Menu
Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon sur Wii /

Test du jeu Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon sur Wii

Test : Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon
Wii
Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 novembre 2008 à 15:17:12
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (45)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.8/20
Tous les prix
Prix Support
62.68€ Wii
Voir toutes les offres
Partager sur :

Square profite de la reconnaissance du Dungeon-RPG en France grâce aux Pokemon Donjon Mystère de Nintendo pour exporter la licence des Chocobo Dungeon sur notre territoire. Une chance pour nous de découvrir un épisode inédit développé pour la Wii et faisant preuve d'une réelle efficacité.

Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon

En plus de respecter scrupuleusement le canevas établi dans les précédents volets de la série restés malheureusement inédits en Europe, Chocobo's Dungeon emprunte également beaucoup à la famille des Final Fantasy Fables. Souvenez-vous de Chocobo Tales, un titre DS très rafraîchissant qui brillait par son univers mignon à souhait et ses mini-jeux tactiles. Les péripéties de notre petit ami à plumes n'ont visiblement pas fini d'inspirer les équipes de Square Enix et on ne peut que s'en réjouir au vu du résultat.

Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon
On peut matérialiser les cases pour mieux cerner la position des ennemis.
Attention tout de même, Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon est un soft à deux visages qui vous attire d'abord doucement par son univers acidulé avant de vous aspirer comme un trou noir dans la spirale addictive du Dungeon-RPG. Notez bien que même si vous ne raffolez pas particulièrement de ce genre de titres au concept assez old-school, vous pourriez malgré tout vous trouver des affinités inattendues avec ce Chocobo's Dungeon. Le soft démarre pourtant de manière très simpliste, les premières heures de jeu laissant présager d'un titre facile d'accès et, de toute évidence, destiné aux enfants. En vérité, plus le temps passe et plus on réalise que le titre renferme un potentiel très intéressant qui gagne en subtilité à mesure qu'on progresse dans l'aventure. Après une quinzaine d'heures de jeu, il est probable que vous ne pourrez même plus décrocher tant le soft regorge d'arguments pour nous convaincre de poursuivre inlassablement notre exploration minutieuse des donjons.

Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon
Chacun des dix jobs modifie la panoplie d'actions du Chocobo.
L'histoire est celle d'une malédiction qui s'abat sur une ville paisible frappée d'amnésie. A Temperdu, tout le monde est convaincu d'une seule chose : on vit mieux lorsqu'on oublie ! Conduits malgré eux dans cette étrange cité, Cid et Chocobo vont tenter de percer le mystère de cet endroit maudit en aidant les villageois à retrouver les souvenirs qu'ils perdent à chaque fois que la cloche de l'horloge retentit. Si le village ne manque pas d'activités et d'endroits privilégiés pour renforcer l'inventaire du Chocobo que vous contrôlerez durant toute la durée du jeu, l'essentiel de l'aventure se déroulera tout de même à l'intérieur des donjons. Comme dans n'importe quel Dungeon-RPG, le personnage évolue case par case, au tour par tour, les ennemis effectuant une action à chaque fois que vous avancez, que vous attaquez ou que vous utilisez un objet. Générés aléatoirement et se renouvelant à chacune de vos explorations, les environnements renferment leur lot de trésors et de combats qui seront l'unique moyen pour vous d'améliorer les capacités de votre Chocobo et d'optimiser son équipement.

Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon
Une fois vaincues, les chimères peuvent être invoquées dans les donjons.
Le poussin doré n'a d'ailleurs besoin que de trois choses pour se battre décemment : des serres, une selle et un joli collier. Ces trois types d'objets se déclinent en une multitude de variantes qu'il vous faudra identifier avant de vous en équiper, au cas où certains d'entre eux seraient maudits. En passant à la forge, vous pourrez ensuite renforcer considérablement leur efficacité en les affûtant ou en les fusionnant entre eux pour combiner leurs effets. Des serres puissantes ne vous serviront à rien si vous ne leur ajoutez pas des effets secondaires leur évitant de rouiller et vous permettant par exemple d'infliger des dégâts de poison à vos ennemis. Et si l'un des sceaux ne vous plaît pas, vous pourrez toujours payer un supplément pour le faire retirer, à condition toutefois qu'il ne s'agisse pas de la caractéristique principale de l'objet en question (sceau de feu pour une griffe de feu, etc). Méfiez-vous tout particulièrement des items apparemment surpuissants mais frappés par un sceau maudit qui continuera de faire effet même si vous retirez le sceau, vous empêchant notamment de gagner de l'expérience. Les possibilités offertes par la forge ne sont pas un luxe si vous souhaitez aller loin dans l'aventure, car le challenge enfantin du début devient rapidement redoutable.

Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon
Jouable en Wi-Fi, le duel de cartes est issu de Chocobo Tales sur DS.
L'autre élément qui relance constamment le plaisir de la découverte réside dans la notion de jobs. Au cours de son périple, le Chocobo pourra revêtir dix tenues différentes lui conférant des talents spéciaux qu'il lui faudra ensuite développer. On trouve ainsi les classes de chevalier, chevalier dragon, chevalier noir, danseur, érudit, mage blanc, mage noir, ninja et voleur, en plus du job naturel proposé par défaut. Bien sûr, la façon dont vous négocierez votre avancée dans les donjons changera sensiblement selon la classe jouée, les statistiques et capacités d'un mage n'étant pas les mêmes que celles d'un chevalier. En terrassant vos adversaires, vous gagnerez non seulement des points d'expérience mais aussi des points de job qui vous permettront d'acquérir de plus en plus de techniques dont chaque utilisation nécessitera un certain nombre de cristaux bien défini. Mais quelle que soit sa classe, le Chocobo pourra toujours recourir aux sortilèges contenus dans les grimoires, tout comme les pierres d'invocation permettant de faire appel aux chimères telles que Phénix, Ifrit ou Léviathan. Ces pierres étant extrêmement rares, mieux vaut tout de même attendre le bon moment pour s'en séparer. La progression se veut donc assez tactique, la première chose à maîtriser étant le système de déplacement et autres composantes assez déroutantes quand on ne connaît pas bien les astuces inhérentes aux Dungeon-RPG. Heureusement, le maniement au pad classique ou avec une Wiimote à l'horizontale offre une ergonomie optimale et la grande accessibilité des premières heures de jeu aidera les néophytes à prendre leurs marques rapidement.

Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon
Ce n'est pas franchement le moment de bouquiner...
En plus de profiter d'un gameplay aux petits oignons et d'une réalisation très plaisante, Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon renferme une durée de vie et une variété de contenu surprenantes. Parmi la trentaine de donjons proposés, il faut distinguer les niveaux liés aux souvenirs des personnages, les donjons bonus imposant des règles spéciales et les temples s'étalant généralement sur une trentaine d'étages et gardés par des boss redoutables. Chacun de ces lieux peut être revisité à volonté depuis le miroir de l'église, l'exploration étant généralement entrecoupée d'allers-retours entre la forge et l'entrepôt où les gros Chocobos stockeront les objets qui ne logent pas dans votre inventaire. Celui-ci peut heureusement être élargi en achetant des sacs, chaque personnage présent dans le village ayant de toute façon quelque chose à vous apporter. Ce ne sont donc pas les activités qui manquent, entre la pêche, le jardinage et la déclamation de phrases romantiques tout à fait facultative. Les bonus obtenus par ce biais vous donneront quand même des avantages réels pour la suite du jeu et vous permettront également de récupérer des cartes que vous pourrez utiliser dans les Pop-up Duels. Ces derniers s'inspirent directement du jeu de cartes de Chocobo Tales et sont jouables contre la console mais aussi en wi-fi contre d'autres joueurs. Un véritable jeu dans le jeu qui compense le caractère décevant des autres mini-jeux proposés. Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon est donc un titre assez fascinant qui révèle tout son intérêt à mesure qu'on avance dans le jeu et qui se destine aussi bien aux néophytes qu'aux passionnés du genre.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Le jeu prend le contre-pied des autres représentants d'une catégorie trop souvent austère sur le plan technique. Les environnements sont très jolis et l'atmosphère visuelle se veut à la fois poétique et enchanteresse.

  • Jouabilité 16 /20

    Fort d'un héritage qui remonte maintenant à plus de dix ans au Japon, le soft réunit tout ce qu'il faut pour satisfaire à la fois les néophytes et les habitués. Très accessible en début de partie, le gameplay révèle toute sa dimension par la suite grâce aux possibilités offertes par la forge, au renouvellement des donjons et aux nombreuses activités optionnelles.

  • Durée de vie 16 /20

    Si le jeu se révèle très facile au début, le challenge augmente vite et vous oblige à exploiter toutes les possibilités de customisation offertes par la forge. Ajoutez à cela les quêtes optionnelles, les mini-jeux et les duels de cartes jouables en wi-fi, et vous obtenez un titre addictif doté d'une durée de vie vraiment solide.

  • Bande son 18 /20

    Une bande-son grandiose qui s'apparente à une compilation remixée des meilleures musiques de la saga Final Fantasy. Quand on sait que l'OST rassemble les plus beaux thèmes de combat et les mélodies les plus inoubliables du premier au neuvième volet, on ne peut qu'être ému aux larmes.

  • Scénario 15 /20

    En plus de réunir tous les protagonistes clés de l'univers des jeux Chocobo, le soft met en place un scénario pertinent où l'exploration des donjons se fait à l'intérieur de la mémoire des personnages. Le découpage en chapitres et l'inclusion de cinématiques renforce encore plus l'immersion dans cet univers magique.

Parfait représentant de la catégorie Dungeon-RPG sur Wii, Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon est une invitation à la découverte d'un genre encore peu populaire en Europe. Son challenge progressif le rend idéal pour les néophytes, tandis que les habitués apprécieront sa profondeur de jeu et sa grande marge d'évolution.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 novembre 2008 à 15:17:12
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (45)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.8/20
Mis à jour le 06/11/2008
Wii RPG Square Enix
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : E3 : Werewolf The Apocalypse – Le loup-garou écolo débarque dans un TPS action
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : E3 : Moons of Madness - La folie martienne
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : E3 : The Dark Pictures Anthology - Man of Medan – C’est la peur qui mène le jeu ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce