Menu
Company of Heroes : Tales of Valor
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Company of Heroes : Tales of Valor sur PC /

Test Company of Heroes : Tales of Valor sur PC du 24/04/2009

Test : Company of Heroes : Tales of Valor
PC
Company of Heroes : Tales of Valor
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 avril 2009 à 16:17:18
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (73)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.7/20
Tous les prix
Prix Support
3.99€ PC
9.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après avoir mis tout le monde d'accord avec Dawn of War II, le studio canadien Relic revient à son autre licence phare : Company of Heroes. Après une excellente première extension (Opposing Fronts), voici donc Tales of Valor, dont l'intérêt est beaucoup plus discutable.

Company of Heroes : Tales of Valor

En 2006, Company of Heroes s'est imposé comme une nouvelle référence dans le petit monde de la stratégie en temps réel Seconde Guerre mondiale. Gameplay riche en trouvailles, graphismes époustouflants soutenus par une musique épique, assurant un spectacle grandiose... N'en jetez plus, il n'en fallait pas davantage pour séduire les joueurs du monde entier. Il ne manquait qu'une chose à CoH : une campagne solo pour le camp de l'Axe. Un oubli qui avait d'ailleurs été réparé de fort belle manière par la première extension. Après ces deux volets de très haut niveau, on pouvait alors légitimement se demander ce que Relic allait encore pouvoir nous pondre. La faction soviétique, appelée de leurs voeux par de nombreux joueurs ? Eh bien non, malheureusement. Plutôt que de nous offrir une épopée sur le front de l'est, le studio a préféré prendre une autre direction en créant trois mini-campagnes. Un choix pas forcément judicieux...

Company of Heroes : Tales of Valor
Le char Tigre, merveilleuse mécanique entièrement vouée à la mort d'autrui.
Au menu donc, trois épisodes baptisés Tigre de l'As, Chaussée et Poche de Falaise. Le premier vous fera vivre le destin des cinq membres d'équipage d'un Tigre, ce mythique char allemand. Votre mission sera d'abord de prendre Villers-Bocage. Puis, une fois votre blindé soi-disant indestructible mis en pièces, d'en réchapper vivant. Pas vraiment passionnant, mais bon, en une heure c'est plié... C'est surtout l'occasion de profiter de la fonctionnalité "direct fire", seul ajout au gameplay. Cette nouvelle option permet tout bonnement de viser manuellement, chose déjà possible dans d'autres titres du genre, Faces/Men of War en tête. Dans la seconde campagne, vous serez cette fois à la tête des Alliés, et plus précisément de quelques sections d'infanterie aéroportée devant prendre et tenir la chaussée de la Fière. Là encore, c'est du classique : progresser en capturant des positions ennemies, puis résister à des vagues de contre-attaque... Un sentiment de déjà-vu commence à poindre. Mais une fois de plus, il n'a pas le temps de vraiment s'installer que c'est déjà terminé. Même constat pour la dernière partie, dans laquelle on retrouve les Nazis en déroute. Le but du jeu sera alors de faire face à la pression alliée pour permettre l'évacuation de vos troupes. Entendons-nous bien : ces mini-campagnes ne sont pas complètement inintéressantes, mais elles représentent trois heures de jeu à tout casser ! A ce prix, une seule expression vient à l'esprit : foutage de gueule.

Company of Heroes : Tales of Valor
Le nouveau mode multijoueur Opération assaut est probablement le plus intéressant.
On se rabat donc sur le multijoueur. En plus de quelques véhicules inédits (deux par faction), il propose surtout trois nouveaux modes de jeu. Dans Opération obstruction, il s'agit de tenir le centre de la carte le plus longtemps possible face à des vagues d'assaut de plus en plus puissantes envoyées de toutes parts par l'IA. Opération Panzerkrieg consiste en une lutte de blindés jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un. Il suffit de sélectionner un modèle de char et c'est parti pour un festival d'obus, de métal froissé et de carcasses calcinées. Le dernier mode, sans doute le plus intéressant, s'intitule Opération assaut et se présente vaguement comme DotA, célèbre carte personnalisée de Warcraft III. A savoir que vous ne contrôlez qu'un unique héros appuyé par des vagues de soldats dirigés par l'ordinateur, chargés de détruire une base adverse solidement défendue. Si elles renouvellent un peu les affrontements entre joueurs, ces trois variantes ne se heurtent pas moins au même problème que la partie solo : le manque de contenu. Une carte par mode, c'est trop maigre pour espérer maintenir l'intérêt durablement. Au final, il est donc difficile de conseiller d'investir dans Tales of Valor. Bien trop chiche, cette seconde extension ne vaut clairement pas le tarif affiché. Alors oui, c'est beau, oui, le gameplay est toujours convaincant... Il n'empêche, après les deux précédents Company of Heroes, ce troisième opus laisse un amer goût d'inachevé, pour ne pas dire de déception.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Deux ans et demi après sa sortie, le moteur de Company of Heroes commence à perdre de sa superbe. Attention, il est loin d'être ridicule pour autant, disons simplement qu'on est passé d'un rendu réellement impressionnant à quelque chose de beaucoup plus commun.

  • Jouabilité 16 /20

    Le gameplay est toujours aussi efficace étant donné qu'il n'a pratiquement subi aucune modification. Les rares nouveautés, à savoir le mode de tir direct et la poignée de nouveaux véhicules, sont anecdotiques.

  • Durée de vie 5 /20

    Trois heures, c'est à peu près le temps ridicule qu'il vous faudra pour venir à bout des nouvelles campagnes. Alors d'accord, il y a également trois modes multi inédits, mais ils ne suffisent pas à masquer la maigreur famélique du contenu solo, d'autant qu'ils ne proposent qu'une carte chacun. A 30 euros, l'addition a du mal à passer...

  • Bande son 14 /20

    Comme d'habitude avec les productions Relic, la partie musicale est d'un bon niveau, de même que les effets sonores. Le doublage français ne fait pas vraiment d'étincelles.

  • Scénario 11 /20

    Encore et toujours la Normandie, ça finit par lasser. Il y a bien quelques tentatives pour casser l'image habituelle "gentils contre méchants" (discussion autour de l'exécution d'un prisonnier, désertion face aux ordres...), mais rien de bien palpitant.

Comment ne pas être interloqué devant ce Tales of Valor ? Certes, il repose sur des bases qui ont fait leurs preuves et une technique robuste. Mais avec un contenu aussi mince qu'un soldat passé sous la cinquantaine de tonnes d'un char Tigre, il est difficile d'en conseiller l'achat au prix fort, même pour un fan de la série. Cette seconde extension est aussi superflue qu'Opposing Fronts était indispensable. Et pour couronner le tout, les Soviétiques ne sont toujours pas jouables. Peut-être dans Company of Heroes 2 ?

Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 avril 2009 à 16:17:18
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (73)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.7/20
Mis à jour le 24/04/2009
PC Stratégie Relic Entertainment THQ
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live