Menu
Là-Haut
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • DS
  • Wii
  • Mac
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Là-Haut
DS
Là-Haut
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 août 2009 à 15:50:15
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.7/20
Tous les prix
Prix Support
6.60€ PC
7.29€ PC
22.90€ DS
35.00€ Wii
39.90€ 360
49.90€ 360
Voir toutes les offres
Partager sur :

Le talent de l'équipe de Pixar ne se dément pas puisqu'après l'excellent Ratatouille et l'émouvant Wall-E, le studio américain nous propose de découvrir un autre film d'animation d'ores et déjà incontournable. Là-Haut nous raconte une histoire simple mais incroyablement touchante, qu'on imagine bien difficile à transposer en jeu vidéo...

Là-Haut

Comme la majorité des jeux adaptés de licences cinématographiques, la version vidéoludique de Là-Haut est à découvrir en complémentarité du film. N'espérez donc pas comprendre quoi que ce soit à l'intrigue si vous n'êtes pas allé voir le long-métrage. Les quelques cut-scenes réalisées avec le moteur du soft ne sont là que pour enrober les phases de jeu d'un soupçon de scénario, mais ça ne va pas plus loin.

Là-Haut
La plante carnivore fait partie des nombreux pièges présents dans les niveaux.
Sur DS, l'aventure proposée diffère assez largement des autres versions mais le scénario reste le même et c'est bien la relation entre Carl et Russel qui est au coeur du gameplay. Condamné à partir en maison de retraite et à abandonner la maison pittoresque dans laquelle il a passé toute son existence en compagnie de son épouse défunte, le vieux Carl Fredricksen décide qu'il est temps pour lui de réaliser leur rêve à tous les deux. Après avoir arrimé des centaines de ballons gonflés à l'hélium autour de sa demeure, il décolle en direction de l'Amérique du Sud avec comme seul objectif de se poser aux Chutes du Paradis. Mais alors qu'il se croit seul à bord, il découvre qu'un gamin nommé Russell s'est retrouvé piégé près de la porte d'entrée lors du décollage, devenant ainsi le passager forcé de ce voyage aérien. Contraints de coopérer pour s'en sortir malgré leurs différences, les deux compères vont vivre une aventure incroyable au coeur de la jungle, tractant la maison flottante sur leurs frêles épaules.

Là-Haut
Les combats de chiens sont trop fréquents et cassent le rythme du jeu.
Dans son format portable, Là-Haut ne profite plus du système de coopération à deux joueurs puisque l'aventure principale se joue uniquement en solo. C'est donc l'IA qui se charge de contrôler le second personnage, sachant qu'il est possible de passer de l'un à l'autre à tout moment en appuyant sur la touche X. Ce sera d'ailleurs nécessaire la plupart du temps puisque les actions de chacun sont complémentaires. Le vieil homme a par exemple la possibilité de donner des coups de canne et devra souvent aider son jeune ami à se hisser sur les corniches situées en hauteur, tandis que ce dernier est le seul à pouvoir nager et capturer des insectes avec son filet à papillons. A mesure de leur avancée dans le jeu, les deux acolytes vont également mettre la main sur des gadgets très utiles, comme le sonotone qui endort les porcs-épics, les ballons qui explosent ou encore la poêle à frire. Dug et Kévin ne font hélas que des apparitions ponctuelles lorsque la situation rend leur intervention nécessaire. Si le déroulement de l'aventure peut sembler amusant bien que très classique sur le papier, on peut regretter que les mécanismes nécessaires à la progression ne soit pas plus explicites par moments. La carte du niveau qui s'affiche sur l'écran supérieur ne se révèle pas suffisamment détaillée et on ne sait pas toujours très bien comment faire pour réunir les deux protagonistes une fois qu'ils ont été séparés.

Là-Haut
Les mini-jeux sont tactiles et jouables à deux.
A l'instar du film, les chiens sont omniprésents dans cette version DS et représentent la principale menace que vous aurez à surmonter en plus des boss de fin de niveaux. La façon dont les développeurs les ont intégrés dans le jeu est assez originale puisque leur fréquence d'apparition est directement liée à une jauge de vigilance qui se vide à mesure du temps qui passe et qui déclenche un combat dès qu'elle tombe à zéro. Autrement dit, on ne peut pas vraiment passer outre ces affrontements réguliers qui nous opposent à des chiens dont le nombre et la résistance sont déterminés par une sorte de loterie qui repose entièrement sur le hasard. Le déroulement des combats s'avère d'ailleurs très limité, le joueur devant simplement courir pour éviter les attaques des molosses en attendant de pouvoir riposter avec la canne ou le filet. Entre chaque niveau, il est possible de revenir au camp pour consulter les divers bonus débloqués ou encore accéder aux mini-jeux. Ces derniers autorisent les parties à deux joueurs et se déclinent en cinq épreuves qui s'appuient essentiellement sur le maniement du stylet. Rien de très fascinant en tout cas, cette adaptation n'étant certainement pas la plus réussie parmi les jeux inspirés de films d'animation.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Bien que les environnements 3D n'offrent que peu de liberté de mouvement et manquent de diversité, leur réalisation s'avère plutôt soignée et les modèles des personnages sont assez convaincants.

  • Jouabilité 10 /20

    La progression solo n'est ni très variée ni très palpitante et le déroulement des niveaux ne se renouvelle que grâce à l'arrivée de nouveaux gadgets à utiliser. La fréquence d'apparition des chiens est un peu trop élevée et les mécanismes de progression ne sont souvent pas très clairs.

  • Durée de vie 11 /20

    Si le jeu pourra sembler un peu difficile pour les plus jeunes, la possibilité d'acheter des bonus pour renforcer les paramètres des deux personnages rend le tout finalement assez accessible. Dommage que l'aventure principale ne puisse se faire qu'en solo, car seuls les mini-jeux autorisent les parties à deux joueurs.

  • Bande son 12 /20

    L'ambiance sonore est assez éloignée de celle du long-métrage de Pixar mais on n'y fait guère attention.

  • Scénario 6 /20

    Les écrans fixes et les cut-scenes muettes utilisés pour la narration ne permettent pas de se replonger vraiment dans l'ambiance du film.

L'adaptation DS de Là-Haut ne parvient pas à restituer l'âme du film de Pixar et lasse rapidement à cause de ses mécanismes de progression laborieux. Trop classique dans son déroulement, le soft se risque parfois à quelques idées de gameplay plus originales mais pas nécessairement efficaces. Les mini-jeux tactiles sont la seule alternative multijoueur mais leur présence n'apporte finalement pas grand-chose au titre dans son ensemble.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 août 2009 à 15:50:15
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.7/20
Mis à jour le 05/08/2009
Nintendo DS Action Plate-Forme Altron THQ Animation Cinéma
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce