Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Skate 2
360

Contributeur

Coup d'essai, coup de maître : ainsi pourrait-on définir l'arrivée d'Electronic Arts dans le petit monde du skateboard en 2007. Skate a su s'imposer d'emblée comme la référence du genre sur les machines de génération actuelle, reléguant la série Tony Hawk au rang d'outsider après huit années de règne sans partage. L'éditeur n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, on connaît son insatiable appétit pour les suites. Dont acte, voici venir Skate 2 dans un retentissant crissement de roulettes sur l'asphalte.

Comme beaucoup seconds opus qui débarquent après un temps de développement relativement court sur la même génération de machines, Skate 2 tient plus de la version 1.5 que de la véritable suite. Ne soyez pas surpris de retrouver énormément d'éléments communs aux deux jeux. Ce n'est pas forcément un reproche, car la recette du premier volet fonctionnait à merveille, il est donc normal qu'EA Black Box se soit appuyé sur ces bases solides pour créer cette nouvelle mouture. On retrouve le gameplay orienté simulation qui a fait le succès de Skate, fondé sur l'utilisation des deux sticks analogiques pour gérer le skater et sa planche. Une formule aussi intuitive qu'exigeante, servie par une foule de petites idées diablement pratiques à l'usage, comme les marqueurs de sessions. Nous n'allons pas revenir en détail sur cette jouabilité déjà longuement évoquée à l'époque, mais plutôt nous concentrer sur les nouveautés proposées, pour voir si elles suffisent pour justifier l'achat de cette itération.

Bienvenue à New San Vanelona.

La première nouveauté qui saute aux yeux est le bouleversement profond subi par la ville de San Vanelona, qui servait d'écrin dans Skate. Ceux qui ont suivi les pérégrinations de la série sur Wii et DS dans Skate It savent que la cité a été le théâtre de catastrophes naturelles. Skate 2 se déroule cinq années après ces événements tragiques, alors que la ville a été rebâtie. Mais l'entreprise chargée de la reconstruction, la méchante MongoCorp, en a profité pour transformer les lieux afin d'en exclure les gentils skaters. New San Vanelona n'a plus rien de l'eden de la glisse urbaine : une bonne partie des rampes et autres bordures à grinder ont été verrouillées, les vigiles sont encore plus nombreux et teigneux qu'avant... La galère. Une lueur brille cependant dans ce cauchemar : visuellement, c'est très chouette. Skate 2 utilise le même moteur que son aîné mais on sent que les développeurs ont fait des progrès. New San Van propose des décors aussi variés que réussis, c'est parfois un régal pour les mirettes. Et si on retrouve certains lieux emblématiques presque à l'identique, d'autres ont subi de gros changements.

T'as le look coco !

Et vous dans tout ça ? Eh bien pendant ce temps-là, vous étiez tranquillement au chaud, en prison, en train de déguster de la gelée aux couleurs improbables. Mais vous voilà enfin libre, prêt à reconquérir la ville pour en refaire ce qu'elle n'aurait jamais dû cesser d'être : le paradis des skaters. Vous commencez comme d'habitude par créer un avatar via un éditeur pas entièrement convaincant, mais qui a le mérite de proposer des personnages féminins cette fois (fini la misogynie). Après quoi vous pouvez aller où bon vous semble pour accomplir votre destinée en mode carrière. La ville regorge de spots à dénicher et de défis à accomplir, souvent mieux conçus que dans Skate d'ailleurs grâce à un level-design au poil. Les courses, par exemple, sont bien plus fun qu'avant, grâce à de nombreux passages alternatifs raccourcissant le parcours au prix de dangereuses acrobaties. Quant au système de tricks, il bénéficie d'ajouts sympathiques comme les foot-plants et les fingerflips. On ne voit pas trop ce qu'il manque désormais, la panoplie du parfait skater est complète.

Ces bennes peuvent être déplacées à loisir.

L'accroissement de la liberté de mouvement ne s'arrête pas là. L'époque des pieds rivés à la planche est révolue, les skaters ont appris à marcher ! Néanmoins, il faut bien avouer que cette nouveauté annoncée tambour battant par EA est une demi-déception. L'intention est louable, mais sa réalisation laisse à désirer. La maniabilité des phases à pied est tout simplement exécrable, on a l'impression de revenir des années en arrière, avec un personnage excessivement rigide, lourd. C'est dommage, car ces phases servent notamment à déplacer les objets. C'est sans doute la meilleure trouvaille de Skate 2 : vous permettre de modifier l'environnement en bougeant à votre guise les différents éléments qui le composent, pour transformer un lieu banal en spot qui tue. Il arrive que le moteur physique fasse des siennes pendant ces séquences de déplacement d'objets, mais globalement c'est tout de même un ajout bien sympathique. Enfin, signalons également que les chutes ont fait l'objet d'un surcroît d'attention en autorisant le déplacement en l'air du corps, à la manière d'un PAIN en moins évolué. Le résultat est souvent impressionnant, avec des gamelles d'anthologie à voir et à revoir grâce à l'éditeur de vidéos.

La ville regorge de spots à découvrir.

Bref, malgré son petit air de Skate 1.5, Skate 2 propose assez de nouveautés pour être indispensable aux fans du premier. Quant à ceux qui seraient passés à côté du 1 à sa sortie, ils se voient offrir la meilleure séance de rattrapage possible. La meilleure ? Enfin presque, car Skate 2 n'est toujours pas exempt de défauts. Le plus énervant est sans doute le replacement après une chute, qui vous remet systématiquement juste devant l'obstacle ou la voiture que vous venez de vous manger dans la tronche. Ou sur un tremplin loupé, mais sans élan évidemment, comme c'est facétieux... Ce qui a souvent pour effet d'entraîner une autre vautre. Reste maintenant à attendre la réplique d'Activision. D'après les premières rumeurs, le prochain Tony Hawk sera livré avec un accessoire, façon Guitar Hero, histoire de vraiment ressentir les sensations du skateboard. La série a également changé de développeur, ce qui ne pourra que lui faire du bien. Cela suffira-t-il pour faire face à Skate 2 ? Rendez-vous est pris fin 2009 pour le constater, mais rien n'est moins sûr tant Electronic Arts a placé la barre haut.

Les notes
  • Graphique 15 /20

    Skate 2 s'en sort bien graphiquement, notamment au niveau de l'animation des skaters, irréprochable. Alors certes, il y a bien quelques textures qui manquent de finesse par ci, quelques modélisations grossières par là, mais globalement la ville de San Van est réussie, d'autant qu'elle offre une variété d'environnements appréciable. Les effets de lumières sont chouettes et les sensations de vitesse excellentes.

  • Jouabilté 17 /20

    La jouabilité était le gros point fort de Skate, il en va logiquement de même pour sa suite. Les puristes seront ravis de retrouver le gameplay exigeant mais ô combien gratifiant du premier opus, enrichi par l'ajout de tricks (foot-plants, fingerflips...). Les améliorations ne s'arrêtent pas là, puisqu'on peut s'accrocher aux voitures, marcher et même bouger les objets. Dommage que la maniabilité soit aussi mauvaise dans les phases à pied et que le replacement après une chute soit aussi mal fichu.

  • Duree 17 /20

    New San Van constitue un énorme terrain de jeu. Même s'il n'y avait pas de nombreux défis à relever, on pourrait tout de même y passer des heures juste pour le plaisir de se balader, d'explorer, de découvrir des spots... Bref, de s'émerveiller devant l'énormité du contenu. Ajoutez à cela la possibilité de créer et partager ses propres spots, l'éditeur de vidéos, quantité d'objets à débloquer et les modes multijoueurs, et vous comprendrez que Skate 2 n'est pas près d'arrêter de squatter votre 360.

  • Son 17 /20

    La playlist déchire avec sa cinquantaine de groupes judicieusement choisis, dont quelques monuments du bon gros métal qui tache (Black Sabbath, Judas Priest, Motorhead, Suicidal Tendencies, RATM), du punk (The Clash) ou du hip-hop (Wu-Tang Clan, Public Enemy). Les bruitages sont toujours aussi convaincants. Seules les voix pourront agacer un tantinet si on n'est pas dans le trip "j'te kiffe trop veugra cousin !"...

  • Scénario /

Que vous soyez un adepte de ce qu'il faut désormais appeler la série ou un nouveau venu, Skate 2 vaut le détour. Dans le premier cas, vous y trouverez suffisamment de nouveautés pour replonger dans la jungle urbaine de San Vanelona avec un plaisir plus intense encore qu'à l'époque. Dans le second, vous découvrirez tout simplement ce qui se fait de mieux dans le domaine du skateboard virtuel à l'heure actuelle. Skate 2 est bien la référence du genre, et la concurrence va avoir fort à faire pour le déloger de son piédestal.

Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
20 janvier 2009 à 17:12:59
17/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (172)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/ 20
Mis à jour le 20/01/2009 Voir l'historique
Xbox 360 Sport Electronic Arts EA Black Box
  • Partager cette page :
Skate 2
PS3 360
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (4)
  • News (22)
  • Vidéos (21)
  • Images (511)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Skate 2 sur 360
    -
    360
  • Aperçu : Skate 2 sur 360
    - 9
    360
Boutique
  • Skate 2 360
    59.00 € Neuf
    23.30 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.