Menu
The Playstation Network Collection : Power Pack
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / The Playstation Network Collection : Power Pack sur PSP /

Test du jeu The Playstation Network Collection : Power Pack sur PSP

Test : The Playstation Network Collection : Power Pack
PSP
The Playstation Network Collection : Power Pack
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 décembre 2008 à 14:57:29
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19/20
Partager sur :

La PSP ayant toujours été friande de remakes et de compilations, c'est Sony himself qui s'essaye à cet exercice en recyclant ses titres Playstation Network. Ainsi, pour une poignée d'euros, vous aurez droit à trois jeux n'ayant pas grand chose à voir les uns, les autres. Ceci dit, si l'opération semble rentable, il en est tout autrement lorsqu'on lance l'UMD.

The Playstation Network Collection : Power Pack

Tout d'abord, on se demande selon quelle logique les trois jeux de cette compilation ont été choisis. On a en effet du mal à comprendre l'appellation "power pack" puisque hormis Syphon Filter Combat Ops, aucun des deux autres titres ne provoquera en vous une véritable montée d'adrénaline. En somme, si on était en droit d'attendre trois softs regroupés sous l'égide de l'action, on devra se contenter d'expériences beaucoup plus reposantes. De fait, en sus du Syphon Filter pré-cité, vous retrouverez les titres Beats et Flow, chacun pouvant être apparenté à une expérience plutôt qu'à un jeu vidéo.

The Playstation Network Collection : Power Pack
Flow ou une sorte de métaphore musicale sur l'apparition de la vie... Voire de l'ennui.
Ainsi, Flow n'est pas ce qu'on peut appeler un jeu. A la limite, pourra-t-on y voir une sorte de Snake aquatique saupoudré de World Music. Le principe ? Eh bien, comme toute oeuvre conceptuelle, le principe s'éparpille dans une succession d'émotions sensées être véhiculées par ce qu'on voit et entend. Dans le cas de Flow, c'est principalement la musique qui nous apporte paix et harmonie, le joueur (spectateur plutôt) devant se contenter de diriger au pad analogique, seul ou avec des amis en online, une sorte de pince dans un univers aquatique pour récolter amibes et autres éléments évoluant à vos côtés. Chaque prise provoquant une onde musicale, le but sera alors d'évoluer dans ce monde au gré des sonorités dont vous serez l'instigateur. Beats, lui, est un titre plus tangible. Proposant également une expérience musicale, il s'appuie néanmoins sur de véritables modes de jeux. Vous pourrez par exemple créer vos propres compositions en utilisant guitare, basse, batterie et clavier virtuels au rythme des touches de votre console, chacune étant synonyme d'un tempo différent. Il sera alors question d'enregistrer vos compos et d'en faire profiter d'autres joueurs par le biais du wi-fi. Le second mode, disposant de plusieurs niveaux de difficulté, s'apparente à un jeu d'adresse dans lequel vous devrez appuyer au bon moment sur une touche afin de faire monter une jauge afin de créer une explosion de couleurs et de sons. Au final, avec sa customisation "street-style", ses différents genres musicaux (disco, techno, rock...) et la possibilité d'utiliser ses propres musiques, Beats se présente davantage comme un moyen d'exercer son oreille que comme un jeu vidéo.

The Playstation Network Collection : Power Pack
L'éditeur de Syphon Filter Combat Ops est accessible et relativement complet.
Finalement, seul Syphon Filter Combat Ops peut se targuer de proposer un véritable contenu, vidéoludiquement parlant. Malheureusement, on note aussi un gros problème qui fait que si vous n'avez pas accès au online, vous ne pourrez pas y jouer. A l'inverse, si vous êtes un joueur connecté, aware, vous aurez la possibilité de créer vos niveaux et d'en faire partager d'autres petits mercenaires. L'éditeur de maps s'avère assez complet puisqu'une fois choisi l'environnement (forteresse, village, aerospace, ruines), le moment de la journée, les conditions climatiques, les armes (parmi 55 modèles), les modèles d'ennemis, vous pourrez vous téléporter sur l'aire de jeu. Vous devrez alors choisir l'emplacement de chaque élément, disperser munitions et caisses et autres items puis... Advienne que pourra. Profitant d'un chat, de classements, de cinq modes de jeu (Match à mort par équipe, Récupération, Sabotage, etc.) et d'un gameplay ayant fait ses preuves, ce Syphon Filter prolonge de belle manière l'aventure débutée avec Dark Mirror et Logan's Shadow. Néanmoins, malgré la qualité du soft, il ne peut pas vraiment légitimer le prix de cette compilation artistiquement intéressante mais au final très moyenne d'un pur point de vue ludique.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Comme vous en conviendrez, il est difficile d'attribuer une note graphique à cette compilation regroupant trois jeux totalement différents. Cependant, Syphon FilterCombat Ops profite du bon moteur 3D de Logan's Shadow alors que Flow est davantage un trip musical que visuel. Beats, lui, reste limité dans ses graphismes tout en présentant des univers travaillés, éclectiques.

  • Jouabilité 13 /20

    Flow et Beats ont une maniabilité des plus simplistes ne réclamant que quelques appuis sur les touches d'action afin de créer des sons divers et variés. Toutefois, Beats pourra vite agacer à cause de temps de chargements nombreux et particulièrement longs. Syphon Filter Combat Ops, lui, met à disposition un éditeur de niveaux accessible à tous et bien qu'il faille se faire à la maniabilité une fois dans le jeu, il n'en reste pas moins que le gameplay est un copier/coller des précédentes éditions qui a déjà fait ses preuves.

  • Durée de vie 11 /20

    Bien que les trois titres soient orientés online, Combat Ops étant d'ailleurs uniquement jouable à 8 joueurs, la longévité de cette compilation est toute relative. Bien que vous soyez un amoureux de sonorités enivrantes, prompte à créer ou désireux de vous amuser, il y a peu de chance que vous soyez totalement conquis par l'un ou l'autre des jeux présents sur l'UMD.

  • Bande son 15 /20

    Sur ce point, Flow et Beats propose un aspect musical travaillé. Normal puisqu'il s'agit en quelque sorte de leur fond de commerce. A ce sujet, retenez que Beats propose même d'utiliser ses propres musiques dans le cadre d'un mode de jeu. En marge, l'aspect sonore de Syphon Filter Combat Ops pourra sembler un peu en retrait mais il n'en reste pas moins convaincant.

  • Scénario /

Pas évident d'adhérer au concept d'une compilation regroupant deux faux jeux et un autre, sorte d'extension online d'un titre sorti il y a plus d'un an. Pour autant, chacun des trois titres propose quelque chose de différent mais sous couvert de quelques qualités, l'impression de se faire avoir perdure à mesure qu'on cherche de vraies sensations de jeux. En somme, si vous rechercherez une expérience plutôt qu'un vrai moyen de vous amuser, pourquoi pas mais faites tout de même très attention avant de mettre les deniers sur le comptoir.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 décembre 2008 à 14:57:29
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19/20
Mis à jour le 18/12/2008
PlayStation Portable Compilation Sony
Dernières Preview
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! Hier, 04:00
PreviewNeed for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride 15 oct., 15:00
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019