Menu
The Agency
  • Tout support
  • PC
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : The Agency - GC 2008
PS3
Partager sur :

Sans craindre qu'un de nos agents soit capturé ou tué durant cette opération et que le Département d'Etat nie avoir eu vent de nos activités, nous sommes allés à la rencontre de The Agency. Nous en sommes revenus avec une folle envie de boire un petit Martini. Au shaker et pas à la cuillère, comme il se doit...

A côté de DC Universe Online, Sony Online Entertainment concocte un autre MMO d'action destiné conjointement au PC et à la PS3 : The Agency. Pour le définir rapidement, disons que si vous avez aimé la série des Austin Powers, vous devriez l'adorer. Tout comme les longs métrages ayant pour vedette Mike Myers, The Agency traitera le monde de l'espionnage et la guerre entre organisation de barbouzes sur le ton de la gaudriole ou, tout du moins, avec un certain sens du pince-sans-rire. Le personnage que le joueur créera fera obligatoirement partie d'une des deux agences oeuvrant pour le bien de l'Humanité : les ParaGON et U.N.I.T.E. Vous l'aurez compris, il ne sera pas possible, en tout cas au moment du lancement, d'incarner un agent du Mal. Mais qu'à cela ne tienne. Les deux organisations ont vraiment des manières différentes d'arriver à leurs fins, deux philosophies bien distinctes prévues pour s'adapter au style de jeu de chacun.

The Agency - GC 2008
Chaque membre de l'équipe est spécialisé dans un domaine particulier.
D'un côté, les ParaGON sont des grosses brutes armées jusqu'aux dents qui ne donnent pas dans la finesse. Quand on leur dit « Infiltration. », ils répondent « Mitrailleuse à canons rotatifs ! ». Niveau discrétion, on a fait mieux. Et justement, les agents d'U.N.I.T.E. sont eux nettement plus versés dans l'art de la mise à mort tout en douceur et du nettoyage par le vide mais en utilisant des fleurets mouchetés. Ils se faufilent, ils se rapprochent, ils calculent leur coup et, à la fin de l'envoi, ils touchent ! Contrairement à leurs coreligionnaires de ParaGON, ils savent déceler dans le décor les éléments qui pourront leur servir pour créer une diversion au moment de lancer l'assaut et, ainsi, totalement déstabiliser l'adversaire. C'est autour d'une mission menée par des membres d'U.N.I.T.E. que s'est concentrée la démonstration à laquelle nous avons assisté. Dans un premier temps, il s'est agi de composer l'équipe. C'est un petit trio qui s'est attelé à la tâche : un commandant, un éclaireur (en fait une demoiselle...) et un infirmier. Chacun de ces trois personnages est contrôlé par un joueur différent. Et bien qu'ils soient tous spécialisés, ils savent bien entendu également manier les armes et se montreront totalement autonomes face à leurs adversaires quand l'assaut sera donné. Mais, pour l'instant, le travail consiste à suivre un individu louche dans les rues de Prague. Il est facile à identifier puisqu'il est surmonté d'une pastille verte. C'est l'éclaireur qui se charge de cette phase de l'opération en glissant de cachette en cachette, le plus souvent des voitures garées, sur les talons de la cible. Mais sa présence ne passe pas tout à fait inaperçue. Comme elle s'approche d'un peu trop près, l'homme se doute de quelque chose et la pastille verte devient orange, signal qu'il vaut mieux ne plus bouger. Au bout d'un moment, le gredin reprend sa marche qui l'emmène dans les sous-sols d'une ambassade. Là, il passe une grille gardée par deux hommes en arme qui discutent en tournant le dos à la direction d'où le danger pourrait venir. Hélas pour eux... L'éclaireur, toujours très discrètement, passe sous une canalisation ce qui déclenche à l'écran un petit pop-up indiquant qu'il y a moyen de s'en servir pour faire diversion. En contactant son agent de liaison, l'éclaireur demande qu'on augmente la pression dans le tuyau jusqu'à le faire exploser. Le contact annonce que cela va prendre quelques secondes. En attendant, l'éclaireur va se dissimuler derrière un pilier. Au moment où la canalisation explose, ce qui surprend les gardes, l'agent surgit de sa cachette et abat facilement les deux hommes d'une balle dans la tête chacun.

