doublages de Ratchet et Clank ont été modifiés et même s'ils sont toujours de qualité et assez proches des précédents, les plus fidèles de la série mettront quelque temps à s'habituer à ce mini-chamboulement. Pas de quoi nuire à la qualité sonore pour autant puisque la série offre toujours autant de garanties en matière d'ambiance et d'humour.

  • Scénario 15 /20

    Un chouia plus mûr que ses aînés, le scénario tient le joueur en haleine 15 heures durant. De la découverte de la véritable mission des Zonis à la potentielle réunion du duo de choc, l'aventure ne manque pas de révélations.

Ratchet & Clank : A Crack in Time s'impose comme le jeu de plates-formes à posséder sur PS3. Dans la continuité d'Operation Destruction, il s'appuie sur un gameplay assez simple mais loin d'être simpliste et enrichi par d'excellentes idées. Toujours aussi variée, la série développée par Insomniac Games ne connaît pas de temps faible, la magie opérant encore et toujours. Les fidèles de la série seront conquis dans la mesure où l'histoire prend beaucoup plus d'importance que dans les précédents volets, exploitant au mieux les anciens comme les nouveaux personnages.

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
22 octobre 2009 à 17:30:19
17/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (522)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/ 20
Mis à jour le 22/10/2009 Voir l'historique
PlayStation 3 Action Plate-Forme Insomniac Games Sony
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (2)
  • News (17)
  • Vidéos (17)
  • Images (656)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (4)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Ratchet & Clank : A Crack in Time sur PS3
    -
    PS3
  • Aperçu : Ratchet & Clank : A Crack in Time - GC 2009 sur PS3
    - 44
    PS3
Boutique
  • Ratchet & Clank : A Crack in Time PS3
    17.00 € Neuf
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.