Menu
The Saboteur
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : The Saboteur
360
Partager sur :

Pandemic Studios délaisse sa licence Mercenaries au profit d'un titre qui va revisiter une période trouble de notre histoire. Pas d'inquiétude cependant, car fidèle aux inspirations des développeurs, on y incarnera une nouvelle fois un marginal dans un jeu en environnement ouvert.

Sean Devlin est un dur à cuire. Une raclure d'Irlandais comme aurait pu le dire Andy Garcia dans les Incorruptibles de De Palma. Un protagoniste que l'on nous a décrit comme ayant été inspiré autant par Harrison Ford dans Indiana Jones, que Bruce Willis dans Piège de Cristal, ou encore Steve McQueen pour son côté casse-cou. Pilote de courses professionnel, ce personnage charismatique est contraint de prendre le maquis lorsque l'armée nazie mettra le feu à la ferme où s'était installée son écurie automobile. Privé des siens, il va chercher à se venger dans un Paris sous occupation Allemande, s'alliant avec la Résistance française. Si le jeu qui se déroule dans un environnement ouvert (façon Mercenaries avec moult véhicules à utiliser) ne nous a pas étonnés de la part de Pandemic, le parti pris visuel surprenant a pour le moins retenu notre attention. A l'instar d'un Sin City, le monde dans lequel évolue notre héros est en noir et blanc, tout juste colorié par une giclée de sang lorsqu'un soldat allemand est touché par vos balles. Sombre à souhait, il faudra attendre d'avoir libéré un quartier de la capitale pour voir enfin apparaître de la couleur. Une idée intéressante qui tranche littéralement avec les autres jeux d'action du moment, MadWorld mis à part.

The Saboteur
Le style graphique du début du jeu rappelle celui de Sin City.
L'esthétique originale du titre sert donc à asseoir une jouabilité basée sur les missions de libération de Paris, mais aussi sur le sabotage libre façon Red Faction Guerrilla des installations allemandes. A tout moment on peut se diriger vers une DCA contrôlée par les nazis pour aller reprendre cette position à l'armée allemande. Le Paris représenté dans le jeu a été modélisé à partir d'une carte datant des années 30. Simplifié à l'extrême, les développeurs de Pandemic ont tout de même respecté l'orientation des principaux monuments les uns par rapport aux autres. On s'y retrouve du coup sans avoir à errer de longues minutes dans les rues de la capitale à la recherche d'une mission particulière ou d'une planque de la Résistance. A bord d'un véhicule (voiture de courses, tanks, moto, side-car...), une mini carte avec un tracé de couleur fera d'ailleurs office de GPS pour une efficacité accrue. Découpée en trois secteurs, Paris ne s'offrira entièrement au joueur qu'après avoir suffisamment progressé dans l'histoire. Deux zones ne seront en effet accessibles qu'avec des laissez-passer et toute violation de cette contrainte entraînera un véritable déluge de soldats nazis à même de calmer les ardeurs des joueurs les plus téméraires.

The Saboteur
Les monuments parisiens les plus célèbres sont au rendez-vous.
Pour ce qui est du gameplay, comme son nom l'indique, The Saboteur proposera donc des missions de sabotage allant de l'explosion de ponts au déraillage de trains en passant par des embuscades de convois etc... Toute la mécanique du jeu repose sur une arrivée discrète sur les lieux de la mission à la Sam Fisher, une pose d'explosifs suivie d'une fuite retentissante où il faudra se frayer un chemin vers la liberté à grand renfort de rafales de mitraillette. Le jeu bénéficie d'une vue à la troisième personne et d'un système de couvertures automatiques. A l'approche d'un obstacle, votre personnage se planquera derrière jusqu'à ce que vous lui ordonniez de bouger à nouveau. Un gameplay qui a fait ses preuves notamment avec le fameux Kill.Switch de Namco. Au sniper, au flingue, armé d'une mitraillette ou au corps à corps on dézinguera du nazi jusqu'à ce que l'on ait rejoint un poste avancé de la Résistance.

Avec son ambiance unique et sa réalisation léchée, The Saboteur pourrait en séduire plus d'un. Si les mauvaises langues diront que Pandemic a enfin trouvé un univers plus profond pour son jeu " bac à sable " (traduction littérale de " sand box " utilisé pour désigner un jeu en environnement ouvert dans lequel le joueur est libre de ses mouvements), les optimistes verront dans son ensemble une expérience de jeu qui vaudra certainement le détour.

Mis à jour le 30/04/2009
Xbox 360 Action Infiltration Pandemic Studios Electronic Arts
Commander The Saboteur
360
50.00 €
360
57.00 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
J-A-S-O-N
J-A-S-O-N
MP
le 20 août 2009 à 13:26

mouais au moins paris ca nous change de l'éternel New York qui sert de background a trop de jeux "bac à sable"...

Lire la suite...
Domalov
Domalov
MP
le 21 juil. 2009 à 18:01

"le scénario paraissait original mais un irlandais résistant à Paris je vois où est la cohérence d'un tel choix "

Un français resistant l'aurait été encore moins ;)

Plus sérieusement, je vois pas ce que vous reprochez à l'idée de jouer un irish...

J'espère juste, de mon côté, qu'ils mettront quelques notes d'humour, et que ce sera pas juste glauque et sans saveur... Qu'ils comprennent qu'un jeu, c'est pour le fun et pas uniquement des vilains en pixels, et du sang en vertex shadder... On a eu tellement de parodies sur la seconde guerre mondiale, que quelques références à la serie Hogan's Heroes ou la septième compagnie ne pourraient que rafraichir le genre (sans pour autant faire un jeu pour enfants, hein ;) Juste tuer du vilain allemand 15 heures d'affilés parceque c'est "le méchant ultime de toute l'histoire de l'humanité", c'est vu et revu )... Du courage et de la créativité !

Lire la suite...
-djimook-
-djimook-
MP
le 14 juin 2009 à 21:31

je suis d'accord avec le cliché US mais pk un irlandais dans un Paris rapetitie
l'idée de passer de noir et banc à en couleurs est très bonne
le scénario paraissait original mais un irlandais résistant à Paris je vois où est la cohérence d'un tel choix
ils ont voulu inventer un scénario mais il ne tient pas vraiment la route

Lire la suite...
seth_777
seth_777
MP
le 01 juin 2009 à 23:37
  1. Beugleurrr Voir le profil de Beugleurrr
  2. Posté le 30 avril 2009 à 14:55:09 Avertir un modérateur
  3. C'est quoi ce délire un irlandais pour faire des sabotages à paris durant la 2eme guerre mondiale? Et pourquoi pas un français membre de la résistance française? Encore un jeu américanisé de m*rde quelle bande de c***

On ne dit pas de Claude François qu'il est francisé...

Lire la suite...
Gobougreg
Gobougreg
MP
le 12 mai 2009 à 18:53

Ca à l'air pas mal du tout mais ce qui à l'air bien c'est les graphismes. Ca me fait penser à Assassin's Creed quand cest en couleurs :noel: on se croirait à Jérusalem :noel:

Lire la suite...
Blacko83
Blacko83
MP
le 01 mai 2009 à 22:46

ca ne me tentes que partiellement :(

Lire la suite...
__derrick__
__derrick__
MP
le 01 mai 2009 à 16:26

Moi j'achète :oui:

Lire la suite...
apologize45
apologize45
MP
le 01 mai 2009 à 15:45

Je fais pas confiance à Pandemic.

Lire la suite...
nylon-moon
nylon-moon
MP
le 01 mai 2009 à 11:35

Pkoi un irlandais ?? Et pkoi Paris ? C'est Lyon la capitale de la résistance.

Les gros clichés US, quoi.

Lire la suite...
Papimauxdedos
Papimauxdedos
MP
le 01 mai 2009 à 10:14

En tout cas Paris me semble un peu bizarre, même pour l'époque, sa ressemble pas du tout à ce qu'on peut voir sur les images d'archive, là sa fait vieux bon gros cliché sur la plus belle ville de monde, etc...

Lire la suite...
Boutique
  • The Saboteur PC
    81.00 €
    99.00 €
  • The Saboteur PS3
    59.00 €
    69.80 €
  • The Saboteur 360
    50.00 €
    57.00 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Resident Evil 2 : la survie au cœur d'un épisode étonnant
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Life is Strange 2 : Episode 2 : Une épopée qui s'envole enfin
    PC - PS4 - ONE
  • Test : [MàJ version Switch] Everspace : Un splendide shooter spatial, à l’infini et au-delà
    PC - ONE - SWITCH
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Kingdom Hearts III
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live