The Agency - GC 2008
Les ParaGON et les agents de l'U.N.I.T.E. offrent deux approches totalement distinctes.
C'est au tour du commandant de la mission d'intervenir. Deux choix s'offrent à lui : utiliser le code de la porte qu'il a obtenu grâce à un contact ou l'enfoncer d'un coup de pied. Il préfère la seconde solution, certainement moins élégante mais offrant l'avantage de la surprise. Quand la porte va s'écraser dans le couloir dont elle interdisait l'accès, un garde situé un peu plus loin a tout juste le temps de renverser une table pour se réfugier derrière. Le jeu qui était jusque là présenté en caméra à la troisième personne passe alors en vue subjective. C'est nécessaire dans la mesure où l'agent d'U.N.I.T.E. va tenter d'abattre le garde qui se trouve à couvert au moment où il sortira pour tirer. Une fois cela fait, il plombe également un agent ennemi qui débarque dans la salle puis l'équipe progresse dans un escalier qui descend en éliminant tout ce qui a le malheur de les attaquer. En bas de l'escalier se trouve une grande salle et l'objectif de la mission. En effet, on retrouve l'homme qui avait été pris en filature au début. Il est en train d'amorcer une bombe capable de détruire la colonne à laquelle elle est attachée ce qui déclencherait une réaction en chaîne et ferait s'effondrer l'ambassade construite en surface. L'équipe l'élimine sans sommation et l'éclaireur va désamorcer la bombe. Les quelques secondes qui lui reste ne suffisent pas. L'explosion la blesse gravement et l'infirmier se précipite pour la soigner. Mais la situation ne s'arrange pas dans la mesure où les petits camarades du terroriste entrent dans la salle par tous les côtés, bien décidés à détruire les quatre derniers pilliers de soutènement.

The Agency - GC 2008
Une ambiance à mi-chemin entre James Bond et Austin Powers.
Durant les quelques minutes qui suivent, ça tire dans tous les coins et ça désamorce à qui mieux mieux au cas où un adversaire aurait réussi à poser sa bombe. C'est là qu'il faut préciser que toutes ces phases à l'intérieur du jeu seront classées en fonction de leur réussite. En l'occurrence, si aucun autre pilier n'est détruit, les joueurs ayant participé à la mission recevront une médaille d'or qui sera remplacée par une médaille d'argent si un pilier vole en éclat, etc. The Agency proposera un système de classement où les joueurs pourront comparer leurs performances. En fait, il y aura deux classements : l'un pour le PC et l'autre pour la Playstation 3 puisque ce jeu sortira sur ces deux machines. Mais retrouvons nos agents au moment où les adversaires semblent avoir jeté l'éponge. La mission n'est pas tout à fait terminée pour autant. Dans un coin de la salle est apparu un sigle "The Agency" tournant sur lui-même. Le commandant se précipite vers lui et l'atteint pour déclencher une cinématique où on voit un camion conduit par un ennemi démarrer sur les chapeaux de roue. Le chef s'empare alors d'une charge d'explosifs abandonnée par les terroristes. Il la lance en l'air, dégaine et tire dessus. L'explosion qui s'ensuit déclenche une réaction en chaîne qui, en quelques secondes, atteint le véhicule des fuyards et le réduit en miette. Mission accomplie et avec brio !

The Agency - GC 2008
Des fusillades à la sauce MMO, ça promet !
Vous l'aurez compris, l'action menée à 100 à l'heure dominera dans The Agency. Mais il y aura également tout un pan stratégique qu'il faudra maîtriser pour mener les missions à bien. Cela passera par la gestion des "operatives", des agents subalternes qui pourront tout aussi bien fabriquer un objet important pour l'agent que vous dirigerez que lui confier un renseignement qui lui donnera l'avantage sur ses ennemis. En tout, ces personnages, secondaires dans le casting mais essentiels dans le principe, devraient être environ 400. Cela sous-entend beaucoup de configurations différentes et souvent uniques du fait du grand nombre de combinaisons possibles. Précisons également que le ParaGON et U.N.I.T.E. étant des agences adverses, les développeurs envisagent qu'un joueur ne puisse pas créer un agent dans chacune d'elles sur le même serveur. C'est assez logique car l'idée est quand même d'éviter ce qui pourrait être comparé à de l'espionnage virtuel. En effet, si vous avez un agent de chaque bord, rien ne vous empêchera de récupérer des infos sur les agissements de l'agence adverse et d'en faire profiter vos alliés du jour. The Agency proposera également un côté "PvP". En fait, les développeurs ont conçu les chaînes de missions pour qu'elles culminent par une opération commune aux deux agences. Dans un premier temps, chaque joueur mènera une grande partie d'un scénario en affrontant des ennemis dirigés par l'ordinateur (ou la console). Mais au moment où sera révélé "le grand méchant qui mène les opérations dans l'ombre", il faudra pour obtenir la victoire l'affronter lui et ses hommes mais aussi les agents adverses venus l'éliminer eux aussi.

