Menu
Super Monaco GP
  • Tout support
  • CPC
  • G.GEAR
  • MS
  • MD
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Super Monaco GP / Super Monaco GP sur MS /

Test du jeu Super Monaco Grand Prix sur MS

Test : Super Monaco Grand Prix
MS
Super Monaco GP
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de FFrules
L'avis de FFrules
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 juillet 2009 à 07:19:53
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.2/20
Partager sur :

A l'origine un jeu arcade, Super Monaco GP débarque tous pneus crissants sur la console de SEGA en 1990. Il reprend le concept de son aîné en y ajoutant un mode Grand Prix qui constitue une nouveauté de taille pour les jeux de Formule 1 et qui lui assure aujourd'hui encore une petite valeur ajoutée.

Super Monaco Grand Prix

Les pilotes sont prêts et la tension monte à l'approche du départ. Vos gants deviennent moites alors qu'en face de vous les feux passent du rouge au vert. Le circuit de Monaco est réputé comme étant le plus sélectif au Monde et vous êtes dans le siège du pilote. Malheureusement pour vous, l'expérience qui va suivre ne risque pas d'être mémorable.

Super Monaco Grand Prix
La réalisation déçoit sur cette version Master System.
Ce qui frappe tout d'abord quand on lance une partie de Super Monaco GP est son extrême sobriété graphique qui tranche terriblement avec la version arcade qui affichait moult décors et immeubles de chaque côté du circuit. Ici, les 16 circuits se ressemblent et seuls les paysages au loin évoquent un tant soit peu les villes dans lesquelles nous nous trouvons. Pour Monaco, on aura ainsi une lignée de yachts et pour le Grand Prix du Brésil, une rangée d'arbres suffira. Les bas-côtés sont cruellement déserts et monotones, malgré quelques panneaux annonciateurs de virages et de timides publicités pour des produits fictionnels. Les voitures sont du même acabit, tristes copies d'un modèle unique décliné en trois couleurs (bleu pour votre voiture, rouge pour celle de votre équipier – humain ou contrôlé par l'ordinateur - et jaune/orange pour toutes les autres).

Super Monaco Grand Prix
A fond, à fond, à fond… et puis les graviers.
On peut préparer notre voiture en choisissant parmi quatre types d'ailerons arrière, de moteurs et de pneus. Le problème est que l'on ne voit pas les conséquences de nos choix sur notre voiture en temps réel avant de faire la course. Le seul paramétrage qui ait un véritable impact est celui du mode de transmission et nous pouvons opter entre automatique, 3, 5 ou 7 vitesses. Une transmission automatique est préférable pour les novices tandis que la transmission 7 vitesses est à réserver aux pros du volant tant les maîtriser requiert de la patience et du savoir-faire. Un autre aspect du jeu assez surprenant est l'écran partagé qui est obligatoire, même avec un seul joueur. Suivant les modes de jeu, l'écran du bas affichera la course de votre coéquipier ou bien elle restera fixée sur la ligne d'arrivée, choix étrange s'il en est.

Super Monaco Grand Prix
Préparation de la voiture, qualifications et Grand Prix. Pas de doute, c'est de la F1.
Les modes de jeu en question sont au nombre de deux : un mode « Vs. Battle » qui reprend le concept du jeu arcade et dans lequel on doit affronter une autre voiture sur le célèbre circuit de la Principauté et un mode « Grand Prix » qui est sans aucun doute le gros point fort du jeu. Il s'agit de concourir une saison entière et ses 16 circuits (qui bénéficient de la licence officielle de la saison 1989/1990) au sein d'une écurie fictive. Vos adversaires portent des noms aussi fantaisistes que Picos ou Asselin ; ne vous attendez donc pas à croiser le fer avec Alain Prost ou Ayrton Senna. Pour gagner, vous devrez en passer par les essais qualificatifs puis par la course en elle-même, sur seulement trois tours de circuit. Pas très réaliste tout ça. Il n'y a pas non plus de vue intérieure, juste une vue à la troisième personne de la voiture.

Super Monaco Grand Prix
A deux, c'est quand même nettement plus sympa.
La conduite des Formule 1 est pénible au début, toute en dérapages plus ou moins contrôlés. A chaque virage, la voiture crisse des pneus et si cela persévère trop longtemps, vous êtes bon pour un tête-à-queue. A vous donc de jauger vos virages comme un pro pour éviter de vous retrouver dans les graviers. Le problème est que la piste ne s'affiche que tardivement devant vous et vous aurez donc constamment les yeux rivés sur le petit circuit en haut de l'écran pour mieux anticiper l'approche des virages. Les collisions sont gérées de façon sommaire et les voitures ne subissent aucun dégât, même pas l'usure des pneus.

Il y a cependant un argument très fort en faveur de ce jeu : la possibilité de concourir une saison entière à deux en écran partagé, ce qui augmente de façon considérable le fun que procure le titre et qui n'est pas possible, à ma connaissance, dans les jeux récents de Formule 1. Durant 16 circuits, pour peu que vous ayez un bon copain sous la main, vous allez pouvoir vous battre pour le titre et mine de rien, c'est un sacré bon point pour un jeu somme toute assez médiocre.

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    Les graphismes sont indignes de la Master System. Couleurs flashy, décors très dépouillés, voitures détaillées au minimum, on n'est pas loin de l'arnaque, surtout comparé au jeu d'arcade qui était vraiment de toute beauté.

  • Jouabilité 10 /20

    Les voitures nécessitent un temps d'adaptation, surtout pour la maîtrise des virages. Une fois apprivoisée, la conduite est un peu plus agréable mais on est loin, très loin d'une jouabilité parfaite.

  • Durée de vie 16 /20

    C'est assurément le point fort du jeu. Avec les 16 circuits officiels de la saison 1989-1990 et la possibilité de concourir pendant une saison entière en solo ou à deux, Super Monaco GP est un jeu qui vous en donnera pour votre argent.

  • Bande son 6 /20

    Les voitures font un bruit de tondeuses malgré des moteurs ultra-performants et les crissements de pneus énervent très vite. A noter qu'il n'y a aucune musique pour égayer les courses.

  • Scénario /

Avec des graphismes un tantinet plus travaillés et une jouabilité améliorée, Super Monaco GP aurait pu devenir une référence incontournable des jeux de courses automobiles sur Master System. Malheureusement, ses nombreux défauts ont raison du plaisir de jeu, sauf peut-être lors d'une partie à deux. Décevant.

Profil de FFrules
L'avis de FFrules
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 juillet 2009 à 07:19:53
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.2/20
Mis à jour le 14/07/2009
Master System Course Sega Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
PreviewShenmue 3 : Le successeur attendu d'une saga culte ? 04 nov., 14:30
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020