Menu
Pimp my Ride : Street Racing
  • Tout support
  • DS
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Pimp My Ride Street Racing
DS
Pimp my Ride : Street Racing
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
27 avril 2009 à 16:10:31
6/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
Tous les prix
Prix Support
20.00€ PS2
34.90€ PS2
45.00€ DS
72.00€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Pour la première fois, la licence Pimp My Ride débarque sur DS. Après avoir échoué dans son opération séduction il y a deux ans sur consoles de salon, le titre tente une seconde approche, plus orienté jeu de courses et complètement détaché de l'émission américaine, et donc, de son présentateur vedette, Xzibit.

Pimp My Ride Street Racing

Alors qu'il s'efforçait de coller au mieux à l'émission présentée par Xzibit aux Etats-Unis (qui consiste à tunner à souhait la voiture d'un téléspectateur qui tombe en lambeaux, en lui ajoutant des accessoires délirants) sur Xbox 360 et PS2, Pimp My Ride n'est plus qu'un jeu de courses comme les autres sur DS. On oublie les cinématiques parodiant les moments cultes du show pour laisser place à des épreuves classiques au possible qu'il faut remporter pour débloquer de nouvelles voitures et de nouvelles pièces. De Pimp My Ride, ce jeu n'a alors plus que le nom et les brefs passages au garage pour installer de nouveaux kits sur votre véhicule ou pour lui refaire une beauté en l'encombrant d'accessoires, toujours sans le présentateur et rappeur américain. Qu'il s'agisse de la mécanique (moteur, pneus, suspensions et freins) ou de l'esthétique (jantes, calandres, vinyles...), les possibilités sont cordialement limitées, au point que l'on ne progresse plus beaucoup assez rapidement, malgré l'accumulation de victoires. Bref, à terme, l'objectif n'est autre que de remplir votre jauge de "frime" pour en imposer davantage à vos Kévin d'adversaires.

Pimp My Ride Street Racing
L'IA est imprévisible et balaie parfois la piste de long en large sans aucune raison valabke.
Au vu du manuel qui tient sur une page recto-verso, Pimp My Ride ne paraît pas être un jeu d'une richesse inépuisable. Bingo, le contenu de la cartouche est proportionnellement aussi copieux, pas loin d'être misérable, faisant l'impasse sur tout ce qui peut rendre un jeu de courses convivial. Pas de multijoueur, des configurations de touches étonnantes (impossible d'accélérer avec B et de freiner avec Y...), pas de défis ou mini-jeux originaux... En somme, à-peu-près rien. En piste, le constat est à peine plus glorieux. Vous contrôlez des bolides d'une rare lourdeur, incapable de freiner autrement qu'en ligne, ce qui est plutôt dérangeant pour un jeu de courses clairement orienté arcade. Face à une IA qui fait souvent preuve d'une profonde débilité (lorsque, par exemple, elle se rend compte qu'elle vient de louper un raccourci et tente de traverser un rail de sécurité pour corriger son oubli...) mais aussi d'un redoutable coup de volant pour négocier tous les virages aisément, le joueur se trouve vite agressé et en danger. Généralement, il s'en sort sans trop de difficulté, grâce aux bonbonnes de nitro situées sur la piste et que l'IA ne peut pas utiliser... Mais au final, le pilotage est carrément relayé au second plan et ne procure guère de sensations. Ce qui, pour un jeu de courses, la fout quand même mal...

Les notes
  • Graphismes 10 /20

    Bien qu'il réussisse partiellement sa quête de la variété esthétique, Pimp My Ride est techniquement limité et très grossièrement animé. La modélisation des différents voitures est correcte, sans être exemplaire. En résumé, on est entre deux eaux, sans trouver le titre beau ou laid.

  • Jouabilité 7 /20

    La DS peine souvent à proposer de très bons jeux de courses auto et c'est une nouvelle fois le cas avec Pimp My Ride. Soumis à la rigidité de la direction de son bolide et aux pitreries de l'IA, le joueur tourne vite le dos à ce titre tant il ne propose rien de bon dans sa prise en main.

  • Durée de vie 6 /20

    Bien que le nombre d'épreuves soit assez conséquent, la redondance de la progression pourrit complètement le jeu, déjà avare en sensations fortes. En l'état, le contenu demeure trop succinct et ne présente pas la moindre originalité, en plus de n'avoir aucun rapport direct avec l'émission Pimp My Ride.

  • Bande son 6 /20

    La tracklist est pauvre en titres comme les bruitages sont pauvre en qualité. Du coup, tout est trop pauvre.

  • Scénario /

Deux ans après ses débuts sur nos machines, la licence Pimp My Ride rate la seconde marche comme elle avait trébuché sur la première. Cette version DS exploite le nom de l'émission sans jamais en utiliser le contenu et se présente comme un jeu de courses banal et incomplet. La disparition d'Xzibit n'est pas pour nous déplaire mais remplacé par un grand néant, le rappeur américain finirait presque par nous manquer...

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
27 avril 2009 à 16:10:31
6/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
Mis à jour le 27/04/2009
Nintendo DS Course Activision
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Bee Simulator : une expérience familiale au coeur de la ruche
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Preview : MotoGP 19 : L'année de la réconciliation ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Preview : WRC 8 : retour en forme pour les Lyonnais de Kylotonn
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce