Menu
Scribblenauts
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Scribblenauts
DS
Scribblenauts
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 octobre 2009 à 09:35:44
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (70)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Tous les prix
Prix Support
7.83€ DS
10.00€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Partant d'une idée aussi simple qu'intéressante, Scribblenauts nous invite à résoudre toutes sortes de situations en faisant apparaître les objets, animaux ou personnages dont on écrit le nom sur l'écran tactile. Attendu avec impatience par les joueurs en mal d'innovations sur DS ainsi que par une bonne partie des critiques, ce titre enchanteur ne tient malheureusement pas toutes ses promesses comme nous vous l'expliquons en détail dans ce test.

Scribblenauts

Si certains développeurs se cassent la tête durant des mois voire des années pour mettre en place un concept original et efficace, l'équipe du studio 5th Cell a opté pour un principe enfantin mais pourtant génial. En effet, dans Scribblenauts, au lieu de devoir se servir d'outils ou de personnages prédéfinis, les joueurs ont la possibilité inédite de choisir eux-mêmes les moyens grâce auxquels ils vont résoudre les nombreux défis proposés par le soft. Pour ce faire, rien de plus facile : il suffit de penser à un objet, un animal, un véhicule, un individu, une arme, etc... et d'en écrire le nom sur l'écran tactile de la console. Si la chose ou la créature en question est référencée dans la base de données, elle apparaît alors dans la zone de jeu afin qu'on la place à notre convenance ou qu'on la confie à Maxwell, le petit héros que l'on dirige tout au long des 220 niveaux qui composent l'aventure.

Scribblenauts
Le mode Libre autorise toute les fantaisies.
Dès l'écran d'accueil servant de mode Libre, la force d'un tel principe saute aux yeux. Stimulant l'imagination au-delà de l'immense majorité des productions actuelles, Scribblenauts nous permet en toute liberté de construire par exemple un sinistre donjon qu'un preux chevalier escaladera en utilisant au choix une échelle, un grappin voire un jetpack (soyons fous !) pour délivrer sa belle. Il nous permettra aussi de survoler la banquise avec une montgolfière avant de plonger dans l'eau glacée pour attraper quelques poissons avec lesquels on amadouera un ours polaire. Les plus trash s'amuseront à transformer une vache en steak haché à l'aide d'un bazooka ou découperont des zombies à la tronçonneuse. La seule limite étant finalement le dictionnaire de mots intégrés au soft. Après avoir exploré quelques-unes des nombreuses possibilités offertes par Scribblenauts, les choses sérieuses commencent lorsque l'on s'attaque aux modes Défi et Action.

Scribblenauts
Comment se débarrasser de cet alien ?
A travers les 110 niveaux du premier, le joueur aura pour mission de résoudre des énigmes et autres puzzles en respectant des consignes données. Au début, il s'agira simplement d'aider un bûcheron à abattre un arbre ou de faire démarrer une voiture en panne. Dans ces deux cas, une hache et une dépanneuse suffiront à se tirer d'affaire. Par la suite, les choses se compliqueront de plus en plus. Cuisiner une omelette avec des oeufs de dinosaures pour nourrir un homme des cavernes affamé n'est par exemple pas une partie de plaisir. Il faut auparavant monter dans un char ou utiliser une arme lourde pour se débarrasser d'un tyrannosaure, trouver un moyen d'escalader une corniche pour atteindre un nid de ptérodactyle et endormir ou tuer ce dernier afin de lui chiper son oeuf. Lorsque l'objectif d'une mission est atteint, une étoile, baptisée ici Starite, vient récompenser nos efforts. Une fois que l'on s'en est emparé, nous sommes alors gratifiés d'un certain montant d'Ollars (la monnaie locale) ainsi que d'honneurs en fonction du temps, de la manière dont nous avons résolu le problème, et du nombre de mots que l'on a écrits. Tout comme les trous des parcours de golf, les tableaux de Scribblenauts disposent en effet d'un par à ne pas dépasser sous peine de se voir infliger un malus.

Scribblenauts
La traduction française laisse à désirer.
Le mode Action, lui, délaisse un peu le côté "intellectuel" en faisant plutôt appel à l'habileté et à la réactivité du joueur. Chaque niveau nécessitant d'atteindre une Starite plus ou moins accessible et surtout plus ou moins bien défendue par toutes sortes de créatures et de personnages hostiles, il faudra faire preuve de pas mal de doigté et de coordination pour trouver les bons objets à utiliser et éviter de finir en pâtée pour chien. Ce qui nous amène, comme vous allez vite le comprendre, aux principaux défauts de Scribblenauts. En fait, quel que soit le mode de jeu que l'on a sélectionné, on s'apercevra rapidement que la maniabilité du personnage principal et la manipulation des objets souffrent de graves lacunes. Tout d'abord, Maxwell a une fâcheuse tendance à ne pas s'arrêter là où l'on veut et à sauter comme un demeuré dans n'importe quelle direction. Ainsi, il n'est pas rare de mourir bêtement en tombant dans la lave ou en s'approchant trop près d'un loup ou d'un militaire sans l'avoir voulu. Ensuite, l'inertie des objets n'étant pas proportionnelle à leur masse réelle, on aura la désagréable surprise de voir notre mur de briques ou notre baleine s'envoler au moindre choc comme de vulgaires bouts de carton. Pour ce qui est de monter ou de descendre des véhicules en pointant le stylet sur l'écran, attendez-vous à piquer de vraies crises de nerfs tant le système fonctionne mal. Dans le même ordre d'idée, relier plusieurs objets entre eux avec une corde ou une chaîne est un véritable calvaire.

Scribblenauts
L'éditeur de niveaux est simple d'emploi.
Ces soucis d'ergonomie, déjà très ennuyeux, ne sont hélas pas les seuls griefs que l'on puisse adresser à Scribblenauts. Parfois des solutions évidentes ne fonctionnent tout simplement pas. Ici, un mécanicien restera les bras ballants devant une voiture en panne. Là, des allumettes ne suffiront pas à allumer un feu. Pourtant, le pire se situe sans doute au niveau du manque de précision catastrophique de la traduction française. Quand on voit apparaître une masse d'armes à la place d'une matraque, une casquette à la place d'un chapeau voire un écureuil à la place d'un couteau suisse (ce n'est pas une blague) il y a de quoi se poser de sérieuses questions. Par ailleurs, il est impossible de faire la différence entre certains homonymes proposés tels que "soupe (aliment)" et "soupe (liquide)" ou carrément "mur (construction)" et "mur (construction)". Notez que dans le second exemple, la première proposition est en fait une barrière de sécurité. Désarmant... Et ce n'est pas tout, si vous tapez "machine à remonter le temps", il ne se passera rien tandis que si vous écrivez "machine à remonter dans le temps", vous aurez effectivement une belle surprise. Mais ne vous avisez pas d'oublier l'accent sur la lettre A, auquel cas, cela ne marchera pas et vous n'aurez aucune proposition alternative pertinente. Toujours sur le même sujet, si vous oubliez l'accent sur le E initial du mot "échelle", on ne vous proposera pas le mot avec l'accent mais "escabelle" ou... "excavateur à roue-pelle". Bref, c'est du grand n'importe quoi. Ainsi, alors même que Scribblenauts aurait pu faire un tabac auprès des parents soucieux d'améliorer le vocabulaire et l'orthographe de leur rejeton, ce sont les profs d'anglais qui seront contents au final vu que le soft s'avère être bien plus jouable dans cette langue (pouvant être activée dans les menus).

Scribblenauts
A tout problème, il y a une solution.
Après avoir pesé le pour et le contre, que penser de ce Scribblenauts en définitive ? C'est difficile à dire. D'une part, nous sommes en face d'un titre au potentiel énorme basé sur une idée en or. D'autre part, les problèmes de contrôle et l'indigence de la traduction française nous gâchent une grande partie du plaisir. Aussi, nous conseillerons surtout aux joueurs qui souhaitent faire cette expérience singulière de tester un peu Scribblenauts au magasin ou chez un ami pour qu'ils puissent déterminer si oui, ou non, ils parviendront à faire abstraction des graves faiblesses techniques du soft. Dans l'affirmative, nul doute qu'ils passeront de bons moments.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Le design naïf à base de collages est plutôt agréable à regarder et certaines animations sont particulièrement drôles. Néanmoins, l'ensemble est peu détaillé et le recentrage automatique de la caméra sur le héros est extrêmement agaçant.

  • Jouabilité 11 /20

    Bien que l'on se réjouisse dans un premier temps de voir apparaître sur l'écran tous les mots que l'on écrit à la pointe du stylet, les problèmes d'ergonomie, la physique irréaliste ou l'oubli de certaines solutions évidentes nous amèneront petit à petit à ressentir une certaine amertume. Celle-ci pourra même se transformer en cruelle déception quand on s'apercevra à quel point les insuffisances (voire les erreurs grossières) de la traduction française gâchent l'expérience.

  • Durée de vie 16 /20

    Les 220 niveaux disponibles, 110 en mode Défi, autant en mode Action, nous donneront du fil à retordre. D'autant qu'on pourra les refaire pour gagner plus d'argent. En outre, un éditeur de niveaux basique mais efficace nous permet de concevoir et d'échanger nos propres tableaux.

  • Bande son 12 /20

    Les bruitages et les diverses musiques que l'on peut débloquer manquent sans doute un peu de fun et d'originalité pour marquer les esprits.

  • Scénario /

    -

Bénéficiant d'un concept exceptionnellement accrocheur, Scribblenauts aurait pu figurer en bonne place au panthéon des jeux les plus novateurs de ces dernières années. Hélas, en raison de ses contrôles approximatifs et de sa traduction française calamiteuse, il restera plutôt dans les mémoires comme une curiosité divertissante mais largement perfectible. A essayer avant d'acheter.

Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 octobre 2009 à 09:35:44
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (70)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Mis à jour le 12/10/2009
Nintendo DS Aventure Puzzle-Game Warner Interactive 5th Cell
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live