The Agency - GC 2008
Les membres d'U.N.I.T.E. privilégient les approches discrètes.
Précisons également que toutes les opérations ne seront pas accomplies fusil en main. A certains moments, les agents devront s'infiltrer en utilisant un alias. Dès lors, la barre de santé sera remplacée par un "taux de couverture" indiquant la confiance qu'inspire votre agent à son entourage. L'idée est d'éviter l'absurdité de voir des hommes en arme débarquer lors d'une réception dans une ambassade ou une base ennemie. Donc, pour réussir ces phases d'infiltration, les agents devront disposer "d'operatives" capables de leur fournir les accréditations les plus convaincantes, les alibis les plus crédibles, les bons déguisements, etc. Et, une fois à l'intérieur, tout comportement suspect devra être contrebalancé par des actions plausibles à la fois avec le soi-disant vécu du personnage qu'on dirigera et l'environnement dans lequel il évoluera. Toutes les maladresses non corrigées rapidement entameront ce fameux "taux de couverture" et, si jamais il est épuisé, l'agent sera découvert et la mission compromise. A un autre niveau, et d'après ce que nous ont confié les développeurs, The Agency devrait proposer du nouveau contenu téléchargeable toutes les deux semaines. Pour finir, sachez qu'aucun modèle de souscription n'a encore été formellement choisi bien que les créateurs revendiquent une volonté de proposer le prix le plus bas possible. A suivre, donc et, de notre part en tout cas, avec grand intérêt...

Mis à jour le 22/08/2008
gamescom PlayStation 3 FPS MMO Daybreak Game Company

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
llodi
llodi
MP
le 17 mai 2010 à 14:23

d'après les descriptifs et les vidéos que j'ai vu, il a l'air d'être un jeu qui pourrait bien me plaire mais à voir !!!

Lire la suite...
boul2nej
boul2nej
MP
le 09 juin 2009 à 15:15

C'est moi ou c'est très très moche ?

Lire la suite...
le_lutin22
le_lutin22
MP
le 23 août 2008 à 10:20

vous ètes pénible avec vos graphismes par ci graphismes par là :hum:

Lire la suite...
Le_Skizofrene
Le_Skizofrene
MP
le 22 août 2008 à 17:37

ça n'engage que moi mais je trouve ce jeu vraiment très peu attirant, et pas de "à voir" qui tienne c'est pas beau point final ^^

Lire la suite...
123a
123a
MP
le 22 août 2008 à 17:08

pas trop en faite :dc universe et the agency sur pc et ps3

Lire la suite...
malice10
malice10
MP
le 22 août 2008 à 16:59

Il font beaucoup de mmo sur console ces derniers temps

Lire la suite...
Kool999
Kool999
MP
le 22 août 2008 à 16:08

Faut voir l'abonnement mais c'est clair que ça peut etre bien marrant !

Lire la suite...
123a
123a
MP
le 22 août 2008 à 15:59

ca ! sa va faire du bien a la ps3
THIS IS LIVING

Lire la suite...
shIInkox
shIInkox
MP
le 22 août 2008 à 15:53

Sa ressmble à de la mousse , je prefere Heavy Rain :bave:

Lire la suite...
Terenos
Terenos
MP
le 22 août 2008 à 15:46

ouais ça a l'air moyen

Lire la suite...
A lire aussi
Derniers tests
18
TestAsgard's WrathSur PC
16
TestDarksiders Genesis
PC PS4 Switch
14
TestEarthNightSur Switch
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
The Last of Us Part II
29 mai 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020