Test 007 : Quantum of Solace- PlayStation 2

PlayStation 2

Même si James Bond n'a pas entièrement réussi sa mission sur New Gen et PC, la reine l'a malgré tout mandaté afin qu'il élimine toute présence hostile sur PS2. Du coup, si les moyens restent les mêmes, l'orientation, elle, diffère quelque peu. Ainsi, de FPS nous passons ici à un jeu de tir à la troisième personne (TPS) orchestré par Eurocom. Marchant dans les pas de l'honorable Bons Baisers de Russie, 007 Quantum of Solace fait un Bond dans le passé afin d'offrir des sensations similaires à celles que nous avions ressenties avec l'excellent Quitte ou Double.

007 : Quantum of Solace

Casino Royale aura marqué une étape charnière dans la carrière cinématographique de James Bond. Faisant table rase du passé, optant pour un Bond plus humain, plus "couillu", confronté à de vrais choix personnels, l'agent 007 aura réussi son retour sous les traits d'un Daniel Craig magistral d'un bout à l'autre de la bobine. Logiquement, Quantum of Solace suit cette voie en faisant rentrer de plain pied l'agent de sa majesté dans une toute nouvelle période de son existence. Ce revirement à 180° aura donc totalement réussi à la création de Ian Fleming. Mais alors que les spectateurs savouraient cette relecture du mythe, les joueurs, eux, se sentaient quelque peu orphelins. Il faut en effet comprendre qu'entre le moment où Activision a récupéré la licence James Bond et la sortie de 007 Quantum of Solace, il se sera écoulé un peu plus de deux ans. Mais qu'à cela ne tienne, le Bond nouveau est là et bien là. Le Walther PPK lustré et huilé, ne reste plus qu'à partir au combat avec tout le flegme qui vous caractérise.

Test 007 Quantum of Solace PlayStation 2 - Screenshot 1Les combats contre les boss ne devraient pas vous poser de problèmes.

En guise de debriefing, signalons d'entrée de jeu que si le jeu se titre Quantum of Solace, les 11 chapitres constituant l'aventure solo s'inspirent davantage de Casino Royale. De fait, on pourra trouver relativement maladroit ce choix d'autant que les films se mélangent et que l'ultime niveau renvoie à la fin de Quantum of Solace. Du coup, l'histoire pourra sembler légèrement fouillie si vous n'avez pas vu les deux dernières aventures de James sachant que la mise en scène peu inspirée n'aide pas vraiment le joueur à se sentir concerné. Toutefois, Eurocom a tout de même inclus les scènes les plus marquantes de Casino Royale. Pourtant, malgré quelques exceptions, on constate vite que Quantum of Solace est un TPS un peu lymphatique surtout en regard des titres évoqués dans l'introduction. Loin d'être injouable, le jeu manque cependant de montée en puissance. Ainsi, afin de dynamiser un peu leur jeu, les développeurs ont inclus quelques passages sensés apporter un peu d'originalité. On trouvera par exemple des piratages de portes ou de l'infiltration. Malheureusement, c'est plutôt raté, le challenge étant totalement absent.

Test 007 Quantum of Solace PlayStation 2 - Screenshot 2Les phases de piratage sont aussi inutiles sur PS2 que sur New Gen.

Néanmoins, les séquences d'infiltration sont beaucoup plus importantes que dans le FPS de Treyarch. D'ailleurs, il sera obligatoire à certains moments de privilégier l'approche furtive sous peine de Game Over. Ainsi, pour passer inaperçu, vous pourrez vous planquer derrière des éléments du décor en vous mettant accroupi. Dans cette position, il sera alors possible d'avancer à tâtons et d'éliminer en silence vos adversaires en tirant à couvert. Souple, la jouabilité deviendra carrément simpliste lorsque vous devrez passer d'une cachette à une autre. Pour se faire, il suffira alors de presser un bouton afin que James fasse un immense pas de côté ou vers l'avant et aille se planquer de lui-même. Résultat des courses : les niveaux se terminent rapidement (comptez sur 5 à 6 heures) et sans être désagréables, ils n'en restent pas moins basiques et très linéaires. L'intérêt viendra alors du fait qu'on retrouve les environnements du film (docks haïtiens, chantier de construction, hôtel eco) et qu'il faille parfois utiliser sa tête pour interagir avec les quelques éléments interactifs du décor afin de distraire les gardes pour passer. Cependant, on se rattrapera tout de même avec les gunfights, bien nerveux en règle générale mais simplement basés sur une quantité phénoménale d'ennemis à abattre.

Test 007 Quantum of Solace PlayStation 2 - Screenshot 3Certains passages, au ralenti, vous demanderont de tirer vite et avec précision.

Sur la question de l'action, Quantum of Solace ne s'en sort d'ailleurs pas trop mal. La maniabilité n'est pas mauvaise et les combats au corps-à-corps apportent un peu de fraîcheur. Pourtant, on est loin des empoignades musclées de La Mémoire Dans la Peau et comme notre santé baisse vite sous le feu ennemi, on évitera la plupart du temps de recourir à ces techniques. D'autant plus vrai qu'à part les combats scriptés (réclamant des actions contextuelles), les affrontements mano à mano ne réclameront qu'une pression sur un bouton afin de donner un coup de poing. Pire, les attaques furtives, elles, s'effectueront automatiquement, sans que vous n'ayez rien à faire, à bonne distance d'un ennemi. Quoiqu'il en soit, le jeu reste trop facile, du moins en Normal. Ceci est dû en grande partie au système de couverture. En somme, celui-ci est trop efficace vu que lorsque vous êtes en difficulté, vous n'aurez qu'à vous planquer derrière un élément du décor, attendre que votre vie remonte, viser un ennemi (ou un objet comme une bonbonne, un extincteur, un tableau électrique), puis lui tirer dessus. Ceci dit, on déplorera parfois que la visée ait des ratés. Bien entendu, si vous tirez à l'aveuglette, il vous arrivera de manquer votre cible même si votre viseur se trouve dessus. Par contre cela est beaucoup plus embêtant lorsque ça se déroule alors que vous êtes en mode Visée. Toutefois, ceci ne me sera pas arrivé très souvent, la précision des tirs étant en général convaincante. Pendant ce temps, vos adversaires n'essaieront pas vraiment de vous déborder, ceux-ci préférant vous foncer dessus directement.

Test 007 Quantum of Solace PlayStation 2 - Screenshot 4Les gunfights se suivent au rythme des explosions.

Au bout du compte, le titre d'Eurocom n'est pas un jeu à éviter comme la peste mais n'essaie jamais d'apporter un peu de sang neuf au genre. Cet état d'esprit se fait ressentir à presque tous les stades, du level-design longiligne au gameplay efficace mais usé jusqu'au coude. De plus, difficile de ne pas comparer ce titre à Quitte ou Double qui lui est bien supérieur tout en étant sorti il y a 4 ans. On regrettera d'ailleurs que les développeurs n'aient pas inclus de passages en véhicules ou du moins un peu plus d'originalité par moments. En somme, la rejouabilité du soft n'a pas été le maître mot lors du développement d'autant plus qu'il n'y a pas la moindre trace de multijoueur. Enfin, la volonté affichée d'Activision de profiter coûte que coûte de la franchise nous donne un prix de 40 euros, ce qui est bien trop onéreux même pour un jeu tournant sur Playstation 2. Voici typiquement le genre de soft à essayer en occaze sous peine de faire la grimace en constatant à quel point vous auriez mieux fait de garder vos deniers pour vous acheter l'ouvrage traitant du tournage de Quantum of Solace.

Logan, le 03 novembre 2008

Les notes

  • Graphismes 12/20

    Sans être moche, la version PS2 de Quantum of Solace ne cherche à aucun moment à optimiser la machine. Flagrant surtout lorsqu'on compare le titre d'Eurocom au Quitte ou Double de Electronic Arts sorti en 2004 et pourtant plus réussi en terme de modélisation, de décors et d'effets spéciaux. On se contentera alors d'une pluralité environnementale s'étalant sur les 11 chapitres couvrant l'aventure.

  • Jouabilité 14/20

    Reprenant quelques éléments du FPS de Treyarch, Quantum of Solace PS2 est malgré tout un TPS s'appuyant sur des gunfights et des passages d'infiltration. Malgré quelques soucis de visée ou une jouabilité simpliste, Eurocom a réalisé un travail honnête afin d'offrir au joueur une aventure agréable. Dommage que les phases de piratage ne servent à rien et que les développeurs n'aient pas pensé à inclure davantage de séquences différentes.

  • Durée de vie 8/20

    En Normal, vous bouclerez les 11 chapitres en 5, 7 heures. Le niveau de rejouabilité étant faiblard, notamment à cause d'une absence de multijoueur, vous aurez bien du mal à revenir une seconde fois vers ce Quantum of Solace.

  • Bande son 13/20

    Si Daniel Craig a participé au doublage de la version US, nous devrons nous contenter d'un doublage français bien trop appuyé pour 007. Le reste du casting comporte quelques voix connues mais demeure assez fade. Par contre, la plupart des compositions de David Arnold ayant été reprises, les thèmes musicaux sont irréprochables. Les bruitages, eux, sont convaincants et offrent une bonne puissance sonore aux gunfights.

  • Scénario 12/20

    Si Casino Royale amorçait un virage très réussi dans la mythologie Bond, le jeu d'Eurocom ne lui rend pas vraiment hommage. Les scènes du film sont mélangées et s'acoquinent avec certaines de Quantum of Solace. Au bout du compte, le titre s'attarde davantage sur le précèdent film que le nouveau et offre au joueur une vision un peu brouillonne des deux longs-métrages.

  • Note Générale11/20

    Tout en suivant le fil conducteur du jeu de Treyarch, Eurocom aura préféré opter pour un jeu de tir à la troisième personne. En résulte un titre qu'on survolera rapidement en alignant phases d'infiltration et gunfights. Malheureusement, pour ce qui est d'aligner les 40 biftons réclamés par Activision, ce sera une autre paire de manches d'autant que la durée de vie famélique ne joue pas vraiment en la faveur de ce Quantum of Solace.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 13/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : James Bond : Quantum of Solace James Bond 007 : Quantum of Solace, Quantum of Solace : James Bond, Quantum of Solace The Game James Bond Quantum of Solace James Bond 007 Quantum of Solace Quantum of Solace James Bond 007 Quantum of Solace : The Game

Vidéos

Voir les 5 vidéos de 007 : Quantum of Solace