Menu
Blood Bowl
  • Tout support
  • PC
  • 360
  • DS
  • iOS
  • Android
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Blood Bowl
PC
Blood Bowl
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 juin 2009 à 17:02:16
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (120)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Tous les prix
Prix Support
5.00€ PC
5.50€ PC
16.49€ 360
19.79€ 360
19.99€ DS
34.90€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après une première adaptation officieuse du célèbre jeu de plateau Blood Bowl en 2004, Cyanide nous livre cette fois un véritable portage de la licence, avec l'étiquette Games Workshop qui va bien. Version sanglante du football américain où les équipes sont composées de créatures issues du monde de Warhammer, Blood Bowl nous plonge dans un univers aussi délirant que brutal. Un cocktail particulièrement détonant à savourer sans la moindre modération.

Blood Bowl

Comment qualifier Blood Bowl ? Est-ce un simple jeu d'action ? Non, pas vraiment. Un jeu de sport ? Oui mais pas tout à fait. Un jeu de stratégie ? Oui, mais pas au sens habituel. En fait, Blood Bowl, c'est un peu tout ça en même temps. Très respectueux des règles du jeu de plateau d'origine, forgé en partie d'après les commentaires avisés des fans qui ont continué à faire vivre ce dernier depuis plus de 20 ans, Blood Bowl emprunte effectivement beaucoup aux jeux de stratégie et aux titres de sport pour venir former quelque chose d'unique sur PC. Enfin pas tout à fait unique, puisque comme nous le disions en introduction, le studio français Cyanide s'était déjà fendu d'un soft similaire il y a quelques années : le turbulent Chaos League. Aussi, très logiquement, les joueurs ayant déjà fait leurs premières armes sur ce titre se trouveront en terrain connu. Mais trêve de bavardage et entrons dans le vif du sujet. Dans une partie de Blood Bowl, il n'y a qu'une seule "règle" valide : la nécessité de porter le ballon dans l'en-but adverse pour marquer des touchdowns. Si pour cela, il faut briser des mâchoires, balancer des boules de feu et expédier les joueurs adverses ad patres, eh bien tant mieux !

Blood Bowl
L'équipe naine est en piteux état. L'heure est venue de planter le ballon au fond du terrain !
Après un petit tutorial presque aussi expéditif qu'un coup de pied dans les parties, le joueur aura la possibilité de se lancer dans un match indépendant avec une équipe toute prête ou de s'attaquer au véritable coeur du jeu, soit le mode Campagne. Il vous faudra alors choisir le nom, le logo et surtout la race de votre équipe : Humains, Orques, Nains, Skavens, Hommes-Lézards, Gobelins, Elfes Sylvains ou Chaos. Il vous faut absolument savoir que chaque race déploie un style de jeu bien particulier. On apprendra effectivement très vite que les Orques tentent généralement de massacrer l'adversaire avant toute autre chose. Les Elfes et les Skavens en revanche, préféreront la vitesse, les esquives et les passes, alors que les Humains pourront globalement tout faire, mais sans être particulièrement brillants dans un domaine particulier. A chaque joueur correspondent des critères tels que la force, la vitesse, l'agilité et la résistance aux baffes, et évidemment tous varieront grandement en fonction de la race et du rôle qu'il occupe sur le terrain. Bref, avec tout cela à l'esprit, vous devrez acheter des gars et composer une formation capable de tenir la route. Les fans apprécieront d'ailleurs les nombreuses options de customisation, qui permettront de rendre chaque sportif unique.

Blood Bowl
La campagne peut-être jouée selon deux types de règles différents.
L'intérêt de la campagne, c'est évidemment de suivre l'évolution de votre équipe sur plusieurs saisons, celle-ci partant des bas-fonds du classement pour tenter d'atteindre la gloire. A travers de multiples championnats, vos joueurs gagneront de l'expérience ainsi que de nouvelles capacités. Vous pourrez même former un petit groupe de pom-pom girls qui vous permettra de profiter de divers bonus en cours de partie. Ajoutons à cela divers services plus ou moins avouables, comme la possibilité d'acheter l'arbitre ou de s'adjoindre les services d'un soigneur. A ce titre, notez qu'au début de la campagne, vous pourrez opter pour les règles Blitz qui s'éloignent de celles du jeu de plateau au sens où elles intègrent beaucoup plus d'options que ce que nous venons de décrire. Comptez ainsi sur des contrats de sponsoring, du dopage, de la magie, la liberté de corrompre un joueur adverse ou même de louer les services d'une star du milieu le temps d'un match. On aura aussi l'opportunité d'entraîner un joueur grâce à une sorte de mini-jeu afin de profiter d'un bonus de performance. Mais prenez garde, trop d'entraînement et votre protégé pourra risquer le claquage. Les options sont très nombreuses et le titre en ressort largement grandi. Cela dit, le mode Blitz ne va pas sans une petite contrepartie. Elle tient au fait que vos joueurs chéris vieilliront et déclineront progressivement après avoir atteint leur apogée.

Blood Bowl
Visiblement, les Orques n'ont pas encore compris l'intérêt du ballon dans un match de Blood Bowl.
Mais avant de lancer une partie, le jeu vous proposera enfin de faire un ultime choix, un choix qui conditionnera l'expérience à venir. Blood Bowl se distingue effectivement par deux manières de jouer bien différentes : le tour par tour ou le temps réel. Si ces deux modes sont très proches en termes de contenu, leur déroulement lui, s'avère très différent. Outre le fait qu'il se rapproche du jeu de plateau, le tour par tour est un bon moyen de saisir le fonctionnement du soft. Il permet de définir précisément l'action que devra effectuer un joueur : blitz (un gros rush disponible pour un seul joueur par tour), transmission de la balle, passe, blocage ou agression (ce qui revient à faire bouffer du crampon à un joueur déjà étalé...). Le match prend d'ailleurs place sur un terrain divisé en cases qui vous permettra d'estimer les possibilités de déplacement de chaque sportif. Comme dans le jeu d'origine, le résultat d'une action autre qu'un déplacement est déterminé par l'usage de dés spéciaux. Le facteur hasard occupe donc une place très importante dans Blood Bowl. Cela dit, il est toujours possible de mettre toutes les chances de votre côté en utilisant vos joueurs judicieusement et en tenant compte des capacités spéciales de chacun. On se souviendra par exemple qu'un Troll ne vaut pas tripette lorsqu'il s'agit de mettre la main sur le ballon, mais qu'il est en revanche idéal pour distribuer des mandales et envoyer l'adversaire sur Pluton.

Blood Bowl
Un peu de "poésie" dans un monde de brutes, de bière et de sandwichs à la viande de troll.
Une autre notion fondamentale à retenir en mode tour par tour est sans conteste celle du turnover. L'idée qui se cache derrière ce mot étrange, c'est que si l'un de vos joueurs ne réussit pas son action, votre tour prendra fin et la main passera à l'équipe d'en face. Un coach avisé devra donc juger des risques de chaque action et planifier ses coups avec discernement. Hélas, dans les premiers temps, autant dire que vous risquez de subir des tripotées de turnovers. Les premières heures d'une campagne sont généralement marquées par beaucoup de frustration, puisque vos joueurs font constamment les frais de leur inexpérience. Mais rassurez-vous, un fois ce cap franchi, Blood Bowl revêt un tout autre costume : celui d'un jeu extrêmement profond où les notions de tactique sont absolument primordiales. En somme, c'est sans aucun doute vers ce type de gameplay que se tourneront les connaisseurs de jeux de plateau, mais jouer en temps réel ne manque pas de charme non plus.

Blood Bowl
Plus on avance dans la campagne, plus les stades deviennent animés.
En temps réel, la plupart des possibilités énoncées ci-dessus s'appliquent évidemment de manière plus transparente, les contrôles s'apparentant alors à ceux d'un STR classique. Il suffit en effet de cliquer sur vos ouailles pour les voir s'élancer vers le ballon, briser des mâchoires, se vautrer joyeusement en cas de plaquage, et se tordre de douleur dans une flaque de sang en cas de blessure. Il n'est plus question de cases ni de turnovers. Et là, vous vous dites sûrement qu'une partie doit vite se transformer en un chaos incompréhensible. Rassurez-vous, il n'en est rien ! Les petits gars de Cyanide ont choisi de réutiliser le système de "pause active" qui avait déjà fait ses preuves dans Chaos League. Une simple pression sur la barre espace, et hop, il devient possible d'organiser son équipe et de planifier les déplacements et les plaquages. Une nouvelle pression sur espace et le jeu reprend ses droits, pour le meilleur et pour le rire.

Blood Bowl
Le début de chaque mi-temps est marqué par un événement aléatoire.
Car vous vous en doutez bien, l'atmosphère d'un Blood Bowl n'est évidemment pas celle qui règne dans une partie de Madden, ni même de Blitz, pourtant bien décalé. Entre les pom-pom girls qui se trémoussent sur un côté du terrain, les joueurs blessés qui se vident de leur sang à "l'infirmerie", les supporters qui balancent des objets sur le terrain et qui interviennent parfois en début de mi-temps pour lyncher des joueurs, on nage purement et simplement en plein délire. Malheureusement, la seule ombre au tableau nous vient des commentateurs, dont les répliques débiles tombent souvent à plat. Rapidement redondants, les commentaires s'avèrent également moins drôles que dans Chaos League. Après une ou deux heures de jeu, il y a fort à parier que les joueurs feront un petit tour dans les options pour leur couper le sifflet.

