Menu
The Adventures of Batman & Robin
  • Tout support
  • G.GEAR
  • MD
  • Mega-CD
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : The Adventures of Batman & Robin
SNES
The Adventures of Batman & Robin
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de flo
L'avis de flo
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 août 2009 à 10:39:55
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Partager sur :

En ces temps de "batmanisation" primaire de la rédaction, il aurait pu être bon de se plonger dans un autre univers que celui de l'omniprésent homme chauve-souris. Oui, mais non. Mieux vaut s'enfoncer encore plus dans l'obsession et fouiller dans les archives de la Super NES pour dégotter un titre qui vaut le coup d'oeil.

The Adventures of Batman & Robin

Un être humain n'a probablement pas assez de doigts pour compter les diverses adaptations de Batman dans le monde du jeu vidéo. Et ce dernier n'a pas toujours été gâté, il faut bien le dire. La 16Bits de Nintendo a d'ailleurs porté l'un des plus mauvais épisodes de la série, à savoir Batman Forever, le jeu tiré du film éponyme. Toutefois, et c'est tout à son honneur, elle a également connu ce discret Adventures of Batman & Robin, qui se base sur la série animée américaine des années 90 de Bruce Timm et Eric Radomski (la plus connue en France). Et on sent d'ailleurs que Konami a réellement voulu ancrer son titre d'action/plates-formes dans l'univers du dessin animé. En effet, chacun des huit niveaux du jeu est constitué comme un épisode indépendant, centré sur un grand méchant en particulier. Pas de scénario donc, mais plutôt une série d'introductions où Alfred vous indique lequel des tarés de Gotham City vous a organisé une réception. Le jeu n'est pas affecté par cette absence de linéarité, justement à cause de ce fameux découpage un niveau = une mission. Bien au contraire, ce système permet au joueur de changer rapidement d'environnement, sans avoir le temps de se lasser.

The Adventures of Batman & Robin
Le mode 7 donne encore plus de profondeur aux graphismes déjà excellents.
De ce côté-là, la diversité est au rendez-vous. Le Batounet passe des bas quartiers de Gotham, au Jardin des Plantes, en passant par un labyrinthe conçu par The Ridder. Et évidemment, un large éventail d'adversaires mythiques du Dark Knight vous attend en fin de niveau : le Joker bien sûr, mais aussi le Pingouin, Clayface, Catwoman et bien d'autres... Les fans de Batman seront ravis, d'autant que le titre est servi par des graphismes 2D impeccables. Fin et coloré, Adventures of Batman & Robin est très fidèle à l'aspect de la série animée et propose des environnements soignés, bien que parfois un peu monochromes. Les personnages sont parfaitement reconnaissables, superbement animés par des sprites détaillés. L'affrontement du Joker sur les Montagnes Russes ou le combat contre l'Epouvantail en mettent vraiment plein les mirettes, notamment grâce à de légères utilisations du Mode 7, la pseudo-3D de la Super NES. On pourra pourtant déplorer la faible variété d'ennemis (souvent des gangsters lambda, dessinés sur le modèle de ceux du générique de la série). Et c'est un des rares points noirs d'Adventures of Batman & Robin, car, encore une fois, la diversité est le mot d'ordre ici.

The Adventures of Batman & Robin
On se prend à contempler les effets de lumière provoqués par le spot.
Malgré le mélange action/plates-formes qui domine le titre, Konami a essayé d'introduire des phases de jeu différentes du classique "sauter et frapper", comme la poursuite de Catwoman sur les toits de Gotham ou encore la course en Batmobile avec Double-Face. Ce dernier niveau constitue d'ailleurs l'échec capital du soft ; réalisé dans une 2D pitoyable en vue de dessus, le niveau est difficilement jouable, car la Batmobile (une Micro Machine) est à peine contrôlable. Par ailleurs, dans certains endroits, Batman ne peut frapper certains ennemis, comme les sbires féminins de Poison Ivy (de là à y voir du sexisme...), ce qui l'amènera à utiliser son gaz soporifique ou son Batarang. La profusion de gadgets de Bruce Wayne compense le faible nombre de coups disponibles et la relative rigidité du héros. Il vous faudra prendre le rythme du jeu pour bien appréhender les mouvements du Batman, parfois un peu lourd. Mais Robin n'est-il pas plus souple et plus agile que son maître, a-t-on envie de dire? Eh bien, peut-être, mais il n'est pas jouable, bien qu'il apparaisse quelquefois au cours de l'aventure. Étrange tout de même pour un jeu nommé Adventures of Batman & Robin d'autant plus que Konami se prive par la même occasion d'un éventuel mode Coopération. Un défaut relatif quand on voit le level design, conçu uniquement pour le mode solo, mais qui aurait pu rattraper une durée de vie un peu juste (6 à 7 heures en mode normal). Toutes les bonnes choses ont une fin...

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    De l'excellente 2D. On a vraiment l'impression d'être dans le dessin animé, et on a vraiment envie de voir la modélisation de chacun des boss de fin de niveau. Les décors sur deux plans sont magnifiques, tout comme les effets d'ombre et de lumière. Le premier niveau sur les Montagnes Russes est bluffant.

  • Jouabilité 15 /20

    Même si Batman semble un peu lourd au début, et ses actions répétitives, le jeu dans son ensemble est assez jouissif. Tatanner les ennemis, les envoyer les uns contre les autres, utiliser le grappin, le Batarang, des bombes fumigènes, toutes ces actions sont simples à effectuer et la prise en main est immédiate.

  • Durée de vie 11 /20

    Les beat'em all ont tendance à être des jeux courts, et celui-ci ne déroge pas à la règle. Il vous faudra six à sept heures de jeu pour finir l'aventure en mode normal. Et même si vous pouvez corser le titre en difficile pour débloquer un fin alternative, vous ne rallongerez pas beaucoup le challenge. Toutefois, un titre aussi sympathique se rejoue à l'envi.

  • Bande son 16 /20

    Dès l'écran titre, le célèbre thème de Batman vous met dans l'ambiance. Tout au long du jeu, les morceaux, dynamiques ou énigmatiques, vous accompagnent parfaitement dans les niveaux. Le titre tire tout le potentiel musical de la Super NES, pour un rendu admirable pour l'époque.

  • Scénario /

    Il serait dommage de pénaliser ce titre sur le scénario. En effet, l'absence d'histoire à proprement parler n'enlève en rien le plaisir de jeu, dans la mesure où chaque niveau se vit comme un épisode de la série animée.

The Adventures of Batman & Robin nous réconcilie définitivement avec le Justicier de Gotham, et montre que, par le passé, les adaptations de licences étaient soignées et chéries par les développeurs. Konami nous livre ici un bijou graphique pour la Super NES, et redonne à Batman ses lettres de noblesse.

Profil de flo
L'avis de flo
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 août 2009 à 10:39:55
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Mis à jour le 28/08/2009
Super Nintendo Beat'em All Plate-Forme Konami Animation Comics Cinéma Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce