Menu
Le Seigneur des Anneaux : L'Age des Conquêtes
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Le Seigneur des Anneaux : L'Age des Conquêtes
PS3
Le Seigneur des Anneaux : L'Age des Conquêtes
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
15 janvier 2009 à 18:58:22
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (236)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.2/20
Partager sur :

C'est fou comme les créations d'une seule personne peuvent parfois venir fertiliser l'imagination de milliers d'autres. C'est ainsi qu'une bonne part de l'héroïc-fantasy trouve plus ou moins directement ses sources dans l'oeuvre de Tolkien. L'univers du Seigneur des Anneaux est désormais décliné à toutes les sauces, et on ne compte plus les jeux vidéo qui en ont été adaptés. Du jeu de stratégie en temps réel en passant par le MMO ou le beat'em all, le succès des films a visiblement inspiré les développeurs de jeux. Aujourd'hui c'est Pandemic qui se charge d'adapter ce monument en lui appliquant une recette qui a fait ses preuves avec les Star Wars Battlefront.

Le Seigneur des Anneaux : L'Age des Conquêtes

Un Battlefront dans l'univers du Seigneur des Anneaux ? Il faut bien avouer que l'idée est alléchante. On se souvient en effet que Pandemic était parvenu à nous surprendre en adaptant la recette des Battlefield au background de Star Wars. Pour faire simple, il s'agissait de reproduire les plus grandes batailles de la Saga en vous permettant d'incarner plusieurs classes de personnages. Les conditions de la victoire ? Il suffisait de se tenir à proximité de postes de commandement pour les capturer. On obtenait ainsi davantage de renforts et il était possible de renaître au point en question. La bataille était terminée lorsque l'un des deux camps ne pouvait plus appeler de renforts. Le résultat n'avait finalement plus grand-chose à voir avec un Battlefield classique : on perdait au passage la vue à la première personne et le gameplay avait été simplifié pour s'adapter au mieux à une maniabilité au pad. Il faut donc reconnaître qu'en seulement deux épisodes, les Battlefront sont parvenus non seulement à se tailler un genre bien à eux, mais aussi à satisfaire la communauté de fans de la licence qui est pourtant réputée très exigeante. Les amateurs du Seigneur des Anneaux avaient donc tout pour se réjouir que la même recette soit appliquée à leur univers de prédilection. Malheureusement, le résultat n'est pas à la hauteur des attentes suscitées par le projet.

Le Seigneur des Anneaux : L'Age des Conquêtes
Les champs de bataille semblent parfois un peu vides.
Pour commencer il faut faire une remarque toute simple : là où l'univers de Star Wars se prêtait sans problème à une adaptation en TPS, le Seigneur des Anneaux peut difficilement se plier aux exigences d'un tel genre. En effet, la plupart des guerriers de la Terre du Milieu sont limités aux attaques au corps-à-corps. L'Age des Conquêtes tient donc davantage du beat'em all que du TPS. Après tout, il ne s'agit pas forcément là d'un défaut, les Dynasty Warriors permettent par exemple de se plonger à corps perdu dans des batailles de masse particulièrement épiques. Le problème c'est que les combats de l'Age des Conquêtes ne parviennent jamais à atteindre une telle intensité. Si des foules de combattants sont parfois bien présentes en arrière-plan, le champ de bataille en lui-même reste désespérément clairsemé. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, ce maigre nombre d'ennemis parviendra sans difficulté à vous mettre en mauvaise posture. Il suffit ainsi que trois ou quatre adversaires vous encerclent pour finir comme un pantin ballotté d'une lame à l'autre. Vous avez souvent à peine le temps de vous relever avec difficulté qu'un autre coup vient de nouveau vous faire perdre l'équilibre. Vous aurez tout de même plus de chance de vous en sortir si vous adoptez l'angle de caméra le plus éloigné de votre personnage. De manière générale, les combats sont rapidement confus et l'action manque souvent de lisibilité. L'option qui permettait de verrouiller ses adversaires dans Battlefront a par exemple ici totalement disparu. Nos alliés prennent donc assez souvent quelques coups d'épée, mais votre traîtrise restera sans conséquence puisqu'il n'y a pas de friendly fire.

Le Seigneur des Anneaux : L'Age des Conquêtes
Vous retrouverez toujours les mêmes quatre classes de personnages.
L'un des points forts des Battlefront était de proposer d'incarner des factions très différentes et d'avoir le choix entre de nombreuses classes de personnages. L'Age des Conquêtes est à ce niveau beaucoup plus pauvre, quel que soit le camp que vous choisissez,vous aurez toujours accès aux mêmes quatre classes : le guerrier dévolu aux combats au corps-à-corps, l'archer qui est redoutable à distance, le mage qui est tout aussi capable de soigner que de pratiquer des sorts offensifs, et enfin l'éclaireur qui peut se dissimuler pendant un court instant afin de prendre ses ennemis par derrière. Les deux factions en présence sont donc forcément équilibrées mais les fans de Tolkien risquent de sourciller en croisant, sur le champ de bataille, des mages-orcs capables de lancer des éclairs... Les différentes classes disposent toutes de capacités spéciales plus ou moins impressionnantes. Comme dans le second Battlefront, il est possible de changer de classe sans pour autant passer l'arme à gauche, il suffit pour cela de se rendre à proximité d'un point de commandement. Les similitudes avec le dernier Battlefront ne s'arrêtent pas là : il est ainsi possible d'incarner des héros à des moments précis du scénario ou en fonction de vos prouesses en multijoueur. Les capacités d'Aragorn, de Saroumane et des autres sont généralement des déclinaisons de celles des quatre classes mais les héros sont tout de même beaucoup plus coriaces que les personnages de base. Notez aussi qu'il est possible de prendre le contrôle de Trolls ou d'Ents particulièrement lents mais dont les coups s'avèrent dévastateurs. Ces géants sont loin d'être indestructibles puisqu'un guerrier peut grimper sur leur dos et leur infliger d'énormes dégâts. Pour finir, n'essayez même pas de chevaucher un Warg ou un cheval : ces créatures vous permettent certes de vous déplacer un peu plus rapidement, mais il devient très difficile de se défendre une fois sur leur dos.

Le Seigneur des Anneaux : L'Age des Conquêtes
Vous pourrez rejouer les campagnes à deux.
Si les fans de Star Wars avaient massivement accroché aux deux Battlefront, c'est avant tout parce que les jeux s'inscrivaient parfaitement dans la mythologie de la saga et qu'ils leur permettaient de revivre des batailles marquantes. Sur le papier, l'Age des Conquêtes a tout pour satisfaire les amateurs du Seigneur des Anneaux. En effet le jeu propose deux campagnes pleines de promesses : la première vous mène du Gouffre de Helm jusqu'aux portes du Mordor en passant par la Moria pour vous plonger dans les affrontements les plus épiques de cet univers. La seconde campagne est un peu plus originale puisqu'elle part d'une hypothèse inédite : les Nazguls se seraient emparés de l'Anneau en tuant Frodon sur la Montagne du Destin. Vous voilà donc du côté des forces obscures pour aider Sauron à s'emparer de la Terre du Milieu. Avouez qu'il y a bien longtemps que vous rêvez de passer à la broche un de ces hobbits joufflus ou de faire rôtir un de ces Ents... Malheureusement, il ne vous faudra pas plus de 6 heures pour venir à bout de ce mode solo et de ses 15 chapitres. Il reste toutefois la possibilité de le refaire avec un ami ou de vous lancer à corps perdu dans le multijoueur. Si on apprécie la possibilité de jouer à deux en écran partagé, il faut tout de même reconnaître que ce multi montre rapidement ses limites. Il faudra en effet vous contenter de quatre modes de jeu qui ne brillent pas vraiment par leur originalité. Vous aurez ainsi droit à un death match en équipe avec des troupes de base ou uniquement des héros, à un Capture de l'Anneau qui a tout d'un Capture the Flag, et à un mode Conquête où il s'agit de capturer davantage de points de contrôle que ses ennemis. Vous l'aurez compris, sans être réellement mauvais, L'Age des Conquêtes est loin d'être le hit que l'on nous faisait miroiter : les amateurs de beat'em all risquent de trouver le titre particulièrement fade et les fans les plus endurcis de Tolkien seront effrayés par les libertés prises avec l'œuvre originale.

Les notes
  • Graphismes 10 /20

    Franchement les graphismes n'ont pas énormément évolué depuis les Battlefront qui étaient sortis, rappelons-le, sur la précédente génération de console. On peut toutefois excuser beaucoup de choses à un titre destiné avant tout au multijoueur, mais il reste des bugs de textures et des effets d'aliasing que l'on ne devrait pas retrouver dans un jeu d'une telle envergure.

  • Jouabilité 11 /20

    Même s'il est possible d'éloigner la caméra, les combats demeurent assez confus et on a souvent du mal à comprendre où en est l'action. A la moindre bousculade, votre personnage tombera au sol et vous aurez toutes les peines du monde à le relever. Cet aspect brouillon est gênant en solo mais il devient très vite insupportable en multijoueur.

  • Durée de vie 12 /20

    Comptez six ou sept heures maximum pour faire le tour des deux campagnes. C'est court, mais le titre se destine avant tout au multijoueur. Il est ainsi possible de retrouver les 13 maps du mode scénario dans des parties online à 16 ou à 2 en écran splitté. Malheureusement le multijoueur ne propose que quatre modes qui n'ont absolument rien d'original.

  • Bande son 14 /20

    On retrouve les musiques du film et les voix ont beau ne pas toujours être celles des doubleurs attitrés, elles collent généralement assez bien aux personnages. Par contre, on se serait facilement passé de quelques répliques, il est particulièrement horrible de supporter les bavardages des Ents.

  • Scénario 14 /20

    Les fans de Tolkien risquent d'être surpris : entre la fin alternative qui rend l'Anneau Unique à Sauron et la présence de mages-orcs sur le champ de bataille, on ne peut pas dire que soit respecté à la lettre l'univers du Seigneur des Anneaux. Ceux qui sont prêts à passer outre ces quelques incohérences seront ravis de retrouver les moments forts de la saga à travers les batailles les plus épiques.

Les fans du Seigneur des Anneaux et les amateurs de Battlefront avaient certainement placé trop d'espoir dans cet Age des Conquêtes. Finalement, le jeu souffre de quelques défauts de gameplay qui l'empêchent d'égaler ses modèles. Avec ses combats parfois un peu confus et son mode multijoueur qui risque d'en laisser plus d'un sur sa faim, l'Age des Conquêtes n'est pas le hit que l'on attendait. Il faut toutefois reconnaître que les amateurs de beat'em all seront certainement heureux de pouvoir ainsi assouvir leur passion avec d'autres joueurs en ligne.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
15 janvier 2009 à 18:58:22
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (236)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.2/20
Mis à jour le 15/01/2009
PlayStation 3 Action Pandemic Studios Electronic Arts Cinéma Livres
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019