Menu
Noby Noby Boy
  • Tout support
  • PS3
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Noby Noby Boy
PS3
Noby Noby Boy
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
24 février 2009 à 17:34:36
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (21)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.5/20
Partager sur :

En allumant votre console, vous voulez avoir la certitude de retrouver un jeu qui ressemble comme deux gouttes d'eau à celui que vous avez terminé le mois dernier ? La nouveauté vous fait peur et vous n'aimez pas trop bousculer vos habitudes ? Vous pouvez d'ores et déjà passer votre chemin, Noby Noby Boy n'est vraiment pas un jeu pour vous. Le créateur de la série des Katamari s'est en effet surpassé pour nous proposer un titre totalement déjanté.

Noby Noby Boy

Si vous êtes amateur de jeux qui sortent de l'ordinaire, vous n'êtes certainement pas passé à côté des Katamari. Le principe de cette série est simple : il s'agit généralement de pousser une boule qui agrippe tous les éléments du décor sur son passage. Petit à petit, la sphère gagne en volume et devient capable d'agglomérer des objets de plus en plus gros. Le principe du jeu peut sembler fantaisiste mais ce n'est rien quand on le compare à son background : on y incarne un Prince chargé par son père, le Roi de tout le cosmos, de recréer les étoiles et les planètes... On se doutait que le prochain titre de Keita Takahashi, le créateur de ces jeux totalement déjantés, sortirait de la norme, mais il faut bien reconnaître que son Noby Noby Boy dépasse toutes nos attentes en matière de bizarrerie.

Noby Noby Boy
Préparez-vous à incarner un vrai sac de nœuds.
Ce titre PSN vous met dans la peau d'une étrange créature rose : BOY. Celui-ci à la formidable capacité d'étirer son corps qui se dote alors d'anneaux multicolores. Vous voulez lui faire prendre quelques centimètres ? Il suffit de pousser les deux sticks dans des directions opposées. En effet vous dirigez ses deux pattes antérieures avec le stick gauche et son postérieur avec le stick droit. BOY s'allonge tout simplement quand vous éloignez les deux extrémités de son corps l'une de l'autre. Vous en avez peut-être vous-même fait l'expérience, la croissance rapide d'une partie de son corps ouvre considérablement l'appétit. La faim de BOY n'a pas vraiment de limite et il est capable de dévorer à-peu-près tout ce qu'il trouve, y compris les véhicules, les passants ou les habitations. S'il apporte un peu de pagaille aux environnements qu'il visite, les intentions de BOY ne sont jamais réellement mauvaises. D'ailleurs tout ce qui entre dans sa bouche finit toujours tôt ou tard par être éjecté tel quel par son autre extrémité, à croire que notre grand asticot coloré n'a pas une digestion facile. Notez aussi que lorsque BOY se gave un peu trop, il peut littéralement exploser. Ces deux extrémités sont alors séparées et il lui faut avaler son postérieur pour qu'il revienne à la bonne place.

Noby Noby Boy
GIRL voyage à travers le système solaire.
Cette description vous a permis de vous faire une idée un peu plus précise de BOY mais vous ne comprenez toujours pas quel est le but du jeu ? C'est tout simplement qu'il n'y en a pas. Noby Noby Boy vous permet en effet de déambuler dans une infinité de petits niveaux générés aléatoirement, de manger des bouts de décor à s'en faire exploser le ventre, de s'enrouler lascivement autour d'étranges sculptures mais ne propose rien qui pourrait s'apparenter à la fin du jeu. Vous pouvez toutefois viser une réalisation qui dépasse votre simple action individuelle : contribuer à la grandeur de GIRL. En effet, après avoir bien étiré leur petit BOY, les joueurs du monde entier peuvent partager leur performance en ligne. Non seulement ils apparaissent alors dans un classement mondial, mais ils permettent surtout à une espèce d'immense ver de terre rose appelé GIRL de s'étirer d'autant de mètres. GIRL part ainsi de la Terre pour voyager à travers le système solaire. Au moment de la rédaction de ce texte, elle vient par exemple d'atteindre la lune et se met désormais en route pour Mars. A chaque fois qu'elle atteint une nouvelle planète, les joueurs peuvent s'y rendre pour découvrir des environnements inédits. A ce titre, Noby Noby Boy est donc le premier jeu massivement collaboratif où les utilisateurs du monde entier travaillent en commun pour débloquer du contenu supplémentaire.

Noby Noby Boy
Il est possible d'écrire sur son BOY.
Tout est fait pour que les joueurs de Noby Noby Boy aient réellement le sentiment d'appartenir à une communauté : non seulement ils œuvrent ensemble pour un but commun qui les dépasse, mais le jeu regorge aussi de fonctionnalités censées faire des liens entre les utilisateurs. Les contributions à la taille de GIRL donnent ainsi lieu à un classement, mais on peut aussi envoyer des mots aux autres participants. Vos messages viendront ainsi s'inscrire directement sur le corps de son BOY s'il est en ligne. Le jeu propose aussi d'enregistrer simplement ses propres replays afin de les diffuser sur le net. Rappelons tout de même qu'il vous faudra débourser un peu moins de quatre euros pour mettre les mains sur ce jeu dont même le moindre menu regorge d'inventivité. Les commandes vous sont par exemple présentées sous la forme d'un quiz et la navigation dans le manuel se fait à l'aide d'une version simplifiée du BOY qui ne se prive pas de croquer quelques lettres. Vous l'aurez compris, si vous êtes amateur de curiosité, ne passez sous aucun prétexte à côté de Noby Noby Boy.

Les notes
  • Graphismes 10 /20

    C'est un peu comme si votre petit frère avait mangé les cachets de mamie et se retrouvait devant une palette graphique : le design est simpliste à l'extrême mais ça ne l'empêche pas d'être particulièrement étrange.

  • Jouabilité 15 /20

    Il vous faudra certainement un bon moment pour vous habituer à l'utilisation du Sixaxis pour la gestion des caméras. De la même façon, il n'est pas toujours facile de diriger son BOY avec les deux sticks simultanément. On se souvient que les Katamari demandaient eux aussi un certain temps d'adaptation.

  • Durée de vie 17 /20

    La durée de vie est particulièrement courte si vous jetez l'éponge pendant la première demi-heure, mais elle est potentiellement infinie si vous accrochez au concept. En effet, le jeu proposera de plus en plus de contenu en fonction des performances des joueurs du monde entier et de l'avancée de GIRL dans le système solaire.

  • Bande son 15 /20

    La musique est toute mignonne mais finit peut-être par devenir un brin répétitive. Heureusement l'ambiance sonore est rehaussée par des bruitages totalement surréalistes.

  • Scénario /

Noby Noby Boy est sans conteste l'un des jeux les plus étranges du PSN : vous ne trouverez pas de réel but à atteindre et il faut mettre en commun ses performances avec celles des joueurs du monde entier pour que l'expérience prenne un sens. La taille cumulée de tous les BOY permet en effet de faire grandir GIRL, un ver géant qui donne petit à petit accès à l'ensemble du système solaire. Noby Noby Boy est une œuvre surréaliste à mi-chemin entre le jeu et l'expérience communautaire qui séduira les amateurs de titres hors normes.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
24 février 2009 à 17:34:36
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (21)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.5/20
Mis à jour le 24/02/2009
PlayStation 3 Autres Bandai Namco
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
The Last of Us Part II
29 mai 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020