Menu
Stalin vs. Martians
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Stalin vs. Martians sur PC /

Test Stalin vs. Martians sur PC du 04/05/2009

Test : Stalin vs. Martians
PC
Stalin vs. Martians
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 mai 2009 à 15:52:21
4/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
3/20
Partager sur :

Erigé au statut de jeu culte par de nombreux internautes tombés en extase devant son concept farfelu, Stalin vs. Martians est enfin accessible sur les plates-formes de téléchargements des e-marchands. L'heure est donc venue de voir si ce soft co-développé par Dreamlore, N-Game et Black Wing cache quelques qualités ludiques derrière sa trogne d'Objet Vidéoludique Non Identifié.

Stalin vs. Martians

Comme son titre le laisse entendre, Stalin vs. Martians est une production complètement barrée qui s'amuse à confronter les forces armées du dictateur à des hordes d'envahisseurs extraterrestres. Accueilli par l'hymne russe, très vite agressé par des morceaux de techno bien cheap, le joueur ne tarde pas à comprendre qu'au-delà de l'image rigolote que le titre à su entretenir durant sa promotion, il risque bien de pas y avoir grand-chose. Les menus de la bête commencent d'ailleurs à vendre la mèche : une seule campagne, pas de tutorial, pas de multi et aucune option digne de ce nom pour triturer la résolution. Un peu refroidi par ce premier contact, on lance alors la campagne pour découvrir une missive de Staline himself. Cette petite feuille dactylographiée qui constitue votre briefing se distingue par un ton que les développeurs ont sans doute voulu comique mais qui hélas, tombe franchement à plat. L'aspect satirique de Stalin vs. Martians s'avère en fait totalement quelconque et ne permettra en aucun cas aux joueurs de passer outre les nombreuses lacunes du titre.

Stalin vs. Martians
Et hop, voilà le briefing initial du "Petit Père des Peuples".
Car l'horreur de la situation ne nous apparaît vraiment que lorsqu'on découvre véritablement le jeu. Si l'on ne s'attendait évidemment pas à ce que le titre brille par son gameplay, on ne s'attendait pas non plus à ce qu'il soit si pauvre. En fait, les 12 missions proposées reposent toutes sur le même système : vous débutez avec un petit stock d'unités que vous devrez employer pour remplir des objectifs quelconques et mal pensés. Tenez par exemple, il est une mission dans laquelle vous devrez tout d'abord dégommer un certain nombre d'aliens qui errent sur la carte avant de protéger plus spécifiquement un village. Si vous détruisez suffisamment d'ennemis et omettez de nettoyer le village avant que l'objectif de protection ne vous soit spécifiquement assigné, hop, vous perdrez tout simplement la partie, le jeu considérant que vous n'avez pas su défendre la bourgade... Au-delà de ça, les combats s'avèrent très confus et ne font pas intervenir la moindre notion de tactique. La faute à l'absence d'IA, à la lenteur de nos troupes et à un pathfinding défaillant qui s'évertue la plupart du temps à tuer vos manoeuvres dans l'oeuf.

Stalin vs. Martians
C'est quand même super agressif les Pikmin.
Ajoutez à cela une réalisation tout à fait médiocre qui vous empêche souvent de voir venir les tirs adverses et vous obtenez un produit absolument injouable. On perd parfois tout un bataillon sans que l'on ait véritablement compris pourquoi. Au fond, votre progression tient davantage à la chance qu'à vos talents de stratège. Pour soutenir cette vision des choses, sachez que lorsqu'un alien succombe, il laisse tomber de l'or ou un bonus sur lequel vous devrez vous jeter pour tenter de survivre. Vitesse accrue, énergie ou résistance augmentée, voilà ce sur quoi vous devrez compter pour avancer. Comme au loto, si vous avez de la chance, vous percerez les lignes adverses, sinon, vous serez bon pour charger votre dernière sauvegarde. L'or accumulé vous servira à acheter de nouvelles unités, mais au fond, quand vous aurez passé plus de 40 minutes à pester sur Stalin vs. Martians, aurez-vous vraiment envie d'acheter de nouveaux troufions pour repartir au combat ?

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    En plus d'être laid, Stalin vs. Martians n'affiche même pas clairement ce qui se passe à l'écran. Les tirs des unités aliens disparaissent ou ne sont pas représentés. Du coup, on perd souvent des chars ou des troufions sans même savoir pourquoi. Les monstres martiens, inspirés des Pikmin et des personnages de Pixar dans Monstres & Co arracheront peut-être un vague sourire aux plus indulgents, mais la plupart des joueurs resteront de marbre.

  • Jouabilité 3 /20

    En dehors de sa vue de dessus, Stalin vs. Martians n'a rien d'un jeu de stratégie. Le gameplay est déséquilibré, les combats aléatoires et les missions mal construites. Au fond, le jeu accumule avec un certain brio toutes les tares de la galaxie. Un magnifique exemple de tout ce qu'il ne faut pas faire lorsqu'on développe un jeu.

  • Durée de vie 6 /20

    Stalin vs. Martians propose 12 missions qui selon le cas, peuvent se terminer en moins de 10 minutes ou en plus d'une heure. Quoi qu'il en soit, le côté totalement aléatoire des combats ne manquera pas de dégoûter même les joueurs les plus motivés en quelques minutes.

  • Bande son 4 /20

    Des musiques électroniques nauséabondes, des morceaux pop insupportables, des bips et des blops de la part des aliens et des répliques absurdes venant de nos propres soldats constituent le fond sonore de Stalin vs. Martians. De mémoire de joueur, on aura rarement vu une bande-son aussi agressive.

  • Scénario 5 /20

    Si l'on passera sans faire de commentaire sur l'invasion de la Sibérie par les aliens, on ne pourra qu'être déçu par le propos du soft. L'aspect satirique de Stalin vs. Martians, unique argument de vente à peu près valable du produit, repose en fait sur un humour plat et sur quelques blagues de collégiens. Sur le papier, l'univers semblait délicieusement délirant, mais dans les faits les développeurs n'ont absolument rien fait pour tirer parti de leur folle idée d'origine.

Si nous n'attendions pas grand-chose de ce titre débile et outrageusement kitch, on espérait au moins pouvoir sourire à la vue de soldats soviétiques affrontant des créatures extraterrestres. Il n'en est rien, l'aspect satirique du soft est inexistant et l'humour ne porte pas. Quant au gameplay, évidemment très secondaire dans une telle production, il s'avère bien sûr totalement lacunaire. Tous ces éléments font de Stalin vs. Martians un titre à éviter absolument.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 mai 2009 à 15:52:21
4/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
3/20
Mis à jour le 04/05/2009
PC Stratégie Black Wing Foundation Mezmer Games
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live