Blood Bowl
Les statistiques de fin de match sont aussi débiles que le reste du jeu.
Reste enfin à évoquer le multijoueur, lui aussi très bien fourni. Outre quelques options sympathiques, telles que le mode "Hot Seat", on appréciera surtout le système de Ligue Internet dont le fonctionnement est équivalent à celui de la campagne, à ceci près que vous n'affronterez que des joueurs humains. Pour profiter de tout cela, vous devrez cependant créer un compte, ce qui ne devrait pas prendre longtemps. Ensuite, ce sera à vous de choisir les ligues auxquelles vous souhaitez participer, en sachant qu'une équipe ne peut s'inscrire que dans une seule à la fois. Les plus acharnés devront donc créer plusieurs formations s'ils comptent tâter du ballon dans différents contextes. Inutile de dire que vous pourrez créer votre propre ligue, histoire de choisir les paramètres qui vous conviennent le mieux. Mais prenez garde car vous devrez alors vous assurer du bon déroulement des matchs.

Bref, Blood Bowl n'est probablement pas parfait, mais l'expérience est si complète et prenante qu'il serait absolument idiot de passer à côté. D'autant que ce test ne fait vraiment que survoler toutes les possibilités de la bête. Au final, que vous soyez fan du jeu de plateau, ancien coach de Chaos League ou simple néophyte en quête de fraîcheur et de nouveauté, Blood Bowl pourrait bien être le titre qu'il vous faut.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Blood Bowl se distingue avant tout par un profond respect de l'univers du jeu de plateau. Toutes les races et tous les joueurs sont reconnaissables au premier coup d'oeil. Le charme de la bête est indéniable, mais techniquement parlant, nous ne sommes pas là en présence d'un véritable étalon. En fait, Blood Bowl affiche des graphismes fins et colorés mais pas fondamentalement impressionnants.

  • Jouabilité 17 /20

    Que l'on privilégie les parties au tour par tour ou le temps réel, Blood Bowl est parfaitement jouable. Très riche en possibilités tactiques, le jeu se trouve aussi marqué par une forte dimension aléatoire, ce qui au fond, correspond bien à l'esprit du jeu de plateau originel. On appréciera diversement, mais dans tous les cas, le jeu vous paraîtra tout de même extrêmement prenant. Notez cependant que les premières heures de la campagne peuvent être très douloureuses. A la tête d'une équipe de bras cassés, on n'arrivera pas à grand-chose. Mais une fois ce cap franchi et les joueurs un peu plus entraînés, le soft prend alors une autre dimension.

  • Durée de vie 17 /20

    Avec sa tripotée de modes, le jeu se plie à toutes les envies : du petit match simple pour passer le temps à un véritable championnat, long et difficile. Accéder à l'ultime coupe Blood Bowl est un challenge de taille tout à fait passionnant. Ajoutons à cela de multiples options de customisation et nous obtenons un titre particulièrement généreux qu'il sera difficile de lâcher par la suite.

  • Bande son 14 /20

    Les hordes de hooligans en délire font bien entendre leur voix, de même que les joueurs, qui grognent avec justesse pour le plaisir ou lorsqu'ils pulvérisent le crâne d'un receveur malchanceux. Dommage que les commentaires soient largement au-dessous de ceux de Chaos League. Ce n'est pas le ton des comédiens qui est en cause, mais plutôt le fait que les calembours ne soient pas très recherchés et tendent rapidement à se répéter.

  • Scénario /

Généreux jeu de massacre, à la croisée des chemins entre fantasy, football américain et jeu de stratégie, Blood Bowl est une petite perle. Terriblement prenant, même lorsqu'on encaisse une série de défaites, le jeu associe un contenu conséquent à des graphismes soignés, le tout serti dans un gameplay redoutablement efficace. Au fil du temps, on finit par s'attacher aux espèces de tarés qui nous servent de joueurs et on ne vise plus qu'une chose : les emmener au firmament des meilleures équipes de Blood Bowl. Autant dire que le soft n'a fini de tourner sur nos PC, comme Chaos League en son temps.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 juin 2009 à 17:02:16
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (120)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Mis à jour le 25/06/2009
PC Stratégie Sport Focus Cyanide Cross media Catch Football américain
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live